Le Deal du moment :
Narcos Saisons 1 et 2 Coffret Blu-ray
Voir le deal
18.03 €

Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Rencontre au sommet [ft. Silenda]

le Dim 1 Déc - 23:28
Cela ne faisait que quelques jours que la 404 était de retour sur Coruscant pour profiter d'une permission de deux mois avant de repartir en terrain hostile comme à son habitude. DE-11 avait déjà fait son rapport à l'état-major et expliquer les prochaines opérations qu'il souhaitait mener une fois la pause de ses hommes terminées, à savoir semer du grabuge dans les secteurs où les frontières de la République, du Consortium et de la nouvellement née Apex se rencontre. Provoquer le chaos dans cette région, avec les moyens habituels du droïdes, pourrait donner des résultats intéressants. Un conflit ouvert entre ces trois factions ne serait que bénéfique pour l'Empire qui ne risquait rien compte tenu de sa propre position galactique.

Bien que l'idée semblait plaire, l'état major conseilla au droïde d'exposé ce petit plan à l'Intelligence Impériale. Une autre habitude qu'il avait depuis quelques décennies maintenant. Ses excursions en territoire ennemi avait plus d'une fois mener à l'échec des machinations des agents impériaux eux-même infiltrés dans ces zones. Ainsi le colonel devait partager avec le renseignement les zones qu'il comptait attaquer et attendre de recevoir leur feu vert. De fait, quand il reçu une invitation à converser de la part d'une commandante de l'intelligence, DE-11 avait supposé que c'était peut-être cette dernière qui lui fournirait l'accord, ou non, pour son opération.

Seulement voilà, ceci sortait des habitudes. Usuellement il recevait une simple réponse sans à avoir rencontrer en face à face un officier des renseignements. Le lieu du rendez-vous le laissait également perplexe, un penthouse d'un immeuble de luxe servant à la fois de lieu de résidence que de commerce. Un lieu civil. DE-11 n'avait pas l'habitude de sortir. Durant la pause de ses hommes il restait le plus clair de son temps au QG des légions impériales, passant en revu le rapport des autres légions, évaluant les avancées de chaque force, en somme étudier l'évolution de la guerre galactique. Car c'était après tout la raison de son existence, la guerre.

Ce rendez-vous était donc de son point de vue une perte de temps. Mais il était depuis longtemps habitué aux organiques et à la fâcheuse habitude qu'ils avaient d'agir de façon illogique et contre-productive. Il repassa en revu le message que cette Silenda lui avait envoyé, elle sous-entendait bien volontiers qu'il n'était pas un homme. Chose qui n'étonnait que peu le droïde, après tout son identité n'était tenu secrète que pour les civils et les plus bas gradés de l'armée. Et quand bien même cela avait été un secret bien gardé, il estimait qu'une personne dans une position aussi haute au sein du renseignement devait avoir accès à cette information, d'une façon ou d'une autre.

Il se souvient des années qu'il avait lui-même passé au sein de l'Intelligence, il y a de cela plus d'un siècle. Agent, ou plutôt jouets pour les plus hauts gradés et leurs machinations. La encore ce fut une perte de temps. Il ne faut toutefois pas croire que DE n'apprécie pas l'Intelligence. C'était un organisme efficace et il avait toujours trouvé les missions effectuées en collaboration avec elle très utile pour le bien de l'Empire. Mais à cette époque désormais bien lointaine, plutôt que d'utiliser ses compétences dans leurs jeux de pouvoirs, ils auraient mieux fait de l'employer pour la guerre. Peut-être qu'en faisant cela la galaxie serait déjà unifiée sous l'égide de la galaxie. Mais ce n'était qu'une théorie qui quitta aussitôt l'esprit du droïde. Les chances d'un succès total étaient minces, il le savait, mais il devait tout de même faire en sorte que cette faible probabilité soit réalisable. Et réalisée.

L’ascenseur finit enfin par le relâché au sommet de cet immeuble. Il n'était pas venu armé, ni même accompagné. Il espérait que cet entretien avec une vue magnifique sur la mégapole planétaire se conclue rapidement, mais DE avait estimé que ce rendez-vous serait de ceux où il allait devoir dialoguer longuement avec un organique plus curieux de la moyenne. Elle n'était pas la seule à vouloir en apprendre plus à son sujet. Pourquoi ? Il ne saurait pas l'expliquer. De son propre point de vue il est un simplement un droïde. Certes d'une conception très singulière et avancée alors que ses créateurs s'en sont retournés à la poussière depuis des éons déjà. Mais une simple machine de guerre au final. Il avança de quelques pas, laissant l’ascenseur redescendre le long de cet immense tour. Attendant patiemment que son interlocutrice ne daigne se montrer et entamer ce qui allait sans nul doute être une conversation semblable à ce que DE avait déjà eut par le passé. Si c'était le cas, il pourrait au moins laissé ses sous-routines sociales prendre le relais tandis que son intellect se concentrerait sur ses calculs et propres planifications de campagne, au moins ce temps ne sera alors pas complètement perdu.
Silenda
Silenda
Commandant de l'Imperial Intelligence
Commandant des Renseignements Chiss
Commandant de l'Imperial Intelligence  Commandant des Renseignements Chiss

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Re: Rencontre au sommet [ft. Silenda]

le Lun 2 Déc - 4:43
Il y a des limites à ce qui peut être accompli et Silenda est la première à reconnaitre les limites de l’Imperial Intelligence. Même si elle voulait pouvoir agir partout en même temps… Ce n’est tout simplement pas possible. Pas assez de moyens, de matériel et d’effectifs. C’est pour cette raison qu’elle peut aisément concevoir des opérations conjointes avec d’autres branches de l’Empire. L’armée, par exemple. Plus spécifiquement un régiment spécialisé dans les actions derrière les lignes ennemies. Et l’individu à leur tête a, naturellement, attiré la curiosité légendaire du numéro 2 de l’Imperial Intelligence. Une machine, rien que ça. Et comme pour tellement de choses, Silenda se pose des questions. Il faut toujours se poser des questions dans la vie, après tout. L’absence de questions marque la fin du savoir et de l’apprentissage. Une bien triste chose.

Oh certes, elle aurait pu le convoquer au QG de l’Imperial Intelligence ou se déplacer au QG de l’armée pour cet entretien mais ici, personne ne va s’attendre à trouver deux officiers décorés de l’Empire. Portant une tenue chic traditionnelle à l’Ascendance, ce qui se trouve à être une sorte d’uniforme militaire sans les galons, les épaulettes et le reste, l’ensemble la met en valeur bien qu’il soit exclu que DE-11 soit capable d’en apprécier les nuances et les subtilités. Ils ne sont pas là pour parler mode, de toute façon. Ce serait une perte de temps colossal pour l’Empire. Il y a des tas de spécialistes civils pour en débattre. Non. Ce soir, stratégies et tactiques sont à l’ordre du jour et quand DE-11 entre dans le penthouse, Silenda est à la fenêtre, regarde le trafic aérien, un datapad dans une main. Elle se retourne dans un mouvement fluide, un sourire amusé sur les lèvres. Le voilà. Enfin!


« Colonel, vous êtes un officier dont la logique est irréprochable. C’est pour cette raison que vous êtes ici ce soir. J’ai lu votre proposition de mission. Intéressante, assurément mais… Il y a toujours un mais. Nous avons déjà une opération en cours dans ce secteur. Je me suis assuré pour vous donner les autorisations nécessaires pour savoir. Les mondes frontières sont, vous le savez, des endroits si inévitablement vulnérables.

Ceux qui dirigent ces mondes sont en général des gens dont on a voulu se débarrasser. Loin des yeux, loin du cœur et en cas d’attaque, on espère qu’il ou elle se fera éliminer par l’ennemi qui aura fait le ménage à notre place. En un mot comme en cent, colonel, nous voulons éliminer une série de gouverneurs planétaires et laisser Apex faire le sale boulot à notre place, pillant, violant et tuant ces cibles, ces proies vulnérables. Mais…

Il y a toujours un mais, comme je l’ai dit. Ce plan, bien qu’approuvé et en marche viendrait en conflit direct avec votre initiative. Je veux donc votre avis honnête et brutal sur la question. Si vous jugez que votre solution est la meilleure, avec des arguments solides, je veux bien piétiner ma fierté et ordonner l’arrêt de l’opération et assumerai la responsabilité pour les crédits et les ressources ainsi gaspillées. Cependant… Si le plan est solide…

Je veux que vos hommes se chargent d’une vaste campagne de déstabilisation. Vous avez, après tout, l’habitude d’être derrière les lignes ennemies et je suis convaincu que vous êtes capable de tuer avec une arme républicaine ou du Consortium pour brouiller les pistes. Oh. Je manque cruellement à mes manières. Vous avez fait bon voyage? Vous allez bien? J’ai tendance à entrer souvent trop vite dans le vif du sujet, vous excuserez mon enthousiasme… »


"Ne me pose pas de question et je ne te dirai pas de mensonge."
avatar
Invité
Invité

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Re: Rencontre au sommet [ft. Silenda]

le Jeu 5 Déc - 16:38
Dès qu’elle fit connaître sa présence, le droïde se dirigea aussitôt vers sa comparse de l’Intelligence. Elle était d’origine Chiss, une espèce bénéficiant de plusieurs qualités comme des esprits d’analyse plus aiguisés que les autres organiques ou encore une acuité visuelle irréprochable. Ils faisaient d’excellents tireurs, mais DE n’était pas surprit d’en voir prospérer au sein du renseignement. Il observa un bref instant cette Silenda, dans une tenue tactiquement peu pratique car perméable aux tirs ou armes blanches…Oui, c’était là les seuls soucis que pouvait avoir le colonel concernant la mode : est-ce qu’une tenue peut augmenter les chances de survie de l’organique la portant sur le dos. Il trouvait déplorable que la réponse soit bien souvent négative lorsqu’il se trouvait en territoire impérial. Si les civils daignaient porter des habits un minimum renforcé, les pertes en cas d’attaque seraient bien moindres. Mais les organiques tenaient à leurs concepts de confort et d’esthétisme…

Dans une pose des plus droite, trahissant sa nature de robot mais également de militaire, DE-11 laissa la commandante dérouler son discours. Les informations étaient retenues, traitées et retournées dans tout les sens dans l’esprit artificiel. L’Intelligence avait, comme il s’en doutait, des opérations en cours dans les secteurs qu’il visait. Des assassinats visant des gouverneurs frontaliers. L’idée était bonne, comme un serpent, une planète sans tête devient un véritable sac de nœud. Les guerres intestines que peuvent provoquer la perte d’un chef mènent effectivement au chaos et donc rend plus facile une attaque depuis l’extérieur. Le droïde était curieux de savoir combien de gouverneurs allaient connaître une fin de mandat brutale orchestrée par la commandante. S’il avait les autorisations, comme elle le disait, il irait jeter un œil à l’envergure de cette opération.
Le droïde la laissa terminer, il savait que la plupart des organiques n’aimaient pas être coupé en plein élan lorsqu’ils s’exprimaient. Sa tête balaya la vue qu’offrait ce point si haut dans Coruscant. Ses yeux luisant allant et venant comme s’il appréciait ce paysage. Dans les faits il évaluait surtout les points d’une hauteur similaire ou supérieure, les seuls endroits d’où l’on pouvait avoir une ligne de tir sur eux. S’il était fait de chair et de sang DE-11 se doutait qu’on le qualifierait de paranoïaque, ce qui n’était pas le cas bien sûr, il ne faisait que suivre sa programmation l’obligeant à toujours être aux aguets. Une fois que Silenda ait conclu sa tirade, la voix monocorde et grave de la machine répondit après un bref temps de pause.

Cette unité approuve votre plan. Les opérations de l’Intelligence étant préparé avec minutie et demandant du temps, cette unité accepte de modifier ses propres plans pour ne pas gâcher la durée, le matériel et l’intégrité de vos agents. Il faudrait s’assurer toutefois que ces gouverneurs que vous avez pour cible n’aient pas de succession, officielle ou non, afin de prolonger le plus possible la période de trouble au sein des gouvernements.

Laisser l’Apex s’en prendre à ses proies faciles est également un bon plan, il reste toutefois la probabilité qu’ils ne mordent pas à l’hameçon. Cette unité peut s’assurer de cela en provoquant les forces de l’Apex avec des incursions dans leurs territoires, et des attaques, en portant les couleurs de la République.

Cette unité a été conçu pour s’assurer de la victoire totale de la faction qu'elle sert, l’Empire dans ce cas, sur le plan galactique. Les initiatives que cette unité propose peuvent être modifiés afin d’assurer une coopération maximale avec les autres membres de l’Empire sans soucis de fierté ou d’ego. Votre opération ayant l’avantage de l’économie de ressources et ayant sans doute été préparé depuis longtemps a le dessus sur l’initiative proposée par cette unité. Vous n’avez donc pas à piétiner votre fierté.

La 404ème Légion est disponible pour vous aider dans votre plan. Vos affirmations sont justes, les troupes de cette légion sont effectivement rompu à l’utilisation de l’armement ennemi. Outre la mission de provocation proposée plus tôt, la 404ème Légion peut attaquer les planètes laissées par les probables assauts de l’Apex. Elle peut également s’en prendre aux forces isolées de l’Apex afin de réduire la puissance de cette faction émergente. Elle peut également lancer les préparatifs d’une campagne de conquête sur les planètes les plus proches de la frontière impériale. La légion peut enfin s’occuper des planètes où les gouverneurs ciblés auraient survécus à vos tentatives d’assassinats, les renseignements de vos agents sur place pouvant aider l’avancée de cette unité et de ses hommes.


Le robot marqua un temps d’arrêt plus long pour comprendre les dernières questions que la Chiss lui posa. Le regard toujours rivé sur les potentielles caches de snipers ennemis il fini par lâcher plus lentement, détachant chaque syllabe les unes des autres.

Cette unité n’a pas rencontré de forces hostiles durant le trajet. Cette unité est opérationnelle à 100%. Cette unité excuse votre enthousiasme. Cette unité préfère cela aux questions triviales. Questions : Quels sont vos effectifs pour cette opération ? Quelles sont vos cibles pour cette opération ? Comptez-vous demander la coopération d’un membre de la marine afin de préparer une véritable campagne de déstabilisation ? Êtes-vous sûre que toutes vos cibles soient des membres dépréciés de la République ? Cette unité trouve stratégiquement aberrant de placer des maillons faibles à la tête de monde frontalier. Quoiqu’elle conçoive que les organiques peuvent, avec leurs jeux politiques, être capable de pareille erreur.

La tête de DE-11 lâcha finalement la baie vitrée pour se tourner vers son interlocutrice. Scrutant et attendant patiemment des réponses et réactions.







Dernière édition par DE-11 le Jeu 5 Déc - 19:43, édité 1 fois
Silenda
Silenda
Commandant de l'Imperial Intelligence
Commandant des Renseignements Chiss
Commandant de l'Imperial Intelligence  Commandant des Renseignements Chiss

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Re: Rencontre au sommet [ft. Silenda]

le Jeu 5 Déc - 18:40
« Colonel, nous allons nous entendre à merveille. Autant je trouve fascinant les plus récents modèles de droïdes et de cyborgs, autant je trouve que leur donner des émotions est souvent contreproductive. Quoi que j’en connais une qui est un cas absolument fascinant et… Je m’égare. Vous êtes un être de logique et de faits. Continuons sur cette lancée et ne nous encombrons pas des platitudes d’usage. Nous gagnerons du temps. »

Silenda tendit au colonel un datapad et commença à lui faire le briefing qu’elle avait préparé à cet effet. En grosses lettres : Projet Expérimental. Autrement dit, le Commandant était en train de mettre en place une nouvelle façon de faire progresser les étapes vers la victoire de l’Empire, d’où les accès spéciaux gracieusement offerts au colonel. Sur le papier, déstabiliser une dizaine de monde peut sembler trivial… Jusqu’à ce qu’on observe la quantité astronomique de détails collectés. Chaque planète étant pratiquement un sujet d’étude indépendant du plan plus global. Ces planètes présentaient toutes des différences significatives, de la densité urbaine au climat général en passant par des détails aussi anodin que les festivals locaux et la production typique des planètes. Il y avait également des éléments souvent incompréhensibles aux machines comme l’art ou la culture. DE-11 ne s’était pas trompé en supposant un méticuleux travail.

Les profils de chaque gouverneur avait également été établi et là où des choses triviales auraient été ignorées par des esprits moins précis et chirurgicaux, Silenda avait fait des liens et dressé une liste de vulnérabilités absolument effrayante. Était-on bien certain que cette femme n’était pas une machine? Et oui, chaque gouverneur en place aurait été exécuté sans l’ombre d’une hésitation au sein de l’Empire. Le niveau de préparation était colossal, prouvant que la réputation des Chiss, de l’Imperial Intelligence mais surtout de Silenda elle-même n’était pas surfaite. Naturellement, l’on n’entrait pas encore dans les détails des effectifs déployés mais c’était une excellente entrée en matière pour se donner une bonne idée de l’envergure du projet. Et clairement, les troupes spécialisées du colonel était bien indiquées pour ce genre de travail. Un partenariat qui ne pourrait mener qu’à de bonnes choses pour les deux organisations.


« Comme vous pouvez le constater, colonel, quand je fais les choses, ce n’est jamais à moitié. Toutes ces planètes sont autant de laboratoires pour nous. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’existe pas de stratégie parfaite. Nous voulons donc développer quelque chose de parfaitement modulable. Pour ce faire, il nous faut des données. Nous entrerons dans les détails plus classifiés plus tard. Pour le moment, concentrons-nous sur les données présentes.

Votre proposition stratégique est intéressante mais Apex est un outil extrêmement utile quand on sait comment s’en servir. Ils viendront parce qu’ils ne pourront pas résister. Si les têtes pensantes de cette faction sont d’un redoutable intellect, il n’y a pas de honte à reconnaitre un mérite à ses ennemis, une partie de ses effectifs organiques est guère plus que des bêtes sauvages qui vont se jeter sur la première proie venue. Ce qui est à notre plus grand avantage, naturellement.

Maintenant, colonel, une question. Et soyez bien à l’aise de ne pas être d’accord avec mon raisonnement. Pourquoi pensez-vous que j’ai inclus dans mes analyses des éléments comme l’art et la culture des planètes? Décision stratégique sensée pour vous ou futilité d’organique attachée à des concepts abstraits donc inutiles? Rien n’a été choisi au hasard dans ce projet. Pas avec ce que cela pourrait nous rapporter non seulement en termes de territoire mais de données brutes. »


"Ne me pose pas de question et je ne te dirai pas de mensonge."
avatar
Invité
Invité

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Re: Rencontre au sommet [ft. Silenda]

le Lun 9 Déc - 0:23
Le droïde resta silencieux, encore une fois, le temps que son interlocutrice termine son discours. En grande partie car il parcourait avidement à travers les informations présentes dans le datapad qu'elle lui avait tendu. Il se connecta directement à ce dernier pour accéder directement aux comptes-rendus, rapports et autres joyeusetés. L'avantage d'être une machine est qu'une information numérique est directement assimilée, ainsi terminer ce "repas" de données ne prit que quelques instants au colonel. Le travail de recherche ayant été fait sur cette dizaine de mondes était, comme il l'avait supposé, colossal. Son attention se porta surtout sur les informations géographiques, climatiques ainsi que les points stratégiques de ces différentes planètes. Après tout, s'il venait à devoir y être envoyé, stocké ses informations dans sa mémoire était plus que capital. Son esprit artificiel trouva également assez attrayant que la commandante des renseignements ait dresser une liste complète des points faibles de ses cibles. Un esprit méticuleux et pratique. Ceci fit que DE-11 la classa parmi ces types d'organiques préférés : ceux qui sont efficaces. Il laissa, par politesse, finir Silenda terminé son briefing. Il tendit le datapad afin de le lui rendre avant que ça voix mécanique ne reprenne, de façon moins lente qu'auparavant.

Votre efficacité a effectivement été remarquée et est appréciée. Cette unité apprécie d'avoir autant d'information avant d'entamer une campagne, cela permet effectivement d'être plus efficace à hauteur de 76%. L'information est une arme et vous venez de donner à la 404ème légion tout un arsenal. Cette unité et ses hommes vous remercient.

Concernant Apex, cette unité n'aime pas laisser les choses au hasard. Provoquer ces bêtes sauvages, comme vous les désigner, assure de leur offensive. Comme mentionné précédemment, les attaquer permettrait également de niveler leur conflit avec la République afin qu'aucune des deux forces n'aient un trop grand avantage face à l'autre. Si les puissances engagées sont égales, alors le conflit durera et fera bien plus de pertes dans les deux camps comparé à une victoire éclair. La République ne peut s’autoriser une contre-attaque contre l'Apex car cela signifierait ouvrir ses défenses au Consortium ou à l'Empire. On peut être donc sûr qu'elle ne pourra pas envoyer trop d'hommes sur ce front une fois qu'il sera ouvert. Ainsi c'est bien l'Apex qui a l'avantage, le Consortium ne l'attaquera pas car elle fera des ravages à la République quant à l'Empire, il se trouve trop loin sur le plan galactique pour se sentir menacé par cette force. Cette unité pense donc qu'il serait nécessaire s'affaiblir l'Apex pour éviter qu'elle n'avance trop loin et trop vite dans le territoire républicain.


Il marqua un temps d'arrêt, il devait maintenant répondre à la dernière question de sa comparse de l'Intelligence. Il retraversa sommairement la partie traitant effectivement des arts et de la culture dans la masse de donnée qu'il avait ingurgité. Ce n'était pas la première fois qu'un organique lui posait une question concernant l'art. Et DE-11 avait toujours été honnête à ce sujet. Toutefois, le cas ici présentait une légère différence. On ne lui demandait pas d'analyser une œuvre picturale mais plutôt de jauger de l'utilité stratégique de savoir concernant la culture des planètes ciblées...

Cette unité ne comprend pas l'art. Présentez lui un tableau, une fiction ou une musique et elle pourra en faire la description factuel. Toutefois cette unité est consciente que l'art est un élément fondamental dans la culture de tout organique qu'importe son espèce. Et la culture est ce qui façonne par bien des aspects la façon de combattre de certains peuples. Il existe de nombreux peuples guerriers qui, de par leur culture, adoptent des stratégies radicalement opposées. Ainsi cet unité peut comprendre l’intérêt général que peut avoir l'art dans le cadre du combat. Un peuple bercé par les contes épiques de cavalier vouera une préférence pour la cavalerie et, par la suite avec l'avancée des technologies, le pilotage de véhicule. Un peuple tribal dont la chasse fait partie intégrante de leur culture feront naturellement de biens meilleurs tireurs et pisteur car ils auront été habitués à ces activités dès leur plus jeune âge.
L'autre intérêt des données concernant les us et coutumes des peuples visés est la facilitation de leur intégration au sein de l'Empire. Un peuple conquit seulement militairement reste un danger potentiel. Il peut se rebeller car il ne s'identifie pas à l'envahisseur. Toutefois, si des points de similarités sont trouvés entre leurs cultures et les préceptes de l'Empire. Ils pourront ainsi être séduit et devenir de véritable citoyens de l'Empire. Devenant une ressource en homme mais transformant également la planète conquise en planète acquise à la cause impériale, la rendant de fait moins susceptible de se soulever ou d'aider leur précédent propriétaire.


Les lueurs rouges du droïde restaient fixées sur son interlocutrice.

Ce sont là les seuls intérêts que voit cette unité dans la présence de ces informations dans votre recherche.
Silenda
Silenda
Commandant de l'Imperial Intelligence
Commandant des Renseignements Chiss
Commandant de l'Imperial Intelligence  Commandant des Renseignements Chiss

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Re: Rencontre au sommet [ft. Silenda]

le Lun 9 Déc - 5:19
« Colonel, laissez-moi vous féliciter pour cette brillante analyse. Enfin un esprit capable de comprendre l’essence de la valeur stratégique de mon approche. Et qui a dit que les… Non organiques… Ne pouvaient pas apprécier l’art? En fait, voyez-vous, c’est extrêmement pertinent. Le premier candidat a une tradition de courage et d’honneur, de leaders qui vont au front pour défendre le peuple. Plutôt classique.

Cependant, leur chef actuel est un lâche de la pire espèce qui fuira au moindre danger. Imaginez la colère du peuple quand APEX va débarquer… Toutes ces planètes ont le même problème : une culture qui ne s’arrime pas avec leur chef actuel. Et ce sera à nous, au besoin, de mettre à la tête de ces planètes des individus avec le bon profil. En fait nous ne faisons que la volonté de ces peuples : leur donner un leader digne de ce nom. »


Silenda n’est pas quelqu’un qui s’étonne facilement de choses et d’autres… Mais il est clair que DE-11 a réussi cet « exploit ». L’expression de surprise, d’agréable surprise sur le visage de la Chiss est on ne peut plus sincère. Elle ajoute quelques notes sur son propre datapad pour prendre en considération l’analyse stratégique du colonel. Elle n’est pas idiote ou imbue d’elle-même. Toute aide, tout point de vue différent peut faire la différence entre une opération placée sous le signe du succès et un échec cuisant. Donc, affaiblir les forces de l’APEX pour empêcher une avancée trop profonde dans les lignes républicaines. L’APEX n’a rien d’une puissance expansionniste, préférant envoyer leurs parasites pour extorquer, voler et détourner des ressources mais si le colonel en parle, sans doute cela part d’une analyse stratégique basée sur des faits.

Côté effectif, nouveau dossier, cette fois demandant des autorisations spéciales dont dispose l’officier. Côté personnel de l’Imperial Intelligence, c’est plus d’une trentaine d’agents, sur place ou directement depuis le QG qui surveillent la situation. Bien évidemment, on ne peut pas compter sur les éléments sur le terrain en cas de problème : ils doivent absolument garder leur couverture. Par contre, la marine impériale a été briefé dans une moindre mesure et elle doit intervenir en cas d’extrême nécessité seulement. Au minimum trois star destroyers et une vingtaine de vaisseaux allant de la corvette au cuirassé. Une force de frappe conséquente mais qui ne fera pas un drain énorme sur les forces impériales. Qui plus est, le facteur intimidation à lui seul risque de faire en sorte qu’aucun tir ne sera nécessaire. L’APEX ne se frottera pas à des destroyers stellaires.

Seule la marine d’APEX, contrôlée par Venom, a les moyens de rivaliser… Et l’IA ne se risquera pas à un conflit ouvert sur des planètes qui bien que juteuses serviront davantage ses intérêts avec un gros raid qu’une occupation. Au besoin, Silenda pigera dans ses propres forces, les stormtroopers spécialisés au service de l’Imperial Intelligence. Il serait étonnant, cependant, que le colonel ait besoin de ces renforts. La situation sera déjà suffisamment confuse pour l’ennemi que les risques de riposte cohérente sont excessivement minces. Ces variables ont également été prises en compte dans l’analyse du Commandant. Le déploiement stratégique a été pensé selon la doctrine de l’Imperial Intelligence. Cependant, si DE-11 veut donner son avis, il sait très bien que Silenda n’aura pas d’objection à lui donner la possibilité de s’exprimer sur la question. Pourquoi serait-il ici, sinon?


« Des suggestions, colonel? »


"Ne me pose pas de question et je ne te dirai pas de mensonge."
Contenu sponsorisé

Rencontre au sommet [ft. Silenda] Empty Re: Rencontre au sommet [ft. Silenda]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum