Le Deal du moment : -20%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
47.99 €

Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Lun 30 Mar - 21:19
Musique de fond vaisseau:


Le genre de journée que j'adore...pas d'prise de tête, de la musique sympa pour passer l'temps du saut hyper-spatial, et mon p'tit Touki qui se met à l'aise sur mes genoux pour réclamer de l'attention. Ah oui, vous n'savez probablement pas de qui j'parle. Bah grosso modo, c'est ma petite boule de poil toute choupie, un renardeau que j'ai adopté y'a pas longtemps. Et pourtant je suis totalement dingue de lui, il est trop mignon et hyper câlin comme renard.

Bon évidemment ce n'est pas si facile de piloter d'une main pendant que l'autre supporte la tête de mon p'tit bout d'chou pour le chouchouter. Mais bon, ça va pour l'instant vu que j'ai pas vraiment besoin d'faire de manœuvre complexe à part jeter un coup d’œil aux instruments de temps à autre. Et puis au pire, comme c'est l'cas ici, quand j'ai besoin d'reprendre les commandes, je lui fait un petit bisou, lui me fait une lichette sur le nez, et puis je le dépose sur son petit coussin qu'il a rien qu'pour lui à côté d'moi.

Il en a un peu partout dans l'vaisseau, alors je n'ai jamais vraiment d'mal a trouver un coin où l'poser pour le voir bailler et commencer a s'endormir...Il est vraiment trooooop chou quand il se met en boule pour piquer un somme. C'est vraiment le genre de moment qui m'donne la banane pour la journée. Quoi ? Qui vous a dit qu'les mandaloriens étaient tous des êtres sans cœur qui ne s'intéressaient qu'a la chasse et l'argent ? En tout cas j'peux dire que c'est une belle connerie.

Evidemment il existe de tout chez les mandaloriens en terme de personnalités, comme partout ailleurs en fait.  Mais c'est vrai que pour ma part, je n'en ai pas forcément croisé beaucoup comme moi...en même temps les femmes comme moi ça n'doit pas courir les rues. Twi'lek, mandalorienne, et avec pour principal point faible les petites animaux mignons...et les crêpes au chocolat...bon un tas d'truc en fait. Eh, c'est pas ma faute si j'ai commencé ma vie au plus bas, ça permet de relativiser sur tout et d'apprendre a profiter des petits plaisirs de la vie...Même si certains ont parfois un peu d'mal a concevoir qu'une mandalorienne puisse se laisser aller comme moi.

Mais je m'égare, j'ai un atterrissage a faire en plus. Et avec le bol que j'ai, la place qu'on me file pour stationner s'trouve à l'antipode de ma trajectoire de sortie d'hyper-espace. Qu'est-ce que vous voulez, Coruscant restera toujours Coruscant. Et puis bon, ça aurait pu être pire, j'aurais pu n'pas avoir de place du tout, voir même avoir l'interdiction d'atterrir pour X ou Y raison...si jamais c'est possible que ça arrive un jour.

En général je n'traîne pas tant qu'ça dans l'secteur de l'empire, ils sont parfois un peu susceptibles sur les bords ces gens-là. Toujours moins qu'certains ceci dit, pour ne pas citer d'nom. Mais bon, quand un investisseur souhaite mettre la main sur un associer l'ayant trahis, et qu'en plus il offre une bonne petite paye, j'peux bien faire un effort. Par contre si y'a bien un endroit où il me faudrait une foutue bonne paye pour y mettre les pieds, c'est l'apex ou l'consortium. Ah ceux-là, c'est clair que j'y vais jamais pour le plaisir.

Mais bon, revenons plutôt au sujet principal, le gars que j'dois livrer, et dont j'entend à peine les gémissements contenus par son bâillon et couverts par ma musique. Il traîne dans un coin et est solidement attaché, pas d'risque qu'il puisse s'enfuir c'est sûr. En tout cas, une fois au sol, il est temps que j'enfile mon casque et que je l'embarque pour aller lui faire présenter ses hommages à son patron...ou associer...honnêtement je m'en fiche. Ils peuvent bien être frères, ça n'change pas l'fait que j'doive en trimbaler un sur quelques kilomètres pour le ramener à mon commanditaire.

Un bar/club un peu branché où ça se déhanche dans tous les sens sur la piste de danse, et où ça s'enfile des shooter au comptoir. D'ailleurs, en parlant d'ce dernier point, c'est ce que l'patron m'propose de faire aux frais d'la maison pour lui avoir ramener son gars, en plus de la paye naturellement. Quand j'pense à la façon dont j'ai chopé l'gars...c'était presque trop facile. Il s'était bêtement planqué dans un hôtel de luxe sous son vrai nom, et quand j'ai été frapper à sa porte il a cru qu'on lui avait envoyé une esclave. Faut dire que mon espèce traîne certains clichés dont il est difficile de se débarrasser, et qu'on n'voit pas grand chose dans ces trous d'porte.

Un intercom avec caméra c'est autrement plus pratique, mais bon. Si tous les hôtels de la galaxie étaient bien équipés, ça n'serait pas drôle...Ah bah décidément, en parlant d'truc pas drôle, devinez qui vient de débarquer au comptoir avec son regard de tueur ?...Ouais, suis-je bête, vous n'pouvez pas savoir. C'est Han, un autre mandalorien. Et du coup, autre idée reçue sur les mandaloriens : On s'apprécie tous. Et bien lui, c'est sûr qu'il ne m'apprécie pas des masses. Déjà il débarque un peu trop près d'moi, et en plus il s'envoie mon shooter sous mon nez en disant qu'il aurait dû être à lui. On peut dire qu'il réussi l'exploit de péter l'ambiance en un temps record, tout l'monde s'demande ce qui s'passe...ou bien ils attendent de voir s'ils auront un peu d'action avec une bagarre de mandalorien.

-Tu sais, rien ne t'empêche de commander l'tiens, y'a pas marqué l'nom des gens dessus. Lui répondis-je naturellement avec ma bonne humeur.

-Tu sais très bien d'quoi j'veux parler, laandur...

-Tu m'appelle encore comme ça après les deux...non attend...trois raclées que je t'ai mis ? Et ben, t'es encore plus boc'ara que j'pensais.

-Arrête de parler l'twi'lek bic ni skana'din ! J'te parle de tous ces contrats que tu m'pique sous l'nez à chaque fois !

*("Bic ni skana'din" "Ça me fiche les boules". Expression d'être en colère, repoussé ou "ça m'agace".)*

-Oh, c'est pas vrai que t'es encore sur ça...C'est quand même pas d'ma faute si t'as un vaisseau qui s'traîne le cul. Tu sais quoi ? Et si pour une fois on évitait de s'mettre sur la gueule ? J'suis encore d'bonne humeur pour l'instant, y'a pas d'réelle raison qu'on en vienne aux mains ici, alors s'il te plaît, calme-toi, et gal'gala. Qu'est-ce que t'en dit ?

*(gal'gala : "Laisse-moi t'offrir un verre !", "Trinquons !")*

Evidemment je ne l'avait pas encore précisé avec tout ça, mais j'ai bien enlevé mon casque dans l'espoir de pouvoir boire des coups tranquillement...avant que monsieur ronchon n'arrive. Et à mon avis, ce n'est pas une si bonne idée qu'ça de l'inviter a trinquer. Pour la simple et bonne raison qu'il empeste déjà l'alcool, et qu'à mon avis c'est son taux d'alcoolémie qui l'pousse actuellement a dégainer son blaster pour l'coller sur ma tête. Sauf que j'suis bien entendu plus rapide qu'un mec bourré, du coup mon blaster, qui au passage fait plus de dégâts que l'siens, est déjà prêt a tirer au cas où. Sur une partie moins protégée que l'reste, le ventre.

Comme quoi il est peut-être saoul, mais pas complètement boc'ara pour autant. Il sait que j'suis mieux protégée qu'lui sur la plupart d'mon corps, alors évidemment qu'il allait viser la tête, c'est la seule partie à découvert en c'moment. Ceci dit, je lui déconseille de tirer, déjà parce qu'il est saoul, et qu'en plus tout l'monde nous regarde fébrilement en espérant n'pas devoir évacuer l'endroit. Même moi j'espère que je n'vais pas devoir en arriver a s'tirer dessus ici, j'viens a peine d'arriver et je n'voudrais pas filer une mauvaise réputation à un client fraîchement satisfait.

Et puis je l'aime bien malgré tout ce Han, c'est un peu devenu un running gag pour moi. Le genre de gars qu'on adore détester, même si lui me déteste sans doute sincèrement. Tout ça parce que j'suis pas une mandalorienne pure sang et qu'il est trop lent pour prendre des contrats qu'il estime lui revenir de droit. Qu'est-ce que vous voulez que j'lui dise, premier arrivé, premier servit. Bon, on va continuer a s'regarder en chien d'faïence encore longtemps comme ça ? Ou bien j'vais pouvoir profiter des verres que m'offre la maison ?...Enfin plus pour longtemps si jamais j'suis obligée d'tirer. Tic tac, tic tac, le temps passe Han, décide-toi mon grand.

Han Vizsla
Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Han_vi12


Dernière édition par Sa'phira Felleone le Jeu 30 Avr - 22:35, édité 1 fois
Talus Skirata
Talus Skirata
Al'verde
Al'verde

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Dim 5 Avr - 2:53
Coruscant, une planète qui fut jadis le centre politique de la galaxie, siège du pouvoir de la République pendant des siècles et des siècles. Selon certains, cette planète était le monde d'origine des humains, ainsi que des taungs. Un monde qui avait été couvert d'une multitude de cité, il y a des millénaires, mais qui avec le développement c'était transformés en une unité ville, une ville planète. Ce monde avait vécut une multitude de bouleversements avant d'être aujourd'hui un des multiples monde de l'empire. Coruscant restait un monde florissant économiquement, même si le sénat et le temple jedi n'étaient plus que des décombres. Les vaisseaux continuaient d'affluer des quatre coins de l'empire pour mener leurs petites affaires. La vie sur la planète avait poursuivit sa route, malgré tout ce qui était arrivée. Pour certains, ce monde représentait une merveille de l'ingéniosité, pour d'autres, un monde parfait pour faire des affaires légales ou illégales. Cependant, pour certains, Coruscant était juste une planète comme une autre, voire une grosse merde flottant dans l'espace.

Il y avait justement une personne rentrant dans cette dernière catégorie qui se relaxait tranquillement dans un bar. Cette personne passait du temps, assit à une table jouant quelques parties de pazaak avec d'autres clients de l'endroit, en enchaînant les breuvages alcoolisées. Le groupe assit autour de la table se composait d'un cathar, un dévaronien, un zabrak et finalement, un guerrier mandalorien. Un guerrier mandalorien répondant au nom de Talus Skirata.

L'Al'Verde était arrivé sur Coruscant une semaine plus tôt à cause d'un contrat. Le fait est que le jeune homme n'aimait pas Coruscant et ce depuis très longtemps. Cette planète lui sortait par les yeux pour une multitude de raison. Il ne serait pas revenu sur ce monde si cela n'avait été du contrat qu'il avait pris. De plus, l'unique raison pourquoi il avait pris cette offre de travail, c'est parce que la prime offerte était exagérément élevé. Il avait donc fait un gros effort, pour les crédits. La mission était simple, en apparence. Un homme avec quelques petits problèmes avaient besoin d'un garde du corps pour quelques temps et avaient décidé que l'idéal serait d'engagé un mandalorien. La mission avait été tout sauf plaisante car l'employeur était un abruti accro à une multitude d'épices différentes. Il était le descendant d'un respectable officier de l'empire, ayant fait fortune de son vivant. Aujourd'hui son descendant était un idiot vivant de son héritage.

Pour cette longue semaine passée à protéger ce con, Talus n'avait aucun doute que l'ancêtre en question ne se serait jamais reproduit s'il avait su à quoi ressemblerait sa descendance. Au cours de cette semaine, le mandalorien avait dû protéger son employeur de quatre attaques venant de personnes qu'ils avaient offensé il y a un long moment. Puis, par six fois d'individus que cet abruti avaient provoqué en pleine rue pour une raison ou une autre. Talus avait même craint le pire quand l'imbécile avait eu la très ''brillante'' idée d'aller chercher des ennuis auprès d'un chevalier impérial. Encore heureux, le chevalier avait complètement ignorer le toxico lui manquant de respect. Talus avait été soulagé quand la période de son contrat avait pris fin. Il avait empoché ses crédits et étaient partit rapidement, pour venir se détendre dans ce bar.

Cela devait faire au moins trois heures que le mandalorien était là, à enchaîner les boissons et à faire des parties de pazaaks. Les choses se passaient plutôt bien pour le moment. Il gagnait les parties depuis un moment, ses compagnons de jeux ayant pris quelques verres de trop. De plus, selon certains bruits qu'il avait entendu, son employeur c'était fait refroidir un peu plus tôt. Heureusement, ce n'était plus son problème. Une heure ou deux après on arrivée, un autre mandalorien était arrivé à son tour, sans le remarquer et allant aussi commander à boire. Talus avait voulu l'inviter à se joindre à lui, avant qu'un de ses partenaires de pazaak l'informe que le nouveau venu était un Vizla. Disons que l'animosité qui régnait entre Vizla et Skirata était un problème. Donc, Talus laissa tomber son idée d'invitation, surveillant malgré tout le nouveau venu.

Les choses demeurèrent calme pendant plus de deux heures, Talus enchaînant les parties et le Vizla les verres. Ce n'est que plus tard qu'un autre mandalorien fit son arrivée, une twi'lek cette fois. L'Al'Verde ne suivit pas tout ce qui se passa, se concentrant sur son jeu lorsqu'un de ses comparses de jeu lui fit remarqués qu'il y avait du grabuge en vue. En effet, le Vizla était allé à la rencontre de la twi'lek et leur discussion ne semblait guère cordiale. Les choses se corsèrent alors que le Vizla dégaina son blaster pour le pointer sur la tête découverte de la twi'lek. Autant arrêté tout ce bordel avant que les choses empirent. Talus laissa retomber ses cartes sur la table, enfila son casque qu'il avait posé sur la table pour pouvoir boire ses verres, se leva et se dirigea vers ses deux compatriotes, une fois derrière le Vizla, il s'adressa à lui d'une voix ferme.


-Rengaine ton blaster, tu risques de te faire mal.

-Quoi, t'aimes bien les landuur?

-L'un des problèmes avec les Vizla c'est que vous êtes trop bêtes pour faire la différence entre être landuur et en avoir l'air. Maintenant rengaine, tu n'auras qu'à aller boire plus loin ou partir et cuver un peu.

Le Vizla se retourna soudainement pour faire face à Talus, espérant probablement l'intimidé. Le recule qu'il effectua démontra cependant que c'était plutôt l'effet contraire. Les mandaloriens peuvent déjà donner une impression intimidante de base, avec une bonne taille et un corps entraînés. Dans le cas de Talus, c'était encore plus frappant. Après tout, de base, il mesurait un peu plus de 6 pieds de haut, avec une musculature développé. Alors, avec l'armure, cela rajoutait en taille et en masse. Le Vizla finit cependant par se ressaisir et était en train de pointer son arme vers Talus. Ce dernier passa aussitôt en mode offensif, attrapant d'une main le bras de son adversaire avant que l'arme ne soit pointé sur lui. Un coup de poing de l'autre main sur la main du Vizla tenant le blaster lui fit le lâcher. Talus attrapa ensuite l'arme, pour ensuite frapper le Vizla en plein visage du plat du blaster. Sans surprise le mandalorien intoxiqué s'attrapa le visage à cause de la douleur, Talus le regardant simplement en ajoutant.

-Je t'avais prévenu que tu risquais de te faire mal. Tu ferais mieux de te calmer, sinon tu vas vraiment le sentir passer.
avatar
Invité
Invité

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Lun 6 Avr - 22:35
Ah l'alcool, quand ça ravage un gars qui n'est pas très futé de base, et qui en plus a une dent contre vous, c'est vraiment pas beau à voir. Et encore là j'parle seulement d'son comportement, pas d'son visage, mais bon, je n'vais pas le tailler encore plus sinon il serait capable de tirer cet abruti. Ah bah tient, même l'autre mando qui débarque lui dit qu'il est con. En même temps, quand tu vois que je lui ait déjà collé deux ou trois raclées et qu'il persiste encore a m'appeler landuur...on peut difficilement trouver d'autres mots que con pour le définir.

Oh évidemment en cherchant bien il doit y avoir un tas de synonyme plus ou moins vulgaire, du genre abruti, idiot du village, ahuri d'la bourgade, bercé trop près du mur, con comme un piano, etc. J'crois que si j'parlais toutes les langues de la galaxie on en aurait pour des jours a tout citer. Enfin bref, dans la droite lignée de son quotient intellectuel défaillant, il se retourne d'un coup, comme s'il espérait impressionner tout l'monde. Vous savez, quand un mec bourré s'imagine plus grand et fort qu'il ne l'est, alors qu'en fait il est encore plus ridicule qu'un Jedi en collants fluo.

Evidemment ça ne loupe pas, il s'en prend une en plus de s'faire désarmer. Enfin, pas totalement vu que, comme beaucoup, il utilise deux blaster. Sauf qu'avant qu'il n'essaye de l'choper pour en remettre une couche, je lui subtilise et lui montre bien que je le fait tourner autour de mon doigt en lui demandant si c'est ça qu'il cherche. Sauf que là on croirait voir un gamin pleurnichard a qui on aurait piqué ses jouets. Bon je continuerait bien a m'amuser comme ça toute la nuit, mais je n'suis pas quelqu'un de méchante, alors j'veux bien qu'on lui rende ses jouets s'il accepte de partir sans faire d'histoire.

Evidemment il titube et hésite un peu, le temps sans doute de faire le tri dans ses idées noyées dans l'alcool. Mais au final il veut bien aller décuver ailleurs voir si j'y suis. Par contre il promet qu'on se reverra et que la prochaine fois il prendra sa revanche. Oh ça je n'en doute pas, il est tellement con et buté comme gars que je n'doute pas une seconde qu'il cherchera a m'retrouver un d'ces jours. Mais bon, ça m'fera des vacances en attendant, et puis il ne doit plus être à une raclée près le pauvre. Aller, on va pouvoir reprendre le verre qu'il m'a piqué sous l'nez, mais avant, question de politesse avec mes semblables, il faut bien que je remercie ce cher mando pour le coup d'main.

-Et bien merci pour l'coup d'main. Est-ce qu'il y a quelque chose qui t'ferais plaisir en retour ? Prend ce que tu veux, c'est moi qui régale. Il faut bien que j'te remercie comme il se doit. Oh au fait, moi c'est Sa'phira, du clan Skirata. Et toi ? C'est quoi ton p'tit nom ?

Je m'demande bien a quoi il ressemble là-dessous. Bon il a l'air un peu plus petit qu'moi, mais si ça s'trouve il est mignon comme tout. Et ça y est, voilà que j'recommence a m’intéresser aux hommes. C'est pas croyable, dès qu'il y en a un qui est mignon ou qui s'débrouille bien en combat faut que j'me pose des questions. Du genre est-ce qu'il est célibataire, est-ce qu'il est doué...disons dans d'autres domaines que l'combat pour rester soft.

Et dire que je ne l'avait même pas vu en arrivant. Faut dire que j'étais un peu occupée avec l'autre gars que j'me trimbalait depuis le spatio-port. Mais qui sait, peut-être que ça serait intéressant d'faire sa connaissance. Peut-être même que...non sors-toi ça d'la tête Phiphi, y'en a qui n'aiment pas trop que tu sois...facilement tactile avec les autres. Et puis bon, si ça s'trouve c'est quelqu'un d'insupportable alors ne t'emballe pas trop vite cocote. Mais peut-être suis-je médisante, c'est possible aussi.
Talus Skirata
Talus Skirata
Al'verde
Al'verde

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Dim 12 Avr - 2:12
Talus avait encore en main le pistolet blaster du membre du clan Vizla. L'Al'Verde était prêt à frapper de nouveau cet imbécile avec sa propre arme s'il ne se décidait pas à se calmer. Le mandalorien n'était pas le plus stricte, ni le plus sévère des Al'Verde de mandalore, ni des mandalorien en général, mais comme n'importe qui, il y avait des choses envers lesquelles il avait une tolérance faible ou inexistante.  Hors le Vizla en enfreignait quelques unes avec ses conneries. C'était un trait de caractère qu'il avait hérité de sa mère, quoique cette dernière avait plus de choses pouvant la contrarier, mais bon qu'importe. Bien sûr, Talus avait bien vu que l'idiot avait deux pistolets blasters, l'autre étant encore dans son étui. Cependant, s'il avait la mauvaise idée de tenter de le prendre, l'Al'Verde agirait. Soit ce serait un autre coup de blaster en pleine tête ou alors, un tir de blaster dans une jambe. Toutefois cela s'avéra nécessaire, car la jeune Twi'lek décida d'agir à son tour en attrapant le blaster restant, désarmant ainsi le mandalorien saoul. Elle jouait avec l'arme en se moquant ouvertement du Vizla.

Au final, l'imbécile préféra abandonner, quittant les lieux sans attendre, promettant de se venger. Quant à savoir s'il disait cela à l'un d'eux ou à tout les deux, difficile à dire. Pour Talus, ce n'était guère important, ce type ne l'intimidait absolument pas. S'il était assez stupide pour revenir lui chercher des problèmes, l'Al'Verde se montrerait bien moins aimable la prochaine fois. Autour des deux mandaloriens le silence qui régnait depuis un moment à cause de l'altercation s'évanoui, les clients et le personnel retournant à leurs petites affaires. La Twi'lek prit ensuite la parole, s'exprimant avec un accent plutôt particulier. Est-ce que c'est ainsi qu'elle avait l'habitude de discuter peu importe la langue ou était-ce sa maîtrise du basic qui avait quelques lacunes? Au moins, elle n'était pas difficile à comprendre.

Elle commença par le remercier du coup de main, avant de lui offrir un verre. Ce qui était plus intéressant par contre, c'est lorsqu'elle révéla faire partie du clan Skirata, faisant ainsi d'elle une sœur de clan. Certes, pour bon nombre de culture dans la galaxie, avoir le même nom de famille signifiait généralement qu'il y avait un lien de parenté quelconque. Toutefois, c'était différent dans la société mandalorienne. Certes, pour les plus petits clans, cela pouvait être différent. Cependant, c'était différent pour les quatre grands clans: les ordo, les fett, les skirata et les vizla. Tout bonnement parce que chacun de ces clans avaient une quantité hallucinante de membres. Résultat, rien de surprenant à ce qu'un membre de ces clans ne connaissent pas tous les membres de son clan, trop nombreux.

Avant de répondre à la question de Sa'phira, Talus préféra retirer son casque. Rien ne l'empêchait de répondre en le conservant, cependant comment il ferait pour boire la consommation offerte. Les armures mandalorienne faisaient beaucoup de chose, mais laisser la nourriture et les boissons à travers, ça par contre elles ne pouvaient pas. L'Al'Verde désactiva donc le verrou pressuriser de son casque, avant de le retirer et de le poser sur le comptoir du bar dévoilant ainsi ses traits. Il se gratta légèrement le dessus de la tête, en observant Sa'phira. Certes, elle avait quelques centimètres de plus que lui, mais leurs yeux demeuraient à la même hauteur, environ, le début des lekkus Twi'lek lui donnant son avantage en taille. Certains auraient pu être intimidé par une femme de cette taille, pour Talus cela ne changeait pas grand chose. Nombreuses étaient les races de grande taille naturellement, les Twi'lek en faisant partie. De toute façon, de ce que Talus en savait, Sa'phira était plutôt dans la moyenne de taille de son peuple, alors que lui était légèrement au-dessus. Pour en revenir à la discussion, l'Al'Verde prit enfin la parole un court moment après avoir retirer son casque.


-Je m'appelle, Talus. Talus Skirata. Nous sommes donc frère et sœur de clan. Je dois avouer que je ne pensais pas croiser un autre membre de notre clan en venant dans ce bar. Encore moins de tomber sur un di'kut de Vizla. Alors, tu es là pour un contrat toi-aussi? Ou du moins en terminer? C'est mon cas, pas fâché d'en avoir terminé d'ailleurs.

*(di'kut : imbécile, idiot, abruti)*

Un des barman s'approcha demandant à chacun ce qu'il allait prendre. Talus consulta rapidement un panneau indiquant les diverses consommations disponibles. Il finit par commander un cocktail baptisé le trou du Sarlacc, composé de cinq alcools différents. Le barman réalisa rapidement le breuvage et servit Talus. Ce dernier prit le verre et en pris une gorgée, il put sentir l'alcool descendre dans son œsophage. Fort, mais bon. Il reprit ensuite la conversation avec Sa'phira.

-Donc, comme je disais, tu es là pour un contrat? Une chance que le mien avait une bonne prime, autrement je ne l'aurais jamais accepté. Aucune envie de venir sur ce monde merdique. Je n'ai rien contre les habitants, mais cette planète me dégoûte. D'ailleurs, je me demande, tu portes Skirata comme nom de famille ou un autre?

Pour d'autres peuples, la question de Talus pouvait sembler étrange, mais elle avait un sens particulier dans la culture mandalorienne. Les mandaloriens étaient un peuple galactique, mais pas une race propre, car ce peuple se composait d'individu appartenant à une multitude de races. Chaque individu pouvait se faire présenter une chance de devenir mandalorien, c'était l'adoption. Hors l'adoption pouvait se faire peu importe l'âge. Ainsi de nombreux clans comptaient des membres l'étant de naissance et des membres l'étant par adoption. De tous les clans, le clan Skirata était toutefois celui qui accueillait le plus d'adopté. Selon certains, cela faisait des Skirata le clan comptant le plus grand nombre d'individu. La question de Talus se référait à ce statut de mandalorien né ou adopté. Les adoptés, selon le clan d'adoption, pouvait choisir de garder leur ancien nom de famille ou de l'abandonner pour celui du clan. Certes, porter le nom de son clan ne permettait pas de savoir si le mandalorien était né mandalorien ou s'il l'était devenu. Toutefois, s'il ne portait pas le nom du clan, cela signifiait à chaque fois qu'il était un adopté. Quant à savoir quand la question était posé si cela avait un but d'offense ou de compréhension, tout dépendait de la façon de le demander. Dans le cas présent, la demande de Talus n'avait aucune connotation négative, on pouvait aisément sentir de la curiosité.
avatar
Invité
Invité

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Mer 15 Avr - 22:42
C'est quand même dommage que dans une culture où on nous enseigne a rester solidaire et a protéger les siens on arrive pas a s'entendre entre certains clans. C'est vrai quoi, je n'ai jamais été spécialement méchante avec lui, je lui ait même proposé qu'on boive ensemble, mais non, fallait que monsieur nous refasse son puriste. Parce que oui, on va pas m'faire croire qu'un gars comme lui qui appartient au clan Vizsla vient m'chercher des poux uniquement parce que j'ai pris des contrats qui l’intéressait avant lui. A mon avis, y'a quand même encore un peu de "toi twi'lek alors toi pas être mandalorien pour moi".

Oui je l'ai imaginé avec une voix débile et un parlé digne des fermiers les plus isolés d'la galaxie au point d'être illettré, mais c'est dans ma tête alors je fais c'que j'veux. Mais bref, au lieu d'repenser a cet abruti qui est reparti la queue entre les jambes, pourquoi n'pas se concentrer sur ce mandalorien qui lui au moins s'est montré sympa avec moi ? Ouais, on va faire ça, oublions les cons, le temps qu'on à a vivre est trop précieux pour le perdre avec des cons...oui je sais j'peux être vachement spirituelle parfois.

Une petite poignée d'main, un verre offert...ça pourrait faire un slogan ça tiens...Enfin, le moment est venu pour lui d'retirer son casque et d'révéler son visage. Pas sûre de savoir pourquoi il se grattouille la tête, mais personnellement j'me dit que ça va. C'est pas forcément un grand canon d'beauté, mais franchement y'a pire. Donc, tant pis pour un éventuel côté mignon, après je n'me limite pas a ça pour savoir si j'apprécie quelqu'un ou non, on verra bien comment va s'passer la suite.

Ceci dit, même si je n'suis pas une grande fan du rouge, je peux au moins lui reconnaître qu'il porte bien cette couleur. En fait quand j'y pense, le seul truc qui me gêne un peu chez lui...c'est le piercing sous la lèvre. Mon dieu que ça doit faire mal de s'faire percer la peau ici. Bon après j'suis mal placée pour juger, j'ai déjà songé plusieurs fois a m'faire faire des tatouages, mais j'ai jamais trouvé quelque chose d'intéressant a faire. En tout cas pour en revenir au mando...je m'demande s'il est musclé sous son armure...Non non ! On reste concentré, j'pense pas que ce soit l'moment de flirter avec quelqu'un qu'on connait à peine, surtout si c'est un mando. Et j'pense que j'ai déjà noté a quel point certains peuvent mal voir celles qui comme moi ont la drague facile.

BREF...Revenons au sujet principal...même si en fait ça veut dire revenir au même gars, mais bon, vous m'avez compris. Son nom déjà est une belle petite surprise, ce qui signifie qu'on appartient au même clan. C'est quand même un beau hasard que deux membres d'un même clan s'retrouvent sur une planète comme celle-là. En plus on a tous les deux fini un contrat il y a peu, donc dans l'immensité de la galaxie ça fait quand même pas mal de coincidence. Et non je n'suis pas en train d'insinuer que je le soupçonne de quoi qu'ce soit, je met juste le doigt sur la situation.

Ah, petite interlude commande pour nous deux après la question d'mon interlocuteur. Lui est plutôt courageux si j'puis dire, avec un trou d'Sarlacc, mais vu que j'suis partie pour passer une soirée pépère sans prise de tête, j'me contenterait d'une pinte de bière locale. Enfin, à mon avis c'est aussi local qu'industriel, mais bon, j'suis pas difficile, je prend ce qui vient.

-Donc, comme je disais, tu es là pour un contrat ? Une chance que le mien avait une bonne prime, autrement je ne l'aurais jamais accepté. Aucune envie de venir sur ce monde merdique. Je n'ai rien contre les habitants, mais cette planète me dégoûte. D'ailleurs, je me demande, tu portes Skirata comme nom de famille ou un autre ?

-Personnellement j'en porte un autre, Felleone. J'ai gardé mon nom d'naissance en mémoire de ma mère. Elle s'est littéralement tuée au travail pour essayer de m'élever. Ça ne m'a pas empêchée d'finir esclave comme elle dès mon plus jeune âge, mais au moins j'ai fini par tomber sur une mandalorienne qui m'a sortie d'la pour m'proposer une meilleure vie. Du coup, j'garde ce nom en hommage à ma mère biologique, histoire de n'pas complètement l'effacer d'ma vie, c'est quand même un peu grâce a elle que j'en suis là. Bon c'est aussi grâce a Era, sinon j'serais probablement dans un d'ces clubs a jouer les prostituées à l'heure qu'il est. Au lieu d'ça, j'suis une fière mandalorienne de vingt-deux ans qui viens tout juste de livrer un contrat au gérant. Une histoire de trahison d'associer, pas vraiment quelque chose de très palpitant quoi. Mais au moins avec ça j'peux boire à l’œil ce soir...en plus de la paye évidemment. En tout cas c'est vrai que c'est une belle surprise de tomber sur un autre Skirata ici. Tu m'diras, entre l'immensité de l'espace et l'nombre de membre du clan, ça doit bien arriver de temps en temps. Bon j'vais quand même rendre visite au clan assez souvent, mais entre temps...et bien, disons que je profite des moindres petits plaisirs de la vie, et être payée pour des contrats en fait partie. Et toi ? Tu fais quoi d'beau entre deux contrats ? Que des trucs sérieux ou bien ça t'arrives de t'laisser aller et de te détendre en faisant quelque chose qui sort de l'ordinaire ?

Mais je parle peut-être un peu trop, alors profitons de cette pinte tant qu'elle est bonne, enfin, t'auras toujours quelqu'un pour dire que c'est du jus d'chaussette ou un truc dans l'genre, mais personnellement ça va, ça passe. Comme je l'ai déjà dit, je m'satisfait de c'que j'ai, je suis loin d'être une difficile qui critique tout. Alors de la bière, ça reste de la bière, peu importe le prix ou la qualité. Mais je n'sais pas si Talus serait de cet avis. De toute façon j'ai parfois l'impression qu'il existe très peu d'gens comme moi. En dehors du fait que je sois une twi'lek ET une mandalorienne évidemment.
Talus Skirata
Talus Skirata
Al'verde
Al'verde

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Dim 19 Avr - 22:31
Talus prenait quelques gorgées de son breuvage, en observant Sa'phira passer également sa commande, une pinte de bière locale. Chacun ses choix, mais le jeune homme était certains que jamais il ne commanderait une boisson fait d'un alcool local de Coruscant. Cette planète était une ville gigantesque, donc peu d'endroit naturel autres que les parcs. Donc, soit la boisson local était un mensonge car l'alcool venait d'ailleurs, soit les ingrédients primaires venaient d'ailleurs. Autre possibilité, les ingrédients primaires venaient bien de Coruscant et la Force seule savait où on pouvait bien cultiver cette matière première sur cette planète. Après avoir elle-même goûté à sa consommation, la twi'lek commença à répondre aux questions que Talus lui avait posés. Donc, elle était une adoptée, ancienne esclave et sa mère biologique était morte. Cet ancien statut pouvait apporter quelques explications sur sa façon de s'exprimer. Elle révéla au passage qu'elle avait 22 ans et le nom de sa mère adoptive. Elle continua ainsi pendant un moment, avant de commencer à l'interroger à son tour. Toutefois, avant de répondre, il avait lui-même une petite question en tête, concernant cette Era. Il en connaissait bien une, mais la question était de savoir si c'était la bonne.

-Era, tu dis... hum... on parle d'une nautolan bleu avec une certaine passion pour les speeders?

Le simple regarde de Sa'phira suffit à donner une réponse à Talus. Non, ce n'était pas la Era qu'il connaissait. En même temps, Era n'était pas un nom unique. Certes, ce n'était pas un nom commun et extrêmement répandu, mais on en trouvait une de temps à autres.

-Dans ce cas, ce n'est pas la Era que je connais. Sinon, pour ce qui est du clan, personnellement ce n'est pas la première fois que je croise la route d'un autre Skirata lors d'une mission à l'autre bout de la galaxie. Après tout, nous avons énormément de frères et de sœurs de clan. D'après certains de nos plus anciens, notre clan serait celui ayant le plus de membre, puisque nous avons la plus grande ouverture aux adoptions de tous les clans mandaloriens. J'ignore s'ils ont raison, mais cela aurait un fond de logique. Après tout, plus d'adoptés nous rejoignant signifie également plus d'effectifs. Une chance pour toi qu'Era est une Skirata, m'étonnerait que ça se serait bien finit pour toi si elle avait été Vizla. Notre clan est plus ouvert aux autres...enfin avec certaines limites raisonnables. Personnellement, j'ai aucune envie de voir un hutt ou un yuzaang vong devenir un frère de clan.

Talus prit une autre gorgée avant de poursuivre.

-Autrement, je dois admettre que j'ai une carrière assez militaire. Je fais également partie des Mando Ori'Ramikade, alors quand je suis pas en mission pour une prime, je travaille de ce côté là. Bien sûr comme toutes personnes normales, je profite de mes temps libres. Je fais un peu de sport, j'en regarde, mais aucun en particulier ni aucune équipe en particulier. Juste le plaisir d'observer des rencontres sportives. J'aime bien prendre du temps pour entretenir mes deux vaisseaux. Sinon, je dirais m'instruire dans divers sujets, sortir dans les bars pour rencontrer des gens. Aussi, je voyage à travers la galaxie pour aller visiter ma famille et des amis. Je me souviens d'une fois, j'étais allé sur Zeltros avec une amie membre des jedis verts, pour l'aider dans une mission. J'ai pu en profiter pour visiter la famille, même si ça a donné lieu à quelques moments gênants.

Court silence avant de reprendre.

-Ah oui, c'est vrai. J'oubliais de préciser. Je suis mandalorien de naissance, mais pas mon père. C'est un zeltron et il était contrebandier, avant de rencontrer ma mère. Disons que les choses ont été un peu particulière entre eux, avant qu'ils deviennent un couple,,, très particulière. Du coup, comme il est le seul de son côté de la famille à avoir adopté le mode de vie mandalorien, faut aller sur zeltros pour aller voir le reste de la famille. Ça donne en plus une bonne occasion pour profiter des plaisirs offerts sur cette planète.

Le mandalorien avala la moitié de son verre.

-Sinon, tant mieux pour toi si tu as eu droit à une mission intéressante. Ce n'était pas mon cas. Ça semblait être un contrat simple: protéger un gars pendant quelques jours. C'était beaucoup plus lourds que prévu, au final. Ce type était supposé être le descendant d'un type ayant rendu de grands services à l'empire et ayant laissé un gros héritage à sa descendance. Je crois que si cet ancêtre avait vu ce qu'allait devenir ses héritiers, il n'aurait jamais eu d'enfants. Ce mec... il avait plus d'épice chez lui qu'il n'en faudrait pour tuer un gen'dai. Il se prenait une dose très souvent et dès qu'on sortait, il cherchait à se battre avec n'importe qui sans aucune raison. Disons que ce n'est pas pour rien que beaucoup de gens voulaient qu'il meurt. Pendant ces quelques jours, j'ai dû éviter le pire une bonne quinzaine de fois. Il y a eu deux moments pires que les autres. Le premier, quand il c'est dit que c'était une bonne idée d'aller embêter un groupe de gamoréens. Le pire, c'était il y a deux jours, ce con est allé chercher des ennuis à un chevalier impérial. Heureusement que le chevalier a compris que l'abruti l'approchant était juste un foutu toxico en plein délire. Mon contrat a fini il y a quelques heures. Hors, j'ai appris il y a moins de 20 minutes que cet imbécile c'est fait buter. Pas moi qui vais le pleurer, cet homme était littéralement un déchet de la galaxie. En plus, comme le contrat a été remplis, j'ai été payé et ça affectera pas la réputation du clan, ni la mienne.... Je crois bien que si la mission avait durée encore quelques jours de plus, c'est moi qui aurait fini par le tuer.
avatar
Invité
Invité

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

le Jeu 30 Avr - 19:42
En voyant la tournure de la soirée on n'peux qu'espérer conserver cette tranquillité. Parce que bon, des cons, quand y'en a un ça va, c'est quand ils commencent a s'rassembler qu'ils posent des problèmes. Alors nous sommes donc là, tous les deux a s'laisser emporter par le fil de la discussion. Enfin pour l'instant c'est surtout lui qui parle. Faut dire que je lui ait un peu tendu la perche pour qu'il parle de lui, et comme je n'compte pas l'interrompre autant écouter ce qu'il a à dire.

Déjà il commence par revenir sur Era que j'ai mentionnée un peu plus tôt, sauf qu'on s'demande si on ne parlerait pas de la même Era...Ce qui n'est définitivement pas l'cas vu qu'la mienne est on n'peut plus humaine, alors que la sienne est une nautolan bleue. Donc clairement rien à voir entre les deux, ouep. Bon ça n'aurait pas été complètement impossible en soit, mais vu que l'clan a tout une tripotée d'membres à travers la galaxie, fallait bien que certains prénoms reviennent plusieurs fois.

Après tout, je doute qu'il existe un prénom véritablement unique dans la galaxie, à moins qu'ce soit un truc vraiment imprononçable et avec plus de lettres que d'étoiles que compte la galaxie...Et encore, même ça j'suis sûre que ça n'a que très peu d'chance d'exister. Hm ? Ah oui je dévie complètement du sujet, Talus donc. Comme je l'disait, et comme il le rappelle aussi du coup, ce n'est pas si étonnant qu'ça de tomber sur un membre du clan de temps à autre vu l'effectif.

Oulah par contre en m'parle pas d'malheur mon grand, j'crois que si Era avait effectivement été une Viszla...bah déjà je n'serais pas ici aujourd'hui, mais en plus, vu l'intellect de celui qu'on a croisé tout à l'heure j'aurais sans doute été esclave ou bonne à tout faire. Peut-être même punching ball va savoir...bon là j'exagère peut-être un peu. En fait y'aurait sans doute eu plus de chance qu'on m'ai laissé chez c'marchand à la con jusqu'à ce que je crève d'épuisement comme ma mère. Ah et pour rebondir sur sa dernière phrase sur les hutt et yuzaang vong...

-C'est sûr que j'suis vachement plus sympa qu'eux...et plus agréable à regarder aussi.

Oui je m'jette des fleurs comme ça gratuitement, ça n'fait d'mal a personne. Et puis je dis ça sur le ton de la déconne, pas au premier degré comme une narcissique...même si c'est vrai que j'suis une petite beauté. Bah quoi ? On me l'dit souvent, c'est qu'ça doit être vrai. Bref, pour en revenir au flot d'information que m'envoie Talus, il est un peu comme moi en fait, a quelques détails près évidemment. J'ai pas de carrière militaire en dehors de ma formation mandalorienne, j'ai qu'un seul vaisseau, et aussi je n'ai encore jamais collaboré avec des Jedi verts.

En même temps, si on était tous pareil, j'crois que l'monde serait bien chiant comme il faut, sans aucune surprise ni rien qui sorte de l'ordinaire. Ah et apparemment, autre détail qui diffère entre nous, je suis adoptée, contrairement à lui qui s'trouve être mando de naissance. Ah et en plus de ça c'est un hybride zeltron...Je m'demande s'il est capable d'utiliser leurs phéromones...Non ! Sors-toi ça d'la tête immédiatement jeune fille ! Décidément j'suis vraiment irrécupérable...Enfin, qu'est-ce que vous voulez, chacun ses défauts.

En attendant Talus lui continue sa tirade. D'ailleurs, mission intéressante c'est vite dit, j'ai juste eu a faire un gros aller-retour sur l'papier en fait, rien d'bien palpitant donc bon, à mon avis la sienne l'est déjà plus. Bon hormis le client un peu chiant a vivre y'avait quand même plus d'action. Des tentatives de meurtre, des gamoréens, un chevalier impérial, le rêve comparé à ma mission toute nulle...Bon au moins j'peux boire à l’œil donc c'est toujours ça d'pris, à condition que je n'finisse pas saoule jusqu'à l'os. Sinon ça risque d'être difficile de rentrer au vaisseau, et mon pauvre Touki risque de n'pas comprendre ce qui m'arrive...Et puis avec le bol que j'ai j'vais oublier d'rentrer la passerelle d'embarquement.

-Et bah j'ai envie d'dire que c'était déjà plus fun que la mienne. A part toquer à la porte d'un mec qui m'a pris pour sa prostituée et assommer ce même mec...j'ai pas fait grand chose. Du coup j'suis d'autant plus contente de pouvoir boire à l’œil ce soir, j'ai pas vraiment eu d'problème. N'empêche, c'est quand même dingue que pour beaucoup twi'lek égale prostituée. Bon ok y'en a beaucoup qui font ça, mais c'est comme si j'rabaissait tous les jedi a des gens qui ont les capacités émotionnelles d'une pierre. Alors que j'suis pratiquement sûre qu'il existe des Jedi qui savent rire et s'amuser. Tout comme il existe des mandaloriens sympa, les Skirata, et d'autres un peu plus...enfin tu vois, les Viszla quoi.

Ah, les gens qui rabaissent les twi'lek, j'crois que j'pourrais en parler pendant des heures pour tenter de percer le mystère de leur façon d'penser. Parce que pour moi c'est c'que c'est, un mystère. Mais bon, je passe la soirée avec un membre du clan, alors ce serait dommage de passer notre temps a parler de cons quand on peut aborder des sujets bien plus sympa. Alors on n'se gêne pas, on boit, on discute de tout et de rien avec le sourire et franchement c'est le genre de soirée que j'aime...Enfin y'a d'autres types de soirée à deux que j'aime mais on n'va pas en parler ici.

Au final c'est quasiment la fermeture du club qui nous fait nous arrêter, comme quoi on a vraiment pas vu l'temps passer. Et bah avec tout ça j'suis explosée, j'crois que j'vais aller donner à manger à Touki, et après, dodo jusqu'au lendemain. Une petite journée sabbatique de temps en temps ça n'fait pas d'mal après tout. Mais bon, qui sait, peut-être qu'on réussira a s'recroiser un d'ces jours dans l'immensité de l'espace...ou pas, on verra bien comment ça tournera. C'est ça qu'est beau quand on se laisse porter par le hasard, on fini par raffoler des petites surprises.
Contenu sponsorisé

Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé] Empty Re: Deux Skirata valent mieux qu'un - Ft Talus Skirata [Terminé]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum