Le deal à ne pas rater :
ASOS : Jusqu’à -75% sur 1000 looks Homme
Voir le deal

Aller en bas
Fortuna
Fortuna
Maître du Jeu

Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia] Empty Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia]

le Jeu 11 Juil - 23:16
L’Académie Sith de Korriban était un lieu plusieurs fois millénaire empreint d’une atmosphère particulière. Ayant été plusieurs fois détruite et reconstruite voire étendue, seuls certains murs d’origine avaient su supporter les épreuves du temps et les efforts de destruction ou de construction de ses habitants. Aujourd’hui elle était un haut lieu du Consortium Éternel ou une multitude d’initiés et acolytes apprenaient à maîtriser les arcanes du Côté Obscur pour servir leurs seigneurs Sith. Aujourd’hui, deux âmes que tout opposait s’affrontaient au sabre laser sur une aire de combat dans la cour extérieure sous l’œil de leurs pairs plus jeunes ou plus âgés venus voir le sang abreuver le sable.

L’imposant zabrak toisait du regard son opposante, les yeux plissés observant chacun de ses déplacements avec la même attention qu’un tigre anticipant les mouvements de sa proie pour agir. Il mesurait environ deux mètres dix neuf et pesait près de cent quarante kilos de muscles. Cisral Imari n’avait que 19 ans, mais avait su se faire respecter dès le premier jour de son admission. Élevé à la dure dans les mines de Kessel avant d’être détecté comme sensible à la Force, il avait un physique de mastodonte. Sa nature brutale, son incroyable endurance et sa puissance faisaient de lui ce qu’on appelle un minerai brut. Un individu qui devait être façonné avec précision et une poigne de fer. La discipline lui faisait défaut, il était fier, arrogant et doué pour le combat, mais il se reposait plus sur son instinct et sa force brute que sur la subtilité des techniques pour triompher. Celui qui comptait le prendre comme apprenti devrait être capable de gagner son respect, mais se montrer également intransigeant pour dresser Cisral et lui inculquer les techniques de Force mais aussi la subtilité. Pourtant il était plus sournois et vicieux que ce qu’on pouvait croire… Armé d’un sabre laser à deux lames rouges, le manche de son sabre était construit autour d’un tibia d’une créature qu’il avait évidée.

La chiss quant à elle, avait un an de plus que lui, et restait fixe cherchant soit une ouverture à exploiter ou à se préparer à encaisser un nouveau déluge de coups. Elle profitait de ce répit pour reprendre son souffle et récupérer de la dernière passe d’armes qui lui avait bien entamé les défenses. Nelas’Ter’Asuni –plus communément appelée Asteras-   mesurait un mètre soixante huit pour une cinquantaine de kilogrammes. Vêtue simplement de noir, elle était armée d’un sabre laser à lame rouge simple, de prime à bord peu de choses le différenciait des autres manches de sabre, pourtant un œil avisé verrait alors le souci du détail qui avait été apporté à cette pièce d’art. Tout était ordonné, à sa place avec des composants certes très communs, mais fiables et durables dans le temps. Asteras était connue pour être assez réservée, peu exubérante et sérieuse. Elle n’en restait pas moins arrogante et très académique dans sa façon d’apprendre les techniques de Force ou de maniement au sabre laser. Calculatrice, froide et distante la chiss ne s’exprimait jamais pour ne rien dire. D’aucuns diraient qu’elle était peut-être imprévisible car ne laissant jamais rien paraître sur son visage, et pourtant sa volonté d’apprendre était bien présente et refermait un certain potentiel qu’il faudrait encourager à se développer, mais l’ambition dont Asteras faisait preuve laissait bien entendre qu’elle ne se contenterait jamais d’être dans l’ombre de son maître.

Face au colosse qu’elle affrontait, elle restait concentrée et immobile, guettant le moindre indice dans la démarche du zabrak pouvant trahir l’imminence d’une attaque. Cisral tournait autour d’Asteras avec la ferme intention de prouver sa valeur. Le simple fait qu’elle soit encore debout était une insulte à sa force. Aujourd’hui était un jour particulier : certains seigneurs Sith étaient présents pour repérer des talents pouvant rejoindre des cultes Sith bien précis. Aussi des assassins, des inquisiteurs, des sorciers et prophètes étaient présents pour déceler ceux qui seraient dignes de rejoindre leurs rangs. La tension était donc montée d’un cran dans les rangs des acolytes qui avaient choisi de se défier entre eux afin de convaincre ces cultistes de les intégrer dans leurs rangs et organisations respectives. Le duel opposant Cisral à Asteras était prévisible et attendu, les deux avaient un passif en commun et de nombreuses affaires à régler si bien que cet affrontement allait certainement dégénérer.

Sans prévenir, le zabrak bondit en avant tout en rugissant. Levant sa lame cramoisie, il l’abattit lourdement contre le sabre laser de la chiss qui intercala le faisceau écarlate pour encaisser l’attaque. Sous la violence du choc, elle gémit et fléchit les genoux. Asteras serra les dents alors que tout le monde s’étonnait de ne pas l’avoir vue se briser en deux lorsque les deux lames s’entrechoquèrent…
avatar
Invité
Invité

Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia] Empty Re: Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia]

le Ven 12 Juil - 1:01


Plutôt que de s'asseoir dans les tribunes au milieu de ses pairs pour lesquels elle n'avait qu'un profond mépris, la Sith s'était mise en lévitation. Elle flottait dans le ciel crépusculaire de Korriban avec ses jambes croisées en tailleur et ses mains rouges aux longues griffes gracieuses posées sur ses genoux. Pas un frémissement ne s'échappait de sa posture méditative et de loin on aurait pu la prendre pour un hologramme ou un spectre de mauvaise augure. Les paupières fermées sur ses prunelles d'ordinaire si incandescentes, elle semblait avoir complètement oublié le combat qui se déroulait quelques dizaines de mètres en contrebas, dans le sable tâché de sang de l'arène.

Mais ce n'était pas parce que la maîtresse assassine avait du dédain pour les deux apprentis cherchant à capter son attention quelle était aveugle à son environnement. La force l'entourait comme un sixième sens. Et même pensive, même en posture méditative, elle continuait à avoir une conscience aiguë du monde. Rares étaient les détails qui échappaient à son pouvoir d'ultrasensible. Elle était si puissante, si versée dans son art noir, que sans ouvrir les yeux, elle était capable de compter au ralentis les gouttes de sueur perlant au creux de la gorge de la Chiss.

Pendant que les deux jeunes Sith s'escrimaient du mieux qu'ils pouvaient, la Maitresse Assassine repensait à sa jeunesse. Elle avait été formée par son propre père, l'ancien maître des Assassins. Un Sith du nom de Darth S'Kriff qui en son temps était notoirement connu pour son sadisme et sa perversion. Que son apprentie soit sa propre fille n'avait pas arreté le vieux démon, au contraire même, il semblait prendre un malin plaisir à la tourmenter. Plus elle saignait, souffrait, et plus l'homme était aux anges, fier, si fier, de pouvoir laper de sa langue putride le sang gouttant du jeune corps souple et tendre de sa fille.

Elle l'avait tant haï ce vieux maître. Les entraînements avec lui n'étaient que le moindre mal qu'il lui faisait subir. Et lorsque la nuit froide tombait sur Ziost, c'était dans son lit qu'elle avait ensuite à subir les assauts de son maître. Son propre père... Encore maintenant elle continuait à avoir des cauchemars de lui, a sentir son souffle lui brûler la nuque alors que la saisissant par les tentacules il la forçait à se mettre à quatre pattes pour le satisfaire. Pas une jeunesse ça. Encore moins un apprentissage. Mais bel et bien un lent, très lent chemin d'enfer qui avait durablement fracassé toute trace d'humanité chez la Sith. Mais elle n'était pas morte. Au contraire même, toute cette souffrance avait aidé à développer ses dons obscurs et à ne faire qu'un avec le côté nocturne de la force.

Aujourd'hui c'était elle la maîtresse. Elle pour qui des apprentis versaient leurs sangs jeunes et vigoureux. Et cette constatation excitante la remplissait de félicité. Mais trêve de passé et de méditation. Lorsque la Sith rouvrit les yeux, le combat n'avait pas progressé d'un souffle. Pliée en deux la Chiss retenait de toute sa force la lame crépitante du Zabrak. Les duellistes en étaient arrivés à ce point où leurs forces s'équilibraient parfaitement au point de créer autour d'eux une bulle d'immobilisme. Ils forçaient tant l'un et l'autre avec leurs muscles contractés que l'on aurait pu les prendre pour des statues. A ce rythme là, le temps que l'un fatigue, on allait en avoir pour toute la nuit soupira la Sith qui n'était pas réputées pour sa patience.

Alors elle eu un geste aussi gracieux que vif de ses doigts en direction de vieilles cages rouillées qui attendaient dans un coin de l'arène. D'un même claquement sourd et surprenant, tout les verrous obéissant à l'impulsion de force de la Sith tombèrent en poussière. Plus rien ne refermait les cages et il s'en échappa un concert de grognements affamés. Les créatures qui venaient de pénétrer sur le sable sec, avaient été emmenées sur Korriban par Demonia. C'étaient des fauves des toundra de Ziost. Des monstres lestes et cruels, qui chassaient en meute au milieu des pires vents froids, et ne se nourrissaient que de chairs humanoïdes. Trois mangeurs d'hommes veules et fourbes, aux babines déjà écumantes, à qui la Sith d'un murmure espiègle intima l'ordre d'attaquer les escrimeurs.

« -Tuez les ».

Spoiler:
Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia] 190712010601391242

Fortuna
Fortuna
Maître du Jeu

Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia] Empty Re: Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia]

le Ven 12 Juil - 16:54
Alors que les deux duellistes se faisaient face, il y eu soudainement des cris autour d’eux. Les spectateurs se trouvant près de l’aire de combat prenaient la fuite. Incompris, les deux combattants cherchèrent du regard l’origine de ce mouvement de panique, oubliant pendant un temps leur affrontement. Trois silhouettes félines se dessinèrent à travers la poussière et le sable soulevés lors de la fuite des spectateurs. Celles-ci avançaient agiles et presque éthérés jusqu’à ce que ces créatures se matérialisent enfin devant les deux combattants interloqués. La bave dégoulinant de leurs mortelles mâchoires, ils se mirent à courir en direction du duo. Le zabrak recula d’un pas, imité par la chiss dans la demi-seconde qui suivit. Cisral n’avait pas peur de ces créatures, il poussa également un rugissement et alla à leur rencontre. Il faucha le premier dans un cri de rage, le découpant en un coup unique et oblique du bas gauche vers le haut droit, tuée sur le coup. Le second se jeta sur Asteras qui fit un bond sur le côté au dernier moment et planta la pointe de son sabre laser dans le flanc de la créature qui, lancée avec son élan, fut découpée horizontalement sur la moitié droite de son corps. Tombant lourdement sur le sol, elle couina jusqu’à ce que la chiss abatte proprement son sabre laser sur le cou de l’animal pour le faire taire. Restait à gérer le cas du troisième fauve qui semblait hésiter quant au choix de sa proie. Le zabrak lui apparut comme étant le plus coriace, et il choisit alors d’attaquer Asteras qu’il estimait plus fébrile et moins dangereuse.

Mais Cisral ne l’entendait pas de cette oreille. Il intercepta la créature en brandissant la lame de son double sabre laser et d’un geste ample, rudimentaire et peu subtil, l’acolyte découpa l’animal en trois part avec deux coups de sabre laser. Asteras et Cisral levèrent les yeux pour voir une silhouette au loin qui attirait leurs regards. Tous deux pouvaient ressentir son pouvoir irradier la place, sa puissance les dépassait tous les deux. Le zabrak afficha un air de défi sur le visage mais ne dit rien de plus tandis que la chiss quant à elle semblait plus surprise et faire preuve de respect. Mais tous deux comprirent pourquoi elle n’avait pas bougé, sans doute souhaitait-elle voir les talents des deux duellistes.

Se faisant de nouveau face, Asteras et Cisral se mirent en garde, mais cette fois-ci l’attaque fut à l’initiative de la Chiss qui se déplaçait avec grâce et noblesse dans chacun de ses déplacements. Ses attaques inspirées de la forme 1 étaient simples mais magnifiées par la précision du geste du poignet, tendant presque vers la forme 2 des escrimeurs. Cisral parut quelques peu surpris par ce revirement, et recula quelques peu, parant les attaques à l’aide des deux lames de son sabre laser. Puis il riposta en décochant un coup de poing risqué mais puissant dans la poitrine de la chiss pour casser son tempo. Profitant de l’ouverture, il tournoya puis abattit ses lames sans aucune finesse sur son adversaire qui fut contrainte à une fois encore, employer la forme 3 pour se prémunir du déferlement de puissance du zabrak. Assénant coup sur coup, guidé par sa rage primale, Cisral semblait utiliser sans le savoir quelques bottes propres au Juyo, la terrible forme 7 offensive à l’extrême au point de rester vulnérable aux ripostes ennemies. Il martelait son opposante, profitant de sa vitesse et de sa force physique pour ne laisser aucun répit à Asteras. La chiss ramena sa lame devant elle, et désengagea le combat en reculant à deux reprises, coinça l’une des lames de son adversaire à l’aide de la sienne. Cisral exposa son dos pour trouver un nouvel angle d’attaque en pivotant sur lui-même, mais ce fut trop tard. Asteras avait repéré la faille. Précise et vive, elle asséna un coup sec sur l’extérieur du genou droit du zabrak avec son sabre, l’entaillant suffisamment pour arracher un cri de douleur à l’acolyte colossal. Elle enchaina avec un bond, pieds en avant dans le dos du zabrak pour le déséquilibrer et d’une poussée de Force, le jeter au sol, face contre la poussière. Asteras le désarma avec finesse et plaça sa lame sur la nuque de son adversaire qu’elle avait vaincu mais pas tué. Au fond d’elle, sa finesse, subtilité et patience lui avaient permis de surpasser son ennemi qui avait pourtant eu toutes les cartes en main pour l’écraser.

Restait à voir ce que Darth Démonia en penserait.
Contenu sponsorisé

Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia] Empty Re: Du sang sur le sable. [PV Darth Demonia]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum