Aller en bas
Silas Nicarius
Silas Nicarius
Amiral
Amiral

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Ven 19 Juil - 15:51



Equipement :




Mû par un idéal de simplicité, les possessions matérielles de Silas Nicarius se réduisent à ses armes personnelles, une pique ainsi qu'un sabre-laser aux lames blanches, ainsi qu'à son équipement ressemblant en tout point à celui de n'importe quel autre Chevalier Impérial. Il ne possède pas de logement personnel et passe tout le temps où il n'est pas en mission (c'est-à-dire quelques jours par mois) au casernement des Chevaliers de l'Impératrice.

La seule fantaisie de Silas et celle de s'être laissé offrir son vaisseau personnel en plus de l'Intercepteur TIE de fonction des Chevaliers Impériaux lors de sa nomination comme Paladin Impérial avec les félicitations de la Maison Impériale. En voici la fiche.

Vaisseau personnel:



Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Screen11

Nom du Vaisseau : Aurore Rouge
Type de Vaisseau : Vaisseau Personnel
Classe de Vaisseau : Yacht Stellaire
Désignation : Genesis Starliner
Fabricant : Kuat Drive Yards
Armements : 4 canons laser, 4 lanceurs de missiles à concussion
Classe de l'Hyperdrive : 2
Équipage minimum : 2
Équipage maximum : 6
Nombre de passagers / de troupes embarquées : 30 soldats, 4 moto-jets
Équipement auxiliaire : Droïde d'assistance au pilotage, 3 droïdes astromécano, système de brouillage radar, coque furtive par cristaux réfléchissants, furtivité thermique.

Historique : Dessiné dans ses formes par Silas lui-même, le vaisseau a été offert et commandé à Kuat Drive Yards par la Maison Impériale elle-même pour services rendus. La firme a reçu l'ordre de détruire les plans après avoir conçu le vaisseau mais bien sûr, il est impossible de savoir si ceux-ci ont tenu parole...
Silas utilise ce vaisseau dès que sa mission requiert de la discrétion mais aussi une certaine indépendance opérationnelle. Pour les autres occasions, il emprunte simplement un Intercepteur TIE modifié pour les Chevaliers Impériaux.


             

Description physique :




La silhouette du Paladin Silas Nicarius a un aspect tout-à-fait militaire : une stature assez grande, des épaules larges ainsi qu'une musculature développée. Sans son armure rouge, il passerait aisément pour un soldat d'une unité spéciale de Stormtroopers ou de toute autre armée galactique. Elle lui confère en outre un certain poids dans ses relations avec les autres humains souvent plus fins et petits que lui. Mais il reste un humain et ne serait pas particulièrement impressionnant pour une espèce à la taille ou au poids particulièrement importants comme les Kaminoéens ou les Gamorréens. Ces caractéristiques physiques peuvent se révéler un avantage certain lors d'une négociation de tout type car elle tend à influer sur le charisme de Silas. Ses traits sont d'ailleurs assez en accord avec le reste de son corps ayant le visage carré et les pommettes saillantes. Même pour un homme d'âge moyen, Silas a gardé un aspect juvénile sur le visage et sa beauté naturelle est un autre de ses avantages physiques qu'il n'hésite pas à utiliser.
Il a l'habitude de porter les cheveux courts et légèrement coiffés sur le côté, seul bémol à une apparence "militaire" qui eux préfèrent les cheveux rasés courts. Il apporte un soin particulier à son apparence lorsqu'il est à la capitale et son crin brun est toujours entretenu impeccablement. De manière générale, la plupart des personnes côtoyant quotidiennement la Maison Impériale soignent les moindres détails de leur tenue et de leur apparence, parfois par pure coquetterie mais dans le cas de Silas, cela n'est dû qu'à un respect strict du protocole et de la personne impériale. Silas possède les iris verts qui s'accordent assez bien avec son visage assez pâle et la couleur brune de sa chevelure.

Cependant, malgré toutes ces qualités physiques, le Paladin ne possède qu'une garde-robe extrêmement restreinte. En fait, il ne possède guère que deux tenues : l'armure rouge traditionnelle des Chevaliers Impériaux ainsi que son uniforme d'apparat de Colonel du Stormtroopers Corps qui ne sort que très rarement de son emplacement de rangement. En effet, Silas affectionne la simplicité la plus stricte et déteste se défaire de son armure de Chevalier. Il ne l'enlève guère que pour l'entretenir et se reposer.


             

Description mentale :




Silas Nicarius est un homme doté d'une volonté à toute épreuve dans l'accomplissement de son devoir envers l'Empire et l'Impératrice. Si cette caractéristique peut être un avantage dans sa fonction de Chevalier Impérial, elle en fait aussi un personnage à la personnalité dénuée de scrupules pour la vie d'autrui si cela met en péril sa mission pour l'Empire. Ainsi, il n'hésitera pas devant le sacrifice de coupables comme d'innocents si cela sert non pas son but personnel mais celui de l'Impératrice. Et c'est cela qui maintient (difficilement) Silas loin du Côté Obscur : la violence dont il peut faire preuve et son absence d'intérêt pour la condition d'autrui ne sont pas dû à une ambition personnelle démesurée mais à une fidélité totale et sans conditions à l'Empire. C'est grâce à cela qu'il a pu avoir sa place et préparer son ascension au sein du corps des Chevaliers Impériaux. Même si beaucoup de ses frères d'armes désapprouvent sa conduite parfois inhumaine, ils restent soudés par leur volonté de servir à tous prix les intérêts de l'Empire. Ainsi, Silas est devenu un exécuteur très efficace de la volonté de la Maison Impériale et sa détermination à mener à bien ses missions lui ont gagné la confiance de ses supérieurs et lui ont permis de devenir l'un des plus jeunes Paladins de l'Histoire impériale.
Notre jeune Chevalier a aussi développé un trait qui peut constituer parfois une faiblesse dans sa personnalité résolue : une attirance presque incontrôlable pour les individus du sexe opposé. Il n'est pas un pervers narcissique, loin s'en faut, cependant il lui faut beaucoup d'efforts pour résister aux charmes de la gente féminine. Il connaît d'ailleurs l'attirance que lui-même peut provoquer chez les femmes et cela n'arrange en rien ce besoin de séduction qu'il peut ressentir ponctuellement. Étrangement, ce défaut majeur ne se manifeste qu'envers des individus que Silas ne connaît ou connaît à peine, comme si le mystère dissipé l'aidait à éloigner de son esprit une image idéalisée de la personne en question.

Nicarius est doué d'une certaine intelligence mais celle-ci n'est pas accompagnée d'une quelconque culture livresque. Il est donc un inculte assez profond mais témoigne souvent dans ses devoirs d'un savoir-faire diplomatique et a même fini par développer un certain sens politique au contact du monde sournois et dangereux des hautes strates de l'Empire. Il sait donc se sortir de situations les plus complexes sans l'aide de ses armes, bien qu'il soit aussi un bon stratège (d'où sa position à la tête du 21ème Corps Nova des Stormtroopers). Sa maîtrise de la Force n'est pas liée à une compréhension profonde de tous ses aspects et le Paladin n'est pas un puissant utilisateur. En revanche, il a perfectionné des pouvoirs se rapportant précisément à sa tâche et son talent d'escrimeur est reconnu par tous depuis le début de sa formation, comme un don qu'il aurait eu en lui depuis longtemps.
Comme beaucoup de Chevaliers Impériaux, Silas Nicarius est un partisan farouche d'une guerre sans concessions contre non seulement le Consortium Éternel, source de corruption de la Force, mais aussi contre la République Galactique, régime oligarchique et décadent ayant abandonné le culte de la méritocratie pour le pouvoir de l'argent. Ainsi, il s'oppose à toute tendance pacifiste au sein de l'Empire et la qualifie comme une lâcheté et une trahison.



         
         

Histoire :




1464 A.B.Y., Bastion

Les Nicarius firent atterrir leur speeder dans la Cour de l'Académie Impériale. Une foule immense se pressait et des centaines de petites familles similaires traînaient leurs enfants par la main vers leur futur où ils suivraient la formation militaire des officiers de l'Empire, "la meilleure de toute la galaxie" selon les brochures de l'école. Peut-être n'était-ce pas vrai mais en tout cas toutes les bonnes familles de l'Empire voulaient y placer leurs enfants. Mais les enfants qui arrivaient ici avaient pour la grande majorité autour de douze ans. C'était le cas de Silas Nicarius, fils d'une famille très aisée de la capitale impériale et qui détenait des actions dans de nombreuses firmes d'armement de l'Empire et notamment les Chantiers Navals de Kuat. Le jeune garçon n'avait jamais brillé dans ses primes études, mais les Nicarius étaient assez riches et influents pour garantir une belle place dans le système éducatif impérial à leur jeune fils. Il n'était pas rare que des enfants sans grand talent se retrouvent à des postes hauts-placés dans la machine impériale si ceux-ci avaient les finances nécessaires. La méritocratie n'avait plus une réalité très concrète dans l'Empire Fel depuis plusieurs décennies. Mais peut-être un jour quelque dirigeant éclairé remettrait-il tout cela au goût du jour...
En attendant, Silas Nicarius se trouvait en rang aux côtés de ses futurs camarades. Ils écoutaient le discours d'accueil du Moff Général. Tout cela était assez barbant pour ces jeunes enfants sortant à peine du Premier Cycle mais ils voyaient tous une lueur du joie dans les yeux de leurs riches parents. Le père de Silas était surexcité, sa mère gardait un calme plein de fierté et de grandeur. Elle avait toujours dirigé à la maison, promulguant à son fils une éducation... sévère. Si Silas avait grandi dans le confort des classes supérieures de l'Empire, il avait souffert de la rigidité de sa mère et finalement, la première chose qu'il avait retenu de son intégration à l'Académie, c'est qu'il allait enfin quitter son foyer. Chez lui s'était développé une personnalité forte, surtout pour son âge, et ses relations avec sa génitrice se faisaient de plus en plus conflictuelles. Maintenant, le calme allait revenir.

Le discours terminé, les jeunes gens purent faire de longs adieux à leurs parents avant de les quitter vers une vie nouvelle. Silas s'approcha de son père qui fondit en larmes. L'homme était faible mais le garçon l'avait toujours préféré au cœur froid de sa mère. Ils s'étreignirent un court moment. Puis il se tourna vers sa mère qui lui délaissa un sourire et un encouragement sobre et impérieux.

- Rends-nous fiers.

*          *          *

1467 A.B.Y., Bastion

- Jeunes gens, rassemblez-vous. L'Empereur arrive.

Ils étaient une vingtaine et venaient de différents mondes de l'Empire. Leur point commun : ils étaient tous des élèves-officiers. Silas Nicarius n'était pas le seul parmi ces jeunes à se demander ce qui les rassemblait tous. Peut-être que cela avait un rapport avec cette chose étrange qu'il avait toujours ressenti au fond de lui, comme une capacité à faire bien plus qu'un humain normal. Mais cela n'avait jamais été que des impressions, des événements étranges qui se déroulaient autour de lui. Ses parents avaient toujours éludé ses questions par un silence gêné, comme si tout cela était tabou. Et ses années de formation ne l'avaient pas plus éclairé, concentré qu'il avait été sur sa formation pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Mais les événements étranges avaient persisté, piquant encore sa curiosité. Il avait entendu parler de ces histoires de Force et de Jedi, mais tout cela paraissait bien éloigné de l'Empire et il ne se sentait pas au fond de lui l'âme d'un Jedi. Mais étais-ce une prédisposition ou un talent qu'il s'agissait de développer ?
Le chambellan de la Maison Impériale fit une annonce inaudible dans les chuchotements des jeunes élèves-officiers et les lourdes portes de bronze du hall de réception s'ouvrirent. Les voix se turent instantanément. Un homme et une femme de grande taille, vêtus d'armures rouges rutilantes, pénétrèrent dans la pièce et se placèrent en haie d'honneur. Les suivant de près, un petit homme, au visage ridé et à la chevelure blanche. Tous les élèves-officiers s'inclinèrent devant Sa Majesté Impériale et Silas les imita naturellement. Le chambellan glissa à l'oreille de l'Empereur que les "sensitifs" étaient prêts à la revue. Le jeune homme ne comprenait pas ce que cela voulait dire mais il savait qu'il était concerné. A petits pas lents, le vieillard se mit à inspecter les visages figés de ces jeunes recrues. Silas trouvait la cérémonie quelque peu pompeuse et inutile mais il la souffrit. Mais vint le moment où l'Empereur arriva à son niveau. Celui-ci planta ses yeux bleus étincelants dans ceux de son sujet. D'une voix transparente, en chuchotant, il dit quelque chose que seul Silas put entendre.

- Vous êtes l'Empire.

Ces trois mots déstabilisèrent Silas et il ne pût rien répondre. Avec un sourire, l'Empereur continua sa revue. Ce qui n'était qu'une cérémonie protocolaire était devenu un tournant dans la vie de Nicarius. Il avait été bouleversé par ce qui venait de se passer. L'homme le plus puissant de l'Empire venait de donner une importance au jeune homme qu'il n'avait jamais. Peut-être avait-il mal interprété tout cela, mais peu importait alors : il sentait son être changer à jamais. Dans ces yeux bleus, il n'avait pas vu qu'un vieillard dirigeant une nation : il avait vu une âme, celle d'une société stable, valeureuse et qui méritait tous les sacrifices. Il comprenait désormais le sens de toute cette propagande, de cette vénération de la patrie, il la ressentait au plus profond de lui-même. Les holovidéos interminables sur les valeurs de l'Empire, les cours d'Histoire pleins de parti-pris, tout cela n'avait eu aucune influence par rapport à la rencontre qui venait de s'opérer. A partir de ce jour, Silas serais prêt à mourir pour l'Empire.

*          *           *


1469 A.B.Y., Ilum

Ils progressaient difficilement dans les vents froids de la planète glacée et les six soldats impériaux avaient encore une bonne heure de marche avant d'atteindre leur objectif. A la tête du groupe, Silas suivait leur position sur le radar thermique du groupe. Il peinait à concevoir un plan d'attaque et à progresser sur le terrain en même temps mais il ne pouvait décevoir personne. Sa carrière en dépendait et il la voulait longue et fructueuse. Derrière lui, ses compagnons suivaient ses instructions à la lettre : depuis l'Académie, il avait toujours eu l'ascendant sur ses camarades et même lorsqu'il n'était pas à la tête d'un groupe comme aujourd'hui, son influence primait presque systématiquement sur celle de son supérieur. Cela l'avait longtemps poussé pendant ses études à exercer toutes sortes de pressions sur les autres élèves moins charismatiques que lui. Les formateurs le savait mais pour une raison qui lui était inconnue, ils n'intervenaient pas. Pourtant, le règlement était strict contre la violence envers les autres élèves mais une poignée d'étudiants, dont Silas, semblaient bénéficier d'un traitement particulier. Le bip sonore du radar de Silas le tira de ses pensées. Deux signatures approchaient derrière la butte de neige droit devant. D'un signe, il commanda à trois hommes de se placer à gauche de la butte et il partit avec les deux autres à droite.

- Ouvrez le feu à mon signal.

Deux petites silhouettes se dessinèrent finalement mais ce n'étaient pas des humains. Peut-être un couple de rats-womp. Silas fit signe de continuer à progresser vers l'objectif. Au bout de quarante minutes d'une marche harassante, ils parvinrent en vue de la base ennemie. C'était un complexe fortifié et selon les premières estimations du petit groupe, elle était quasiment imprenable. En tout cas elle l'était pour un groupe de six soldats. Mais l'objectif était clair : prendre ou soumettre la structure adverse. Nicarius organisa donc une reconnaissance complète du bâtiment, ou du moins du mieux qu'il le pouvait avec ses moyens.  Mais au moment où il allait préparer une opération de sape, il reçut un message prioritaire.

Transmission urgente : l'Empereur commande à l'escadron B02 de se lancer à l'assaut de la forteresse ennemie. En avant, sans peur et que la furie soit vôtre.

Le jeune homme vit la peur se dessiner sur les visages de ses hommes. Mais lui ne vit rien que le visage de l'Empereur qu'il avait vu sur tous les holos depuis sa plus tendre enfance. Il vit le drapeau de l'Empire flotter sur tant de mondes, l'importance que tout cela avait pris dans sa vie. Il se jeta en avant vers les mitrailleuses E-WEB et les fusils laser chargés des défenseurs. Mais il ne pensait plus à rien d'autre qu'au commandement impérieux de son dieu. Il était seul, courant et hurlant vers une mort certaine. Un tir l'atteignit en pleine tête.

- Fin de l'exercice, cadets. En d'autres circonstances, Nicarius, vous auriez une notation assez moyenne. Mais vous comprendrez bientôt que cet exercice aura changé votre vie.

*          *          *


1484 A.B.Y., Bastion

Comme à son habitude, Le Vieux tançait vertement son apprenti. Décidément, il manquait de concentration.

- Silas, la Force n'est pas un sabre-laser. Tu dois la comprendre avant de l'utiliser, t'en imprégner. Tu ressembles à un rat-womp essayant d'utiliser une E-WEB.

Ces mots frappaient durs mais justes dans le cœur du jeune Écuyer Impérial. Il n'avait jamais réussi à percevoir la nature profonde de ce pouvoir qui le traversait. Certains pensaient que c'était à cause du fait qu'il avait pris conscience de sa sensitivité un peu trop tard. Mais Silas et Le Vieux n'étaient pas dupes ; ils savaient tous deux que ce défaut reposait entièrement sur les épaules du jeune homme. Il n'avait pas la patience nécessaire et selon lui il ne l'aurait jamais. Mais son maître ne se décourageait pas et cela faisait maintenant plusieurs jours que les deux individus s'exerçaient à la concentration. Mais ils piétinaient dans cet apprentissage. Malgré toute sa bonne volonté, Silas ne parvenait à franchir le pas qui pouvait le mener vers une acception bien supérieure de la Force. Cela provoquait en lui une profonde contrariété.

- Tu fermes ton esprit, Silas, tu ne te concentres que sur tes propres désirs. Pour devenir un Maître de la Force, il faut aussi s'abandonner.

Il sentait pourtant toute cette puissance à portée de sa main. Mais tout cela ne formait à son esprit qu'une barrière magnifique mais impénétrable, comme l'on regarde un ballet aux formes dansantes et virevoltantes mais auquel il nous est impossible de participer. Sa volonté s'écrasait contre ce mur infini et tout-puissant. Silas envie envie de pleurer ; les hommes cédaient devant lui mais il serait incapable de se vaincre lui-même ? Il ne pouvait l'accepter, par peur d'échouer dans son parcours si prestigieux jusque-là mais surtout par orgueil personnel. Et la voix de son Mentor continuait à lui parvenir aux oreilles, comme des milliers de piques qui le transperçait de toute part. Tout cela faisait partie de l'entraînement bien sûr, mais Silas commençait à sérieusement perdre patience. Au bout de quelques minutes, il ne tint plus.
Dans un puissant hurlement, il bondit sur son Mentor, le sabre-laser dégainé. Les deux lames blanches s'entrechoquèrent dans un grésillement. Un sourire apparaissait nettement sur le visage du Mentor mais étrangement aussi sur celui de l'élève. La contrariété de Silas n'avait pas évolué en colère mais en volonté de montrer ce qu'il savait faire. L'exercice continuait. Le jeu de jambes des deux hommes était impressionnant, de l'art pour quiconque aurait assisté au duel. Les passes s'enchaînaient à une vitesse ahurissante. Mais ici pas de sauts spectaculaire ni d'acrobaties de saltimbanque ; deux volontés de fer s'entrechoquant. Et Silas commençait à avoir nettement le dessus.
Mais alors que le duel semblait remporté, il fut projeté par une puissante explosion de Force. Le souffle coupé, il essaya de se relever.

- Reste au sol, mon ami.

Le Vieux vint s'asseoir en tailleur près de lui.

- Je dois reconnaître que ton talent de bretteur est incroyable pour ton âge. Je n'ai jamais vu ça. Et pourtant j'ai fini par te dominer et tu as perdu. Peut-être accordera-tu plus d'importance à nos exercices de concentration à l'avenir.

Un air malicieux conclut la phrase du Vieux. Silas y répondit par un sourire reconnaissant.

*          *          *


1492 A.B.Y., Rendili

Le 21ème Corps Nova ou plus souvent appelé Marines Galactiques Impériaux, avait été choisi pour fondre sur Rendili dès que la Flotte aurait ouvert une brèche. Et c'est ce qui c'était passé. Les Stormtroopers aux épaulettes grises progressaient maintenant en territoire républicain subissant le feu des tourelles de défense de la capitale, siège social de la faible mais toujours en activité société Rendili Stardrive. Le champ de bataille était jonché de débris métalliques et de carcasses de véhicules de combat impériaux et républicains. Les combats avaient été durs mais les défense républicaines avaient étaient percées. Dans la brume du petit matin, on pouvait voir les tirs brûlants des blasters fendrent l'air, frappant de mort tous ceux se tenant sur leur route.
Menant le régiment, le Chevalier Impérial nouvellement nommé Colonel Silas Nicarius se dirigeait en courant vers les remparts avancés de la Cité. Selon les missions de reconnaissance, le blindage ne serait pas percé aisément, en tout cas pas par des armes conventionnelles. Il fallait trouver un moyen de pénétrer dans l'enceinte en ayant des moyens restreints. De toute façon, la Flotte était trop occupée à effectuer un tir orbital. D'un geste, Nicarius fit stopper ses hommes.

- Commandant, maintenez la position non-loin de l'entrée principale. Je m'occupe de vous frayer un passage. Préparez l'armement anti-blindé.

Sans attendre plus longtemps. le Chevalier Impérial se lança vers les lourdes murailles ennemies. Mettant à profit les enseignements du Vieux, il parvint à mettre en oeuvre une dissimulation de Force efficace. Il ne parvenait pas encore à masquer sa signature thermique, il ne restait donc plus à prier qu'il ne croiserait aucun droïde. D'un bond, il se projeta au sommet de la muraille ennemie. Sa largeur apparente confirmait l'impossibilité qu'il y avait à faire une brèche à travers les fortifications. En jetant un regard panoramique, Silas repéra rapidement le poste de contrôle des fortifications non-loin. Décidément, les milices locales avaient du mal à échafauder des défenses efficaces. De nombreux hommes lourdement armés défendaient la porte mais les blindés avaient dû être rassemblés au centre. Erreur stratégique classique. Redescendant comme il était monté, Silas pénétra dans le centre de contrôle. Il relâcha alors son pouvoir de Force et activa son sabre. Les tirs fusèrent dans sa direction et la surprise le mit presque en difficulté. Mais il finit par venir à bout de ses assaillants, apparemment quelques gardes et beaucoup de techniciens. Il s'approcha des commandes et désactiva la porte. Mais au moment où il allait donner l'ordre aux Marines de prendre la cité, son holocom grésilla.

- Nicarius, des renforts républicains arrivent de Cato Neimoidia, nous devons déguerpir. Abandonnez la cité.

Silas fulmina de rage mais obéit. Il ne pouvait compromettre tout son régiment et la Flotte. De plus, le 21ème avait accompli sa mission. Une défaite pour l'Empire mais peut-être la reconnaissance (et la promotion) tomberaient sur les Marines et leur chef.


         

Derriere l'écran :



Prénom/pseudo : Mr. Thereandbackagain

Age : 20 ans

Comment avez vous découvert le forum ? : Je reviens après une (courte) absence.

Petit Plus ? : J'espère que je vous ai manqué.


         


Dernière édition par Silas Nicarius le Dim 28 Juil - 18:05, édité 1 fois
Silas Nicarius
Silas Nicarius
Amiral
Amiral

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Mer 24 Juil - 23:26
Fiche terminée, à vous les studios !
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Lun 5 Aoû - 13:47
Je te souhaite officiellement un bon retour parmi nous et m'excuse pour le temps d'attente avant d'avoir fourni l'évaluation de ta fiche.

Nous avons remarquer plusieurs choses pour cette dernière. Si l'un des problèmes est purement administratif, le reste concerne davantage l'esprit du personnage par rapport au rôle demander et pourrait être problématique. Je vais donc commencer par l'administratif, c'est-a-dire les pouvoirs : les formes de combats remplacent un pouvoir de Force, ce qui signifie qu'on doit les trouver dans la liste des pouvoirs de Force. C'est une nécessité pour s'assurer que le nombre de pouvoir a chaque rang est bien respecté.

En dehors de cela, le problème que je vais devoir aborder est plus complexe : il y a en réalité un décalage entre la nature même de ton personnage et sa fonction : les Chevaliers Impériaux sont certes des Jedi Gris, mais ils sont bien plus proche de la lumière que de l'ombre. Si le fanatisme est utile dans un régime autoritaire, il reste qu'à de haut poste de responsabilité, il est dangereux, car il peut amener des personnes a prendre les mauvaises décisions. Hors, les Chevaliers Impériaux sont des individus capable d'assurer de nombreuses fonctions : ils sont certes des combattants talentueux, mais aussi des agents spéciaux du trône qui espionne la noblesse et les Moff ainsi que des leaders militaires doté d'un véritable sens stratégique.

De fait, il paraît étrange par exemple que ton personnage n'est aucune culture littéraire. Si certes, il est possible que ses parents ne lui aient pas apporter, c'est une lacune que la formation de Chevalier Impérial aurait sans doute combler, car il est nécessaire d'avoir la culture de la noblesse pour pouvoir évoluer sans mal dans cette dernière. De la même façon, l'on attend de celui-ci qu'il soit capable de prendre des décisions pragmatiques, a la différence des serviteurs du Consortium Éternel, bien plus prompt au fanatisme car ils évoluent dans un régime totalitaire ou l'idéologie est plus importante que le résultat lui-même.

Parmi les faiblesses de ta fiche qui sont moins grave, je pourrais évoquer le fait que bien qu'il soit présenter comme un dragueur, l'on a aucune illustration de ce trait de caractère dans l'histoire, mais cette faiblesse n'est pas très grave.

Pour conclure, il ne faut pas oublier qu'un personnage de haut rang a une partie de lui-même qui est un « personnage fonction ». Cela ne signifie pas qu'on ne peut pas lui apporter de l'originalité, mais l'on ne peut pas non plus l'employer totalement a contre-emploi, surtout dans un régime aussi rigide que l'Empire. Je suis bien entendu disponible pour discuter des changements profonds que cette fiche nécessite pour être validable au rang de responsabilité demandé.


Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] 1522008726-signa2
Silas Nicarius
Silas Nicarius
Amiral
Amiral

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Lun 5 Aoû - 14:09
Bonjour !

Je comprends votre point de vue, mais puisque vous me permettez d'en discuter, je vais exposer un peu comment je voyais le personnage, il est possible que je l'ai amené maladroitement.

Pour moi, la frontière entre loyauté indéfectible et fanatisme réside dans le fait que la personne loyale est menée par un code d'honneur qui l'attache à un personnage ou à une institution (comme c'est le cas pour Silas) alors que le fanatique est lié à une idéologie et par là-même il sert lui-même plutôt qu'autre chose. Je vois donc plutôt Silas comme un personnage très loyal, même si sa loyauté envers l'Empire exige de respecter certaines valeurs qui forment une idéologie, il est surtout loyal au personnage de l'Empereur et c'est pour cela que cette qualité serait appréciée dans sa charge. Lorsqu'il charge sans réfléchir en risquant sa vie, c'est sous l'ordre (imaginaire) de l'Empereur et non pas pour protéger ce qu'il pense être ses idéaux. Je pense que tout cela empêche de lui accoler l'étiquette de fanatique.
Pour le deuxième point, je ne pense pas que la culture soit forcément mère de pragmatisme. Je le décris d'ailleurs comme un individu capable de prendre des décisions adéquates à chaque situation. D'ailleurs, le lore de Star Wars montre bien que parfois même les meilleurs Chevaliers Impériaux peuvent se laisser emporter dans des décisions qui sont au contraire de l'intérêt de l'Empire : lorsque Antares Draco part à la rescousse de Marasiah, il risque sa propre vie et celle d'un autre Chevalier Impérial simplement pour les sentiments qui le lie à Marasiah. A aucun moment il n'exprime l'idée qu'il le fait pour "préserver l'Empire" ou quoi que ce soit d'autre. Et ce faisant il trahit un ordre exprès de l'Empereur. Sur la question de la culture, je m'en remets à vous pour décider si je dois le rajouter quelque part, après tout ce n'est pas moi qui dois décider comment se passe la formation d'un IK. Mais je tenais à ne pas faire de Silas un personnage capable de tout, le parfait petit Chevalier Impérial car le jeu en aurait été moins intéressant (et aussi pour mes partenaires).

J'avoue que je n'ai pas fait de paragraphe dans mon Histoire pour son côté Dom Juan mais c'est surtout parce que cela ne me paraissait pas le point le plus important de sa personnalité. Si vous voulez je pourrais l'ajouter. Smile
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Dim 11 Aoû - 16:08
Je vais prendre une citation afin de te permettre de comprendre notre point de vue :


Transmission urgente : l'Empereur commande à l'escadron B02 de se lancer à l'assaut de la forteresse ennemie. En avant, sans peur et que la furie soit vôtre.

Le jeune homme vit la peur se dessiner sur les visages de ses hommes. Mais lui ne vit rien que le visage de l'Empereur qu'il avait vu sur tous les holos depuis sa plus tendre enfance. Il vit le drapeau de l'Empire flotter sur tant de mondes, l'importance que tout cela avait pris dans sa vie. Il se jeta en avant vers les mitrailleuses E-WEB et les fusils laser chargés des défenseurs. Mais il ne pensait plus à rien d'autre qu'au commandement impérieux de son dieu. Il était seul, courant et hurlant vers une mort certaine. Un tir l'atteignit en pleine tête.

Il y a ici du vocabulaire qui se raccroche directement au fanatisme : il est dominé par la vision du visage de l'Empereur, qu'il imagine dans sa tête, le drapeau de l'Empire, donc l'attachement a la nation, il charge sans aucune forme de stratégie, « commandement impérieux de son dieu », tel un soldat de l'Imperium de 40k fonçant dans le tas pour la gloire de l'Empereur. Cela, c'est du fanatisme pur et dur, et on ne peut pas lui accoler autre chose. Hors, un fanatisme de ce genre n'arriverait pas a atteindre un échelon aussi élevé dans la hiérarchie d'un ordre comme celui des Chevaliers Impériaux et pour avoir discuter en zone staff, je t'assure que c'est un point de vue unanime que nous partageons tous.

Concernant l'exemple que tu cite, même s'il y a effectivement quelque chose d'égoïste de la part d'Antares Draco, qui attire avec lui Krieg par pure loyauté de ce dernier, sa décision n'est pourtant pas dénué de logique, en réalité, c'est celle de l'Empereur qui l'est : Marasiah est l'héritière légitime du trône, et c'est une personnalité importante de la famille impériale : son statut justifiait parfaitement une opération pour tenter de lui venir en aide, le fait que l'Empereur ne le fasse pas a toujours été a mon sens la preuve qu'il était déjà entrain d'emprunter le chemin vers le Côté Obscur de la Force, ce qui sera prouvé plus tard avec son intérêt pour le Talisman de Muur ainsi que l'Omega Red.

Si bien entendu, nous n'attendons pas forcément l'image parfaite, il reste qu'il y a une certaine base a atteindre pour un personnage important, qui reste en partie un « personnage fonction » qui demande a rentrer dans le moule de cette dernière. Il convient d'équilibrer donc ses forces et ses faiblesses en les travaillant sur les points utile et moins utile dans sa fonction.


Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] 1522008726-signa2
Silas Nicarius
Silas Nicarius
Amiral
Amiral

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Jeu 15 Aoû - 19:02
Bonjour !

Très bien, j'ai compris votre point de vue, je n'ai peut-être pas assez cerné ce que cela supposait pour un personnage d'avoir la fonction d'IK. Je pense que je vais changer d'idée, j'ai peur de faire quelque chose d'un peu trop conventionnel et pas si intéressant à jouer. Je vais sûrement me ranger sur un rôle avec moins de carcans. Smile
Si vous me laissez un petit peu de temps pour remettre sur pied quelque chose, je posterai bientôt une nouvelle fiche. Inutile de supprimer le compte. Wink

Merci pour vos retours !
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

le Jeu 15 Aoû - 20:21
On ne supprime pas le compte, t'inquiète pas ! J'archive la fiche du coup.


Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] 1522008726-signa2
Contenu sponsorisé

Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours] Empty Re: Silas Nicarius, une vie pour l'Empire [En cours]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum