Aller en bas
Alamia Ozanhea
Alamia Ozanhea
Chume'da
Chume'da

Une prédiction vitale Empty Une prédiction vitale

le Mer 31 Juil - 13:04
Le vaisseau glissait silencieusement à travers le ciel, se dirigeant vers une bâtisse éloignée de la civilisation. Je dirigeais alors mon chasseur vers une piste d’atterrissage solitaire prés du sommet et réservée pour les rendez-vous importants. Une fois positionné correctement, j’amorça la descente pour couper les systèmes quand je fus posé. Le doux ronronnement du vaisseau disparut alors, laissant place à un grand silence. Je sortis alors du cockpit et remonta la piste jusqu’au bâtiment où m’attendait Maxant.

- Princesse Ozanhea, bienvenue. Messire Kairos vous attend dans sa chambre de méditation.

- Bien, guidez-moi dans ce cas.

Il prit alors les devants et nous pénétrâmes l’endroit, Maxant indiquant le chemin avec moi sur ses talons. Le trajet fut cours mais nous pûmes croiser la route de plusieurs prophètes qui me jetèrent des regards en coin tout en faisant des petites courbettes. Tout cela me mettait étrangement mal à l’aise. Je n’aimais pas cette caste de Sith car pour moi, ils avaient trop de pouvoir sur le destin. Connaitre quelques secondes ou minutes d’une vie pouvait parfois octroyer beaucoup de pouvoir. Encore une chose que je devrais réguler à l’avenir et obliger a mettre toutes les divinations par écrite et les stocker car en voyant certains regard ou sourire, il n’était pas dur de deviner que certains aient rêvé de moi et mon avenir.

Mais je laissai tout de côté quand nous arrivâmes devant la chambre du Prophète Suprême.

- Je vous laisse ici princesse. Messire Kairos vous attend à l’intérieur.

- Merci Maxant, tu peux disposer.

Je pénétrai alors dans la pièce où une atmosphère étrange régnait, cherchant du regard celui qui m’avait contacté.


Dernière édition par Alamia Ozanhea le Lun 5 Aoû - 3:14, édité 1 fois
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Dim 4 Aoû - 18:17
Yavin IV était vraiment un monde particulier. Une lune gravitant autour d'une géante gazeuse, avec une histoire des plus complexes. Elle avait été le monde ayant donné naissance à la race des massassi, des êtres partageant des caractéristiques très proches des siths au sang pur. Cette ressemblance aurait-elle été dû à la volonté de la Force, des ancêtres communs ou d'autres facteurs? Une question qui n'avait guère de réponse et qui n'en aurait sûrement jamais puisque Massassi et Sith au sang pur étaient des races éteintes depuis très longtemps. Aujourd'hui, la trace la plus marquante de l'existence des Massassi, c'était les divers temples construits sur cette lune. Encore qu'ils ne les avaient pas construit de leur propre volonté, mais bien parce qu'on les avait forcés. Yavin IV avait été conquit par les siths et les massassis réduit en esclavage. Puis, ironiquement, quand l'empire de darth sidious avait dominé la galaxie, ce monde était devenu pendant un temps le Q.G de l'Alliance Rebelle. Yavin IV était un bon exemple pour démontrer que l'histoire avait un certain sens de l'ironie et changeait constamment.

Darth Kairos se rappelait bien le jour où il avait découvert ce monde pour la première fois. La chaleur l'avait profondément perturbé, mais la jungle à perte de vue avait eu un certains aspect apaisant sur lui. Puis, les années étaient passé et la chaleur ne lui posait plus aucun problème. Il avait gravit les échelons. Un autre moment marquant pour lui, c'était alors qu'il était haut prophète et son maître le prophète suprême. Ce dernier l'avait amené sur le toit du temple servant de sanctuaire à leur ordre. Il lui avait fait regardé l'étendue les entourant et lui avait parlé de ce monde. Comment Yavin IV était devenu la planète de leur ordre et du coup, le prophète suprême en étant le maître incontesté. Quand Darth Kairos était devenu le prophète suprême des années plus tard, il avait ressentit une certaine euphorie en pensant au fait qu'il possédait une planète dont il pouvait faire ce que bon lui semblait. Si l'envie lui en prenait, il pouvait tout à fait ordonner à des vaisseaux en orbite de vitrifier certaines secteurs. Toutefois, cet intérêt c'était rapidement dissipé. Après tout, posséder Yavin IV signifiait dirigé un nombre restreint d'individus. Quant à l'exploitation des ressources planétaires, les lois du consortium limitait drastiquement les individus ayant la permission de venir sur ce monde. De toute façon, c'était ennuyeux de posséder un monde ne pouvant être contesté par des adversaires de valeurs. Les disputes intestines entre sith à travers le reste de la galaxie, c'était bien plus divertissant.

Voilà deux semaines, une vision était apparut au membre du conseil noir, concernant la Chume'da, Alamia Ozanhea. Le tout avait été très imprécis, obligeant Darth Kairos à y consacrer plus de temps pour rendre la vision plus précise. Une fois la vision plus claire, le sith avait songé prévenir le Chume'doro ou bien la princesse directement, mais en avait décidé autrement. Au lieu de cela, le prophète avait plutôt quitté Yavin IV pendant 3 jours pour régler le problème lui-même. Toutefois, pendant son absence une autre vision sur la Chume'da était apparut, cette fois à l'un des prophètes, information qui fut aussitôt transmise au chef de leur ordre. Darth Kairos était donc revenu aussi rapidement que possible sur Yavin IV afin d'interroger le jeune prophète. Ensuite de quoi, il c'était de nouveau plongé dans l'étude de cette nouvelle prophétie. Il avait étudié l'avenir le décortiquant, voyant ce que le prophète n'avait pu voir. Dès que la vision avait été plus clair, le membre du conseil noir avait fait parvenir à la princesse l'existence de visions la concernant. Toutefois, pour des raisons évidente de sécurité, aucun détail ne fut transmis par les canaux officiels.

Le prophète suprême attendait depuis l'arrivée de la princesse du consortium éternel. Elle arriverait quand elle le souhaiterait. Le prophète Maxant avait été chargé d'attendre la venue de l'hapienne. Darth Kairos connaissait le lien unissant son subordonné à la princesse, mais n'en faisait ni mention, ni importance. Après tout, ce n'était pas le seul qui utilisait son don pour faire des profits ou gagner des avantages divers. Le prophète suprême faisait cela depuis qu'il avait atteint le grade de simple prophète. Grâce à cela, il c'était enrichit et avait gagné en pouvoir et en influence. Évidemment, il gardait un œil sur chacun des prophètes, afin qu'aucun ne dépasse de limite regrettable.

Darth Kairos attendait dans sa chambre de méditation personnelle. Le sith méditait en silence depuis plusieurs heures. Pour l'heure, il flottait, jambes croisées et ses mains formant un O, légèrement au-dessus du sol grâce à la Force. Contrairement à ses habitudes lorsqu'il était hors de Yavin IV, le prophète suprême ne portait pas de tenue démontrant sa richesse et sa noblesse. En effet, comme la voulait la tradition, le prophète portait une bure noire. Les règles concernant cet habit était extrêmement stricte au sein de l'ordre, l'enfreindre pouvant conduire à des conséquences fâcheuses. Heureusement, les règles étaient simples. Tout d'abord, il fallait savoir que les bures arboraient des distinctions simples pour déterminer le rang de celui qui la porte. Les prophètes disposaient d'une bande rouge sur les rebords et la capuche de leur bure. Pour les hauts prophètes, cette bordure était argenté. Quant au prophète suprême, la bordure était dorée. Les apprentis et les initiés ne portaient qu'une bure totalement noire. Il était permis de porter une bure de rang inférieur au sien, l'inverse était sévèrement punis.

Darth Kairos poursuivait sa méditation, faisant léviter devant lui un holocron sith, apprenant toujours de plus en plus grâce à cet artefact ancien. Il ne s'agissait pas de n'importe quel holocron d'ailleurs. Cet holocron avait été créé par le grand Darth Millenial lui-même. Le fondateur de leur ordre. Cet holocron avait d'ailleurs la particularité de ne pouvoir être consulté que par des individu possédant le don divinatoire. Était-ce une sécurité mise en place par Darth Millenial ou bien un caprice de l'esprit de l'holocron? Mystère. Nombreux étaient ceux qui avaient tenté d'en percer les mystères, mais aucune information n'avait pu être obtenu par ceux ne possédant pas le don. Selon certaine rumeur, même l'une des anciennes reine d'hapès, avant la reine éternelle, avant tenter de soumettre l'holocron sans réussir. L'holocron flottait près de Darth Kairos lorsque ce dernier put sentir des présences qui s'approchait de plus en plus. L'artefact sith fut alors transporté délicatement vers un coffre sécurisé qui une fois refermé alla se dissimuler dans un mur et le maître des lieux se posait sur un coussin sur le sol. Quelques instants plus tard, la porte de la chambre s'ouvrit derrière le sith. Des pas se rapprochèrent, alors que Darth Kairos se retournait, utilisant la Force pour faire tourner le coussin sous lui. Il leva les yeux vers la princesse du consortium éternel.


-Bienvenue, Chume'da. J'espère que vous avez fait bon voyage. Marcus, apporte nous des breuvages.

Darth Kairos avait détournés le regard lors de cette dernière phrase, regardant dans une zone ombrageuse des lieux. Sortie alors du noir un Droïde Protocolaire C8-T1, tel un fantôme.

-Tout de suite, maître.

Le droïde s'éloigna et revint au bout de quelques instants avec un plateau où reposait deux coupes et deux bouteilles. L'une des bouteilles contenait de l'eau et l'autre un alcool faible de couleur ambrée.
Alamia Ozanhea
Alamia Ozanhea
Chume'da
Chume'da

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Lun 5 Aoû - 3:13
« Le voyage s’est bien passé, je vous remercie. »

Je me rapproche alors du prophète, jusqu'à ne laisser plus qu’une dizaine de mètre, me mettant à le détailler, le rencontrant de prés pour la première fois. Malgré mon envie de modifier la formation des Sith, je connaissais à peine les membres du conseil noir alors qu’ils s’agissaient des personnes les plus importantes à me mettre dans la poche pour un tel changement. Je pouvais ainsi constater qu’il portait une simple bure noire aux rebords dorés comme vêtement et en ce qui concernait le visage, celui était partiellement recouverte par des favoris ainsi qu’une légère barbe, qui étrangement ne recouvrait pas le menton. Ses cheveux, qui laissaient son front dégarni, avaient eux une base blanche avant de devenir brun sur le haut. Enfin, il avait des très assez sévère qui collait parfaitement pour son âge déjà bien avancé. Tout cela lui donnait ainsi un air de sage qui, je devais l’admettre, rendait bien le côté devin du personnage. Je fus cependant tiré de mon observation par le retour du droïde et des boissons. Cependant, je ne pris pas la peine de répondre, soulevant la bouteille d’alcool grâce à la Force afin de me servir un verre toute seule. Verre que j’amena ensuite directement dans ma main, une nouvelle fois aidé de la Force.

« Merci pour le verre. »

Je laissai ensuite le robot servir son maître tranquillement. Pendant ce court instant, je ne cessais d’observer les yeux du prophète, cherchant sa réaction par rapport à mon geste que certains auraient pu trouver déplacé et irrespectueux. Cependant, peu importe ce qu’il pouvait penser, cela ne servait qu’à nous mettre sur un pied d’égalité en termes de pouvoir. Il avait certes des informations sur mon futur, mais je démontrais également que j’agissais comme je le souhaitais, sans forcément suivre les règles ou les protocoles, faisant de moi une menace potentielle selon mon caractère et mes envies. Une fois mon interlocuteur servi, je levais mon verre à son égard et en bus une gorgée avant de me concentrer à nouveau sur la raison de ma venue.

« Bien, maintenant faites-moi part de cette vision si importante que je devais me déplacer en personne. »

Je ne comptais pas tourner autour du pot. J’étais là pour une raison bien précise et je voulais mes réponses rapidement.
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Mar 6 Aoû - 2:01
Darth Kairos restait assis pour l'heure, en présence de la princesse du consortium. Il respectait l'autorité royale, cependant l'étiquette envers la Chume'da différait quelque peu. En effet, les règles étaient bien moins rigides qu'envers la reine éternelle. Ainsi, même si le sith devait faire preuve de politesse à son égard, il n'était nullement tenu de s'incliner devant elle ou de autres fastes de ce genre. En somme ce n'était pas la première fois qu'il voyait Alamia Ozanhea. Toutefois, c'était la première fois qu'il la rencontrait d'aussi près et échangeait avec elle. Par le passé, cela se limitait à l'apercevoir ou la voir passer, alors qu'il était un sith parmi plusieurs autres. Les cheveux blancs de la jeune femme avait suscité un bref intérêt au prophète, il y a longtemps. Il n'avait pu s'empêcher de se demander si quelques part dans sa généalogie, la princesse n'avait pas un ancêtre du peuple ecchani. Après tout, ce n'était un secret pour personne qu'Hapès avait jadis été un repaire de pirate enlevant des belles femmes pour leurs petits plaisirs. Donc, des femmes humaines et proche-humaine pouvant venir d'un peu partout. Tel était l'ancien héritage des habitant d'hapès, malgré leur vision eugénique. Rien ne pourrait effacer ce fait, même si les hapiens préféraient l'ignorer ou prétendre qu'ils c'étaient purifiés et perfectionnés avec le temps.

La princesse du Consortium Éternel répondit rapide à la question que le membre du conseil noir lui avait posé après son arrivée, avant de se servir elle-même un verre. Elle utilisa la Force pour se servir un peu d'alcool, avant de le remercier. Libre à elle de faire ce genre d'usage. Darth Kairos le faisait parfois pour amuser ses enfants. Il garda donc une attitude neutre, tandis que Marcus remplissait le verre de son maître d'eau. Ce dernier se leva tranquillement, prenant le verre tendus par le droïde. Le sith répondit au salut d'Alamia, puis avala l'eau fraîche d'une rapide gorgée avant d'être de nouveau servit par le droïde, avec l'alcool cette fois-ci. Sans attendre, la princesse du consortium entra dans le vif du sujet. Autant lui donner ce pour quoi elle était venu jusqu'ici.


-Très bien, princesse. Mais avant, Marcus, va le chercher.

-Euh.... mais maître, je trouve cela assez dégoûtant pour être honnête avec vous. Est-ce que je peux...?

-Non, va le chercher.

Le droïde s'éloigna, déposant le plateau sur un petit rebord à proximité. Puis, il disparu de nouveau dans le noir, on pouvait entendre ses pas qui s'éloignaient peu à peu. Pendant ce temps, Darth Kairos reprit où il en était avec la femme.

-En fait, il s'agit de deux visions vous concernant. Toutefois, j'ai pris la décision de régler définitivement la situation pour l'une d'entre elle. Dans cette première vision, je pouvais voir un seigneur sith répondant au nom de Darth Malus. Je connaissais bien cette raclure. Une puissance moyenne dans la Force, mais une aptitude exceptionnelle dans la manipulation mentale. Son aptitude à utiliser la persuasion de Force pouvait affecter même des esprits particulièrement fort. J'ai pu le voir, dans mes visions, rodant autour de certaine personnes de votre entourage, cherchant une cible. Puis, utiliser ses capacités sur une femme. Une blonde, probablement hapienne, vous semblant proche. Dans cette vision, cette femme vous approchait, vous la saluiez avec entrain. Son regard était vide et elle n'avait aucune expression, ni sentiment, tel un simple droïde de combat. Elle vous poignardait soudainement et le Chume'doro la mettait à mort sur le champs, alors qu'un flot de sang déferlait de votre blessure. Le tout alors que Darth Malus jubilait. Cette vision m'a amené à quitter Yavin IV, il y a quelques jours pour avoir une petite discussion avec notre intéressé.

Les bruits de pas du droïde se firent de nouveau entendre, alors qu'il s'approchait. Sortant à nouveau de l'obscurité, il tenait désormais une petite caisse. Marcus l'ouvrit dévoilant son contenu, la tête tranchée d'un homme.

-Comme c'était un de mes rivaux pour certains de mes intérêts personnels, disons que j'ai voulu profité de l'occasion. Ce n'est pas tous les jours que le destin vous offre une bonne excuse pour éliminer un ennemi. J'ai eu le temps de discuter avec lui, avant son trépas. Il prévoyait vous éliminer en utilisant cette femme, manipulant son esprit au point d'en faire une coquille vide. Puis, profiter de votre disparition tenter de vous faire succéder une autre hapienne lui étant favorable. Je dois avouer que j'ignore si cette hapienne savait, alors j'ai préféré ne pas en faire davantage. Cependant, si vous souhaitez sa disparition aussi, je peux toujours envoyer l'information au chume'doro.... Referme la caisse, Marcus.

Le droïde s'exécuta et reposa la caisse dans un coin de la pièce.

-Pour ce qui est de la seconde vision, elle était assez particulière également. Elle m'a montré une opération contre la république que vous compté mener. J'ai pu voir un amiral échanger avec vous, attendant vos ordres. Vous l'autorisant à déclencher une opération du nom de Furie du Consortium. La vision se poursuivait, l'amiral discutant avec des subalternes de certains détails de cette opération. Notamment, une suite de saut dans l'hyper-espace, des sauts très précis. Le but étant de profiter d'une brèche dans les défenses de la république. Le but étant de surgir derrière les lignes ennemis et d'attaquer des mondes de la république sans flotte de défense. Un plan intéressant, mais malheureusement voué à échouer.

Un court silence du prophète.

-La vision me l'a montré. Après plusieurs sauts sans encombre, la flotte dépêchée effectuait un nouveau saut et le chaos, la destruction et la mort s'abattait sur la flotte. Apparemment, cette ouverture au sein de la défense de la république sera dû à une anomalie spatiale. Lequel, je l'ignore, malheureusement la vision était imprécise sur la question. Ce que j'ai pu voir en revanche, c'est la destruction de la flotte. L'amiral vous appelant, faisant un rapport alarmant sur un pont semblant avoir été bombardé. Je le vois débiter des paroles à toutes vitesses, vous informant que la moitié de la flotte a été anéanti par l'anomalie spatiale et que l'autres moitié est inopérante. Le tout avant que le pont soit disparaisse dans une violente explosion.
Alamia Ozanhea
Alamia Ozanhea
Chume'da
Chume'da

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Jeu 8 Aoû - 2:12
Je la laissai se servir tranquillement tandis que je commençais déjà à boire dans ma coupe, laissant le liquide âpre couler dans ma gorge. Après une demande envers son droïde, il commença alors a me parler de la vision qu’il avait eu ou plutôt des visions. Je ne dis alors rien, ne le coupant pas dans son récit, le laissant m’expliquer en détail les deux visions qu’ils avaient eu me concernant. Et c’était loin d’être réjouissant, l’une concernant ma mort et l’autre l’échec d’une stratégie militaire. Ça faisait froid dans le dos. Pas que ses visions aient montré ma mort, je sais que ça finira par arriver. Mais plutôt qu’il ait pu rêver de moi. Voilà pourquoi j’éprouvais une méfiance profonde envers cette caste de pseudo prophète. En voyant ainsi le futur possible, ils gagnaient un pouvoir terrible. Mais cela devait aussi être une forme de malédiction pour eux et devaient en tourmenter beaucoup sur la marche à suivre. Est-ce que je dois révéler à la personne dont j’ai rêvé son avenir ? Peut-être que ça l’aidera, ou bien est-ce aussi prévu par la Force que je lui révélé ? Je participerais ainsi à son plan sans le vouloir. Tout cela me confortait quand au fait qu’une fois au pouvoir, il faudrait canaliser ce pouvoir en recensant automatiquement toutes les visions. Il allait falloir avoir une surveillance accrue sur leur ordre. Mais pour l’instant, je me contentais de rester le plus neutre possible.

Une fois son explication finie et sa petite démonstration avec la tête de Darth Malus accomplie, je me permis enfin de prendre la parole.


« Bien, la prochaine fois que vous avez une vision de moi, veuillez me prévenir directement sans vous en occuper vous-même. J’ai horreur qu’on m’enlève mon droit de décision ainsi. Vous empiétez sur mon libre arbitre, et je n’aime pas ça. Quant à l’Happienne, je m’en occupe moi-même. Ne faites plus rien. Je demanderais moi-même à Arcanis de superviser la capture de cette femme ainsi que des proches de Darth Malus. Il aurait d’ailleurs été bon de le garder en vie pour l’interroger. Pour le coup, vos intérêts personnels risque de me porter préjudice à moi, votre future reine. »

Je commençais à jouer un jeu dangereux. Il fallait que je lui rappelle sa place sans pour autant me le mettre à dos. Je gardais alors une voix neutre, débitant cela plutôt comme un fait que comme une menace. Cependant, un dicton dit « Tous ce qu’il y a avant un « mais » ne compte pas. » Alors essayons de l’utiliser à notre avantage.

« Mais, je vous remercie pour la seconde, il est bien de savoir ce genre de chose. Ça évitera de se lancer aveuglement dans certains plans. Je serais plus prudente lors de l’activation d’une telle initiative. »

Je vida ensuite mon verre, avant d’user une nouvelle fois de la Force pour aller le déposer sur le plateau qui était maintenant posé sur une table, attendant la réaction de mon interlocuteur.
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Dim 20 Oct - 2:29
Le prophète suprême du côté obscur écouta ce que la Chume'da avait à dire, sans chercher à l'interrompre. Certes, la fidélité de Darth Kairos allait à la reine éternelle, mais il n'en restait pas moins un gentil homme et un individu respectant la hiérarchie établie. Cette femme était l'héritière du trône éternelle. Le temps dirait si elle avait les compétences et le talents pour devenir la prochaine reine éternelle. Si c'était le cas, autant éviter de se la mettre à dos. Si au contraire elle n'avait pas ce qu'il fallait, la Chume'da serait éliminé d'une manière ou d'une autre et une autre hapienne prendrait son titre et son avenir. Ainsi allait les choses. Certains voyaient le titre de Chume'da comme synonyme d'un avenir brillant, le prophète le voyait pour ce qu'il était vraiment. Soit de transformer une femme en cible de complots divers. De cette façon, la reine éternelle éliminait les incapables, n'ayant pas les aptitudes pour survivre et naviguer entre les complots de faibles importances.

Pour en revenir à la Chume'da, cette dernière n'appréciait visiblement pas que le prophète ait décidé de prendre l'initiative face à la menace future qui aurait pu la frapper. Elle considérait le tout comme une atteinte à son droit de décision et à son libre arbitre. Elle comptait bien prendre en main la suite des choses. Libre à elle d'agir ainsi. Ce n'est qu'ensuite qu'elle le remercia pour les révélations de la seconde visions, avant de terminer son verre. Avant de reprendre la parole, Darth Kairos pris quelques petites gorgées de son verre.


-C'est ce qu'il y a de plus frustrant avec la guerre, selon moi. Énormément d'opportunités qui semblent s'offrir, mais ne le sont pas. Ou au contraire, des opportunités dont on apprend l'existence uniquement lorsqu'il est trop tard. Deux éléments des plus agaçants. Quant à la flotte et l'opération que vous avez projeté, je considère qu'il était important de vous prévenir pour éviter un tel gaspillage. Je dois avouer que je n'aime pas le gaspillage. Que ce soit de gaspiller des ressources, des forces armées ou autres éléments dans le même genre. Je sais bien que certains de mes confrères siths n'hésitent pas à éliminer des troupes ou des ressources par caprice ou encore par sadisme. Je trouve cela profondément stupide. Se priver de ressources exploitables, cela revient à aider l'ennemis. Surtout si comme dans le cas de l'opération en question, on en retire absolument rien.

Le sith termina son verre et le donna à Marcus.

-Quant à Darth Malus, il est vrai que j'ai agis rapidement, mais c'était par nécessité. Nombreuses sont les visions n'offrant aucun ou alors des repères temporels extrêmement vague. Dans celle qui nous intéresse, je n'avais aucun élément fiable, autre que votre apparence. Comme vous sembliez être la même qu'aujourd'hui, autant dire que cette vision aurait pu me montrer un événement qui aurait pu avoir lieu dans 3 ans, comme cela aurait pu avoir lieu demain. Peu de temps pour tergiverser, en somme. De plus, pour avoir eu l'occasion de rencontrer la major Arcanis à plusieurs reprises, j'ai ma petite idée de la manière dont elle aurait opéré. Probablement qu'elle aurait capturé si les conditions étaient extrêmement favorable, mais l'aurait éliminé si un rien ne lui plaisait pas. Quant à celle que la vision me montrait vous poignardant, éliminer sans se poser de question. Comme elle semble être proche de vous, évité une telle fin me semblait le plus sage. Profiter du fait qu'il ne se doutait de rien m'offrait un avantage à exploiter.
Alamia Ozanhea
Alamia Ozanhea
Chume'da
Chume'da

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Mar 22 Oct - 16:59
J’écouta son petit laïus à propos de la seconde vision, n’y prêtant pas forcement beaucoup d’attention. Après tout, peu importe son avis sur la guerre, ce n’était pas ce que je lui demandais. Je me renfrognai aussitôt quand il passa à Darth Malus. A peine eut-il fermer la bouche que j’embraya aussitôt.

« C’est mon droit de savoir ce genre de choses et comment les aborder. Je déteste qu’on choisisse pour moi, quant à Arcanis, je connais ses méthodes mieux que vous, alors évitez de dire ce que vous pensez qu’elle aurait fait à votre place. Evitez de partir dans des suppositions. Quand au temps de réalisation de ces prophéties, peu m’importe. Si vous voyez quelque chose me concernant, je dois être au courant dans l’heure qui suit, est-ce compris ? »

Mon regard était devenu bien plus dur et ma voix cassante. Je voulais la jouer polie, mais maintenant, il m’avait énervée. Il était donc temps de le remettre à sa place, peu importe les risques. J’étais une guerrière, pas une politicienne, alors agissons comme tel.

« En tant que princesse héritière du trône, je me dois de m’assurer que toute ma cour ainsi que le conseil noir me soient complètement loyal. Je ne peux atteindre ma pleine accession au pouvoir pour tester tout cela. Alors, je vais vous permettre de réparer ce petit tort de parcours que fut Darth Malus. Je veux qu’a chaque fois que vous ou l’un des prophètes aient une prophétie me concernant, moi ou mes proches, cela me soit transmis immédiatement. Je vais vous fournir une ligne directe et sécurisé à un de mes communicateurs personnels qui ne sera dédié qu’à ça. Accomplissez ce petit devoir et je sais que je pourrais vous compter parmi mes alliés quand j’accèderais au trône. Bien évidemment, si je découvre que vous m’avez caché une seule prophétie ou déformez une autre et vous seriez châtié pour cela. »

Je savais en cet instant que je venais de me faire potentiellement un ennemi mortel, mais il fallait que j’assoie ma domination rapidement, espérons juste que le reste du conseil ne sera pas aussi entreprenant que lui et sera plus facile à « dominer ». Déjà que cela va être compliqué de faire changer l’académie, si je me retrouve isolée au sein de mon propre royaume, cela marquera la fin du consortium.

« Sur ce, si vous n’avez plus rien à m’apprendre, je me retire. »
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

le Lun 11 Nov - 1:49
Darth Kairos observait avec calme la Chume'da débuter son petit sermon pour le réprimander pour les actes qu'il avait commis contre Darth Malus. Le ton de la princesse du consortium se faisait de plus en plus dur et sec, signe évident que la jeune femme était énervée. Elle poussa l'audace plus loin en commençant à le critiquer et à lui donner l'ordre de lui transmettre toutes les prophéties qui la concernerait dans l'avenir. À cela s'ajouta une menace à peine voilée, avant d'annoncer que s'il n'y avait rien d'autres à ajouter, Alamia comptait se retirer. Puis, le silence tomba comme une brique dans la pièce. Le droïde de Darth Kairos resta un moment immobile, avant de reculer soudainement de quelques pas, craignant visiblement le pire qui pourrait survenir. Les craintes de l'être synthétique était plutôt fondé pour quiconque connaissait un tant soit peu la société du consortium éternel. Les siths étaient connu pour laisser parler leur émotion, les excès de colère n'était pas rare. Cependant, c'est surtout leur sentiment de supériorité qui pouvait être un problème. Cela en amenait beaucoup à devenir très susceptible. Une susceptibilité qui pouvait augmenter selon le rang. Considérant qu'être membre du conseil noir signifiait être au plus haut niveau hiérarchique parmi les siths, il n'était pas rare d'entendre parler d'un membre du conseil ayant commis un massacre pour une offense mineure. Certes, il restait quelques individus supérieurs hiérarchiquement, mais il fallait dire que la reine éternelle était un cas à part. Bref, Alamia venait de menacer et d'insulter un des individus les plus puissants et les plus influents du Consortium Éternel. Normal de craindre le pire dans de telles circonstances. Toutefois, la réaction de Darth Kairos n'est pas celle qu'on se serait attendu d'un individu dans sa position. En effet, au lieu de s'énerver ou de se mettre en colère, le sith commença à ricaner pendant un moment. Il se calma quelques instants plus tard.

-Intéressant, vous avez du caractère, de l'audace et de l'autorité. Cela démontre parfaitement, comme je le pensais, que certaines des rumeurs circulant sur vous sont complètement fausses. Les choses promettent de devenir plus intéressante dans l'avenir, il semblerait. D'une certaine manière, je dois dire que vous me faîtes penser à ma compagne. Elle aussi, elle a un tempérament d'acier et une volonté inébranlable. Je me rappelle notre première rencontre, malgré mon rang, elle m'avait regardé froidement, avant de m'insulter avec des propos dont la politesse m'interdis de répéter.

Le sith se tut un court instant. Cela ne le dérangeait pas le moins du monde d'exposer le fait qu'il avait une compagne. Il savait parfaitement que le Chume'doro connaissait son existence. Probable que la princesse le soit donc aussi.

-Je vous ferai parvenir toutes les prophéties vous concernant, dans les plus brefs délais possibles, suivant leur apparition. Toutefois, je me permettrai d'ajouter deux petites choses. Premièrement, vous êtes certes l'héritière du trône, cependant ma fidélité va en priorité à notre reine. Donc, si elle décide de me donner des instructions s'opposant aux vôtres, n'ayez aucun doute à laquelle de vous deux j'obéirai. Quant aux deuxième point, cela concerne le conseil noir. Je ne vous apprend rien en vous disant que chacun de mes collègues et moi-même avons nos ambitions. Je suis fidèle envers la couronne et je ne doute pas de la loyauté de la main, toutefois je reste plus sceptique envers les autres. En ce qui me concerne, je diviserais le conseil noir en quatre groupes: fidèles par choix, fidèles par intérêt, fidèles par obligation et ceux attendant leur heure. À vous de voir, comment voir les choses une fois sur le trône.

Le sith fit un simple signe à son droïde qui se rapprocha, permettant à son mettre de reposer son verre.

-Autre chose, Chume'da?
Alamia Ozanhea
Alamia Ozanhea
Chume'da
Chume'da

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

Hier à 17:56
« Je n’ai rien à ajouter, du moment que vous avez compris mes instructions et que vous n’agissez pas sans me demander mon consentement. »

Je me retournai, faisant claquer mes bottes au sol dans mon sillon, me dirigeant vers la grande porte. Une fois au niveau de la sortie, je m’arrêtai.

« Si, Deux dernière chose. Si vous accordez des crédits à des rumeurs à mon propos qui semble me qualifier de calme et posée, renseignez-vous un peu mieux sur vos supérieurs, cela pourrait vous aider. Savoir pour qui on travaille est une chose basique. Ensuite, merci du conseil pour le classement. J’ai déjà ma petite idée d’où vous rangez. Sur ce. »

Je quittai alors la chambre, refermant derrière moi et rejoignant Maxant qui m’attendait devant la porte.

« Je t’avais dit que tu pouvais disposer. »

« Je voulais vous attendre. Alors, qu’est-ce qui s’est passé ? »

« Je me suis fait un ennemi potentiel, mais au moins, je sais qui surveiller maintenant. »

Nous nous mîmes tout deux en route vers la plateforme d’atterrissage pour discuter en extérieur, ne voulant pas être entendu. Une fois seuls dehors prés de mon vaisseau, nous pûmes alors converser.

« Bien, je n’ai jamais caché mon…aversion pour ton ordre. Tu sais que je n’aime pas un tel pouvoir sans contrôle. C’est pourquoi, je vais essayer de faire de toi le prochain Prophète Supreme. Je sais qu’en toi, je peux avoir une confiance absolue. »

Un simple regard dans sa direction me confirma ses craintes, ma dernière phrase l’ayant tétanisé. Car ce petit énoncé était loin d’être innocent. Il se doutait bien que ma confiance en lui était loin d’être aveugle, mais il connaissait le châtiment que je pouvais réserver à ceux qui me voulait du mal et les récompenses que j’offrais à ceux qui me prouvait leur loyauté. Il savait donc de quel côté de la frontière il valait mieux se trouver.

« Et pour les apprentis ? »

« Ne fais rien pour l’instant, contente-toi des tiens pour l’instant, qu’il continue leurs petits jeux de manipulation. Plus j’aurais de prophètes dévoués, mieux ce sera. Cependant, si on cherche à attirer les autres de notre côté, on risque de se faire repérer. Je veux prendre le moins de risque possible le temps que je place mes pions. »

Maxant se faisant déjà vieux, entre ses apprentis et les apprentis de ceux-ci, je commençais à me faire un petit réseau intéressant. Je le congédiai alors, prenant mon vaisseau et décollant rapidement pour quitter cette planète, retournant à la capitale, réfléchissant en même temps à comment mettre la main sur les prophètes le plus rapidement possible, sans pour autant devoir jouer aux tyrans. Car s’il était facile d’amadouer les apprentis avec de belles paroles, les anciens, ça allait être plus compliqués. Et si la peur fonctionnait, elle était loin d’être suffisantes. Il fallait qu’il me voie comme une idole, quelqu’un en qui il pourrait placer toute leur confiance. Si j’y arrivais, je pourrais ainsi faire mienne leur capacité afin d’en bénéficier à mon propre avantage et celui du Consortium.
Contenu sponsorisé

Une prédiction vitale Empty Re: Une prédiction vitale

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum