Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

L'Art du Sabre-Laser

le Lun 25 Sep - 14:18

L'Art du Sabre-Laser




Bien des conflits sanglants ont trouvé leurs résolutions lors d'un ultime duel au Sabre-Laser.

Bien que le Sabre-Laser ne fût pas la première arme rituelle des sensitifs, il est aujourd'hui indissociable de la pratique de la Force. L'Escrime fut pendant longtemps la principale pratique martiale galactique, et lorsqu'elle fut remplacée par les blasters dans les armées galactiques, la création des Sabres-Lasers permit aux sensitifs de pouvoir continuer sa pratique, un art dans lequel ils surclassent sans grande difficulté la plupart des non-sensitifs grâce aux dons que leur accordent la Force autant dans la vitesse d'exécution que dans la conscience de l'environnement. Avec le temps, le Sabre-Laser est souvent perçu comme la dernière « Arme noble » de la galaxie : élégant et léger, il est également devenu le symbole de l'Ordre Jedi, mais aussi de celui des Seigneurs Sith. Il incarne une certaine idée de noblesse, et permet d'identifier un sensitif comme appartenant directement à la caste des sensitifs formés, une catégorie à part de la population galactique. Bien qu'ils s'en défendent dans le cas des Jedi, il est évident que cette pratique de l'escrime participe à l'établissement d'une noblesse, et donc d'une caste, parmi la population galactique. Vous trouverez ci-dessous les explications vous permettant de sélectionner le type de sabre-laser ainsi que les formes de combat que vous souhaitez pour votre personnage.

Sélection des Formes de Combat :


La sélection des armes ainsi que des formes de combat au sabre-laser est relativement simple. Elle doit se faire en même temps que celle des Pouvoirs de la Force, chacune des formes prenant une place parmi le nombre de pouvoirs que vous avez le droit de sélectionner à la création de votre personnage. Notez toutefois que cette règle a trois exceptions. Les deux premières sont le cas du Shii-cho, la forme de base apprise par tous les sensitifs lors de leur noviciat, ainsi que la fabrication d'un Sabre-Laser simple, pouvoir de rang 1 étant automatiquement acquis à n'importe quel sensitif. L'autre est la sélection de la Forme de Prédilection : sélectionnable à partir du rang 2 (Padawan Jedi, Acolyte Sith et équivalent), il s'agit d'un pouvoir gratuit, qui s'ajoute donc à vos pouvoirs plutôt que de prendre la place d'un slot de pouvoir au rang 2. Notez qu'il n'est toutefois pas obligatoire de sélectionner une forme de prédilection : si votre personnage correspond de manière extrême à l'archétype du Consulaire, comme le fut Maîtresse Fay durant la guerre des Clones, vous pouvez très bien décider de ne prendre aucune forme de combat, y compris en supprimant les deux formes gratuites du rang 1.

La liste ci-dessous vous indiquera les différentes formes de combat au sabre-laser sélectionnables par votre personnage. Notez que contrairement aux Pouvoirs de Force, les indications de rang indiquent le rang minimum auquel vous pouvez sélectionner une forme de combat : cela signifie que ces pouvoirs sont sélectionnables plusieurs fois à partir du niveau minimum où vous pouvez le sélectionner. Toutefois, vous ne pouvez prendre au maximum par niveau de pouvoir que deux formes de combat, qui correspondent aux formes de combat les plus classiques de sabre-laser, se pratiquant avec une seule lame, ainsi que deux Maîtrises de spécialisation, qui correspondent à la maîtrise d'une arme particulière dérivée du Sabre-Laser ainsi que de la forme de combat associée au maniement de cette arme, ceci afin d'éviter qu'un joueur ne sacrifie un pallier de pouvoir l'intéressant moins afin de pouvoir ajouter toutes ses formes de combat. Cette règle dispose toutefois également d'une exception : La Maîtrise Ultime d'une forme de combat au rang 6 n'est sélectionnable qu'une seule fois, et ne peut être choisie que pour la forme de prédilection de votre personnage. Choisissez donc cette dernière judicieusement.

Rang 1 :

Forme de base : Shii-Cho : La forme la plus commune de l'enseignement de l'escrime au sabre-laser, le Shii-Cho est enseigné à tous les novices sensitifs par les différents ordres religieux de la Force ainsi que les Chevaliers Impériaux.
Maîtrise de spécialisation 1 : Sabre-Laser : Si les différentes structures s'occupant de la formation et de l'encadrement des sensitifs apprennent souvent à ces derniers à fabriquer un Sabre-Laser, la Force souffle également souvent la recette de la fabrication de ses armes à ses élus, permettant parfois de croiser des Sensitifs non formés dotés de leurs propres sabres-lasers.

Rang 2 :

Forme de base 1 : Prédilection : Si les Ordres de la Force enseignent les bases de toutes les formes de combat, un jeune apprenti sera bien souvent attiré par une forme, plus naturelle chez lui, qu'une autre. La forme de prédilection doit être choisie parmi les formes de base et est une forme gratuite, qui s'ajoute à vos autres pouvoirs de rang 2.
Forme de base 1 : Permet de choisir une forme de combat au sabre-laser parmi la liste des formes de base. Votre personnage disposera d'un rang de maîtrise de niveau 3 lorsqu'il utilise cette forme. Vous devez préciser la forme choisie dans la liste des pouvoirs
Maîtrise de spécialisation 1 : Permet de choisir une arme dans la liste des Maîtrises de spécialisation. Vous devez ajouter l'arme choisie dans l'équipement de votre fiche et préciser le type d'arme choisi dans la liste des pouvoirs.

Rang 3 :

Maîtrise de spécialisation 2 : Vous pouvez sélectionner une Maîtrise de spécialisation 2 uniquement pour un type d'arme dont vous possédez déjà la Maîtrise de spécialisation 1. Ajoute un bonus de +1 au rang de maîtrise au sabre-laser pour votre personnage lorsqu'il utilise cette arme en combat.

Rang 4 :

Forme de base 2 : Vous pouvez sélectionner une Forme de base 2 uniquement pour un type d'arme dont vous possédez déjà la Forme de base 1. Ajoute un bonus de +1 au rang de maîtrise au sabre-laser pour votre personnage lorsqu'il utilise cette forme en combat.

Rang 5 :

Maîtrise de spécialisation 3 : Vous pouvez sélectionner une Maîtrise de spécialisation 3 uniquement pour un type d'arme dont vous possédez déjà la Maîtrise de spécialisation 2. Ajoute un bonus de +1 au rang de maîtrise au sabre-laser pour votre personnage lorsqu'il utilise cette arme en combat.
Maîtrise de spécialisation : Lévitation des Sabres-Laser : Cette forme de combat particulière est l’apanage des Consulaires et des Mages Sith et leurs permet de manipuler trois sabres-lasers avec la télékinésie afin de pouvoir combattre avec eux. Offre un bonus de +1 au rang de maîtrise au sabre-laser, mais la Lévitation des Sabres-Lasers ne peut être employée qu'avec le Shii-Cho et ne peut se cumuler à un autre bonus lié à une Maîtrise de spécialisation.

Rang 6 :

Forme de combat : Maîtrise Ultime : Vous pouvez sélectionner la Maîtrise Ultime uniquement pour votre forme de prédilection quoi doit disposer de l'amélioration Forme de base 2. Ajoute un bonus de +1 au rang de maîtrise au sabre-laser pour votre personnage lorsqu'il utilise cette forme en combat.

Comme vous l'aurez remarqué, cette liste permet de déterminer votre niveau de maîtrise au sabre-laser afin de pouvoir disposer de valeur chiffrée servant de repère en cas de duel, notamment dans le cadre des events et des missions proposées par le forum. Afin de vous offrir un exemple clair de la manière dont cela fonctionne, voici comment l'on calcule le rang de maîtrise pour un personnage de rang VI ayant le Djem So en forme de prédilection, deux sabres-lasers, et aura amélioré au maximum ses talents :

Forme de Prédilection : Djem So (3) + Maîtrise de spécialisation 1 (second sabre-laser) + Maitrise de spécialisation 2 (second sabre-laser) (1) + Forme de base 2 (Djem So) (1) + Maîtrise de spécialisation 3 (second sabre-laser) (1) + Forme de combat : Maîtrise Ultime (Djem So) (1) = 7

Ainsi, tant qu'il emploie le Djem So avec deux sabres-lasers, ce sensitif aura un rang de maîtrise au sabre-laser de 7, passant à 5 s'il est privé de l'un de ses deux sabres.

Forme de base :



La plupart des maîtres d'armes s'accordent à dire que les avantages apportés par une arme différente ne permettront jamais de surpasser la pratique de l'escrime à un seul sabre-laser.

Les Formes de Base sont les formes de combat reconnues officiellement par l'Ordre Jedi dans son programme d'entraînement. Il s'agit de sept styles de combat différents, certains possédant même plusieurs variantes, permettant à chaque sensitifs de trouver sa voie parmi le noble art de l'escrime au sabre-laser. Ces styles de combats n'existent toutefois pas depuis que le Sabre-Laser existe : qu'il s'agisse d'une évolution de la technologie ou des mentalités au sein des sensitifs, les profondes transformations de la société galactique ont eu de l'influence sur la pratique de l'escrime assistée par la Force, n'en déplaise aux plus puritains des Maîtres d'Armes. En adoptant le Sabre-Laser et en enregistrant les renforts de Jedi renégats, les Sith ont fini par accéder aux connaissances relatives à ces formes, mais pratiquent une escrime plus agressive et dédaignent souvent les formes les plus défensives. Les Chevaliers Impériaux suivent eux un enseignement plus strict, mais leur mépris de la méditation les amène souvent à concentrer leur apprentissage sur l'escrime, ce qui en fait d'excellents bretteurs. Vous trouverez ci-contre la liste des différentes formes de combat au sabre-laser disponibles. Lorsque vous choisissez une forme de base, vous devez prendre l'une des formes proposées ci-dessous.

Forme I : Shii-Cho : Lorsqu'il établit les premières bases de l'escrime au Sabre-Laser, l'Ordre Jedi lui donna une pratique élégante, mais également empreinte de sa philosophie visant à ne jamais tuer quelqu'un. De ce fait, le Shii-cho est une forme avant tout défensive visant à pouvoir désarmer une cible plutôt que la tuer. Le Shii-Cho, avec le Makashi, est l'une des deux seules formes qui n'exige pas un usage intensif de la Force pour être employée, pouvant ainsi être enseignée aux non-sensitifs. Cette technique de combat est aujourd'hui considérée comme désuète, supplantée par ses petites sœurs, mais elle reste enseignée comme base de l'escrime à tous les novices car elle permet d'appréhender l'escrime et certains bretteurs ont élevé leurs Shii-Cho afin de pouvoir combattre de manière efficace contre des adversaires employant d'autres formes de combat.
Fort contre : Rien
Faible contre : Makashi

Forme 2 : Makashi : Le Makashi fut la seconde forme de combat au sabre-laser créée et il est l'héritage laissé par les anciennes grandes lignées de noblesse galactique à la pratique de l'Escrime Jedi. Face à la montée en puissance des Sith, le Shii-Cho se révéla bien vite insuffisant et plusieurs maîtres d'armes mirent au point une forme de combat basée sur le style de combat du Fleuret, fait pour toucher par des petites entailles et sectionner nettement plutôt qu'en faisant usage d'une puissance brute. De ce fait, le Makashi, comme le Shii-Cho, n'exige pas l'utilisation de la Force pour être efficace. Il n'est toutefois pas sans faiblesses : il demande une connaissance parfaite de l'escrime pour être employé avec virtuose et sa faiblesse physique le rend impropre à un affrontement contre un style rapide et puissant comme le Djem So. Le Makashi est toutefois considéré comme tout puissant face à la polyvalence académique du Niman. Très prisé durant une longue période, le Makashi était tombé en désuétude lorsque les blasters devinrent l'arme standard des militaires galactiques : sa technique est en effet peu efficace pour détourner des tirs de blasters. La forme est toutefois revenue à la mode ces dernières décennies, la guerre incluant de plus en plus de sensitifs et impliquant plusieurs noblesses, comme l'Hapienne, ou celle des Seigneurs Jedi.
Fort contre : Shii-Cho, Soresu et Niman
Faible contre : Djem So, Reverse Shien, Juyo / Vaapad et les tirs de blasters.

Forme 3 : Soresu : Né pour compenser les faiblesses défensives du Makashi et correspondre davantage à l'idéal Jedi, le Soresu est la forme de défense ultime et consiste à créer une puissante position de garde en focalisant son esprit sur la manière de pouvoir stopper toutes agressions avec la dépense d'énergie la plus faible possible. Pour cela, un sensitif doit faire appel à l'aide de la Force, ce qui explique pourquoi les non-sensitifs sont incapables de faire usage du Soresu sans assistance technologique. Toutefois, si le Soresu est très efficace défensivement parlant, se révélant même presque infaillible contre les tirs de blasters, il ne dispose pas de techniques de contre-attaque, ce qui signifie que ses utilisateurs doivent intégrer des bottes issues d'un autre style de combat afin de pouvoir en faire usage. Le Soresu est de ce fait, ironiquement, assez faible contre le Makashi, dont il ne parviendra pas à épuiser l'utilisateur, mais très puissant contre des formes plus agressives comme le Djem So.
Fort contre : Djem So, Reverse Shien, Juyo / Vaapad et les tirs de blasters.
Faible contre : Makashi et Ataru

Forme 4 : Ataru : Peut-être la forme de combat la plus spectaculaire visuellement, l'Ataru repose sur une utilisation constante de la Force afin de pouvoir effectuer des bonds prodigieux et attaquer l'adversaire sur des angles inattendus avant de se replier. Forme très exigeante dans l'utilisation de la Force, l'Ataru est toutefois une forme appréciée par les Consulaires et les Sorciers Sith qui y trouvent un moyen d'exprimer leurs talents, là où les Chevaliers Impériaux la pratiquent moins, la considérant souvent comme plus faible. L'Ataru fut créé durant les guerres Mandaloriennes, car ses bottes permettaient de surclasser en vitesse les Mando'ade et frapper les points faibles de leurs Beskar'gam, mais il est également très apprécié des Ombres et des Assassins, permettant de frapper très vite avant de se replier pour échapper aux représailles adverses. Il ne peut toutefois être employé partout, ses mouvements acrobatiques s’accommodant très mal d'un espace confiné.
Fort contre : Soresu
Faible contre : Makashi et espace confiné

Forme 5 : Djem So : Technique agressive née du besoin de pouvoir exprimer plus librement une certaine volonté de surpasser ses adversaires, le Djem So est une technique puissante visant à la domination de l'adversaire par une agression constante, ce qui signifie qu'il exige de son pratiquant une grande capacité physique afin d'être toujours à l'offensive. Il surclasse ainsi les styles les plus élégants, incapables de soutenir le rythme, comme le Makashi, mais peut être stoppé par d'autres très défensifs, comme le Soresu par exemple.
Fort contre : Makashi, Shien et Reverse Shien
Faible contre : Soresu

Variante de la Forme 5 : Shien : Le Shien est une variante du Djem So développée afin d'améliorer ses capacités défensives contre les tirs de blaster. Il est parfois considéré comme la meilleure technique de défense contre un fantassin, mais voit de ce fait ses capacités dans un duel au sabre-laser amoindri.
Fort contre : Tir de Blaster
Faible contre : Djem So

Variante de la Forme 5 : Reverse Shien : Seconde variante du Djem So, le Reverse Shien adopte une garde visant à placer le sabre-laser dans son dos afin de pouvoir effectuer des assauts encore plus puissants à un rythme plus soutenu, ou pouvoir accomplir des attaques surprises. Cela en fait un style particulièrement apprécié des Ombres Jedi et des Assassins Sith, qui y trouvent ce dont ils ont besoin pour accomplir les missions qui leurs sont assignées, mais souvent négligé par les autres, car il sacrifie pour cela toutes notions de capacités défensives.
Fort contre : Makashi
Faible contre : Soresu

Forme 6 : Niman : Considéré comme la « Forme du Diplomate », le Niman est né dans l'esprit des Jedi afin de permettre à leurs membres les plus érudits de disposer d'une formation efficace en un minimum de temps. Il est donc une combinaison de bottes issues du Soresu, de l'Ataru et du Djem So afin d'obtenir un bon équilibre entre l'attaque et la défense en un minimum de temps, permettant à son utilisateur de se concentrer sur d'autres tâches. Toutefois, entre les mains d'un Maître d'Armes, comme le prouva Exar Kun, le Niman peut devenir une arme redoutable, car il combinera trois styles très différents, offrant une grande variété de réponses. Il reste toutefois impuissant face au Makashi : le caractère prévisible de ses bottes facilite bien trop les contres de cette technique.
Fort contre : Variable selon l'utilisateur du Niman
Faible contre : Makashi

Forme 7 : Juyo / Vaapad : La forme de l’agression par excellence, le Juyo exige de son praticien l'abandon total à l'amour du combat afin de pouvoir maintenir une agression basée sur des mouvements erratiques et imprévisibles pour l'adversaire, au prix d'un abandon total de position défensive. C'est une technique dangereuse à plus d'un titre, pour les Sith car l'abandon de toutes formes de défense représente un danger en soit, mais surtout pour les Jedi et les Chevaliers Impériaux, car un abandon total à l'amour du combat peut facilement mener vers le Côté Obscur de la Force. Le Maître de l'Ordre Mace Windu développa une variante du Juyo, le Vaapad, visant à un état d'esprit particulier : en acceptant sa part d'ombre, le Jedi peut ainsi exploiter l’agressivité de son adversaire afin de renforcer ses propres capacités physiques tout en contrôlant ses pulsions obscures. Technique dangereuse, elle n'est enseignée qu'à une poignée d'élus destinée à devenir de grands bretteurs de l'Ordre
Fort contre : Makashi
Faible contre : Soresu

Maîtrise de Spécialisation:



Pour certains sensitifs, le sabre-laser simple est trop limité, et ils recherchent donc de disposer d'une arme plus sophistiquée adaptée à leurs recherche, qu'il s'agisse d'une plus grande technicité ou de pouvoir intensifier leurs assauts.

Si le Sabre-Laser à lame simple reste l'arme rituelle des sensitifs la plus répandue et largement utilisée, de manière même exclusive chez les Chevaliers Impériaux, nombreux furent les sensitifs à se sentir limités par l'utilisation d'une arme qui, bien que mortellement efficace, est relativement simple dans sa conception comme ses possibilités. Pour certains, une poignée droite n'offrait pas une prise en main assez bonne, ou le fait de ne disposer que d'une seule lame était bien trop limitant. Pour d'autres, c'est la portée qui posait problème ou encore le manque de souplesse. Plaçant leur intelligence en symbiose avec la Force, ces sensitifs sont parvenus à créer des variantes du sabre-laser ainsi que d'adapter les styles de combat de base afin de pouvoir optimiser l'emploi de ces variantes. Ces spécialisation, plus rares, peuvent être toutefois aussi dangereuses pour leurs adversaires que pour ceux qui les emploient, car les avantages qu'elles offrent sont souvent contrebalancés par des inconvénients plus importants encore, ce qui exige un grand entraînement pour pouvoir les employer. Vous trouverez ci-contre la liste des différentes Maîtrises de Spécialisation disponibles sur le forum, à l'exception de l'épée Sith et du Katana Jedi, déjà décrits dans la liste des pouvoirs de Force, mais répondant aux mêmes règles que les autres. Notez également que le Sabre-Laser simple est une Maîtrise de Spécialisation comme les autres et peut donc être améliorée.

Sabre-Laser à poignée recourbée : Peut-être l'une des modifications les plus innocentes, le sabre-laser à poignée recourbée a été créé par les adeptes du Makashi afin de pouvoir exercer un meilleur contrôle sur la poignée du sabre-laser pour gagner en précision et maniabilité, mais au prix de rendre encore plus difficile l'interception des tirs de blasters. Toutefois, plusieurs sensitifs n'utilisant pas le Makashi ont tout de même adopté la poignée recourbée afin de pouvoir attaquer sur des angles inattendus et créer ainsi un effet de surprise.

Sabre-Laser à garde en croix : Autre variante créée par les praticiens du Makashi dans les temps de la Guerre Froide, les Sabres-Lasers à garde en croix visent à une amélioration plus défensive que celle de la poignée recourbée, puisqu'elle imite les gardes des épées de certaines légendes de civilisations galactiques afin de créer deux lames lasers plus petites perpendiculaires à la lame principale. Elle sert généralement à pouvoir parer plus facilement une attaque, mais exige une poignée fabriquée dans un métal résistant au Sabre-Laser pour éviter les accidents lors des épreuves de force les plus violentes. Tombées en désuétude, comme les poignées recourbées, suite au déclin du Makashi, les gardes en croix retrouvent une certaine popularité chez les Seigneurs Jedi et le Consortium Éternel, qui a retrouvé ses plans grâce aux connaissances de l'Empire Éternel.

Sabre-Laser à double lames : Conçu à l'origine comme une arme d’entraînement de l'Ordre Jedi, le Sabre-Laser à double-lames a donné lieu au développement d'une technique connue sous le nom du Maître Jedi ayant le plus contribué à sa mise au point, le Maître Zez'Kai. Ce n'est pas à proprement parler une forme de combat, car le Zez'Kai s'adapte à celle utilisée par le sensitif, mais une série de mouvements permettant de mieux prendre en main la grande poignée d'un sabre-laser à double lames, permettant de créer une lame laser à chaque extrémité de la poignée. Plutôt conçu pour la défense, le Sabre-Laser à double lames a également fait ses preuves en attaque associée au Juyo très agressif du Seigneur Sith Darth Maul et trouve toujours une certaine popularité chez les praticiens du Côté Obscur de la Force.

Paire de Sabre-Laser : Pour certains, disposer d'une seule arme n'est qu'une limitation superflue alors que le corps est doté de deux mains, voire de plus pour certaines espèces. Ces individus, souvent d'excellents bretteurs disposant d'un tempérament résolument offensif, se tournent donc vers le Jar'Kai. Comme le Zez'Kai, le Jar'Kai s'adapte à la forme de son utilisateur, mais tous les Jar'Kai se reposent sur une offensive plus soutenue au détriment de la puissance d'attaque. La paire de sabre-laser, lorsqu'elle associe sabre et Shoto, un sabre plus petit, permet cependant une combinaison défensive très efficace contre le Fouet Laser.

Pique Laser : Seule arme rituelle différente du Sabre-Laser présente chez les Chevaliers Impériaux, la Pique Laser est privilégiée par les sensitifs ayant besoin de disposer d'une portée supérieure à celle d'un sabre-laser standard. Bien que cette arme fut à l'origine conçue pour désarçonner un pilote de Motojet ou le Cavalier d'une créature monstrueuse, elle peut également servir en duel, bien que sa très grande poignée la désigne comme une cible facile pour l'adversaire de son porteur.

Fouet Laser : Si le Fouet Laser n'a pas été conçu par les Sœurs de la Nuit, il est toutefois l'une de leurs armes rituelles les plus répandues. S'il existe plusieurs variantes de fabrication de cette arme, le Fouet Laser prend toujours la forme d'une lame bien plus « souple » que celle d'un sabre-laser standard, prenant la forme d'un lasso énergétique pouvant aussi bien sectionner que neutraliser, mais manquant de la puissance pénétrante des sabres-lasers. Si sa maîtrise permet de surprendre un adversaire n'utilisant qu'une seule lame, le Fouet Laser souffre contre les utilisateurs du Jar'Kai, qui peuvent facilement contrôler ses assauts.



Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum