Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

ISIS le GEMINI Prime [NON DISPONIBLE]

le Ven 13 Avr - 19:51





           

Description physique :




A l'origine prototype conçu pour devenir la vitrine technologique de Cyberdyne, ISIS était donc pensée dès le départ pour être une femme dotée d'un physique attirant. Atteignant le mètre quatre-vingts, élancée, elle était l'idéal de beauté de son concepteur principal, un homme dont le nom est aujourd'hui tombé dans l'oubli. Son apparence n'a que peu évoluée depuis l'époque où elle servait d'assassin personnel ainsi que de page de publicité géante pour Cyberdyne : les Hapiens ont obtenu une machine rentrant en très grande partie dans leurs canons de beautés, pourtant très élevés, et ISIS put sans problème passer inaperçue au milieu des grandes dames d'Hapès, même si plusieurs éléments trahirent le fait qu'elle ne fasse pas partie de la noblesse de la capitale du Consortium Éternel.

Sa chevelure mauve coupée au carré est  sans conteste l'un de ces éléments : les couleurs non naturelles sont plutôt rares chez les Hapiennes et si certaines optent pour des colorations, les sourcils également violets d'ISIS laissent penser à une couleur naturelle, plutôt un signe d'un croisement avec une espèce alien comme les Zeltrons. Mais c'est sans doute son regard qui trahit le plus son statut d'étrangère : ses yeux, en réalité de simples capteurs optiques, d'un rouge pénétrant, vous observe avec attention, mais les Albinos n'existent plus dans le patrimoine génétique Hapien, des millénaires d'eugénisme forcené étant passés par là. Toutefois, le reste de ses traits restent parfaitement associables aux autres Hapiennes sans problème : lèvres pulpeuse, nez ni trop discret, ni trop proéminent, formes généreuses aussi bien au niveau de la poitrine que du fessier, il ne fait aucun doute que ses concepteurs n'ont pas lésiné afin de parfaire sa plastique pour attirer des clients potentiels pour Cyberdyne. Aujourd'hui, son physique la rend digne de pouvoir se tenir aux côtés de toutes les Reines Éternelles.

             

Description mentale :




Bien qu'elle occupe officiellement le titre de régente du Consortium Éternel, ISIS est souvent perçue comme une simple machine docile sans conscience. Si elle reste droite en toutes circonstances, le gynoïde ne fait toutefois aucun effort pour s'imposer dans une conversation et garde un langage courtois en toutes circonstances, même lorsqu'elle s'adresse à l'un de ses ennemis. Ce comportement protocolaire est en partie hérité de sa programmation d'origine : Cyberdyne avait soumis ISIS à de nombreuses procédures de contrôle afin de s'assurer qu'elle ne se retourne jamais contre elle, mais aussi pour l'utiliser comme un outil de corruption. De ce fait, derrière ce masque froid, elle dispose de bien plus d'armes, pour obtenir ce qu'elle souhaite, qu'on ne le soupçonne et son corps pouvait aussi servir à Cyberdyne afin d'octroyer des faveurs sexuelles en échange de gros contrats par exemple, à l'image de certaine des fonctionnalité les plus obscures de Guri.

Ironiquement, les Hapiens ont déchargé ISIS de la plupart de ses codes restrictifs, les remplaçant par des protocoles de contrôle des autres droïdes GEMINI de la flotte Éternelle ainsi qu'une base de données complète sur l'art de la stratégie et l'histoire des conflits historique. De ce fait, ISIS est une stratège comme une tacticienne capable, qui peut toutefois se montrer peu inspirée : en se basant sur des équations et des calculs permanents, elle sera toujours encline à suivre la voie de la science et de choisir la stratégie qui lui semblera la moins risquée, ce qui peut être contre-productif sur un champ de bataille, d'autant plus que cela la rend en partie prévisible. Elle n'a en revanche rien perdu de ses talents dans sa fonction première, c'est-à-dire l'assassinat, mais les emploie désormais plus rarement : si certains des éléments de cette basse besogne ont été accomplis sur ordre des différentes Reines Éternelles, l'on soupçonne ISIS d'avoir assassiné de son propre chef plusieurs opposants à la souveraine divinité d'Hapès, afin d'obéir au seul code auquel elle est désormais soumise : assurer la pérennité de la monarchie Hapienne et de la flotte éternelle, peu importe le prix.

Ayant toujours obtenu la confiance de toutes les souveraines, ISIS a participé à l'éducation de nombreuses Chume'da, elle fut également la maîtresse de plusieurs Reines Éternelles, mais il est difficile de savoir si elle a fait cela en suivant ses sentiments personnels ou simplement parce qu'elle avait calculé qu'il s'agissait de son devoir envers son commandement. Aujourd'hui, le droïde Réplica-humain divise la noblesse comme les Sith, pour certains, c'est une machine sans conscience servile, pour d'autres, une redoutable manipulatrice préparant son heure dans l'ombre. Mais elle seule connaît la vérité de ses propres intentions, ce qui en fait l'un des personnages les plus intrigants et influents a la fois au sein de la hiérarchie du Consortium Éternel.


         
         

Histoire :




686 : Cyberdyne System tente de créer l'arme absolue, le produit qui fera d'elle une entreprise de premier plan dans une ère de paix où les conflits d'influences se font par l'intermédiaire d'économistes et d'hommes de loi. Ils recrutent des spécialistes de la robotique et de la cybernétique dans le but de créer le prototype d'un droïde réplica-humain dont les performances surpasseraient encore celle du modèle historique du genre le plus connu : Guri, ancienne garde du corps du Prince Xizor. Leurs travaux ne partent toutefois pas de zéro, puisque l'entreprise est parvenue à s'approprier le corps préservé du cyborg responsable de la tentative de déstabilisation de Bakura en 347. Après plusieurs années de recherches et de mises au point du prototype, ISIS voit pour la première fois ses capteurs optiques prendre vie en 686 après la bataille de Yavin, son fonctionnement répond parfaitement aux critères imposés par Cyberdyne. Son « père » est récompensé par une promotion et une nouvelle tâche : préparer un modèle moins performant pour une fabrication en série dont ISIS serait la vitrine publicitaire.

La conception d'ISIS est celle d'un droïde assassin, protocolaire, mais également un « droïde de confort » capable d'offrir des faveurs sexuelles aux personnalités que Cyberdyne souhaite corrompre. Mais la première tâche du robot entre dans les fonctions de droïde assassin : en 686, le Secteur Corporatiste connaît une nouvelle vague de grèves face aux conditions inhumaines avec laquelle il traite sa main d’œuvre. Comprenant qu'ils tiennent l'opportunité de s'offrir une grande publicité, les dirigeants de Cyberdyne déploient ISIS dans l'objectif d'éliminer avec le plus de mise en scène possible les grévistes. Obéissant aux ordres de ses supérieurs comme lui impose sa programmation, le Gynoïde tue sans discriminations tous les grévistes à grand renfort d'exécution spectaculaire au nez et à la barbe des forces de sécurité de Bonadan. Les enregistrements du massacre permettent à Cyberdyne de contacter discrètement leurs clients afin de vanter les performances de leur nouvelle machine.

687 à 789 : ISIS passe son premier siècle d'existence au service de Cyberdyne. Ses obligations sont alors multiples : son physique avantageux et son imitation parfaite des mœurs humaines lui permettent de passer pour un garde du corps et une interprète et elle accompagne souvent les dirigeants de Cyberdyne lors de leurs rendez-vous d'affaires. Ces derniers n'hésitent pas à moyenner des nuits avec elle en échange de contrats juteux et le robot s'exécute sans état d'âme. Elle est également employée lorsque Cyberdyne décide de faire disparaître par la manière forte des personnalités dérangeantes : hommes politiques ayant des liens avec la compagnie trop corrompus et ciblés par les autorités, ou criminels recherchés tentant de faire chanter Cyberdyne sont ses deux types de cibles les plus récurrentes. Entre chaque période d'activité, elle est régulièrement désactivée, étant exposée dans le hall de Cyberdyne afin de vanter la qualité de reproduction du genre humain de la compagnie auprès de ses visiteurs des classes les plus aisés de la galaxie.

Tout change à partir de 786, lorsque Cyberdyne échoue à réaliser une OPA hostile sur la société Incom et subit une pluie de sanctions de la part du Triumvirat Galactique. Les dirigeants de l'entreprise envisagent un temps de réactiver ISIS pour assassiner quelques sénateurs de l'Alliance Galactique et faire pression sur ces derniers, mais renoncent en évaluant que les conséquences seraient plus néfastes que bénéfiques. L'entreprise est finalement rachetée par la Reine Mère du Consortium de Hapès Aya Djo. Cette dernière semble presque frappée d'un coup de foudre en découvrant la silhouette du Gynoïde. ISIS est transférée d'abord discrètement au sein de la Flotte Éternelle : la plupart des protocoles de contrôle et de commandement de Cyberdyne sont supprimés et laissent place à un ordre, celui de protéger la Flotte Éternelle ainsi que la Monarchie Hapienne. Elle est également dotée des programmes et améliorations nécessaires pour devenir le GEMINI Prime, le droïde commandant tous les droïdes GEMINI de la flotte Éternelle. Elle rejoint ensuite Hapès où elle passe directement sous le commandement de la Reine.

790 à 1200 : Devenue « l'âme damnée » des Reines Mères de Hapès, ISIS s'emploie à conseiller chacunes d'entre-elles sur la meilleure manière de construire le « Grand Plan », qui doit permettre le retour de l’hégémonie Sith dans la galaxie. Si elle entreprend de nombreuses actions sur les ordres des différentes Reines comme de son propre chef, voici une liste non exhaustive des plus importantes :

- En 1104, Robela Alexandra déploie ISIS sur son monde natal, Bonadan, afin d'intercepter un trio improbable composé d'un enquêteur Coruscantii, d'un Mandalorien du Clan Fett et d'un Jedi sur les traces d'un tueur en série, en réalité un assassin Sith qui pourrait menacer les fondations du Grand Plan en l'éventant trop tôt. Le Gynoïde parvint, malgré un combat en infériorité numérique, à l'emporter et assassiner les trois protagonistes en jouant autant sur leurs divisions que leur manque de coordination dans la bataille, leurs compétences se mariant très mal. De plus, aucun des trois n'était préparé à affronter un robot assassin aussi perfectionné.

- A partir de 1154, ISIS assiste le Chume'doro dans la purge des dernières maisons nobles opposées à la Reine Mère et à ses visées expansionnistes. Elle se sert de ses compétences en informatique afin de fabriquer de fausses preuves permettant de les discréditer dans l'opinion publique et permettre des arrestations, puis des exécutions de grand style.

Lors du déclenchement du Grand Plan, elle assiste Neave Ocampo, devenu Darth Ankh première du nom, dans l'établissement du plan de bataille visant à prendre de cours l'Alliance Galactique. Elle est nommée alors Régente du nouveau Consortium Éternel, un poste lui permettant de diriger le royaume lors des périodes de transition entre deux Reines Éternelles.

1200 : Sous les ordres de Darth Ankh, prenant la tête de l'offensive, ISIS prend la direction de Bonadan à la tête d'une partie de la flotte Éternelle assistée par des troupes d'Hapès ainsi que plusieurs membres cybernétiques du Chume'doro afin de tenter de bloquer la fuite des sociétés écrans des grandes entreprises galactiques rivale du Secteur Corporatiste. Elle se heurte toutefois à une forte résistance de la part de plusieurs sociétés militaires privées ainsi qu'à une situation de chaos où plusieurs entreprises s'affrontent entre elles pour tenter de dérober leurs secrets industriels. Le succès des mouvements du Gynoïde est mitigé : elle ne parvint à mettre la main que sur peu de documents, la plupart des entreprises parviennent à prendre la fuite ou détruisent toutes traces de leurs travaux.

1233 : ISIS assiste la seconde Darth Ankh dans la réalisation d'un plan d'offensive vers Bothawui. Toutefois, les plans de la Reine et de sa régente mécanique sont contrecarrés par l'amiral Twi'Lek O'Shovah. ISIS comprend rapidement que le taux de perte ne permettra au mieux que d'atteindre une victoire à la Pyrrhus et sous ses sages conseils, la Reine ordonne la retraite.

1245 : ISIS participe à l'élaboration du plan visant à la destruction de la flotte impériale prévue pour punir Mandalore d'avoir assister la République Galactique dans la construction de sa nouvelle armée de clone. Elle approuve cette opération, calculant que les risques d'échecs étaient minimes et qu'une « stratégie des trois royaumes » serait à terme profitable pour le Consortium, qui ne parvint pas à enfoncer les lignes de la République. La Reine Éternelle lui confie la responsabilité de couper toutes voies de retraite aux trois flottes impériales mobilisées pour l'opération de représailles. Exécutant sa tâche avec la précision d'un tireur d'élite, ISIS provoque la destruction de trois Star Dreadnought et ne laisse que quelques destroyers s'échapper du piège mortel tendu par les forces du Consortium, signant l'entrée en guerre de ce dernier contre l'Empire Galactique.

1480 : Alors que le pouvoir change de main entre deux Reines, une contre-offensive Républicaine menace les flancs de plusieurs forces du Consortium. ISIS assiste la nouvelle Darth Ankh dans l'établissement d'un plan visant à une retraite ordonnée vers des lignes plus réduites, derrière des forteresses stellaires, assurant ainsi la préservation de la plupart des forces armées, plus importantes que la fierté d'un belligérant, répondant ainsi à sa programmation d'assurer la sécurité de la monarchie et de la Flotte Éternelle à n'importe quel prix.

Note : Ces événements sont obligatoires et détaillés dans la chronologie galactique, mais en dehors de ces derniers, vous êtes libre d'organiser la vie d'ISIS comme bon vous semble, du moment que cette dernière reste cohérente avec les événements du forum et les informations ci-dessus.


           


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum