Le Deal du moment :
Codes promo Asos Les French Days : ...
Voir le deal

Aller en bas
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Lun 8 Juil - 21:33
Un dicton bien connu dit « gouverner, c'est prévoir » et les cultes faisant usage de la Force l'appliquait avec bien plus de zèle que n'importe quel autre organisation de la galaxie : il faut dire que lorsque vous disposiez de pouvoir permettant de prédire l'avenir avec une certaine précision, cela facilitait grandement l'application de la maxime. Darth Ânkh n'avait pourtant jamais, dans aucune de ses incarnations, développer de très grands talents dans le domaine de la prédiction : la Magie Sith ne permettait pas de devenir un prophète accomplie, mais même les dons de voyances des sensitifs ne l'avait jamais vraiment passionner. Peut-être le signe d'un dédain causé par l'éternité, ou alors le fait qu'elle vivait trop dans le présent, mais elle ne souhaitait pas particulièrement rechercher elle-même l'avenir. Par contre, elle faisait une certaine confiance en l'organisation des Prophètes Suprême du Côté Obscur, la secte de Dromund Kass qui était charger d'étudier l'avenir dans la Force et a qui l'on confiait les sensitifs développant les plus grands dons de voyance de tout le Consortium Galactique. Elle n'était pas totale : elle était bien placée pour savoir que la réputation qui voulait que les Prophètes disposaient des moyens pour faire de leurs prophéties une réalité n'était pas sans fondement, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'ils étaient incapable de prévoir l'avenir.

Aussi, lorsque le Prophète Suprême, Darth Kairos, un homme qui avait reçu le soutien de la figure royale lors de sa précédente incarnation, avait fait part d'une affaire si importante qu'elle nécessitait une audience en personne, Ânkh avait choisit de prendre au sérieux la demande et lui avait accorder. Elle ne savait pas exactement de quoi il comptait s'entretenir avec elle. Dans le pire des cas, il avait eue vent des plans qu'elle avait monter avec ISIS, mais cela paraissait peu probable tant le secret qui entourait la préparation de celui-ci était absolu. Le plus probable restait une menace extérieure, comme une offensive majeure de ses rivaux, ou un nouveau complot interne pouvant impliquer divers Sith ou Matriarches tentant de s'emparer du trône. A vrai dire, ses deux perspectives étaient… Rafraîchissante pour la souveraine ! Le Côté Obscur nécessitait des démonstrations de force et ses efforts de fortifications semblait décourager ses opposants de tenter de s'en prendre a elle pour le moment : elle souhaitait donc avoir une nouvelle occasion de prouver pourquoi elle était la souveraine éternelle divine de cette galaxie, si possible de la façon la plus spectaculaire et amusante possible ! Un bon moyen de pimenter son existence et de rendre son éternité plus confortable.

Lorsqu'elle se pencha sur son immense garde robe afin de pouvoir choisir une tenue approprié pour la rencontre, la souveraine su tout de suite qu'elle n'afficherait pas son corps de la façon provocante dont elle le faisait habituellement : Darth Kairos avait la réputation d'être un homme sérieux et elle voulait montrer qu'elle avait de la considération pour ses propos. C'était aussi une manière de lui rappeler qu'elle avait fait le bon choix en croyant en lui des années auparavant et qu'elle attendait de lui qu'il soit désormais loyal, fidèle et efficace. Pour cela, elle décida d'adopter une tenue royale de guerre : une robe aurait certes put faire l'affaire, mais elle avait la sensation que cela ne suffirait pas. Elle adopta une cuirassé dorée, laissant ses bras nue, mais dissimulant, chose rare chez elle, son opulente poitrine, pris soin de travailler son maquillage afin qu'il souligne mieux sa nature divine, et coiffa la double couronne, symbole de son pouvoir sur le Consortium de Hapès comme sur les Sith. Un pantalon blanc plutôt ample et des chaussures a talons, parce qu'elle restait victime de la mode et se devait d'être chic, même dans des occasions comme celle-ci, vinrent compléter sa tenue. Lorsqu'elle s'observa dans son miroir, un sourire de satisfaction se dessina sur ses lèvres, elle était parfaite.

Elle rejoignit donc la salle du trône afin de pouvoir s'installer, marquant ainsi sa domination sur le Consortium dans son ensemble. Les membres du Chume'doro étaient déjà présente, assurant la garde de ce lieu 24 heures sur 24, suivant des rondes et des roulements préparer par Arcanis de tel sorte a ce qu'il n'y ai aucune faille possible. Ânkh avait d'ailleurs prévenu cette dernière de l'arrivée du Prophète et sachant que l'affaire risquait fort de mobiliser ses compétences, elle avait préférer lui demander d'être présente afin de pouvoir bénéficier directement de ses observations. Pourtant, au fond d'elle-même, si elle était convaincue que sa garde du corps offrirait la solution la plus pragmatique et efficace au problème que viendrait exposer le Prophète, elle n'était pas certaine de la retenir. Certes, la loyauté et l'efficacité d'Arcanis était deux choses qui ne pouvaient être remise en question, mais elle était parfois « trop » efficace aux yeux de Ânkh, ce qui se traduisait presque systématiquement par le choix d'une opération discrète visant a mettre au pas l'opposition avant même de lui laisser le temps de se manifester. Un avantage certain, car cela limitait les dégâts, mais sur le plan politique, cela pouvait également avoir ses inconvénients, car cela privait la Reine de la possibilité de faire une démonstration de force de grand style. Les deux femmes avaient plusieurs fois débattu de tout ceci, et elles le feraient encore de nombreuses fois, mais la voix de l'une de ses gardes du corps la tira de ses pensées : son invité ainsi que sa garde du corps en chef allaient bientôt faire leurs entrées, ce qui signifiait que les choses sérieuses allaient bientôt commencer.


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Dim 14 Juil - 22:47
Selon certaines croyances populaires, quiconque était en mesure de prédire l'avenir disposait de l'une des armes les plus redoutables pour plier le monde à sa volonté. Après tout, s'il est possible de connaître les actions de chacun avant même que ces derniers la réalise, il est alors impossible d'être pris de court. Toutefois, cela ne fonctionnait que si plusieurs conditions étaient également remplis. Premièrement, que les moyens utilisé pour percevoir l'avenir soient fiables. Deuxièmement, que ses ennemis n'aient pas cette capacité. Troisièmement, la puissance nécessaire pour accomplir ses désirs. Finalement, le désir d'accomplir un tel objectif. Il y a longtemps, certains au sein du culte qui allait un jour devenir les prophètes suprêmes du côté obscur, nombre d'adeptes attendaient le jour où la galaxie se plierait à leur volonté. Toutefois, plus un membre gravissait dans la hiérarchie, plus il réalisait la futilité d'une telle idée. Après tout, les prophètes étant obligé de consacrer beaucoup de temps à percer le voile de l'avenir. À cause de cela, jamais un prophète n'aurait le temps pour contrôler un empire et visualiser efficacement l'avenir. De plus, même si le don de divination était rare, il n'était pas unique. Il suffisait donc d'un prophète dans le camps adverse pour tout gâcher. Quant à la puissance... Jadis, les prophètes auraient pu continuer à caresser cette idée de conquête, mais cet objectif fut durement touché avec l'avènement de l'empire galactique. L'empereur Palpatine, ou Darth Sidious, représentait une menace pouvant détruire leur ordre. Les guerres qui suivirent ravivèrent cette idée de conquête, jusqu'à l'arrivée du Consortium dans la balance. La reine était bien trop puissante, même pour le chef de l'ordre. Hors, si les prophètes sont reconnus pour une chose, c'est éviter les dangers non-calculés et évaluer leurs chances. La première reine d'Hapès à laquelle ils furent confronté était redoutable, les chances de la vaincre et de lui ravir son trône avait alors été estimé à environ 1 chance contre 80. Selon certaines vieilles rumeurs, les prophètes se soumirent alors au trône d'Hapès en attendant leur heure, il suffisait d'une mauvaise reine. Toutefois, l'apparition du phénomène de la reine éternelle mit un terme à ce genre d'ambition.

Depuis cette époque, chaque prophète a appris à connaître sa place dans le Consortium Éternel. Rien de les empêches d'accroître leur pouvoir et leur influence, mais jamais ils ne devront se rebeller contre la reine éternelle, celle qui avait trouvé le moyen de transcender la mort elle-même. Avec le temps, les prophètes c'étaient forgés une réputation d'aristocrates, de nobles et de bien pensant, se donnant une meilleure image que celle de la plupart des autres siths. Surtout, ils avaient fait en sorte de devenir un atout non-négligeable du Consortium Éternel. En offrant leur don de divination au consortium, ils s'assuraient protection, récompense et reconnaissance. De plus, ils n'avaient plus besoin de se cacher comme leurs prédécesseurs. Les prophètes suprêmes servaient la couronne, génération après génération. Certains par loyauté, d'autres parce que cela desservait leurs intérêts et d'autres pour des raisons plus difficiles à déterminer.

De nos jours, le prophète suprême actuel servait la reine éternelle, comme ses prédécesseurs. Darth Kairos servait par loyauté et reconnaissance envers la reine éternelle. Dès qu'il accomplissait ses fonctions, le membre du conseil noir plongeait son esprit à travers le voile du temps, à la recherche de tout ce qui pouvait être utile pour Darth Ankh ou pour le Consortium Éternel. Il prenait également très au sérieux les visions des autres membres de l'ordre. Si l'un d'eux percevaient quoique ce soit d'utile, un haut prophète se chargeait d'effectuer un premier tri et si cela était concluant, le relayait au chef du culte. Darth Kairos s'y penchait alors à son tour. Constamment, le prophète suprême devait faire un tri entre l'utile et l'inutile parmi ses visions et celles des autres membres de l'ordre.

C'est lors d'une de ses séances de méditations sur Hapès qu'une nouvelle vision, celle d'une menace contre la reine éternelle. En temps normal, le sith aurait relayé l'information rapidement aux Chume'doros, toutefois cette vision disposait d'élément qu'il jugea préférable de communiquer directement à la reine du consortium. Darth Kairos était donc allé prévenir une jardinière de son domaine sur Hapès, Karia. La jeune femme semblait œuvrer comme simple jardinière, mais elle était plus que cela. En réalité, c'était une agent des Chume'doros. Il y a quelques années, Darth Kairos avait rencontré en secret la Major Chume'doro, Arcanis. Une rencontre qui avait résulté à un accord de coopération entre le membre du conseil noir et la major. Cette dernière avait affecté une de ses agentes auprès du sith, afin d'avoir un intermédiaire discret pour transmettre des informations entre les deux individus. Le moins qu'on puisse dire sur Karia, c'est qu'elle était efficace, professionnelle et secrète. Malgré toutes ces années, le sith ne savait pas grand chose sur elle, il n'était même pas sûr que Karia soit son véritable nom. L'agente avait donc prévenu sa supérieure, tandis que le sith avait procédé à une demande d'audience officielle et une rencontre avait été prévu deux jours plus tard.

Le jour venu pour l'audience avait la reine, Darth Kairos c'était préparé méticuleusement. Tout d'abord, il avait fait une toilette complète, ses serviteurs se chargeant notamment de s'assurer qu'il était parfaitement coiffé et rasé. Sa tenue avait été également choisi avec attention. Tout d'abord, un pantalon noir légèrement ample, suffisamment pour être propre et assurer une bonne liberté de mouvement. Ensuite, un chandail blanc à longue manche par dessus lequel il enfila une veste noir sans manche. Un tissu de soie doré lui servait de ceinture. À cela s'ajoutait des recouvres poignets noirs enfilé par dessus l'extrémité des manches de son chandail blanc. Une simple paire de bottes noires au pied. Finalement, pour rajouter un peu de chic au tout, le prophète suprême rajouta une cape noire au rebord disposant d’arabesques doré et trois colliers en or, le plus long disposant d'un médaillon en or avec une émeraude en son centre.

Le prophète quitta ensuite sa demeure et rejoignit un véhicule l'attendant à l'extérieur. Il ne se déplaçait toutefois pas seul. En effet, il était accompagné par trois individus, sans prendre en compte le chauffeur du véhicule. Tout d'abord, marchant derrière tout le monde, un simple serviteur du membre du conseil noir, transportant une grande sacoche. Juste derrière Darth Kairos, on pouvait aisément reconnaître deux guerriers siths. Ces derniers portaient une armure de combat sith, des bures noires et des masques dissimulant leur visage. Ces deux-là faisaient partie de la multitude de serviteurs sith du prophète suprême, aucun don de vision, mais des combattants efficaces. Ils montèrent dans le véhicule qui s'envola une fois tout le monde assis, direction le Château de Per'Agthra. Le silence était total pendant le trajet. Une fois arrivé à destination, le groupe se dirigea vers l'entrée du château. Sans surprise, les chume'doro veillaient au grain. Elles laissèrent passer les quatre individus, sans se préoccuper de leurs sabres lasers bien visible. C'était seulement le premier poste de garde, après les choses devenaient plus rigides. Une fois à l'intérieur, le serviteur de Kairos ouvrit son sac et en sortit une brosse à poils longs et doux. Il commença à épousseter les épaules de son maître, retirant la poussière ayant pu se déposer pendant le trajet. Ils arrivèrent au second poste de sécurité, les trois serviteurs de Darth Kairos s'arrêtant, car il leur était interdit d'aller plus loin. Le membre du conseil noir se présenterait seul devant la reine. Il fut escorter par deux membres des Chume'doro jusqu'à une grande porte qui s'ouvrit quelques instants après son arrivée, lui laissant le passage dans la salle du trône éternel, alors qu'une des gardes l'annonçait.

Le prophète suprême entra dans la pièce, apercevant sa reine siégeant sur son trône. Darth Ankh était vêtu d'un plastron doré, un pantalon blanc, des chaussures à talon et sa double couronne. Darth Kairos s'approcha d'un pas calme du trône et s'arrêtant à la distance prévu par le protocole d'Hapès. Puis, le membre du conseil noir posa sa main droite contre son cœur, puis le bras gauche appuyé contre dos et s'inclina légèrement vers la reine éternelle. Un geste simple et de respect envers la femme la plus puissante de la galaxie. Mainte fois, Darth Kairos avait vu des individus se mettre à genoux au sol devant elle et s'incliner comme on le faisait pour prier l'autel d'une divinité. Le prophète savait toutefois que la reine éternelle exécrait les flatteurs et les lèches bottes. Ce qu'elle voulait c'était des serviteurs compétents et efficaces. Voilà pourquoi le prophète la saluait avec respect, sans trop en faire et pourquoi il n'avait pas se lancer dans un monologue de compliments et de flagornerie.


-Ma reine, je vous remercie de m'avoir accordé audience.

Puis, Darth Kairos garda le silence, encore incliné. Le protocole avait son lot de détail. Parmi eux, on pouvait prendre en compte le fait qu'une personne ayant obtenu audience se devait de saluer la reine et de s'incliner devant elle. Ensuite, qu'une fois ces deux premières étapes accomplis, qu'il fallait rester incliner et silencieux jusqu'à ce que la reine éternelle prenne la parole. Bref, pour simplifier: Tu fermes ta gueules jusqu'à ce que la reine te donne la permission de parler. Une manière comme une autre de s'assurer que personne n'interrompe Darth Ankh.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Lun 15 Juil - 0:00
Quand Arcanis apprit que Darth Kairos désirait s’entretenir directement avec la Souveraine Éternelle d’une affaire urgente, le Major avait réagit comme elle réagissait chaque fois que la Reine Mère ou la Princesse Héritière pouvaient être un minimum menacées : avec une volonté inflexible. À l’imposante flotte déjà en charge de protéger Hapès s’ajouta une partie de la flotte opérée par le Chume’doro et plusieurs commandos supplémentaires furent déployés pour renforcer la sécurité déjà presque étouffante assurée par les protectrices de la Reine Éternelle. On ne plaisante pas avec la sécurité de la Souveraine Immortelle. On ne plaisante pas avec Arcanis tout court. Et plus encore quand leur supérieure est dans les parages, les membres du Chume’doro semblaient encore plus alertes et prêts à bondir au cœur de l’action. Dans leur intérêt.

Arcanis ne tolèrerait aucune bévue, aucune bavure, aucune gaffe, aucun écart. Elle était arrivée quelques heures avant Darth Kairos et ce temps avait été passé à s’assurer que rien ne viendrait menacer directement sa protégée. À sa gauche, une des meilleures utilisatrices de la Force à servir dans le Chume’Doro. À sa droite, la version cybernétique de la même élite. Deux de ses lieutenants ayant servi depuis des années avec elle. En fait, ces deux-là étaient souvent chargées de la protection directe de la Reine Mère quand Arcanis ne pouvait le faire elle-même. Vêtue de son armure de combat, casque inclus et portant sur elle son arsenal complet, elle était prête pour la guerre, à repousser quiconque serait assez fou pour menacer la vie de la Reine Mère. Extrême, comme réaction? Peut-être. Mais Arcanis n’avait pas obtenu son poste et ne continuait pas de l’occuper juste pour ses beaux yeux.

Mais l’on pourrait analyser à loisir plus tard le zèle fanatique du Major car pour le moment, dès qu’elle fut informée que Darth Kairos approchait de la salle du trône, elle sprinta vers cette dernière comme si sa vie en dépendait. Au fond d’elle, elle savait qu’il n’y avait aucun danger. Que sans doute la menace était future, si le Sith était venu ici. Mais… Arcanis était ainsi faite. Arrivée devant la salle du trône, elle en profita pour prendre une posture plus normale. Nullement essoufflée, elle entra dans la pièce sans s’annoncer et se dirigea en ligne droite vers le trône, sans le moindre égard pour le protocole, se positionnant à la droite de sa Souveraine, sa place, avant de la saluer avec toute la raideur militaire qu’on lui connaissait. À travers le lien les unissant, elle sentait l’amusement de Darth Ankh qui avait toujours pris un malin plaisir à la tourmenter en refusant sa vision de sa protection.

Néanmoins, elle aimait et adorait sa protégée comme personne d’autre et donc, loin de lui en vouloir, elle endurait sans jamais fléchir ou plier. Si son inconfort apportait une mesure de divertissement à sa Reine, ainsi soit-il. Elle endurerait sans un mot. Ses deux lieutenants se tenaient de part et d’autre de la porte de la salle, chacune en train de vérifier l’intégralité du dispositif de sécurité assuré par le Chume’doro. La plus petite irrégularité doit lui être transmise immédiatement. Posant un regard inexpressif sur Darth Kairos, bien qu’il soit techniquement un allié, elle étudie de quelle façon il pourrait tenter de s’en prendre à Darth Ankh. Les menaces les plus dangereuses sont souvent internes, après tout. Il serait complètement irresponsable de se fier à 100% à qui que ce soit. Utilisant son lien avec la Reine, elle lui fait part d’un unique commentaire. Arcanis, après tout, n’aime pas parler.


¤Ma Reine. J’ose espérer que vous me laisserez anéantir la menace sans avoir l’idée de faire une démonstration vous-même…¤


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Lun 15 Juil - 16:47
Le contraste entre Darth Kairos et Arcanis était totalement saisissant, et sans doute inattendu pour quiconque ne connaissait pas très bien les us et coutume de la cours d'Hapès. D'un côté, le Prophète Suprême du Côté Obscur, l'un des hommes les plus puissants et influent de l'Ordre Sith, était un individu prudent et élégant qui ne prenait jamais de risque sans en calculer minutieusement chaque conséquence, ce qui correspondait a la vision que l'on pouvait se faire d'un individu capable de lire l'avenir, mais moins d'un Sith, ses derniers ayant tendance a toujours prendre tous les risques afin de pouvoir obtenir ce qu'ils désiraient, le pouvoir absolu. Il n'utilisait pas le dress code classique de l'Ordre, mais connaissait en revanche parfaitement le protocole de la cours Hapienne. Darth Kairos montrait son respect en veillant a ne pas trop en faire, tel que chaque serviteur de la couronne devrait le faire. Peut-être en faisait-il tout de même un peu trop : elle savait bien qu'il veillait a ce qu'on brosse sa tenue avant de faire son entrée, une mesure prise avant tout afin de s'assurer de ne pouvoir être humilier par une tierce personne, mais elle ne lui en voulait pas : il fut un très bon pari et elle espérait bien, qu'une fois de plus, tirer encore profit des prédictions du Prophète Suprême.

Arcanis de son côté… Était Arcanis dans son état le plus naturel ! Une entrée digne d'une tornade, bousculant toute forme de protocole afin de venir la rejoindre, en tenue de combat, portant son armure et ses armes, plutôt qu'une tenue de parade ou d’apparat qui aurait sans doute été plus adapté pour une réunion comme celle-ci, encore que… L'on était jamais trop prudent, et cette maxime, Arcanis l'incarnait mieux que n'importe qui dans la galaxie ! Elle n'avait pas forcément tord, de nombreuses menaces planaient sur le trône et elle devait y faire face avec un soin méticuleux qui tournait a une véritable paranoïa loin d'être injustifiée, toutefois, Ânkh s'amusait toujours de voir les efforts qu'elle déployait pour paraître réellement invincible et impossible a prendre en défaut. Le message qu'elle lui glissa par la pensée était également digne d'elle-même : comme la reine l'avait prévue, sa première servante, le prolongement de sa divine volonté, voulait régler le problème en employant ses propres moyens, sans laisser la souveraine s'occuper de celui-ci, avant même de savoir exactement de quoi il en retournait. C'était tout Arcanis cela, mais Ânkh ne déciderait pas tant qu'elle n'en savait pas plus sur la nature de ce problème. Elle lui répondit donc, toujours par la pensée


*Cela dépendra de la nature et de la dangerosité de la menace. Un défi nécessite une réponse armée, mais aussi politique. Une divinité doit parfois employer le foudre elle-même afin de châtier les pécheurs.*

Arcanis, dans sa lecture purement sécuritaire de chaque problème, négligeait souvent les conséquences politiques de chaque action. Hors, lorsque l'on est une souveraine divine, il est impossible de sous estimer cet aspect : il était parfois nécessaire d'apporter soit-même la justice divine. Même si son Chume'doro était l'extension directe de sa volonté, sa maîtrise de la Force, sa puissance obscure, ainsi que sa présence charismatique galvanisant ses troupes devait s'incarner sur le terrain. Ânkh était une souveraine combattante qui dans l'histoire avait plus d'une fois maté une révolte l'arme a la main, qu'il s'agisse de sabre-laser ou d'épée Sith. Si elle devait recommence afin d'en tirer un prestige supplémentaire, mais aussi pour rappeler a ses rivaux potentiels pourquoi elle était la souveraine éternelle, elle ne se priverait guère pour le faire, car tel était la nature du pouvoir du Côté Obscur de la Force. Mais pour l'instant, il lui fallait se concentrer sur les raisons de cette entrevue. Darth Kairos n'avait pas demander une audience pour observer une discussion mentale qu'il ne pouvait même pas écouter entre Darth Ânkh et sa première servante, raison pour laquelle elle pris la parole afin de remettre le Prophète Suprême au centre du jeu.

« Relever vous, Darth Kairos et soyez de nouveau la bienvenue au sein du palais Royal. Vous avez demander une audience a propos d'un problème urgent, nous vous écoutons. »


Le regard mordoré de la souveraine éternelle était désormais braqué sur lui, et cette dernière attendait des réponses. Selon la nature du problème, elle prendrait la décision qu'elle jugerait la plus approprié, mais une partie de son âme espérait bien que cela lui permettrait de faire démonstration de ses talents : dans l'éternité, votre pire ennemi reste l'ennui et pour un dirigeant s'imposant par la puissance, il est toujours nécessaire de savoir faire démonstration de celle-ci de manière directe. Toutefois, si Arcanis se révélait être l'arme la plus adapté pour résoudre le problème, alors Ânkh l'emploierait sans aucun état d'âme : juste une déception de ne pas avoir l'occasion de pouvoir régler le problème elle-même...


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Dim 21 Juil - 23:44
Le sith restait immobile, attendant que la reine éternelle prenne la parole. Il avait pu remarquer dans un coin de sa vision l'arrivée de la major Arcanis. Cette femme restait un être fort particulier. Aucun respect pour le protocole, un détail qui n'avait rien de bien surprenant, car sa mission était de protéger sa reine, l'étiquette représentant plutôt un obstacle à cette mission. De plus, Arcanis accomplissait son travail avec énormément de zèle, les rumeurs coulant à flot sur le sujet. Darth Kairos avait entendu tant de rumeur concernant la major qu'il avait cessé depuis longtemps de les compter. L'une des plus particulière affirmant que la reine et sa major avaient une relation amoureuse secrète. Libre à certains de donner de l'importance à cette rumeur, pour le prophète, elle était sans le moindre intérêt. Après tout, Darth Ankh était la reine, elle faisait ce que bon lui semble. Une petite parcelle de la situation actuelle amusait cependant le sith. En effet, à l'heure actuelle cette pièce était occupé par l'élite des Chume'doro, la major du Chume'doro, la reine éternelle et un membre du conseil noir. Un rassemblement de certaines des personnes les plus puissantes, influentes et dangereuses de la galaxie. Chacun sachant pertinemment que devenir soudainement l'ennemi du reste du groupe relevait du suicide. Enfin, sauf pour la reine éternelle. Fort probable que même si tout le monde dans cette pièce s'alliaient pour l'éliminer, elle les détruirait. Pour en revenir à cette dernière, après un court moment, la reine pris la parole, s'adressant directement au prophète suprême du côté obscur. Elle lui donna la permission de se relever et lui souhaita la bienvenue dans son palais. Puis, elle souhaita entendre ce qu'il avait à lui dire. Darth Kairos se redressa, avant de prendre la parole.

-Ma reine, si j'ai demandé cette audience, c'est à cause de vision de l'avenir que j'ai eu, concernant un complot contre vous et votre règne. En soit, le fait qu'il y ait un complot contre la reine éternelle n'a rien de bien nouveau. Il y aura toujours des nuisibles, trop faibles pour avoir du véritable pouvoir et aveuglé par l'ambition et ce partout à travers la galaxie. Même si dans le cas de la République, ils préfèrent ne pas voir le problème, réaction parfaitement ridicule.

Le prophète se tut un court moment, avant de revenir dans le vif du sujet.

-Au commencement de mes visions, je croyais qu'il s'agissait de différentes tentatives de coups d'état à travers le temps. Toutefois, en étudiant davantage les divers éléments la composant, j'ai pu me rendre compte qu'il s'agissait du même complot, simplement avec divers éléments le composant. Ma première vision me montrait le portail sud du palais. Les Chume'Doro étaient présentes, gardant l'entrée avec leur rectitude habituelle. Un véhicule arrive alors et se pose à une dizaine de mètre du portail, un pilote droïde à bord. L'une des gardes s'approchent alors pour ordonner au droïde de s'éloigner. Puis, le véhicule explose soufflant la garde. Le même scénario se répète, plus ou moins au même moment, mais au portail nord, tandis que les portails sont attaqués par un petit nombre de mercenaires. Une autre vision m'a montré l'agitation à l'intérieur du palais. Les serviteurs agités, certains ignorant ce qu'ils doivent faire, tandis que les Chume'doro entrent en action pour défendre le palais.

Un autre court silence.

-Les autres visions sont ensuite venus. Je pouvais voir une hapienne avançant seul dans un couloir du palais après avoir quitté une pièce. Totalement indifférente à ce qui se passait. J'ai ensuite vu une navette de transport Phakth traverser le ciel, portant les démarcations standards des vaisseaux de la flotte éternelle. La navette fonçant vers le palais et sans ménagement, venant ni plus ni moins s'écraser contre un mur du palais, passant à travers et terminant sa course dans une pièce de grande taille. Je ne reconnaissais pas les lieux. Toutefois, ma vision me permettait d'apercevoir une fresque sur un mur, représentant Darth Ankh, première du nom, les lunes hapiennes l'entourant. Ensuite, l'hapienne mentionné arrivait sur les lieux, tandis que la porte de la navette s'ouvrait. Une troupe de soldat en sortait, précédé par une autre femme d'hapès, ces femmes étaient jumelles et les soldats s'adressaient à elles en les appelant matriarche. Je dirais qu'il devait y avoir environ soixante. Ils criaient à l'unisson des slogans très insultants envers vous, ma reine. La vision se poursuivait. Je vous voyais accompagné de quelques Chume'doro face aux deux traîtresses et environ une quinzaine de soldats. Elles semblaient persuadé de pouvoir vaincre, mais elles se trompaient, car ma vision se brouillait. Quand elle devenait plus clair, vous étiez là, vous tenant fièrement au milieu des cadavres des traîtres, vos chume'doro immobilisant une des traîtresses, l'autre ayant été éliminées.

Encore un court silence.

-Cependant, la vision ne se terminait pas là. Une servante arrivait alors affolés en annonçant la mort et la tragédie. Je me suis donc plongé davantage dans la méditation pour finir de percer le voile de l'avenir et découvrir ce dont il était question. C'est à ce moment que j'ai une salle de réunion où était rassemblé de nombreux haut placé du consortium éternel. Des généraux, des matriarches, des amiraux, des stratèges militaires et bien d'autres individus du même rang. Alors, que les explosions retentissent à l'extérieur, les chume'doro présentent sur place tentent de maintenir l'ordre. La vision se brouille encore une fois, mais uniquement pendant quelques instants. Suffisamment pour qu'ensuite, je puisse voir la pièce être remplis d'une fumée épaisse, les occupants criant et hurlant, avant de s'écrouler dans la mort. La matriarche quittant ensuite les lieux, faisant entendre son rire à travers son respirateur qu'elle abandonne après avoir quitté les lieux du massacre.

Le prophète fit de nouveau une petite pause. Ces dernières informations étaient probablement celle qui étaient le plus critique. Après tout, les premiers éléments révélés faisaient mention d'une menace qui était écrasé. Cependant, les derniers éléments révélaient la perte d'une partie d'individus importants et influents du consortium.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Lun 22 Juil - 3:19
Le Chume’doro vit et meurt pour sa Reine et sa Princesse. S’il y a une once de vérité dans ce qu’a dit le Prophète Suprême du côté obscur, et Arcanis ne doute pas une seule seconde de la véracité de ses propos, alors danger il y a et que sa Souveraine soit d’accord ou non avec sa façon de faire, elle neutralisera la menace avec toute l’efficacité impitoyable qu’on lui connait. En apparence, le Major Arcanis est resté de glace. Cependant, par le lien unissant la protectrice et la protégée, une colère sourde et l’indignation se partagent mesures égales. Et quand Arcanis est dans cet état, il est extrêmement dur de la raisonner, même quand il s’agit de Darth Ankh. Fanatiquement et farouchement dévouée à la protection de sa Reine, une fois lancée, elle ne s’arrête pas. Enfin. Pas facilement. Toujours le travail et rien d’autre. Le repos, c’est pour les autres.

Si quelqu’un veut attaquer le palais alors elle va prendre des mesures pour rendre l’endroit encore plus imprenable. Il a parlé d’une navette et d’une explosion, en fait de plusieurs navettes ou engins spatiaux. Qu’à cela ne tienne. Elle fera installer des batteries anti-air portable, quitte à les démonter des installations du Chume’doro. Une main sur son oreille, en contact avec l’un de ses lieutenant, elle ordonne aussi que tout membre du Chume’doro chargé de protéger les salles de réunions soit en armure de combat complète, avec respirateur voire la tenue environnementale pour les combats dans l’espace si nécessaire. Tous les contrôles seront doublés. Non. Triplés. Quadruplés s’il le faut. Et des matriarches jumelles? Il lui faut une description et ses agentes feront le reste. Oui, la vision de Darth Kairos pourrait ne jamais se réaliser mais elle ne prend jamais de chance. Jamais.

Au fond d’elle, elle sait pertinemment que d’un ordre, un seul, sa protégée pourrait renverser son initiative pour prendre les choses en main elle-même. Une attitude dangereuse que désapprouvera éternellement Arcanis d’ailleurs. Et elle se moque éperdument de ce que peut penser Darth Kairos. Elle n’est pas à la tête du Chume’doro depuis aussi longtemps en laissant les choses au hasard et en ne réagissant pas au quart de tour. Oh non. Des Hapiennes d’un côté et des Siths de l’autre. Assurément que c’est une recette pour un désastre. Malgré de prodigieux pouvoirs et une longévité hors du commun, transcendant même la mort au sens classique du terme, personne n’est réellement à l’abri du danger. Elle a éliminé suffisamment de cibles qui répondaient soi-disant à ce genre de critères pour le savoir. Et finalement, ce qu’elle déteste arrive. Elle exècre, même.

Ce sourire. Sourire en coin ou demi-sourire. Ou alors ces yeux pétillant de malice. Elle ne connait que trop bien cette expression car sa Princesse a toujours su en faire bon usage, à l’époque. C’est une mimique qui n’a qu’un but. Lui rappeler qu’elle a tendance à trop vouloir en faire pour pas grand-chose, encore que pour Arcanis, ce soit loin, très loin d’être « pas grand-chose ». Elle va le dire. Sous une forme ou sous une autre, elle va le dire. Elle peut toujours tenter de la prendre de court et de plaider son cas tout de suite mais elle sait d’avance que c’est une cause perdue. Bien sûr qu’elle va vouloir s’en mêler et faire un exemple. Elle adore la torturer ainsi. La frustrer. Tenter de la faire réagir. Ce jeu dure depuis de nombreuses années déjà… Alors pourquoi s’arrêter soudainement? Ne pas céder. Rester calme. Résister à la tentation de dire ce qu’elle pense vraiment. Comme d’habitude…


« Ma Reine, si ce que Darth Kairos dit est vrai et peut arriver, c’est que le Chume’doro aura gravement manqué à ses devoirs. Je suis déjà en train de redéployer mes effectifs. Il serait futile de chercher à faire vous-même un exemple quand cette vision met clairement en lumière une faille qui ne vous est en rien imputable. Quant à vous, Darth, dites m’en plus sur ces matriarche jumelles, que je me charge personnellement de les éliminer… »


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 6 Aoû - 18:02
Des Matriarches jumelles, un attentat plutôt bien coordonner… Les visions étaient assez précise, et Darth Ânkh se félicita une fois encore d'avoir fait confiance a Kairos. A vrai dire, elle trouvait tout ceci amusant, car tout ses efforts étaient contre-productif : elle ne serait pas éliminer par ses attaques, en revanche, perdre plusieurs membres de son état-major et plusieurs soutiens loyaliste affaiblirait le Consortium tout entier. Les comploteurs ne songent jamais aux conséquences de leurs actes pour ce qu'ils essayent d'obtenir, car ils ne font que servir leurs intérêts propres et non rechercher la grandeur de ce qu'ils essayent de conquérir. C'était aussi pour cela qu'elle était la Reine, parce que sa vision était bien plus large et ses plans bien plus abouti que tous ceux de ses parvenues s'imaginant divinité des étoiles alors qu'elles ne seraient même pas capable de diriger une petite troupe de délinquante dans un jardin d'enfant. Bien entendu, un sourire parcourait déjà son visage, car elle imaginait déjà des dizaines de façons différente de leur faire payer cette insolence tout en donnant une leçon a toutes celles qui seraient tenter de suivre leur exemple. A vrai dire, tout ceci tombait parfaitement, la Reine s'ennuyait et le plan d'ISIS nécessitait du temps pour entrer en action : elle pourrait donc se servir de cette occasion pour pouvoir s'amuser quelque peu.

Bien entendu, Arcanis voulait prendre les devants et tout gérer elle-même. Comme a son habitude, elle donnait des consignes afin de renforcer la sécurité, allant puiser dans les ressources de ses effectifs au-delà du raisonnable. Elle était touchée par l’éventualité d'une faille dans sa sécurité, sa fierté devait sans doute en prendre un coup, mais avant tout, elle ne pouvait laisser quelque chose risquait d'atteindre sa Reine. L'espace d'un instant, Ânkh ferma les yeux et accepta d'envisager laisser sa suivante s'occuper de ce problème : elle ne doutait pas que sa première des gardes du corps serait régler ce problème d'un tas de façon différente, mais les conséquences politiques ne seraient pas forcément des plus réjouissantes : si elle n'agissait pas elle-même, les Matriarches et les Sith percevrait ce signe comme une preuve de faiblesse et profiterait de l'occasion afin de pouvoir tenter d'affaiblir le trône… Cela n'apporterait rien de bon, plus de travail et donc plus de risque pour le Chumedoro. Même le cercle des fidèles de la Reine se réduirait, car sans l'assurance de sa protection, certain rechercheraient sans doute une herbe plus verte ailleurs… Elle leva donc la main, un signe pour indiquer a Arcanis qu'elle devait faire une pause, puis pris la parole.


« Cette menace est sérieuse, non pas parce qu'elle risque de m'éliminer, je suis bien au-dessus de tout ceci, mais parce qu'elle menace l'unité du Consortium Éternel. Je pourrais te laisser agir a ta guise, je sais que tu sera capable d'y mettre fin, mais si je n'agit pas moi-même contre elle, cela sera perçu comme un signe de faiblesse et encouragera d'autre a suivre la voie de la rébellion. Nous sommes a un moment critique ou nous ne pouvons pas permettre une telle chose, il me faut donc agir en personne pour punir les traîtresses. »

La Reine se leva et attira son épée Sith a elle grâce a la Force, qui vint rejoindre sa main droite, irradiant une aura de Force puissante. Une technique qu'Ânkh utilisait souvent pour clore toute forme de discussion : affirmer sa puissance et sa suprématie afin que personne ne remette en cause ses paroles. Si elle était souvent prête a écouter des suggestions, lorsqu'elle avait pris une décision, il était impossible de la faire changer d'avis. Toutefois, cela ne signifiait pas qu'Arcanis n'aurait pas un rôle a jouer dans cette répression : même si la Reine comptait bien s'offrir le rôle le plus visible, il y avait toujours un travail a accomplir dans l'ombre : elle ne pouvait pas attaquer et purger une Matriarche et sa cour sans preuve solide de sa trahison, une vision de Force en elle-même ne serait pas suffisante, et elle devait donc voir ses agents travailler pour lui offrir. Kairos restait un Prophète, même si elle ne doutait pas qu'il dispose d'agent a son service capable de lui offrir des informations, elle était également convaincu qu'ils devaient avoir plus de mal a agir sur Hapès, plus que le Chume'doro qui était ici sur son territoire… Il était donc temps qu'elle donne ses instructions.

« Seigneur Kairos, parlez-nous de ses deux jumelles et de leurs soutiens.Vous et Arcanis allez avoir une tâche a accomplir : me fournir des preuves concrète de la nature de leurs activité séditieuse contre la couronne. Purger quelqu'un sur la simple foi a une vision de Force serait également perçu comme un signe de faiblesse, beaucoup persifleraient sur ma santé mentale déclinante, je sais déjà que certains ne s'en privent pas. Ils sont incapable de comprendre ce que signifie l'éternité, mais je ne peut pas laisser un tel comportement prendre de l'ampleur. J'ai donc besoin de preuve que nous montrerons aux autres Matriarches et au peuple afin de pouvoir justifier notre action. »


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Jeu 8 Aoû - 2:25
Maintenant que Darth Kairos avait dévoilé l'ensemble de ce que ses visions lui avait montré, il commença à observer silencieusement. Le prophète suprême était désormais curieux de voir comment la reine éternelle et la major des Chume'doro allaient réagir à ce qu'il avait dit. En ce qui concerne Arcanis, le sith supposa qu'elle se mettrait en mode recherche de solution. Probablement qu'elle voudrait renforcer sur le champs les défenses du palais. Peut-être même mettre en place une opération pour éliminer les traîtresses le plus tôt possible. Quant à Darth Ânkh, il était plus difficile de supposer à quoi ressemblerait sa ligne d'action. Après tout, la reine éternelle était très ancienne. Elle avait donc acquis beaucoup de connaissance et de vécut. Elle pourrait donc avoir des stratégies en place pour ce genre de chose.

Tandis qu'il parlait, Darth Kairos avait pu remarquer les quelques mouvements de la major, qui visiblement avait déjà commencé à envoyer des ordres pour la situation à venir. Quant à savoir lesquels, mystère. Elle fit cependant rapidement connaître le fond de sa pensée en prenant la parole. Tout d'abord, elle commença par s'exprimer en disant que si jamais les événements à venir avaient bien lieux, cela serait un échec pour les Chume'doro. Une idée quelques peu poussé à l'extrême aux yeux du sith. Après tout, il y a une différence majeure entre tenter de se préparer à toutes éventualité et prévoir toutes éventualités. Aussi bien préparé que l'on soit, il peut toujours y avoir des failles. Pour en revenir à Arcanis, elle redéployait déjà ses effectifs et tentait de convaincre la reine de ne pas tenter d'éliminer elle-même la menace à venir. Finalement, la major demande à Darth Kairos de lui fournir plus d'informations sur les matriarches jumelles, afin de pouvoir les éliminer.

La reine éternelle avait une réaction plutôt différente. En effet, elle avait commencée par afficher un léger sourire face aux événements à venir. D'une façon ou d'une autre, cela semblait l'amuser. L'idée de faire face à une conspiration audacieuse? Ou peut-être de pouvoir châtier dans le sang? Darth Ânkh obtient le silence de la cheffe de sa garde rapprochée d'un simple geste, avant de prendre la parole à son tour. Sans surprise, la reine éternelle n'était nullement craintive pour sa vie, toutefois c'est davantage le risque de passer pour faible qui captait son attention. Elle souhaitait s'occuper elle-même de la menace, afin de démontrer sa puissance et tuer dans l’œuf les risques d'autres rébellion. Ensuite de quoi, la reine éternelle fit venir à elle grâce à la Force son épée sith, irradiant les lieux de sa puissance. Seul un imbécile ne verrait pas pourquoi cette femme était l'individu le plus puissant de cette galaxie. Le sith écouta attentivement ce que la reine éternelle avait à dire, avant de se risquer à prendre la parole.


-Tout d'abord, pour ce qui est des soutiens des traîtresses, je ne peux donner que des détails imprécis et des spéculations. Leurs soldats portaient des armures standards des soldats de l'armée sith. Certes, on ne peut pas exclure qu'elles les aient obtenues pour leur troupe, mais cela me semble peu probable. Elles auraient donc des soutiens du côté des siths. Comme le nombre de soldats est assez faible et que leur morphologie démontre qu'ils sont humains ou d'une race proche humaine, les soutiens ne sont donc pas des individus très bas dans la hiérarchie. J'ai des agents et des individus qui ont des dettes envers moi, à travers le Consortium, je les utiliserai pour tenter de trouver quelque chose. Quant aux matriarches jumelles, elles sont dans l'esthétiques d'hapès. Grande beauté, une taille que j'estime entre 1m60 et 1m70, yeux verts. Celle présente dans le palais a des cheveux à hauteur des omoplates et de couleur brune, vêtu d'une robe blanche et dorée. Sa sœur quant à elle, cheveux blonds à hauteur des épaules, vêtu d'une bure noire et d'une arme de combat légère. Sa tenue suggérerait qu'elle serait peut-être une utilisatrice de la Force. Cela demeure une supposition car mes visions ne me la montrait pas en action. Nous pouvons ajouter à cela un détail important, elles sont téméraires et ne craignent pas le combat, le sang, ni le danger. Elles auraient donc une certaine expérience du combat.... Toutefois, si je peux me le permettre, ma reine, j'aurais une proposition à vous faire concernant cette attaque. Une proposition qui je crois pourrait vous satisfaire, ainsi que la major Arcanis et peut-être même avoir un effet plus que bénéfique pour le consortium.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Jeu 8 Aoû - 2:57
Si quand Darth Ankh s’emparait de son épée, cela scellait toute discussion, quand Arcanis soufflait par le nez et que le mercure de la pièce semblait chuter de plusieurs degrés, c’était sa façon de dire qu’elle était radicalement contre l’idée et qu’elle désapprouvait de toute sa personne la décision. Bien sûr que cela ne ferait pas changer d’opinion sa protégée. Mais en même temps, le Major ne pouvait pas critiquer ouvertement la Reine Éternelle. Ce qui ne l’empêcha pas de faire part de sa frustration par leur lien dans la Force. Pour Arcanis, toutes ces simagrées au nom de l’image politique étaient autant de stupidités effarantes qui pourraient être réglées par une purge en bonne et due forme, éliminant de façon brutale et expéditive toute opposition à la Reine Mère, ne laissant qu’un Consortium Éternel certes moins « populeux » mais considérablement plus loyal et unis derrière le Trône Éternel. C’était d’une redoutable simplicité.

¤Ce que vous désirez faire est stupide et dangereux et vous le savez. Cette aberration d’image politique est un cancer que je pourrais éradiquer si vous vous décidiez enfin de donner l’ordre. Oui, le Consortium Éternel s’en trouverait temporairement affaibli. Mais nous aurions enfin une unité totale, une loyauté absolue et votre règne serait sans conteste plutôt que cette parodie grotesque, débilitante et affligeante!¤

Rarement, dans toute l’histoire les unissant, Darth Ankh avait pu sentir sa plus loyale protectrice si en colère. Presque hors d’elle. Ce qui n’était pas caractéristique du personnage. Ce qui voulait dire que la vision l’avait ébranlé plus que ne le suspectait la Reine Éternelle. Que le Chume’doro échoue n’était pas une affaire de fierté en ayant prit un coup ou un ego mal placé. Si cette vision venait à se produire, c’était qu’elle, en tant que Major, celle commandant à l’élite de la Reine Mère, se serait rendue coupable de haute trahison en échouant dans sa tâche. Et remettre la loyauté d’Arcanis en question était l’une des rares choses capable de la faire sortir de ses gonds. Darth Ankh le savait, naturellement. Et depuis la révélation de la vision, elle avait pu sentir le conflit chez Arcanis, son trouble et bien que la situation ne le permette pas, le seul moyen de vraiment « crever l’abcès »…

Ce serait de lui parler, de la forcer à confronter ce qui la dérangeait au lieu de tout garder en elle comme elle le faisait tout le temps. Elle était une bombe à retardement… Mais qui implosait au lieu d’exploser et donc Arcanis se faisait énormément de mal, presque quotidiennement. Concentrant son attention sur Darth Kairos, portant une attention toute particulière à tout ce qu’il pourrait dire ou révéler, Arcanis se referma complètement dans le lien qu’elle partageait avec Darth Ankh, refusant de lui laisser accès à ce qu’elle ressentait, se disant que ce que sa protégée ne ressentait pas ne saurait l’inquiéter. Elle en ramènerait, des preuves. Même si pour ce faire elle devait personnellement torturer toutes les matriarches du Consortium Éternel pour obtenir la vérité. Stupide aspect politique, encore une entrave à la bonne marche de la Justice Divine. Si seulement… Si seulement…

Au moins, elle travaillerait avec quelqu’un qui, selon Arcanis, entrait dans les rares élus à être jugé au minimum modérément compétent. Elle écoutait. Elle observait. Elle planifiait. Elle restait de marbre, silencieuse, impassible comme la figure qu’on lui connaissait. Même le mercure semblait avoir repris ses paramètres normaux. Ignorant toute question, commentaire ou remarque, quand elle reprit la parole, ce fut pour livrer un unique constat. Ce n’était pas quelque chose de monosyllabique mais cela aurait pu être littéralement le cas au vu de ce qu’une personne plus volubile aurait pu dire. Mais Arcanis ne faisait pas dans les longs discours. Son truc à elle c’était d’être directe. Droite au but. Et si elle devait parler, c’était davantage dans un contexte tactique ou stratégique, la très grande partie du temps. Et cela n’allait pas changer de sitôt. Oh que non. Loin, très loin de là.


« Justice sera rendue, ma Reine. Vous avez intérêt à être une partie de la solution, Darth Kairos et non du problème. »

La traduction la plus proche serait probablement « ravie de travailler avec quelque de moindrement compétent »… Et c’était là quelque chose de gentil!


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Jeu 15 Aoû - 16:05
En prenant cette décision, Ânkh savait très bien qu'elle allait froisser Arcanis, la mettre en colère. Mais avait-elle le choix ? La solution, radicale, que proposait sa première protectrice avait des côtés séduisants, mais elle plongerait sans nul doute le Consortium dans la guerre civile et donc la défaite, car il lui serait impossible de faire face a un conflit armé intérieur et a ses deux adversaires étranger en même temps. La politique était un art qu'il était nécessaire de savoir maîtriser afin de pouvoir diriger une grande nation comme le Consortium, encore plus lorsque l'on parlait davantage d'une coalition, tant la culture Hapienne et la culture Sith s'opposait sur de nombreux sujets. La Reine était la seule personne capable de maintenir cet équilibre, mais elle devait jouer de façon subtile et ne pouvait se permettre une purge de l'ampleur de celle suggérer par sa première protectrice en temps de guerre, peu importe combien cette perspective pouvait avoir l'air réellement séduisante. Mais ce qui allait de soit pour la souveraine n'était pas forcément le cas de sa Voix, et cette dernière, qui rongeait de plus en plus son frein, ne semblait plus capable de le faire sans protester de manière véhémente. Pourtant, l'action de la Reine était aussi nécessaire pour son équilibre mental.

Car il fallait bien remplacer un élément central dans cette affaire : une vision de Force restait ce qu'elle était : une vision. Cela signifiait donc qu'elle n'était pas inscrite dans le marbre et que, peut-être, elle ne se réaliserait jamais. Les actions que le trio allait entreprendre visait d'ailleurs a tuer dans l’œuf cette tentative avant même qu'elle ne se déclenche. Pouvait-on parler d'échec face a quelque chose qui n'avait pas eu lieu ? Pour Ânkh, la réponse était évidente, mais dans sa quête de perfection absolue et d'absence totale de faiblesse, Arcanis avait, bien entendu, une réponse totalement différente. Ce problème aurait nécessité une discussion longue et profonde sur le rôle de la politique, du Chume'doro, des Prophètes Suprêmes du Côté Obscur, mais aussi d'ISIS et des droïdes GEMINI, dans l'équilibre politique du Consortium, un équilibre qu'il était nécessaire de maintenir. D'ailleurs, Ânkh était convaincu que sa régente aurait sans doute mieux expliquer qu'elle ne le ferait elle-même cet équilibre, mais il n'était pas certain que la change-forme se soit facilement ranger de l'avis de la régente, dont elle se méfiait toujours un peu. Elle pris tout de même le temps de lui transmettre une réflexion mentale, histoire de pouvoir expliquer son point de vue.


*A vrai dire, cela a quelque chose de prétentieux, et cela m'amuse, mais ce n'est pas dangereux pour autant. Nous sommes en guerre, nous ne pouvons pas nous permettre une purge a l'échelle du régime qui donnerait le signal aux Sith pour faire sécession et nous priverais de cerveau utile. Pour le moment, nous avons besoin de garder le Consortium uni, et cela passe par la destruction des mauvaises herbes, mais aussi par une utilisation habile de la peur que nous semons dans le cœur de ceux qui souhaite défier mon autorité. Et je suis la seule a pouvoir assumer ce rôle.*

Oui, elle assumait fort bien qu'elle faisait aussi cela pour elle-même, parce qu'elle appréciait avoir la possibilité de pouvoir manier l'épée et purger les traîtres, mais il y avait également des raisons logiques et rationnelle qui guidait ses actes. Elle conservait ses instants de pur caprice pour des choses futiles, comme lorsqu'elle s'amusait avec son harem, mais pour les affaires de l'état, même lorsqu'il s'agissait de chose agréable, elle agissait avant tout parce qu'il s'agissait de quelque chose d'utile. Darth Kairos repris toutefois la parole, mettant fin a ce débat pour l'instant, en donnant des détails physiques sur l'apparence des comploteurs. Il serait aisé avec une description comme celle-ci de repérer les Matriarches, mais il fallait tout de même obtenir des éléments de preuve contre elle. Arcanis repris la parole, exprimant a sa façon un « ravi de travailler avec vous » qui était très froid et blessant, mais puisqu'il semblait la connaître, le Sith ne devrait sans doute guère s'en formaliser. En tout cas, il semblait avoir un plan afin de pouvoir faire avancer les choses, ce qui signifiait qu'il avait sans doute travailler sur le dossier en amont et déjà obtenu quelques résultats. Rien de très surprenant, c'était la façon de faire des Prophètes Suprême du Côté Obscur, une prudence extrême, qui valait souvent les quolibets des autres Seigneurs Sith, mais Kairos comme Ânkh étaient au-dessus de ce genre d'enfantillage.

« Vous êtes un homme bien informé, prudent et sage Darth Kairos. Je vous en prie, faite votre proposition, si elle peut nous permettre de remplir nos objectifs de façon éclatante, nous l'adopterons sans délais. »

Ânkh était certes imbue d'elle-même, mais pas assez pour refuser d'adopter un plan efficace simplement parce qu'il n'était pas d'elle.


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 20 Aoû - 2:33
Une part de Darth Kairos ne pouvait s'empêcher d'être légèrement amusée par le déroulement des interactions entre la reine éternelle et la major des chume'doro. Il n'était pas bien difficile de sentir une certaine tension, même si la dirigeante restait dominante. Arcanis pourrait être en train de s'imaginer infligeant quelques claques bien sentit à la reine que cela ne surprendrait pas le sith. La température de la pièce avait même semblé chuter pendant un court moment. Le prophète était bien conscient que ce n'était qu'une impression, une illusion de l'esprit causé par la perception de sentiment fort, venant d'une personne puissante. Le titre de major n'était pas pour l'apparat, si Arcanis occupait ce poste c'est qu'elle avait les compétences et la force pour le mériter. Était-elle aussi puissante qu'un membre du conseil noir? Question intéressante, mais dont le prophète suprême laisserait à d'autre le loisir de la clarifier. Pour en revenir à cette dernière, elle reprit la parole, s'adressant assez directement et froidement à Darth Kairos. Du peu qu'il connaissait sur la major du Chume'doro, c'est ce qui devait se rapprocher le plus d'une parole aimable. Cette femme était aussi froide que le vide spatial, comme d'habitude. Le prophète suprême aurait certainement plus de facilité à convaincre une hapienne d'embrasser le cul d'un hutt, que de voir un jour Arcanis être capable de prononcer des véritables paroles chaleureuses et aimables. La reine éternelle s'exprima à son tour, offrant quelques compliments à Darth Kairos, avant de souhaiter connaître sa proposition. Ce simple fait démontrait les compétences de la reine, selon le prophète suprême. De son point de vue, ceux incapables d'écouter les conseils des autres sont destinés à échouer un jour ou l'autre. Après tout, personne ne peut avoir une idée ou une vision parfaite des choses. Être prêt à écouter autrui permet d'avoir un point de vue différent et d'envisager des choses auxquels on avait pas pensé soit même. La prudence était également quelque chose d'important. Le prophète savait bien que certains de ses confrères sith et du conseil noir se moquaient de lui dans son dos pour cette prudence. Cependant, Darth Kairos s'en moquait, car c'est en se montrant prudent et réfléchit qu'il était encore là aujourd'hui, contrairement à de nombreux moqueurs qui étaient morts d'une façon ou d'une autre.

-Pour commencer, ma reine, je considère important de revenir sur certains aspects des visions que je vous ai relaté. Certains éléments peuvent parfois avoir l'air peu ou sans importance, mais il faut se montrer plus prudent. Comme mon ancien maître et prédécesseur me l'a appris: Chaque élément composant une vision doit être observé, analysé, détaillé et considéré comme important, jusqu'à preuve du contraire. Hors certains de ces détails me permettent de dire que la situation n'est pas aussi préoccupante qu'elle le semble au premier abord. Cela grâce au moment où des placés sont éliminés par les traîtresses. Dans un sens, c'est la composante la plus importante de la vision, sans elle il y aurait lieu de s'inquiéter. Mes visions ne me montraient directement aucune date pour indiquer quand l'attaque aurait lieu. Toutefois, cette attaque contre des hauts gradés apporte les éléments nécessaires.

Une courte pause du prophète, avant de poursuivre.

-Il est question de généraux, d'amiraux, de matriarches, de stratèges militaires et autres. Des individus provenant des territoires d'hapès et de ceux des territoires siths, donc de l'ensemble du consortium. Nous parlons donc d'individus importants dont l'élimination affaiblirait le pouvoir en place. Surtout, des individus provenant et agissant d'une multitude d'endroit au sein du Consortium Éternel. Des individus qui ne se retrouvent pas tous sur Hapès en même temps et au même endroit pour des raisons futiles, mais pour des rencontres importantes. Il n'y a que trois éléments pouvant justicier que des individus aussi haut placés quitte leur poste à l'autre bout de la galaxie et se rassembler. La première, si vous ordonnez la tenue d'une telle réunion. La seconde, s'il y a une crise importante soudaine. La troisième, qu'Il s'agisse d'une réunion standard parmi celle qui sont prévu et planifiées avec des mois d'avances. De part la nature particulière du complot contre vous, de mon point de vue personnel, il faut éliminer certains de ces éléments. Les traîtresses ont besoin de planifier chaque détails de leur complot pour que tout se passe bien. Hors, elles ne peuvent prévoir si et quand vous décidez d'ordonner une telle rencontre. La seconde est également à écarter, car elles ne pourraient prévoir quand aurait lieu une telle crise. De plus, même si elles le pouvaient ou la créaient, cela resterait une mauvaise tactique. Après tout, temps de crise signifie être sur ses garde. Donc, dans le cas présent, plus de sécurité autour et à l'intérieur de votre palais. Elles ont déjà un nombre limité de troupe, alors faire face à plus d'ennemis, c'est diminuer fortement les chances de succès de leur opération contre le trône.

Encore une courte pause.

-Ce qui nous laisse donc les réunions prévues à l'avance. La sécurité du palais n'est certes pas négligeable, on y entre pas comme dans une vulgaire cantina. Cependant, elle reste tout de même moins drastique que ce qu'il y aurait en temps de crise. De plus, comme la date et l'heure de la réunion est connue d'avance, cela facilite le déroulement d'une attaque coordonnées. Sans oublier que contrairement aux deux autres éléments, il n'y a pas de risque que certaines des personnes ciblés soient absentes parce qu'il lui était impossible d'être présente à cause de délais à cause de la distance, de la guerre ou autre. Voilà pourquoi, je considère qu'il faudrait d'abord se tourner vers les moments où ces diverses rencontres sont prévues. Cela ne donnera pas la date de l'attaque, cependant la major Arcanis pourra cependant savoir quelles sont les journées où l'attaque pourrait avoir lieu.

Le sith fut encore silencieux, maintenant, il allait aborder sa proposition concernant les traîtresses elles-mêmes.

-Pour ce qui est des traîtresses, j'ai quelques idées de ce qu'il serait possible de faire. Une fois les dates possibles des attaques déterminés, il faudrait déterminer s'il y a assez de temps pour infiltrer les rangs des traîtresses avant la première date. Qu'il s'agisse d'une agente d'une chume'doro, un mercenaire bien payé ou autres. Ou alors, plutôt trouver un élément plus malléable appartenant à leur groupe, peu importe son rang et à partir de là trouver le bon incitatif pour en faire une marionnette. Des crédits, des pouvoirs, des menaces contre ce que cette personne a de plus chère, ce ne sont pas les moyens qui manquent. Par la suite, utiliser la personne infiltré ou le maillon faible pour obtenir autant d'informations que possible. Quant à l'attaque... Je dirais que ce que je vais dire ne plaira pas au major, mais laissez la avoir lieu. Toutefois, qu'elle n'ait lieu que sous les conditions que vous aurez choisi. En utilisant l'espion pour manipuler les traîtresses afin qu'elles exécutent les actions que vous aurez désiré. Peut-être même faire du sabotage ici et là pour que le jour de l'attaque, elles aient quelques petits ''problèmes techniques''. Les armes qui ne fonctionnent plus, la navette qui s'écrasent au décollage ou explose, ce genre de petites choses. Vous pourriez ainsi avoir la démonstration de force que vous désirez, le tout avec des risques minimums et contrôlés

Il était temps d'aborder la dernière partie de la proposition.

-Reste ensuite à déterminer la fin de ce complot. Personnellement, je vois deux scénarios. Le premier, l'une ou les deux traîtresses sont capturés sans avoir eu la chance de faire de véritables dégâts et sans avoir pu s'en prendre à l'état major. De là, faire savoir à travers tout le Consortium Éternel que vous saviez pour cette attaque bien avant qu'elle n'ait lieu et que vous l'avez laisser faire. De bien faire comprendre que vous avez contrôlé les traîtresses dès le début de leur complot et que sans le savoir, elles n'étaient rien de plus que des marionnettes pathétiques entre vos mains. Ceci permettrait de faire passer un message à travers le consortium et tuer dans l’œuf de nombreux complots contre vous, chaque comploteurs pouvant se mettre à croire que vous faîtes de même avec eux. Le second scénario est de laisser l'empoisonnement avoir lieu, mais en ayant fait en sorte de garder les bons éléments hors d'atteinte. Après tout, peu importe la compétence d'un gouvernement, il y aura toujours des parasites parvenant à s'infiltrer là où ils n'auraient jamais dû mettre les pieds et parviennent ensuite à s'y accrocher. En laissant les traîtresses éliminer ces déchets, vous pourriez alors les remplacer sans causer de vague politique importante et rejeter la faute de leur mort sur les traîtresses. Peut-être même embellir l'histoire en affirmant que ces moins que rien ont fait preuve d'un grand courage et d'une grande fidélité envers le trône ou ce genre de chose. Avec cette seconde approche, il serait donc possible d'éliminer des déchets ne nuisant au consortium et de les remplacer par des individus plus compétents.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 20 Aoû - 4:56
Il y a des choses qu’on ne doit jamais dire en la présence de certaines personnes sous peine d’une réaction extrêmement violente et potentiellement mortelle. Il en faut beaucoup pour faire éprouver quoi que ce soit de physiquement observable chez Arcanis. Mais il y avait certaines… Cordes sensibles… Qu’il était purement suicidaire de toucher. Et la proposition de laisser l’attaque se produire, de voir le chume’doro donner inutilement se vie alors que des mesures radicales auraient pu être prises bien avant les faits fit réagir le Major du Chume’doro d’ordinaire si inexpressive ou carrément froide. Il faut comprendre que pour Arcanis, la seule vraie autorité compétente pour protéger la Reine Éternelle, c’est le Chume’doro. Elle ne remet en rien les compétences d’Isis. Cependant, jamais la machine, aussi évoluée soit-elle, ne pourra faire mieux qu’elle dans ce domaine.

Une rumeur prétend qu’Arcanis supervise l’entrainement, à un moment ou à un autre, de chaque membre du Chume’doro. Si vous demandez à celles qui gardent le palais si c’est vrai, chacune d’entre elle vous dira que pour son cas, c’est vrai. Si le Chume’doro est l’extension de la volonté royale, chacune de ses agentes est l’extension de la volonté d’Arcanis et leur loyauté est absolue. Chaque composante un bien extrêmement précieux au service du Trône Éternel. Des ressources d’élite. Limitées. Qu’on ne saurait gaspiller inutilement. Si Arcanis devait faire le choix entre un régiment de soldats de l’armée d’Hapès et la dernière de ses recrues en date, elle sacrifierait le régiment sans hésiter parce que certains de ces soldats n’étaient pas suffisamment fanatiquement loyaux. Darth Ankh le savait mieux que quiconque : chaque agent du Chume’doro tombant au combat…

Était pour Arcanis l’équivalent d’un échec. Et Arcanis étant atrocement dure avec elle-même, elle le vivait très mal et très durement, s’imposant encore davantage dans cette quête impossible de perfection au service de sa Souveraine. Les membres du Chume’doro étaient, dit plus « poétiquement », ses enfants. Et ce Sith osait proposer qu’elle sacrifia ses enfants volontairement, tout cela pour pouvoir capturer à la dernière minutes des hérétiques qui ne méritaient qu’une chose : périr dans les plus atroces souffrances. Une telle chose était impensable pour le Major et en une fraction de seconde, des années d’agonie et de tourments pour chaque mort de cette organisation d’élite endurées par celle qui considérait que leur échec était son échec revinrent à la surface et explosèrent tel un volcan. Le problème? Arcanis était incapable d’exprimer correctement ses émotions.

Même dans l’intimité, seule la patience de l’éternelle Reine Mère était capable de venir à bout de cet « handicap ». Trop habituée à vivre pour et par le mensonge pour protéger sa Reine et se protéger, Arcanis avait de la difficulté à reconnecter avec « l’humanité ». Pendant un moment infinitésimal, ce qui empoisonnait le Major fut perceptible et la seule chose qui empêcha Darth Kairos de se faire attaquer, littéralement, par le Major, ce fut le fait que Darth Ankh l’en empêcha. Même pas en lui donnant un ordre. Juste en posant sa main sur son épaule. Ou était-ce une illusion? Car Arcanis sentit distinctement la main et l’empreinte de celle qui fut sa Princesse sur son épaule mais quand elle se stoppa net, n’ayant même pas commencé son mouvement, et qu’elle se retourna, Darth Ankh ne semblait pas avoir bougé de son trône et même en tendant la main, elle n’aurait jamais pu la toucher.


¤Mais que… Comment… Pourquoi… Il méritait ce qui allait lui arriver!¤

Derrière l’armure émotionnelle, la confusion. Dans sa voix, plus de glace que sur Hoth. Elle fit savoir à Darth Kairos qu’elle n’aimait pas son plan. Qu’elle était plus du genre proactive. Encore une fois, une façon « polie » de dire quelque chose qui autrement aurait été probablement été extrêmement virulent voire violent. Si la Reine Éternelle avait retenu son geste, c’était probablement parce qu’elle tenait vraiment à ce qu’elle collabore avec Darth Kairos. Pourquoi… La volonté royale est parfois des plus mystérieuses. Mais elle se conformerait à ce que désirait sa protégée. Elle demanda, non sans une once de venin, s’il ne serait pas simplement plus simple de tenter de provoquer une vision capable d’identifier plus formellement les jumelles. Sinon, assura-t-elle, le Chume’doro s’en chargera et ce sans gaspillage inutile de ressources. Tiens…

Encore une façon polie de dire quelque chose ou…?


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Sam 31 Aoû - 3:26
Darth Kairos avait fait ses propositions, elles étaient étoffer et argumenter, et son plan ne semblait pas totalement dénué de bon sens. Ce fut la raison première pour laquelle Ânkh retint sa garde du corps en faisant usage de ses pouvoirs pour laisser son emprunte sur son épaule grâce a la Force. Toutefois, si certains éléments méritaient d'être souligner, il était évident dans son esprit qu'elle ne retiendrait pas l'ensemble de ce plan. Les raisons qui la poussaient a refuser une adoption totale était politique : elle était une déesse présenter comme parfaite, absolue et omnipotente. Si donner l'illusion d'une manipulation pouvait être efficace, certain nourriraient l'idée qu'elle n'avait fait qu'agir en réaction, ce qui briserait une partie de son image divine. De plus, elle devrait sacrifier une partie du personnel de son palais, quelques filles du Chume'doro, ainsi que ses serviteurs, des personnes loyales, chacune ayant leur importance dans le fonctionnement du palais comme du Consortium lui-même, et il était hors de question de sacrifier une seule de leur vie au nom de la destruction d'un complot de seconde zone dressé par des Matriarches en mal de pouvoir absolu. La Reine ne pouvait pas accepter un plan comme celui-ci, et sur ce point, elle était en phase avec Arcanis.

« Le diable se dissimule toujours dans les détails Darth Kairos, vous avez raison sur ce point. C'est pour cela que les Prophètes Suprême du Côté Obscur son craint, parce qu'ils savent appliquer cette maxime a la perfection, ainsi, cela leur permet de s'assurer que leurs visions se réalisent, en influant sur ses petits détails, trop souvent négliger par les non-initiés aux arts Sith. »

C'était autant un compliment qu'une critique : certes, il était sage de se méfier des détails, de prendre en compte chaque petite chose pouvant influer le destin, mais Ânkh montrait aussi qu'elle n'était pas dupe et savait bien tous les artifices qu'utilisaient les Prophètes afin de s'assurer que leurs visions se réalisent, ce qui les rendaient dangereux. Les Prophètes, Jedi comme Sith, affirment très souvent que tenter de lutter contre le destin revient a le rendre inéluctable, toutefois, Darth Ânkh savait très bien que dans le cas des Sith, tout ceci n'était que mensonge destiné a pouvoir étendre leur toile et qu'ils feraient tout pour que leurs visions se réalisent. Ce qui était intéressant dans le cas présent, c'était que Kairos souhaitait voir le complot être vaincu, mais il devrait se plier aux désirs de la souveraine a qui il devait sa formation et son ascension dans l'ordre. Sans Darth Ânkh, il serait sans doute mort aujourd'hui, et ce que désirait la Reine Éternelle était un plan plus grandiose que celui-ci, un plan qui lui permettrait de faire usage de son épée Sith en manque de sang frais. Il fallait qu'il soit éclatant, montrer que le pouvoir divin de la Reine était si puissant qu'elle pouvait tuer dans l’œuf toute tentative de rébellion avant qu'elle ne fasse le moindre dégâts.

« Arcanis vérifiera l'agenda royal, mais la prochaine grande réunion de l'état-major des armées ne devrait pas avoir lieue avant plusieurs mois. Cela signifie que nous avons du temps pour préparer une action ambitieuse et efficace. Votre plan n'est pas mauvais en soit, mais nous parlons d'une action divine, ce qui signifie qu'elle doit être parfaite. Sans présenter de faille, vos proposition sont trop commune et néglige l'une des tâches essentielle du rôle d'une divinité stellaire. »

La souveraine marqua une nouvelle pause afin de pouvoir laisser a Kairos comme Arcanis le temps de méditer la-dessus. Les deux comprendrait sans doute rapidement où la souveraine voulait en venir, mais Darth Ânkh allait tout de même le signifier en parole, parce que le poids des mots était toujours plus puissant lorsqu'ils étaient prononcé de vive voix, aussi repris-t-elle rapidement.

« Mes fidèles serviteurs attendent de leur déesse qu'elle les protègent. Si le Chumedoro a pour rôle d'offrir sa vie pour sa souveraine si nécessaire, sacrifier une partie de ses membres pour un complot aussi médiocre n'est pas acceptable. Les personnes travaillant dans mon palais, mes serviteurs comme mes fonctionnaires, sont fidèles et attendent en retour de cette fidélité la protection de ma divine lumière. Si je les laissent mourir, pour certain, j'aurais l'air faible, car je n'aurais pas empêcher leurs morts. Vous allez devoir revoir votre copie Seigneur Kairos : il me faut des preuves capable de les compromettre avant qu'elles n'agissent afin de pouvoir les humilier publiquement en leur apportant moi-même le châtiment qu'elle mérite : une déesse absolue des étoiles doit être capable de manier le foudre avant que les malheurs ne s'abattent sur ses malheureux sujets. »

La Reine avait parler, elle n'accepterait désormais plus aucune contestation : il faudrait un autre plan ou sinon, elle trouverait un serviteur plus efficace afin d'accomplir cette tâche...


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Dim 8 Sep - 2:57
Darth Kairos attendait en silence de savoir ce que la reine éternelle pensait de sa proposition. Le prophète doutait qu'elle accepte tout ce qu'il proposait sans broncher. Premièrement, car Darth Ânkh était âgée de plusieurs siècles et avait donc une plus grande expérience que lui. Elle pourrait donc voir des éléments à changer ou à supprimer de sa proposition, grâce à la sagesse acquise à travers les siècles. Deuxièmement, les siths n'ont pas tendance à accepter tout ce qu'on leur dit sans broncher, que ce soit par orgueil, fierté mal placé ou l'impression que cela les ferait passer pour des faibles. Troisièmement, elle pouvait simplement avoir déjà un plan en tête et seulement demandé son opinion et celle d'Arcanis pour les évaluer. Le membre du conseil noir n'avait eu aucun mal à ressentir une profonde hostilité émaner de la major du chume'doro, même si cela ne dura qu'un court instant. Le sith ne laissa rien paraître, mais aurait agit si cela c'était avéré nécessaire. Évidemment, il n'était pas stupide. Sortir et activer ses sabres laser auraient mis en action les autres gardes présentes sur place. Utiliser des éclairs de force, l'étranglement ou autre pouvoir ouvertement hostile aurait eu le même effet. Voilà pourquoi le prophète suprême aurait plutôt repousser simplement la major grâce à la Force, si cela c'était avéré nécessaire. Heureusement, ce ne fut pas le cas. Est-ce qu'elle c'était retenu ou bien était-ce le fait de la reine éternelle? Darth Kairos avait toujours cette seconde option en tête pour de nombreuses choses, quand la reine était dans les parages. Après tout, c'était sans aucun doute possible l'utilisatrice de la Force la plus puissante du consortium, voir de la galaxie. L'étendue de ses capacités demeuraient un mystère. Cela n'avait rien d'anormal, un bon sith évite de dévoiler tout son jeu au premier venu. À n'en pas douter, ceux qui connaissaient le mieux les capacités de la reine éternelle étaient mort avant d'avoir la chance d'en parler.

Après un moment, Darth Ânkh prit la parole, le félicitant sur les détails qu'il avait pu ajouter à la vision. Toutefois, elle adressa une certaine forme de critique, en parlant du fait que les prophètes avaient tendance à donner un coup de pouce au destin, pour que leur vision se produise. Darth Kairos avait bien son mot à dire sur la question, mais il préféra demeurer silencieux, en attendant que sa reine ait terminé de parler. La reine poursuivit, informant tout le monde que la prochaine réunion de l'état major des armées devait avoir lieu dans quelques mois. Voilà une bonne nouvelle, cela donnerait un bon délais pour manœuvrer à travers toute cette histoire. Selon la reine, le plan proposé par le prophète était trop simple et commun pour elle. Les actions à mener devraient être plus ambitieuses et témoignage de la toute puissance du trône éternelle et de sa reine. Darth Kairos commença à caresser et lisser doucement sa barbichette, signe qu' il réfléchissait, alors que la reine continuait de parler. Darth Ânkh voulait des preuves concrètes des machinations des traîtresses, afin de pouvoir les punir en publique.


-Vous avez raisons sur mes prédécesseurs, ma reine. Il est vrai que ces derniers aimaient bien mentir et agir afin que leurs visions se réalisent afin de devenir plus influents et plus craints. Pour ma part, je préfère ne pas mentir, éviter de préciser certains détails peut-être, mais pas de mensonges. Certes, cela ne m'empêche pas non plus d'inventer des visions pour nuire à mes ennemis. Cependant, si j'évite de mentir avec mes véritables visions, c'est parce que j'ai observé et appris beaucoup de chose. Notamment que la vérité peut être bien plus dangereuse que le mensonge. J'ai eu l'occasion de voir certains causer leur propre perte, parce qu'ils ont préféré croire qu'une vision était fausse et qu'ils ont eux-même volontairement ou involontairement déclenché les événements menant à ceux perçus dans une vision.

Un court silence du sith avant de revenir dans le vif du sujet.

-Pour en revenir à nos traîtresses, pour satisfaire vos désirs, je vois quelques options possibles. Les quelques mois de délais seront forts utiles. Le nombre de matriarche est limité. Alors, des matriarches jumelles, il doit y en avoir très peu. Une base de donnée sur l'identité des matriarches du consortium ferait l'affaire. Si nécessaire, il suffira de procéder par élimination et d'identifier parmi celles qui restent. Je serais d'avis de commencer par l'identification des deux hapiennes, puis à une période d'observation de chacun de leur fait et geste. D'établir avec qui elles communiquent et lesquels de ces individus pourraient être des complices consciemment ou inconsciemment afin de découvrir jusqu'où leur groupe de traîtres s'étend. Cela fournira déjà un certains nombre d'information. Il serait ensuite possible d'obtenir ensuite des informations de l'intérieur, soit en infiltrant une ou plusieurs personnes ou en utilisant des individus faisant déjà partie de leur groupe. Même une personne au bas de l'échelle dans leur complot pourrait fournir des informations utiles. Personnellement, je serais d'avis de trouver une personne qui est des leurs par cupidité et non par loyauté.

Un autre court silence.

-Si le temps le permet, nous pourrions infiltrer leur réseau informatique pour obtenir d'autres informations. Il reste également les informations à obtenir par leurs alliés. Comme les soldats de ma vision ont de l'équipement des armées sith, trouver leur soutien parmi les siths pourraient être une mine d'information non-négligeable. Je n'ai aucun doute de pouvoir obtenir des informations grâce à mon réseau de fidèle ou bien en visant les bonnes personnes. Beaucoup de gens tueraient sans hésitation leur famille pour le bon prix, alors quelques informations ou action, ce n'est pas trop demandé. Je pourrais sans mal glissé certaines personnes m'étant fidèle dans les rangs du traître sith. Certes, pas forcément directement dans leur troupe de soldat, mais au moins à une position où il serait en mesure d'entre beaucoup de chose. Quant au sith lui-même, cela dépendrait de votre volonté. S'il y a assez d'information le moment venu, alors tant mieux. Sinon, il suffirait de l'éliminer, soit par un autre sith ou bien de laisser assez d'élément pour savoir que la mort a été commandé par un de ses rivaux. Cela passerait facilement inaperçu et personne ne s'en soucierait vraiment. Après tout, un sith qui en tue un autre, ça n'a rien de particulier, c'est presque une routine.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Dim 8 Sep - 5:26
Arcanis écoute mais ne dit rien. Dans sa tête, un plan s’est formé. Elle n’est pas devenue Major du Chume’doro pour ses beaux yeux, après tout. Au fond, la Reine Éternelle veut avoir l’occasion d’utiliser sa belle épée sith et de faire un exemple. Soit. Ceci étant dit, l’exemple, c’est de faire tomber les deux têtes dirigeantes. C’est le résultat final qui est politiquement important. Donc, pour Arcanis, la façon de procéder est simple. Infiltrer est une idée. Certes. Mais pour mettre réellement de la pression, quand vos collaborateurs sont identifiés et systématiquement éliminés, cela en pousse plus d’un à l’imprudence. Si les jumelles se sont avérées « vulnérables » aux visions du prophète suprême du côté obscur, c’est que le plan est alors loin d’être infaillible. Et pour être bien sûre que sa protégée ne détecte rien de ce qu’elle pense, elle dissimule ses pensées.

Si Darth Ankh a toujours été prodigieusement puissante dans la Force, et personne ne saurait affirmer le contraire, Arcanis, pour sa part, avait toujours eu une longueur d’avance en toute chose quand la dissimulation est de mise. Elle accepterait le plan que déciderait sa souveraine… Mais son interprétation lui donnerait, comme d’habitude, toute la latitude dont elle avait besoin. Peut-être que Darth Ankh le suspecterait. Peut-être. Mais sans ordre direct, elle était libre d’exécuter ses ordres comme bon lui semblait. Elle ferait s’effondrer comme un château de cartes cette conspiration, même si pour ce faire elle devait redéployer l’intégralité de ses ressources et forcer les blessés à sortir des cuves de bacta pour faire le travail. Cette vision dépeignait ses efforts comme un échec et jamais elle ne laisserait pareille chose se produire. C’était bien plus que le simple sens du devoir qui parlait.

L’infiltration servirait ses intérêts, certes, mais pour d’autres raisons. Prendre le contrôle des ressources des conspirateurs viendrait ajouter des sommes conséquentes et du matériel de pointe pour la Reine Éternelle, un avantage qui serait dans son arsenal et pas dans celui de ses ennemis. Les opérations du Chume’doro ne s’arrêtaient jamais à un objectif simple. Tout avantage stratégique ou tactique pouvant faire avancer les plans de la Reine Mère étaient des éléments dont il fallait s’emparer. Toujours plongée dans son mutisme, elle continuait de réfléchir tout en observant les réactions du prophète suprême et de sa protégée. Évidemment qu’il était attendu qu’elle donne son opinion. Rien ne l’obligeait de le donner dans la précipitation, par contre. Ce n’était pas son genre et la chose était connue au sein du Consortium Éternel. Ça et son honnêteté souvent brutale.


« Il est évident que ce ne sera pas si simple. Ce sont des Hapiennes. Un signe aussi distinctif que des jumelles leur peinturerait dans le dos une cible bien trop visible. L’une d’entre elle opère forcément sur une identité d’emprunt et sous une fausse apparence. Fort heureusement pour nous, il s’avère que le Consortium Éternel a une excellente régente tenant des bases de données impeccables qui me seront fort utiles.

Pour ce qui est de l’infiltration, si une opération d’envergure se prépare, inévitablement le monde criminel sera au courant. Comptez sur ces parasites pour sentir une occasion en or à dix années lumières à la ronde. Je sais déjà qui il va falloir convaincre de nous donner l’information que nous désirons, quitte à la payer. Nous saurons alors qui leur sert d’intermédiaire et c’est par là que nous infiltrerons leurs rangs. Et enfin…

Pour ce qui est des manigances des Siths, je leur concède la vilénie mais par la fourberie. Hapès l’emporte d’une courte tête. Si du matériel doit changer de mains, ce ne sera pas fait là où Isis peut le voir donc pas à partir de vaisseaux de la flotte. Je parierais cher, par contre, que si nous commençons à regarder les sites des plus récentes excavations pour retrouver des artefacts siths, nous trouverons notre piste. Ce ne serait pas la première fois qu’on tente de nous faire le coup… »


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mer 18 Sep - 17:54
« Vous êtes un Seigneur Sith Darth Kairos, vous n'avez nullement besoin de vous justifier. Tant que vous obtenez les résultats que je désire dans les critères requis, la nature des méthodes que vous employez pour obtenir des résultats m'importe peu : mentir, tricher, promettre sans tenir, ses choses font partie de l'arsenal de notre ordre depuis des millénaires, tant que le Côté Obscur existera, nous continuerons a nous en servir pour parvenir a nos fins. »

La remarque de la Reine était… Particulière. Voulait-elle exprimer qu'elle considérait les justifications de Kairos comme une forme de fausse modestie ? Elle aurait très bien put conclure que sa nature divine elle-même était son plus grand mensonge et qu'elle la maintenait depuis désormais des siècles, mais de une, elle ne souhaitait guère entrer dans un débat philosophique sur la nature d'une divinité, et de deux, les murs avaient des oreilles et il s'agissait de parole qu'elle ne pouvait prononcer devant n'importe qui, même si la confiance qu'elle portait en Arcanis était absolue. Kairos allait donc devoir lui-même définir la pensée de la Reine face a sa remarque, si cette dernière le complimentait, l'encourageait, ou ne faisait que dire qu'elle n'était pas dupe, voire un peu tout a la fois, ses pensées n'étaient pas nécessairement incompatible après tout. Certes, ce ne serait sans doute pas très confortable pour lui, mais la Reine entretenait tout de même ses secrets et de toute façon, il pouvait partir d'un raisonnement simple : puisqu'elle ne lui avait pas couper la tête, cela signifiait qu'elle n'était pas en désaccord, ni insatisfaite de ses services, donc qu'il n'avait rien a craindre. Un raisonnement certes simpliste, mais efficace dans ce genre de situation.

Il restait toutefois un détail important a régler : le plan a adopter. Elle en avait exiger un autre et elle voulait désormais obtenir des résultats. Son hypothèse sur les jumelles était probable, l'une d'entre elle se dissimulait sans doute dans l'ombre de l'autre, mais le duo agissait de concert afin de pouvoir planifier leur élévation dans la société Hapienne. Une pensée amusée se glissa dans l'esprit de la Reine a les imaginer s'entre-tuer si elles parvenaient a s'emparer du pouvoir juste pour détenir celui-ci de façon absolu et ne pas le partager, même avec un double parfait… Mais elles attaquaient un bien trop gros poissons pour elle et elles n'atteindraient jamais cet objectif. Ses idiotes n'avaient sans doute aucune idée de la manière de l'éliminer, de réduire son existence éternelle a néant, alors tenter de s'emparer du trône dans ses conditions était tout simplement futile et vain. Mais l'esprit humain était ainsi qu'il ne pouvait se résoudre a l'impuissance et malheureusement, certaines matriarches ou certains Sith finissaient par être convaincu que leurs étoiles brillaient maintenant plus que celle de n'importe qui d'autre dans la galaxie. Jusqu'ici, la Reine avait provoquer l'extinction de chacune de ses étoiles, parfois de manière spectaculaire, mais aussi de façon discrète. Elle comptait bien cette fois en faire un exemple pour s'acheter une paix durant quelques années.

La question des Sith intéressait moins la souveraine éternelle : contrairement aux Matriarches, les Sith ne vivaient pas dans le culte de l'image divine, mais suivait simplement la souveraine parce qu'elle était la Dame Noire, l'être du Côté Obscur le plus puissant de la galaxie, ce qui signifiait qu'elle pouvait donc prendre des mesures plus sinueuse avec eux, le message serait reçu de la même façon. Un sourire amusé se dessina un instant sur les lèvres d'Ânkh, par certain aspect, Arcanis était peut-être une meilleure Sith qu'elle sans réellement s'en rendre compte, mais ce n'était pas très grave. Arcanis apporta sa pierre a l'édifice, évoquant un contact dans les milieux criminels pour en savoir plus. Les pièces du puzzles étaient entrain de se mettre en place de manière plus sereine, a la grande satisfaction de la figure royale qui trouvait plus d'harmonie que quelques instants plutôt. Il lui restait donc a formuler ses désirs avec assez de fermeté pour s'assurer que sa volonté soit respecter : elle connaissait Arcanis et savait que si elle se montrait pas assez ferme sur ses directives, cette dernière exploiterait les faiblesses de ses ordres pour faire comme bon lui semblait… C'était un véritable exercice intellectuel, mais ce n'était pas si mal, un jeu qui pouvait être amusant.


« S'il y a des complicités Sith, je vous laisse toute latitude pour châtier celle-ci comme bon vous semblera : contrairement a Hapès, les Sith respectent la fourberie et l'élimination en silence des rivaux, et maintenir le doute servira davantage nos intérêts que d'agir a visage découvert, mais les Matriarches seront a moi a la fin, et il faudra que cela soit spectaculaire. Vos remarques sont intéressante Darth Kairos, en effet, ceux n'étant présent que pour l'argent sont les plus malléable et il sera plus simple de les convaincre qu'ils ont davantage a gagner en collaborant avec nous. Même si la vision présente des équipements Sith, rester sur la piste des fabricants de ses équipements : nous ne sommes pas a l'abri de voir un chef d'entreprise soutenant une Matriarche dans l'espoir que cette dernière le débarrasse d'un Seigneur Sith encombrant une fois au pouvoir. Comme Arcanis l'a si bien fait remarquer, les Hapiennes, mais aussi les chefs d'entreprises, savent comment tourner les choses a leurs avantages et peuvent se montrer plus dangereux et retords que bien des Seigneurs Sith. Contacter le monde criminel semble raisonnable, veille toutefois a ne pas payer trop cher pour cette information : nous ne sommes pas des mendiants, même si nous sommes riches, nous devons veillez a ce que chacun reste a sa place. La frontière avec l'Apex peut également représenter une opportunité pour détourner du matériel militaire a l'abri de nos regards, aussi incroyable que cela puisse paraître : si j'étais a la place de l'ennemi, je choisirais un endroit ou nous n'aurions jamais l'idée de rechercher, y compris s'il est dangereux. »


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 24 Sep - 2:34
Darth Kairos réfléchissait aux multiples possibilités quant à la manière de gérer la suite des choses. Évidemment, en ce qui concerne le cas des deux traîtres hapienne, il se contenterait d'un rôle de soutien. La reine éternelle désirait s'occuper d'elles, alors il n'interviendrait pas directement contre ces deux femmes. En plus, le sith en savait assez sur la major du chume'doro pour savoir que cette dernière n'hésiterait pas à agir si elle jugeait que les choses devenaient trop risquées. Il restait donc la question du soutien des traîtresses. Certes, les armures de l'armée sith semblaient indiquer le soutien d'une personne au sein de l'armée sith ou d'un sith même, mais il restait d'autres possibilités à prendre en compte. Il fut toutefois interrompu dans ses pensées lorsque la reine éternelle lui adressa directement la parole. Le membre du conseil écouta attentivement et en silence ce que Darth Ankh avait à lui dire. Le sith n'était pas certain de la manière dont il devait interpréter les paroles de la reine. Toutefois, le fait qu'elle ne l'élimine pas ou n'ordonne pas son exécution était au moins un signe positif. Plutôt que de répondre, Darth Kairos préféra s'incliner légèrement pendant quelques instants en signe d'acceptation et de compréhension des paroles de la souveraine.

Ce fut ensuite le tour d'Arcanis de prendre la parole. Selon elle, il demeurerait difficile d'identifier les deux hapiennes, car elles auraient sûrement pris des mesures pour éviter que leur statut de jumelle ne les fasse repérer. Probablement avec au moins l'une des deux changeant d'apparence et travaillant dans l'ombre. Toutefois, le consortium éternelle disposait d'une excellente base de données concernant ses citoyens. Voilà qui pourrait être très utile, songea le sith. La major était d'ailleurs d'avis d'utiliser le monde criminel pour obtenir des informations. Ce n'était pas une mauvaise idée. Ce cercle particulier avait ses propres méthodes pour obtenir des informations, le tout avec efficacité. De plus, leur nature rendait les criminels tout à fait prêt à se faire acheter. Évidemment, les jumelles pourraient également avoir offert une jolie somme à certains groupes criminels pour étouffer l'information, cependant l'argent de deux matriarches n'était rien face aux moyens financier de la couronne. Sans oublier qu'entre une matriarche qui vous menace et le chume'doro, pas difficile de savoir qui est la plus dangereuse du lot.

Pendant ce temps, Arcanis en profitait pour laisser tomber un commentaire contre les siths auquel le prophète ne prêta guère d'attention. Ensuite de quoi, elle formula ses propres hypothèses sur le moyen de trouver l'équipement ennemis. La reine ajouta à cela ses propres arguments. Tout d'abord, elle décida de laisser à Arcanis et Darth Kairos toutes lassitude concernant d'éventuels siths au sein du complot. De plus, ces traîtres là pourraient être éliminés avec plus de subtilité et moins d'éclat. Cela pourrait être bien amusant. Quant à l'équipement ennemi, la reine mentionna de prendre en compte également les fabricants, élément auquel Darth Kairos avait également songé. Le sith écouta la suite avant de reprendre la parole.


-Je suis d'accord, avec la major. Je vois mal les conspirateurs réussir à subtiliser des armes à Isis, ce système est trop complexe pour être déjoué facilement. Si même les experts de la république et de l'empire en sont incapables, je vois mal deux hapiennes et leurs alliés conspirateurs y parvenir. S'ils avaient les moyens de faire cela, donc de manipuler Isis, leur petit numéro avec leur navette serait inutile. À ce compte-là, autant prendre le contrôle de divers vaisseaux de la flotte. Puis de déclencher un bombardement orbital jusqu'à ce que la zone du palais sur des kilomètres soient vitrifiés. Agir en dehors de l’œil d'Isis est donc la seule option. Par contre, pour ce qui est du matériel qu'ils vont utiliser, pour ma part, je vois plusieurs cas de figure sur la manière dont ils ont ou vont l'obtenir.

Un court silence avant de reprendre.

-Le marché noir est une des voies. Prendre l'équipement sur les morts également, mais peu probable car cela leur ferait des équipements en mauvais état pour un complot extrêmement risqué. Le voler à l'armée laisserait trop de trace. Il y a également la possibilité que l'unité existe déjà et sert actuellement au sein des armées, attendant le jour d'être déployés pour le jour du complot. Dans cette option, les soldats auraient donc simplement l'équipement qui est donnés à n'importe quel soldat, donc aucune trace à suivre pour l'équipement. Finalement, il y a des fabricants même. Ce serait une possibilité plus enviable, de mon point de vue, de l'équipement à peine sortie de l'usine. De plus, les fabricants auraient toutes sortes de moyens pour les fabriquer en toute discrétion. Comme par exemple, déclarer les divers éléments comme défectueux, devenant ainsi une simple statistique d'échec dans leurs rapports. Plus simple encore, les fabriquer sans les déclarer, ainsi cela donne de l'équipement qui n'existe pas selon les documents officiels. Pour ce qui est d'endroit où cacher l'équipement, la galaxie est vaste et les options également. Le territoire de l'Apex, des zones inoccupés sur des planètes du consortium, bâtiment appartenant à des alliés encore inconnus, territoire mandalorien. Allez savoir, peut-être même ont-ils fait en sorte que l'équipement soit transportés ou caché par des individus ignorant même la nature du contenu. Après tout, quoi de mieux pour transporter quelque chose d'illicite qu'une personne ignorant qu'elle déplace de telles choses.

Le sith poursuivit en tournant cette fois son regard vers la major du chume'doro.

-Également, Major, si vous êtes d'accord j'aimerais avoir accès à la base de données dont vous avez parlé. J'ai parmi mes serviteurs un individu aux talents particuliers. Il est quelque peu excentrique, mais il surtout méticuleux et possède des aptitudes d'analyses exceptionnelles. Le genre d'individu à voir des choses que la plupart des gens ne voient pas à moins d'y prêter particulièrement attention. Le connaissant, en lui fournissant les bonnes informations, je suis persuadé qu'il serait capable de retrouver des éléments qui nous permettraient de retrouver les traîtres. Quant aux associés des hapiennes, il restera à découvrir de qui il s'agit. Si jamais, il s'agit de sith ou d'individus au sein de l'armée sith, autant s'en débarrasser. Restera à voir si ce sera rapide ou bien si le châtiment sera bien pire. Après tout, il existe des châtiments bien pire que la mort.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 24 Sep - 4:11
Arcanis écoute ce que sa souveraine a à dire. Oh oui. À la fin, elle les éliminera, les jumelles. Rien ne l’empêche de les torturer atrocement avant. Les cuves de bacta font de prodigieuses choses en matière de soins. Comme neuves. Oh oui, elle allait exploiter la plus petite faille dans les consignes de Darth Ankh. Si elle ne pouvait les tuer de sa main, il était dans son mandat divin de quand même châtier ces hérétiques. On ne pouvait quand pas lui demander de ne pas y toucher quand même. Même pas un petit peu? Allons donc. Arcanis était d’une loyauté sans faille et d’une obéissance absolue mais on ne saurait faire taire le fanatisme en elle. Elle n’avait pas sacrifié sa liberté sur l’autel de sa Reine pour se faire refuser ce petit plaisir certes un brin mesquin mais… Exécuté alors qu’elle faisait son devoir, certainement pas par pur plaisir. Jamais au grand jamais.

Pour ce qui était de convaincre l’Apex, elle savait parfaitement comment s’y prendre. Les ennemis du Consortium devaient comme toute super puissance faire usage de convois pour acheminer du matériel. Ou des vivres. Devaient établir des routes pour leurs patrouilles. Elle allait fournir ces informations à l’Apex qui lâcherait ses meilleurs pirates et boucaniers de l’espace sur des victimes qui seraient prise complètement par surprise. Non seulement le Consortium Éternel ne dépenserait pas un crédit mais en plus, les criminels se chargeraient de faire le sale travail à leur place. Le seul point négatif était que les ressources ennemies ne finiraient pas dans les coffres ou les entrepôts du Consortium Éternel mais c’était un bien petit sacrifice dans le grand ordre des choses, selon elle. De toute façon, à part pour étude, à quoi bon utiliser un matériel militaire de qualité inférieure?

Arcanis appréciant peu de choses, elle écouta quand même avec attention ce que Darth Kairos avait à dire. Effectivement, il amenait plusieurs points intéressants, certains déjà envisagés, d’autres moins ou pas. Elle en prend bonne note, planifie, établie sa stratégie, révise ses tactiques. Il faudra déployer plus de ressources qu’elle ne le voudrait mais c’est le prix à payer quand on refuse de faire confiance à qui que ce soit. Peu importe. Le Chume’doro réussira car il ne peut pas échouer. Et quand elle aura capturé les traitres siths, elle en fera un exemple brutal et sanglant, la seule chose que ces imbéciles semblent comprendre. Encore et toujours, le Chume’doro leur prouve qu’ils sont la seule vraie volonté de la Reine, l’incarnation de son extension divine, son épée et son bouclier. Et les Siths continuent de tenter de rivaliser avec leurs assassins et leurs inquisiteurs. Pathétique.

Sa seule réaction est quand Darth Kairos demande à Arcanis d’avoir accès à une partie de ses ressources, avançant avoir un expert capable de voir ce que les autres ne voient pas. Comme si le Chume’doro ne disposait pas déjà de tels individus. Sa réponse est simple. Un mot de trois lettres. Non. Elle ne fait confiance à personne. Oui, Darth Kairos semble plus loyal que bien des Siths et il a droit à une relation privilégiée avec le Chume’doro mais Arcanis n’a jamais consenti à un partage de toutes ses ressources, voire même d’une part importante de ses ressources. Nombreux pourraient être froissés par son attitude mais elle conclut son raisonnement par des paroles qui risquent de surprendre même la Reine Éternelle en personne tant les propos en sont rares. Comme quoi, après tout ce temps, Arcanis réussi encore malgré tout à la surprendre de temps en temps…


« C’est vous qui avez gagné une mesure de confiance, Darth Kairos. Certainement pas à cet individu que je ne connais pas. »

Est-ce qu’Arcanis vient de dire sur un ton vaguement tiède qu’elle accordait une mesure de confiance à quelqu’un? Sans doute quelque part y a-t-il un alignement planétaire ou un phénomène d’une rareté spectaculaire…


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Ven 18 Oct - 15:42
Observer les jeux de réponses entre ses deux serviteurs avait quelque chose d'amusant comme de frustrant : dans un idéal absolu, le Consortium devrait fonctionner comme une machine bien huilé qui ne devrait pas s'éroder, un orchestre capable d'offrir un spectacle saisissant et impressionnant, sans aucune fausse note, dont la majesté et la perfection rendrait toute tentative d'opposition impossible. Mais tel n'était pas le cas : il s'agissait d'une utopie qui n'était de toute façon pas possible d'atteindre dans un régime associant la noblesse Hapienne et les Seigneurs Sith : la méfiance, l'espionnage et la défiance était naturel, la recherche de nuire a son voisin afin de pouvoir obtenir davantage de pouvoir une tradition, la trahison une vertu si elle menait a une ascension personnelle. De ce fait, Ânkh ne pouvait jamais espérer voire ses serviteurs organiques agir de concert sans jamais se marcher sur les pieds, l'une des raisons qui l'avait pousser a choisir une machine comme partenaire éternel. ISIS, la régente parfaite, qui saurait choisir toujours la meilleure voie possible, aussi éternelle que sa supérieure qui avait fait d'elle l'être parfait. Même Arcanis n'avait jamais eue l'esprit totalement tranquille en présence de la régente, mais pour Ânkh, c'était sans doute la traduction d'un malaise face a un individu qui avait de toute façon toujours un coup d'avance sur n'importe qui.

Kairos soulevait des points intéressants, mais les systèmes de contrôle d'ISIS, aussi perfectionné soit-il, n'étaient pas absolu pour autant : il aurait fallut dépenser des fortunes pour que chaque chasseurs, chaque navettes, chaque fusil même, puisse être neutralisé d'une simple impulsion numérique. L'effort fut donc concentrer sur les vaisseaux lourds au détriment du reste, et il était possible que quelque chefs d'entreprises complotistes fabrique du matériel militaire standard en vue d'un complot dans le dos de la couronne en parvenant a endormir la méfiance de la bureaucratie charger de surveiller la production du matériel militaire. Mais le Prophète avait ses propres idées pour tenter d'en savoir plus ainsi que ses théories. La Reine n'était plus présente que pour la fin de l'histoire désormais, l'apparition divine finale et éclatante afin de manier le Foudre contre les traîtresses. Pour le reste, elle offrirait son aval pour les manœuvres nécessaire et estimerait les plans qu'on lui présenterait, mais laisserait de la marge de manœuvre a ses serviteurs pour accomplir sa volonté : trop cloisonner était contre-productif, cela ne lui permettrait pas d'obtenir ce qu'elle recherchait. Un chef d'orchestre devait aussi savoir laisser ses meilleurs éléments improviser afin d'obtenir le meilleur résultat.

La discussion pris toutefois un détour plutôt amusant lorsque Kairos fit une requête afin de pouvoir obtenir la possibilité pour l'un de ses serviteurs d'accéder a l'une des nombreuses bases de données du Chumedoro, requête promptement repoussée par Arcanis, qui mis tout de même un peu de forme en admettant qu'elle avait offert une parcelle de confiance au Prophète, ce qui était déjà une mise en valeur inattendu. Toutefois, il était certain que sa première des gardes du corps ne renoncerait pas a ses procédures de sécurité. Certes, Ânkh aurait put faire le choix de la contraindre, mais elle n'en ferait rien : c'était le rôle d'Arcanis d'estimer en qui elle pouvait avoir confiance, et c'était la raison pour laquelle elle occupait un rôle aussi important : si Ânkh pouvait semblait plus sociable que sa première protectrice, ce qui était vrai, cela ne signifiait pas qu'elle faisait plus facilement confiance aux autres, simplement qu'elle avait davantage confiance en elle : sa puissance l'avait convaincue que même en cas de trahison, elle serait capable de renverser la situation et triompher, donc qu'elle n'avait aucune raison de ne pas profiter des plaisirs que la vie pouvait lui offrir.


« Je tien a ce que vous collaboriez dans cette affaire, car nous avons besoin de vos compétences pour mettre ce complot en échec, mais je ne jouerais pas a la gardienne d'enfant, ni a l'arbitre. A vous de travaillez dans les limites imposés par l'autre dans l'accomplissement de l'objectif commun. Si l'un d'entre vous refuse a l'autre quelque chose, inutile de venir me voir pour me demander d'arbitrer en sa faveur, je n'en ferais rien. Mais j'ai une dernière tâche a vous confier pour cette enquête, un dernier objectif, qui sera peut-être plus intéressant pour le Seigneur Kairos, mais c'est une donnée sensible qui devra être conserver dans le plus grand secret, je vous invite donc a filtrer le plus possible les individus qui y aurons accès, quitte a les faire disparaître discrètement si nécessaire. »

Le son de la voix de la souveraine éternelle s'était soudainement fait plus grave, voulant faire prendre conscience a ses deux serviteurs de la gravité de la demande. A la réflexion, c'était peut-être la première fois qu'elle allait énoncer une hypothèse comme celle-ci, ce qui rendait la situation potentiellement explosive, car cela signifiait… Qu'il y avait une possibilité qu'elle soit réellement en danger. Arcanis risquait de mal réagir, mais a ses yeux, cela renforçait l'idée qu'elle devait, a la fin, agir elle-même afin de tuer cette possibilité dans l’œuf. Son pouvoir absolu reposer sur sa nature divine qui faisait d'elle quelqu'un doter d'une puissance dans la Force tel qu'elle était tout simplement indestructible. Un complot aussi élaboré devait avoir normalement pris en compte une question évidente, mais dont la réponse restait inconnu, y compris pour ses pires ennemis : comment tuer définitivement Darth Ânkh ? A moins que ses adversaires soient des adeptes de la théorie du grand mensonge, qui voulait que l'idée de la fusion d'âme ne soit qu'un grand coup de bluff destiné a maintenir le pouvoir en place, elles avaient du songer a un moyen de la détruire de façon définitive… Et la Reine était curieuse de savoir, si c'était le cas, la manière dont elles comptaient s'y prendre.

« Tenter de me renverser signifie que les conspiratrices ont dû prévoir un plan afin de m'éliminer de façon définitive. Vous n'êtes pas sans savoir que c'est mon éternité qui a forger mon pouvoir : même si j'étais assassinée d'un tir dans la tête, je pourrais renaître en fusionnant mon âme avec celle de la princesse héritière. Rechercher discrètement la façon qu'elles ont prévu pour contourner cet obstacle et faite les moi transmettre avec le minimum d'intermédiaire possible. Considérer cela autant comme une question de sécurité nationale que de pure curiosité de ma part : je veux savoir si elles sont proche de la réalité, ou si elles ne font qu'entretenir de vaine chimère. »


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 29 Oct - 1:01
Darth Kairos observait la major du Chume'doro, attendant de connaître la réponse à la requête qu'il avait formulé. Certes, il savait bien que demander d'avoir accès à des données détenu par l'organisation protégeant la reine risquait de mener à un refus glacial. Toutefois, ce n'est pas comme s'il demandait des informations extrêmement sensibles, alors peut-être que cela serait accepté. La réponse de la femme fut malgré tout surprenante. Certes, elle refusa, mais en affirmant qu'il avait gagné un brin de confiance de la part du major, mais pas l'homme de main dont le sith avait fait mention. À cette annonce particulière, le prophète suprême n'exprima pratiquement aucune émotion. Seul un léger haussement d'un sourcil démontra que le déclaration n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Eh bien, la major Arcanis, la femme au tempérament encore plus glacial que la planète hoth, venait de faire ce qui devait se rapprocher le plus d'un compliment pour elle. Voilà qui était inattendu et intéressant.

-Voilà qui est inattendu, mais bienvenue. Tant pis pour les données, cela ne coûtait rien de demander, comme on dit.

Ce fut ensuite de le tour de la reine éternelle de prendre la parole. Darth Ânkh fit ainsi savoir à ses deux serviteurs qu'elle attendait d'eux qu'ils collaborent ensemble pour leur enquête sur les traîtresses et leurs partisans. Toutefois, au lieu de les obliger à œuvrer ensemble, la reine leur fit savoir de travailler en bonne intelligence, en respectant mutuellement les limites imposés par chacun. De plus, contester ces limitations seraient totalement futile, car la reine éternelle ne comptait pas jouer les médiateurs entre le sith et la major. C'est toutefois la suite des choses qui s'avéra plus intéressant dans les propos de la reine. Elle avait une mission supplémentaire à leur confier, nécessitant un maximum de discrétion et de filtration d'information. Quelque chose susceptible d'intéresser sur le prophète, selon la reine.

Darth Kairos resta silencieux, curieux de savoir ce dont il était question. Est-ce que cela aurait un lien avec ce complot? Si c'était le cas, cela devait probablement avoir un rapport avec la Force et ses secrets, pour que la reine mentionne que l'intérêt serait plus important pour le prophète. Puis, la reine fit entendre son hypothèse personnelle. Soit que les conspirationnistes pourraient rechercher non seulement à l'éliminer, mais à le faire de manière permanente. Bref, à supprimer tout risque que la reine éternelle puisse ressusciter. Ce que la reine voulait, c'était donc savoir si les traîtresses avaient quelques chose leur permettant d'arriver à ce résultat. En effet, une telle chose nécessitait un maximum de sécurité et de filtration. Autrement, une panoplie de siths, de jedis et d'autres ennemis voudraient mettre la main sur un tel pouvoir pour éliminer la reine éternelle.


-Hum, je vois. Je dois avouer que j'avais pris en compte ce genre de possibilités, mais j'avais une crainte d'avoir l'air d'un vieux fou paranoïaque. Sans parler des possibilités plus simples concernant le plan des traîtresses. Le plus basique étant qu'elles croient que la réincarnation est une mensonge et donc que vous éliminer physiquement est suffisant. Ou encore, qu'elles auraient capturer la princesse héritière et l'auraient enfermés pour vous emprisonner à votre tour.

Le sith resta silencieux un court instant.

-Je dois avouer avoir une grande curiosité sur la forme et la provenance d'un tel savoir, si elles l'ont bel et bien. Des écrits ou des tablettes antiques? Un holocron? Une chose est sûre, pour savoir comment anéantir une personne ayant atteint l'immortalité, peu importe qui a créé ce genre de pouvoir ou d’artefact, on parle d'une personne puissance et sage. Donc, peu importe la forme d'un tel savoir, il pourrait également y avoir d'autres secrets inestimables. Quant à savoir qui serait le créateur... Darth Bane, Naga Shadow, Marka Ragnos, le légendaire Revan. Peut-être même Ajunta Pall, Xoxaan, Sorzus Syn ou Karness Muur.

On pouvait sentir de l'excitation dans la voix du membre du conseil noir. L'intérêt pour les connaissances antiques des siths et pour le savoir du prophète suprême du côté obscur n'étaient pas vraiment un secret pour bien des gens hauts placés au sein du consortium éternel. Toutefois, Darth Kairos se ressaisit rapidement en constatant son excitation un peu trop manifeste.

-Pardon pour cette légère dérive, ma reine. Quoiqu'il en soit, c'est en restant ouvert à toutes les possibilités que nous serons plus à même d'agir efficacement.

Une réflexion pertinente se formula également dans l'esprit du sith et il considéra qu'il valait mieux l'exprimer.

-Également, il ne faut pas oublier quelques autres faits importants concernant les opportunités qu'offriraient un tel savoir. Ce n'est un secret pour personne, vous n'être pas la première à avoir obtenu l'immoralité, ma reine. Je doute fortement que vous serez également la dernière. Avoir le pouvoir de détruire un immortel serait très utile le jour où d'autres atteindront également cet état. Que ce soit pour les obliger à se soumettre à votre autorité, ou sinon pour les éliminer. Sans oublier ceux qui vous ont précédés. Certes, l'histoire a démontré que certains ont été détruit. Cependant, pour d'autres leur statut est discutable. Sans parler de ceux qui pourraient avoir réussi à devenir immortel, avec plus de discrétion. Encore une fois, il serait possible de les obliger à se soumettre ou les détruire. Alors, ce savoir doit être préservé.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 29 Oct - 4:03
Sans doute personne ne se serait attendu à cette réaction du Major Arcanis mais quand la Reine Éternelle mentionna que les conspiratrices puisse avoir le moyen de mettre fin à son immortalité, la première protectrice réagit pratiquement comme si elle avait été physiquement atteinte par ces paroles. Et la suite n’en est que plus improbable quand sans un mot, un seul, elle se dirigea d’un pas décidé vers la sortie de la salle du trône. Les battants furent ouverts avec tant de violence que les sentinelles à la sortie en vinrent à s’interposer physiquement, armes au poing, avant de se faire repousser avec violence par leur supérieure. L’incompréhension se lisant dans le regard des membres du Chume’doro, elles se tournèrent toutes vers la Reine Éternelle, ne sachant pas trop quoi dire ou quoi faire. C’était bien la première fois que le Major réagissait ainsi…

Naturellement, comme toute machine parfaitement huilée, une capitaine et une agente senior prirent temporairement la place du Major, chacune représentant une des branches de cette mythique organisation. Les directives du Major Arcanis étaient absolue. Jamais il ne devait y avoir d’interruption dans la sécurité de la Reine Éternelle. Des effectifs supplémentaires furent déployés pour renforcer la défense du palais. En l’absence du Major, c’est une force de la nature en moins pour protéger celle qui commande au Consortium Éternel. La question que tous se posent ou devraient se poser, c’est où est le Major. Elle ne répond pas sur son comlink et le lien qu’elle entretient avec la Reine est calme. Trop calme. Ce qui est on ne peut plus inquiétant. Il est encore « vivant », ce qui veut dire qu’Arcanis est encore de ce monde mais c’est hautement inhabituel.

Arcanis a toujours tenté de raffiner davantage le lien entre elle et sa protégée et si Darth Ankh n’arrive pas à échapper à la vigilance de la première, Arcanis a investi une somme de temps effarante pour se soustraire à la vigilance de sa protégée et ainsi pouvoir mener à bien un certain nombre de missions sans interférences. Non pas qu’elle oserait désobéir, jamais. Mais Arcanis est du genre à se dire que ce que sa protégée ne sait pas ne peut pas lui nuire et comme son seul but est de purger les ennemis du Trône, de façon générale, explicitement ou implicitement, la Souveraine Éternelle respecte cette « mesure d’indépendance ». Encore qu’en ce moment, c’est un tant soit peu problématique, ce n’est rien de le préciser. Qu’est-ce qui a pu faire réagir le Major de cette façon? Sans doute est-ce un scénario qu’elle a déjà envisagé et pour lequel elle a un plan B, C, D, E…

Un certain temps s’écoule et Arcanis finit par réapparaitre, sans crier gare, reprend sa place sans fournir d’explication et si elle semble exactement dans le même « état » que quand elle a quitté la pièce, les plus observateurs du lot (lire ceux qui connaissent très bien le Major) ne manqueront pas de remarquer qu’une mèche de cheveux derrière son oreille gauche semble avoir été légèrement déplacée. Ce qui implique qu’Arcanis a fait quelque chose de particulièrement physique et ce n’était certainement pas quelque chose à caractère sexuel. Elle ne dit rien. Elle est encore plus froide qu’avant même et si la réaction du Chume’doro est une indication, encore plus mécontente que précédemment. Et quand enfin elle brise le silence, c’est pour livrer le fond de sa pensée, ce qui est quelque chose d’extrêmement rare. À situation exceptionnelle, comme on dit… Ce doit être ça.


« J’ai perdu une princesse, jadis. Ce n’est certainement pas pour perdre ma reine et sa princesse. Et si jamais les conspiratrices réussissent leur coup, je jure de réduire en cendres quiconque tentera de profiter de ce nouvel ordre. Ce n’est plus une affaire d’état. C’est personnel. Et si c’est personnel, cela veut dire que je n’ai aucune raison de ne pas utiliser l’intégralité de l’arsenal à ma disposition. J’enclenche le Protocole Interitus. »

Il existe une rumeur comme quoi Arcanis aurait un protocole spécial pour une situation particulière où la Reine Mère serait dans un danger particulier, une directive où « elle enlèverait les gants blancs » et où raser la capitale pour débusquer un traitre était une option acceptable. Et apparemment, quelque chose dans les paroles de Darth Ankh avait finalement fait basculer Arcanis dans les extrêmes de son fanatisme… Toujours selon la rumeur, ce protocole ne pouvait prendre fin que d’une seule façon : quand la menace serait anéantie entièrement. Arcanis n’étant pas du genre à prévoir une mesure d’arrêt palliative, cela voulait donc dire qu’elle risquait même de refuser un ordre direct de mettre fin au dit protocole. Pas par volonté de désobéir. Parce que parfois, celle le plus apte à protéger Darth Ankh d’elle-même, c’était encore Arcanis. Tout simplement.


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Lun 4 Nov - 17:10
« Ne vous excusez pas Seigneur Kairos, la passion est une qualité, tant qu'elle reste exprimée avec une certaine prudence et en présence de personne fiable. Ne laissez simplement pas vos adversaires la retourner contre vous. Trop de Sith pensent que nos glorieux aînés ne sont pas digne d'être révérer parce qu'ils ont finalement échouer en trouvant la mort, c'est aussi prétentieux que stupide : j'ai arpenter assez souvent les chemins du passé et étudier leurs connaissances pour savoir qu'ils peuvent offrir des connaissances et des opportunités bien plus vaste que n'importe quel promesse de puissance née de l'égocentrisme d'un individu puissant convaincu d'être l'avenir. Étudiez les avec prudence, mais ne vous en détournez pas. »

Il était assez étrange de voir que, bien qu'elle est décider de donner des mesures de prudences très poussés, Darth Ânkh restait d'une décontraction totale et conservait son comportement habituel. Elle avait quelque chose de « paternaliste » avec ses subordonnés favoris, appréciant toujours leurs fournir des conseils de façon presque désintéresser afin de les aider a progresser. Il s'agissait d'une façon de rendre sa vie éternelle plus amusante en observant les talents des individus, adversaires comme alliés, progresser. Avec cela, elle pouvait ainsi accroître ses propres connaissances et donc devenir plus polyvalente, même si a ce petit jeu, ISIS était sans doute imbattable a cause de sa nature d'être synthétique. Toutefois, cette même nature ne permettrait jamais a sa régente de comprendre réellement la nature de la Force et débattre de sa puissance et de sa signification était toujours plus gratifiant avec des êtres vivants. Malheureusement, les Sith étaient souvent peu originaux et manquait souvent d'ouverture d'esprit pour discuter de la Force. Parfois, les longues discussion qu'elle avait entretenu avec Lucius, avant le lancement du Grand Plan, lui manquait : le Jedi était assez originaux pour réfléchir sur des idées nouvelles, et bien qu'il soit l'un de ses plus redoutables adversaires, elle avait apprécier passer du temps et débattre avec lui.

Kairos semblait en tout cas voir plus loin, il évoqua l'existence de plusieurs « immortel », et la possibilité de devoir en combattre, donc de devoir disposer d'un moyen de les éliminer. Jusqu'à présent, la souveraine éternelle avait toujours gérer cette question elle-même, de façon exclusive, ce qui lui permettait ainsi de ne pas avoir a se justifier devant les autres. Oui, cette possibilité existait, mais elle n'avait jusqu'ici rencontrer aucun Sith capable de parvenir a ce prodige car aucun ne disposait de l'état d'esprit nécessaire pour y parvenir. Kairos recherchait-il, en s'octroyant le secret de la destruction de l'immortalité, a pouvoir l'obtenir ? Il s'était montrer d'une fidélité sans faille jusqu'ici, mais en accédant a l'immortalité, rien n'indiquait que cela serait toujours le cas… Mais en dehors des intentions potentielles qu'un esprit paranoïaque lui prêtait, son argumentaire se défendait, même s'il n'était pas sans nuance. La possibilité du retour d'un « immortel » de l'histoire lui semblait improbable, elle avait sonder la Force si profondément durant toute son existence qu'il s'agissait de quelque chose qui ne pourrait guère lui échapper, en revanche, la naissance d'un nouveau serait assurément un danger pour son règne : son pouvoir reposait en grande partie sur sa nature divine, mais aussi unique…


« Je ne suis pas la première a avoir atteint ce but, mais personne n'a jamais employer le même procéder que le mien, et c'est pour cela que personne n'est parvenu a me détruire jusqu'ici. Nous ne pouvons pas écarter définitivement le risque de voir un autre adepte du côté obscur être capable d'accéder d'une façon ou d'une autre a l'immortalité, c'est quelque chose de certain. Je ne vous demande pas de détruire cette information de toute façon, simplement de vous assurez qu'elle arrive jusqu'à moins avec le moins d'intermédiaire possible. Tant que j'en dispose, cette connaissance, si elle peut être exploitée, sera aussi immortelle que moi-même, car je n'oublie jamais rien de chaque instant de mon existence. Vous n'aurez donc aucun soucis a vous faire sur le risque de disparition de cette donnée sensible. »

Toutefois, et la Reine aurait sans doute dû le prévoir, évoquer la possibilité qu'elle puisse disparaître, même d'une façon aussi marginale et presque légère, n'était quelque chose qui n'était pas tolérable chez sa première protectrice. Elle laissa un soupir s'échapper en l'observant partir au quart de tour qui avait quelque chose de surprenant : cela ressemblait presque… A de l'impuissance a contrôler le caractère explosif et impulsif de sa première protectrice. Ânkh avait une bonne idée de ce qu'elle voulait faire, et son retour quelques instants plus tard dans la salle du trône ne fit que confirmer ses soupçons. Le défaut d'avoir un serviteur aussi zélée qu'Arcanis était qu'il était impossible de réellement le contrôler, mais il était évident que la Reine n'avait pas besoin que l'on instaure un climat de terreur absolu maintenant : elle préparait d'autres plans, et il lui fallait au contraire de la sérénité, et la preuve que son pouvoir divin restait absolu. Elle daigna donc se rapprocher d'Arcanis, saisit ses poignets fermement avant de planter son regard droit dans le sien pour reprendre la parole : il était parfois nécessaire de rappeler qui commandait, même si elle doutait réussir a la convaincre du premier coup.

« Dans l'état actuel des choses, c'est une mesure excessive et inutile. Rien ne prouve que nos idées soient fonder, nous faisons preuve de prudence : la plupart des Matriarches se contentent de placer leur foi dans la suprématie de la technologie, elles ont sans doute seulement prévu de désintégrer mon corps et celui de l'héritière dans l'espoir de m'éliminer, ce qui serait des plus futiles, nous le savons toutes les deux. Je veux juste savoir ce qu'elles ont prévu, mais j'ai une entière confiance en mes talents dans la Force pour savoir que peu importe ce plan, je serais capable de le mettre en échec. Si tu te contente de purger tout le monde sur l'once d'un soupçons, tu nous affaiblira tous, et nous n'obtiendrons jamais la connaissance de leur plans. C'est pour cela que j'ai besoin que tu agisse en collaborant avec le Seigneur Kairos et en faisant preuve de tes talents dans la discrétion et la collecte d'information : c'est en cela que tu fera rayonner ma puissance, tu comprend ? Tu est une partie de mon être, t'opposerait-tu a ta propre volonté ? »


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Ven 15 Nov - 2:34
Darth Kairos continuait de réfléchir aux diverses possibilités de savoir que pourraient posséder les traîtresses. Tant de connaissance qui pourraient possiblement être à portée de mains. Toutefois, le prophète n'était pas naïf ou stupide, il savait pertinemment que si les traîtres avaient véritablement une source de savoir, il n'aurait pas le loisir de la consulter. Après tout, si la reine avait raison et que ce savoir comportait un moyen de détruire un immortel, le simple fait de prendre connaissance du contenu pourrait faire de lui une cible. Darth Ankh se devait de garder son statut d'être intouchable, alors qu'elle élimine ceux en sachant trop était naturel. Toutefois, cela ne rendrait pas ce savoir inaccessible pour autant. Il serait toujours possible de remettre les informations à la reine et de demander plus tard à pouvoir avoir accès aux connaissances qui n'étaient pas liés aux méthodes anti-immortels. De toutes façons, la situation n'avait pas atteint un stade se rapprochant d'une telle situation, alors inutile de trop se pencher sur la question.

La reine éternelle finit de toute façon par interrompre les pensées du sith en s'adressant à lui. La reine lui donna quelques conseils bienveillants, notamment de conserver son intérêt pour la connaissance, en évitant que ses ennemis ne le découvre. En effet, il fallait cacher tout savoir exploitable à ses adversaires pour survivre au sein des siths. Voilà notamment pourquoi l'existence de la fille du prophète avait été un secret extrêmement bien gardé jusqu'à très récemment. Ce n'est qu'une fois la jeune fille ayant terminé sa formation sur Korriban et prise comme apprenti de son père que son existence fut connu. Avant cela, seuls les proches de Darth Kairos, ainsi que la reine et le chume'doro connaissaient l'existence de cette enfant. La reine évoqua également les siths les ayant précédés et la vue incorrect qu'avait tant de sith actuels de leurs ancêtres. Elle poursuivit élaborant sur divers détails concernant son immortalité et d'éventuels immortels à venir.

La situation eut cependant droit à un changement inattendu alors que la major Arcanis quittait soudainement la salle du trône. Visiblement les chume'doro furent également surprise par la réaction de leur supérieure, avant de se ressaisir. Deux membres de l'organisation vinrent rapidement remplacer Arcanis. N'étant pas certains de la façon dont il devait agir, Darth Kairos préféra demeurer silencieux. Si sa reine décidait de le congédier ou de prendre d'autres mesures, elle n'aurait qu'à parler pour qu'il agisse. Le temps s'écoula tranquillement, jusqu'à ce que la major revienne aussi vite qu'elle avait disparu et s'adressa à la reine. Les paroles de la femme n'avait rien de bien nouveau, quand on connaissait un peu son personnage. Toutefois, le regard du sith changea lorsqu'Arcanis annonça qu'elle déclenchait le protocole Interitus.

Le prophète porta son regard vers la reine éternelle, espérant voir quelle serait sa réaction. Voilà quelques temps, Darth Kairos avait eu une vision concernant la major Arcanis. Une vision manquant de précision mais montrant de nombreux éléments. Il l'avait vu, prononçant le déclenchant de ce protocole. Il l'avait vu avec des hapiennes ensanglantées à ses pieds, des combats violents se déroulant à travers la capitale hapienne et surtout, la major trônant sur une montagne de cadavres. Cette vision avait été très imprécise, compliquant la tâche du prophète suprême. Avec si peu d'éléments, cela pouvait aussi bien dire que la major allait réprimer dans le sang une rébellion, commettre une purge, voir mener une campagne contre le trône. Face aux manques d'éléments de cette vision, Darth Kairos avait fait parvenir les détails à la reine et à la reine seule. N'étant pas en mesure de clarifier cette vision, le prophète n'avait pas voulu lancer d'accusation contre la major du chume'doro, car en faisant cela il se serait fait une ennemie et affaiblit la position de la reine. Le tout sans savoir si les accusations étaient fondés ou non. Il avait préféré laisser sa souveraine décider de la marche à suivre. Et aujourd'hui, le protocole était annoncée. La reine s'exprima à son tour et ce n'est que lorsqu'elle eu terminé de tenter de convaincre la major que le sith se permit de reprendre la parole.


-Notre reine a raison, major. Il vaut mieux éviter de se lancer dans un massacre aveugle. Je ne connais pas votre protocole, mais j'ai l'impression que cela se conclut avec beaucoup de cadavres. À l'heure actuelle, la volonté de notre reine est plutôt de faire usage d'un scalpel pour régler le problème.

Le sith se tut un court instant avant de s'adresser cette fois à la reine, concernant les points évoqués sur les anciens siths.

-Pour ce qui est de nos prédécesseurs, majesté, je ne les sous-estime nullement. Certes, évidemment, certains nous ayant précédés étaient bien des moins que rien, mais ça, il y en a à toutes les périodes de l'histoire de la galaxie. Cela ne change pas le fait que même si nos prédécesseurs sont morts, nombreux ont été les grands et les puissants parmi eux. Des individus qui par leurs actes et leurs créations ont encore des impacts aujourd'hui. L'histoire le démontre bien avec tous ces récits de pouvoir de Force d'une puissance incroyable, rendant certains pouvoirs d'aujourd'hui aussi intimidant qu'une fourchette face à une forteresse stellaire. Je me souviens encore de mes études où j'avais pu découvrir les récits sur certains de ces pouvoirs, notamment l'un d'eux ayant été possédés par l'empereur du second empire sith, qui lui avait permis de détruire toutes vies sur une planète en quelques instants. Une démonstration remarquable de puissance.

Court silence.

-Karness Muur et Darth Bane en sont deux parfaits exemples des prouesses de nos ancêtres. Muur a été le créateur d'une multitude de techniques et celui qui créa les techniques de création des léviathans. Certains peuvent bien dire qu'aujourd'hui, les plus puissants des alchimistes siths peuvent également créer ces créatures, mais il y a une différence fondamentale entre inventer une technique et utiliser une technique qui a été créé par un autre. Karness Muur a démontré sa puissance et son savoir en découvrant un tel pouvoir. C'est un peu comme les moteurs d'hyper-espace. C'est bien beau de savoir lire les instructions sur comment fabriquer un moteur, c'est plus impressionnant de l'avoir inventer.

Un court silence.

-Quant à Darth Bane, un homme à l'histoire fascinante. Surtout un individu avec une vision incroyable. Détruire ses confrères siths et berner la galaxie sur l'extermination des siths. La création de la règle des deux, afin de créer des siths toujours plus puissants et pour mettre en place un complot pour anéantir les jedis. Il savait parfaitement que l'aboutissement de son plan ne se ferait jamais de son vivant et pourtant cela ne l'a pas arrêté une seule seconde. Plus de 1000 ans de planification et de conspiration minutieuse... malheureusement gâchés par Darth Sidious, un abruti arrogant.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Ven 15 Nov - 4:07
Arcanis ne répond rien car il serait tellement tentant, pour une fois, de vraiment livrer le fond de sa pensée. Elle a déclenché le protocole. Le protocole restera enclenché jusqu’à ce qu’elle et elle seule juge qu’il n’est plus nécessaire. Ce ne serait pas la première fois qu’elle doive protéger Darth Ankh d’elle-même et malheureusement, ce ne sera probablement pas la dernière non plus. Pourquoi est-ce qu’il faut toujours jouer ce stupide jeu politique quand une purge en bonne et due forme règlerait tellement de problèmes d’un seul coup? Isis peut coordonner et commander à toute la flotte, une bonne partie de l’armée reste loyale au trône, les Hapiennes ont beau être d’ignobles manipulatrices, elle refuseront de perdre la face face aux Siths et les Siths vont refuser de se faire supplanter par les Hapiennes en matière de gouvernance. C’est évident.

Plutôt donc que de réellement dire ce qu’elle voudrait dire, elle se contente de se murer dans un silence impénétrable et laisse le prophète suprême du côté obscur parler. Visiblement il aime cela. Oh comme il lui démange de vraiment laisser libre cours à cette colère sourde qui gronde en elle. Il. Y. Aura. Des. Morts. Que la Reine Éternelle soit d’accord ou non. Et si elle doit être considérée comme une traitresse au trône, alors qu’il en soit ainsi. Les ordres ont déjà été donnés. Des cibles ont été identifiées. Et il faudra plus que des mots, cette fois, pour étendre le brasier qui menace de la consumer. Depuis trop longtemps, elle accepte de mauvaise grâce la danse politique de Darth Ankh sans vraiment rien dire. Il est évident que cette passivité est la raison derrière ce qui se trame en ce moment. Si elle avait eu l’autorisation de faire une purge… Mais non. Mais non.

Elle attend donc que la Reine Éternelle porte son attention sur Darth Kairos pour murmurer de façon imperceptible ce qui constitue pour elle un acte de rébellion. Une réponse à sa souveraine. Pour vous Majesté, oui, je m’opposerai à ma propre volonté. Oh elle va collaborer bien sûr. Agir comme on l’attend d’elle. Elle ne saurait désobéir entièrement et complètement. Non. Il y a des limites que même elle ne franchirait pas. Elle réfléchit. Analyse. Planifie. Et elle se dit que définitivement, la situation n’est pas prise avec le sérieux qu’il se doit. Il faut plus de pression. C’est sous la pression que les gens craquent ou font des erreurs. Au nombre d’interrogatoires qu’elle a mené… Peut-être que cela va lui permettre de pouvoir faire ce qu’elle fait de mieux : éliminer les ennemis du trône. Reste à voir si cela sera approuvé ou non par la Reine Éternelle. Espérons que oui…


« J’ai un plan pour forcer l’ennemi à jouer notre jeu. Comme vous le savez, toute attaque sur le sol de la capitale ferait en sorte d’exercer un contrôle encore plus strict sur toutes les allées et venues sur et hors de la planète. Je pourrais organiser un faux attentat pour nous donner la légitimité de déclarer la loi martiale. Les conspiratrices se trouveront forcées d’accélérer leur plan si quelqu’un essaie de leur damer le pion, logiquement.

En contrôlant de façon draconienne tout le trafic sur et autour de la planète, cela forcera également les conspiratrices à amasser leurs forces en un point donné puisqu’elles ne pourront plus arriver par petit groupe. Et comme Isis et la Flotte feront le contrôle spatiale, aucun capitaine organique n’étant autorisé pour cette tâche, tout élément suspect sera automatiquement éliminé. Nous aurons donc assuré la sécurité du trône et compromis l’effort ennemi. »


Un faux attentat. De vrais morts. Gageons Qu’Arcanis a déjà une liste d’éléments qu’elle pourrait faire éliminer par le fait même…


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Lun 25 Nov - 16:30
« Darth Bane s'est fourvoyer. Il a cru que sa règle des Deux permettrait aux Sith de devenir plus puissant, il avait tord. Darth Sidious était rusé, mais loin d'atteindre la puissance dans la Force d'individu comme Bane ou Zannah. Bien avant Sidious, la Règle des Deux avait déjà échouer : elle a pousser les Sith craignant la mort a dissimuler leur savoir et détruire les recherches sur la Force plutôt que de les entretenir afin de les enrichir. C'était un choix condamner a l'échec depuis le départ, ce qui est fort dommage pour un être si puissant sachant faire preuve de justesse dans les choix de son vivant. Une leçon a méditer afin d'éviter de reproduire les mêmes erreurs. »

Darth Bane était une figure clivante chez les Sith et la question de la Règle des Deux restait l'un des plus grands débat de l'Ordre. Darth Krayt l'avait renié en créant sa règle de l'Unique et l'avait considérer comme une erreur, et d'une certaine façon, Ânkh s'inscrivait davantage dans sa tradition que dans celle de Bane : après tout, elle n'avait pas détruit l'Ordre Sith lorsqu'elle s'était rapprocher d'eux. Toutefois, elle ne faisait pas partie de ceux considérant Bane comme un idiot : il savait prendre d'excellente décision afin de se défaire de ses rivaux en tenant compte des paramètres stratégiques de son époque. Mais force était de constater que sa principale théorie fut un échec cuisant : les successeurs de Bane et Zannah a la tête de la Règle des Deux furent trop occuper, a l'exception de certain comme Vectivus, a préserver leur existence plutôt que de tenter de renforcer le côté Obscur, et les Sith avaient bien faillit disparaître a la mort de Darth Sidious, le modèle de Sith inutile qui ne pouvait qu'émerger d'un fonctionnement comme la Règle des Deux. Au moins celui-ci était une figure utile dans la géopolitique actuelle : elle divisait les Impériaux sur leur héritage et amenait toujours a des débats passionnés chez leurs huiles. Tant qu'ils se débattaient sur leurs passé, les Impériaux ne pouvaient pas se concentrer sur leur présent.

Toutefois, l'heure était malheureusement guère la meilleure pour un débat philosophique sur la pertinence des actions des Sith du lointain passé glorieux de l'Ordre. Änkh devait éviter que sa première protectrice n'en viennent a des mesures contre-productive qui causeraient plus de problème qu'elles n'en régleraient. Elle ne pouvait pas dire qu'elle était vraiment surprise d'une réaction comme celle-ci, car après tout, elle connaissait cette dernière depuis très longtemps et elle l'avait conserver a ses côtés aussi pour son tempérament, mais parfois, il était nécessaire d'imposer une bride afin d'éviter que les choses ne tournent mal. Arcanis savait que la souveraine rechercherait a la limiter sur ses mesures les plus extrêmes et c'était une fille brillante, qui rechercherait donc le moyen de contourner les entreprises de la Reine pour limiter ses désirs de répression. C'était comme une sorte de duel de volonté, celle qui irait le plus loin pour avoir le dessus, quitte a blesser l'autre en affirmant trop sa volonté. Les deux femmes prenaient des risques, ceux qui étaient inhérent au fait de mêler la vie professionnelle a la vie privée, mais la bonne marche du Consortium était une prise de risque constante, il s'agissait de marcher pied nu au bord d'un précipice sur une poutre couverte de braise en surchauffe, et la Reine ne perdait jamais de vu son objectif premier.

Toutefois, la proposition fut quelque peu surprenante : organiser un faux attentats afin de pouvoir décréter la loi martiale… Ce n'était pas très différent de ce que Kairos avait proposer juste avant, idée que la Reine comme Arcanis avait alors refuser, sans doute pas pour les mêmes raisons, mais tout de même… Darth Ânkh fronça les sourcils et accepta tout de même de considérer la question quelques instants : elle ne voyait pourtant toujours aucune raison d'accepter, d'autant plus que la Loi Martiale écornerait encore davantage son image en renvoyant celle d'une souveraine paranoïaque et pas celle d'une divinité absolu au pouvoir illimité. Autrement dit, elle ne pouvait toujours pas accepter une solution comme celle-ci, même avec la meilleure des volontés. Elle retourna prendre place sur son trône, croisa les bras sous sa poitrine puis repris la parole, d'une voix plus forte.


« Je ne vois que peu de différence entre laisser l'attentat se produire et l'organiser nous mêmes, je reste opposer a cette idée pour les mêmes raisons : nous devons faire office de bouclier pour les honnêtes croyant, ou mon culte s'affaiblira, ce qui est hors de question. Hapès est une planète vivante, elle est une capitale culturelle a l'échelle galactique, lui imposer la Loi Martiale, c'est la faire mourir a petit feu, nous ne devons pas en venir a une telle extrémité avant d'avoir épuiser toutes les options. Encore une fois, nous voulons agir avec la précision d'un scalpel afin de me permettre a la fin de pouvoir employer avec précision le Foudre. Gardons la puissance du marteau pour nous véritables adversaires, la République et l'Empire. Mes instructions ne changerons pas, une enquête discrète, une collecte d'information, puis une planification minutieuse d'intervention visant a soutenir notre message, tel est ma volonté, et vous la respecterez. Suis-je bien claire ? »

Les sourcils de la souveraine s'étaient froncer et la Force était soudainement devenu bien plus hostile sur les dernières paroles, alors que la voix de la souveraine avait gagner en puissance. Un signe que sa patience était désormais épuisé, et qu'elle ne tolérerait aucune autre réponse qu'une acceptation de ses instructions sans condition. Et il était préférable de ne pas faire front a une colère comme la sienne...


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Ven 29 Nov - 2:10
Darth Kairos n'avait aucune crainte à parler ouvertement de son point de vue envers certains siths des précédentes générations. Libre à d'autres d'idolâtrer des individus comme Darth Sidious, mais le prophète n'en avait absolument aucune intention. Un minable était un minable, peu importe les soi-disant réussite qu'il avait accomplit. La reine éternelle donna également son opinion concernant Darth Bane et l'apprenti de ce dernier Zannah. Darth Ankh démontrait un certain dédain envers la règle des deux et ses divers principes. Le prophète suprême préféra garder le silence, mais intérieurement, cet échange l'amusait et l'intéressait au plus haut point. Les possibilités de tels échanges philosophique étaient assez rare pour le membre du conseil noir. Trop de siths avaient une opinion trop limité sur ce genre de sujet, car le simple fait que ceux les ayant précédé soient mort faisaient d'eux des perdants à leurs yeux. Certes, certaines de leurs actions étaient reconnus mais sans plus.

Darth Kairos savait pertinemment que ce point de vue était ridicule. Premièrement, car le passé était riche en enseignement. Après tout, qui ignore l'histoire et les erreurs du passé se condamne à les répéter. Deuxièmement, ce n'est parce qu'un individu meurt qu'il a forcément échoué au cours de sa vie. Les échanges philosophiques, voilà la chose qui manquait le plus au sith dans sa relation avec son ancien maître. Darth Sirus avait été un érudit possédant une multitude de connaissances sur le passé et toujours enclin à un échange d'idée/débat. Avec lui, Darth Kairos avait pu en apprendre plus sur l'histoire des siths, échanger des idées et adopter certains éléments historiques sous un angle différent. Grâce à cela, le prophète avait développé ses propres opinions et théories sur une multitude de sujet. Par exemple, la raison pour laquelle la règle des deux avait été un échec. Ou encore, pourquoi les siths et les jedis étaient devenus bien plus faibles que leurs prédécesseurs pendant des millénaires, avant de redevenir plus puissant comme de nos jours. Certes, pour cet élément, beaucoup se limiteraient au fait que beaucoup de connaissances avaient été perdus, mais Darth Kairos avait étudié la question et était arrivé à une conclusion différente, ou plutôt à ajouter un autre élément au concept d'origine. Ce n'est pas l'envie qui manquait au prophète de se lancer dans un échange d'idée avait la reine éternelle, mais il se retint. Ce n'était ni le lieu, ni le bon moment pour cela. Sans parler du fait que la reine éternelle n'était pas forcément intéressée.

Pour en revenir à la situation actuelle, Arcanis proposa un plan différent pour contribuer à mettre un terme à la menace. Lorsqu'elle évoqua les éléments de son plan, Darth Kairos afficha une expression légèrement perplexe. Un faux attendant... sérieusement. Il y a à peine quelques minutes, la major le foudroyait du regard lorsqu'il proposait de prendre le contrôle du complot contre la reine. Et maintenant, elle proposait de mettre en place un faux attentat, Heureusement, la reine partageait une opinion similaire au sith. Elle rejeta donc l'idée et se montra plus clair dans ses propos. On pouvait donc résumer la chose comme ceci: puissance utilisé contre les traîtresses au strict minimum seulement et aussi discrètement que possible. Darth Kairos pouvait sans mal sentir à travers la Force que la reine n'accepterait aucun compromis, elle avait dépassé le stade des négociations. Le prophète s'inclina alors légèrement, comme lors de son arrivée dans la salle du trône.


-Il sera fait selon votre volonté, ma reine.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Ven 29 Nov - 4:52
« Organiser un attentat, à la différence d’en laisser un se produire nous aurait permit de purger des éléments nuisibles, de sacrifier des troupes contreproductives et donc d’avoir le contrôle sur qui vit et qui meurt… Donc aucun membre du Chume’doro, vos loyales défenderesses. Mais j’aurais dû me douter que vous refuseriez l’idée. Il sera fait comme vous le désirez, votre Éternelle Majesté. »

Oh elle s’était pliée à la volonté de sa souveraine… Non sans avoir rajouté sa propre glace à l’échange. De toute façon, à quoi bon essayer de faire changer d’idée sa protégée? Elle s’était encore mis une lubie en tête pour cette idée si irritante qu’était la politique. Les apparences… Qu’elles soient réduites en cendres, oui! Encore une fois il faudrait accepter de ne pas faire le nécessaire pour s’assurer de la stabilité du Consortium Éternel. Des siècles d’existence et la Souveraine Éternelle restait aussi aveugle à l’évidence. Se retirant dans un coin pour s’entretenir avec les autres membres du Chume’doro, elle préféra rester dans les parages, des fois qu’un miracle se produirait et que Darth Ankh finirait enfin par entendre raison. Elle en doutait. Naturellement. Très fortement, même. C’était enrageant mais visiblement, absolument inévitable.

Et naturellement, soit elle communique par signes, soit dans la langue que tous les membres du Chume’doro apprennent, un secret jalousement gardé. Puisqu’elle va encore une fois devoir modérer ses ardeurs, autant s’assurer, cependant, que le moins possible d’informations circulent. Ni la Reine Éternelle ni son prophète n’ont besoin de savoir ce que les protectrices du Trône font. Elles ramèneront des résultats… Et c’est tout ce qui compte. Pour la partie opération conjointe, à Darth Kairos de faire le premier pas… Et de prouver que directement en partant il n’est pas un risque côté sécurité. Ce serait bien le comble. Arcanis a toujours mieux travaillé seule ou alors avec ses propres éléments, triés sur le volet. Rajouter des variables imprévues ne fait que potentiellement compliquer la mission pour rien. Une mission déjà désagréable pour commencer. Véritablement.

Tout ça pour un caprice idiot qui n’a pas sa raison d’être. Mais ne lui a-t-elle donc rien appris, franchement? Tous ces entrainements, ces leçons, ces briefings… Non. Du vent. Tout ça jeté par la fenêtre car ce sera plus spectaculaire de mater soi-même la révolte. Et si par malheur cela échouait? En même temps, c’est pour cette raison que le Protocole existe. Se forçant à se concentrer sur la tâche en cours, elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour sa protégée. Évidemment qu’elle s’inquiète pour Darth Ankh. Il ne se passe probablement pas une seconde sans que l’envie de sonder leur lien ne se fasse pas sentir, pour s’assurer que tout va bien. Rendant sa présence dans le lien visible, son inquiétude est parfaitement perceptible. Arcanis n’aime pas ce plan et si elle est forcée de l’accepter, elle peut quand même exprimer franchement ses émotions par ce qui les unit. Finalement, elle désigne Darth Kairos du doigt.


« Si nous en avons terminé ici, ce qui semble être le cas, il va falloir trouver un moyen de rendre vos visions plus précises. Ce sont des détails stratégiques qui ne seront pas discutés en ces lieux. Ce n’est ni le temps ni l’endroit pour débattre de théorie et de mise en pratique. Si son Éternelle Majesté n’a plus besoin de moi, le Chume’doro n’est jamais à court de travail. Tant qu’il y aura des traitres, il y aura du travail. »

Arcanis n’attend qu’une chose : pouvoir se mettre au travail…


"Sans but nous ne sommes rien."
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 3 Déc - 16:25
Les Sith règnent par la puissance. Même si Ânkh avait toujours pris soin d'écouter les conseils de ses sujets les plus talentueux, c'était a elle qui revenait de trancher les débats, et aussi d'y mettre un terme si ses derniers venaient a s'éterniser. En imposant sa puissante aura dans la Force, si sombre et inquiétante, et pourtant admirable a la foi, elle avait bien montrer que l'heure des discussions était révolu : elle ne céderait plus rien maintenant qu'elle avait exprimer clairement sa divine volonté, et ses serviteurs devraient l'accomplir en faisant preuve de dévotion et de zèle. Elle le savait, même si Kairos était plus placide qu'Arcanis, lui-même avait sans doute des réserves sur les volontés de la Reine, mais il n'était pas aussi proche que sa garde du corps, et peut-être savait-il au fond de lui qu'il était vain de croire qu'il pouvait disposer d'une vision plus claire que celle d'une puissance régnant sur le Côté Obscur de la Force depuis désormais plusieurs siècles. A ses yeux, même lorsqu'il aurait atteint un âge vénérable le rapprochant du trépas, Kairos ne serait jamais qu'un enfant expérimentant jusqu'à sa mort, il n'avait pas le don de l'éternité. C'était le prix a payer pour la puissance de la Force, même si Ânkh elle, en digne Dame Noire des Sith, avait appris a tricher avec cette dernière afin d'imposer un règne éternel sur ses sujets louant son nom.

Ainsi, Kairos n'opposa aucune résistance, montrant ici sa nature de prophète, se pliant a la volonté divine sans même montrer une seule réserve, la où la personnalité d'Arcanis plus passionnée faisait toujours de la résistance : bien sur qu'elle n'était pas satisfaite de voir la souveraine trancher en sa défaveur. Mais parfois, il était nécessaire de rappeler qui détenait réellement le pouvoir : la volonté divine devait s'accomplir et elle s'était exprimée clairement. De plus, Arcanis ne se souciait que de la vie de ses filles, là ou Ânkh ne souhaitait pas non plus sacrifier vainement les croyants de son palais, les petites mains permettant que tout fonctionne chaque jour, des vecteurs puissant de la Foi, témoin de la puissance divine de leur souveraine au quotidien, dans sa miséricorde comme dans son jugement divin. Les abandonner, ou s'en servir comme un effectif sacrifiable, affaiblirait le culte : elle pourrait certes les élever en martyr, mais elle avait promis a ceux travaillant directement sous sa protection la sécurité : si elle se révélait incapable de leur offrir, les conséquences sur le culte pouvait être désastreuse, et les questions religieuses ne pouvaient être balayer d'un revers de la main dans les questions de gestion du Consortium de Hapès, quelque chose qu'une fanatique comme Arcanis ne pouvait, ironiquement, pas comprendre.

Cette dernière demanda l'autorisation de pouvoir prendre congé afin de pouvoir établir sa stratégie. Ânkh ne voyait plus aucune raison de retenir ses deux serviteurs, d'autant qu'elle avait d'autre questions sur lesquelles travailler, ce problème n'était qu'un parmi d'autre et elle avait donner ses instructions afin qu'il soit traiter. Désormais, elle pouvait donc passer sur autre chose. Sa présence dans la Force retrouva son niveau normal, elle n'avait plus besoin de la laisser envahir la pièce maintenant que tout était claire, et sa voix retrouva également un timbre naturel plutôt que celle gorger de la puissance du Côté Obscur s'étant exprimé quelques instants plutôt.


« Il n'y a désormais plus rien a ajouter, vous pouvez vous retirez tout les deux et vous mettre au travail. Tenez moi informer de vos progrès. »

[A partir de maintenant, vous pourrez échanger les posts a deux le temps que votre stratégie soit au point. Si vous avez besoin de PNJ, tenez moi au courant et je m'en chargerais]


Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] 1522008726-signa2
Darth Kairos
Darth Kairos
Prophète Suprême du Côté Obscur
Prophète Suprême du Côté Obscur

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 10 Déc - 1:50
Darth Kairos demeura silencieux tandis que la major du Chume'doro, puis la reine éternelle prennent chacune leur tour la parole. Le sith n'attendait que le moment où la reine le congédierait pour quitter les lieux et commencer ses investigations. Ainsi, lorsque Darth Ankh leur donna la permission de se retirer, le sith s'exécuta, après avoir salué avec respect la dirigeante du consortium éternel. Ce n'est qu'une fois sortit de la salle du trône, que le prophète reporta son attention sur Arcanis, qui était également sortit.

-Je vais commencer mes recherches immédiatement. J'ai l'intention de concentrer mon enquête dans le territoire sith, puisque mon autorité dans l'espace hapien est beaucoup plus limitée que la vôtre.

Ce n'était un secret pour personne que les résidents d'hapès se considéraient supérieurs à tous les autres individus de la galaxie. Cela résultait par un orgueil démesuré et une propension à afficher du mépris envers les étrangers. Certes, de part sa position au sein du conseil noir, Darth Kairos pouvait sans mal forcer les hapiens qu'il visait à lui donner ce qu'il voulait. Cependant, les efforts requis manqueraient fortement de discrétion. Le sith avait toutefois des hapiennes et hapiens dont il pouvait tirer les ficelles, mais il ne comptait pas se servir d'eux, pour le moment.

-Je vais également faire des recherches dans la Force pour obtenir des informations supplémentaires sur les événements à venir. Nous verrons bien ce que nous trouverons avec nos investigations respectives. Notre connaissance commune pourra faire un bon moyen d'échanger ce que nous découvrons.

Le sith faisait bien sûr référence à l'agente du Chume'doro qui œuvrait en tant qu'agent de liaison entre le prophète suprême et le Chume'doro. L'agente en question étant connu uniquement comme une simple jardinière de la résidence hapienne de Darth Kairos. Même la famille du sith ignorait qui elle était vraiment. Une fois les autres détails échangés avec la major, le sith la salua avant de se retirer. En se dirigeant vers la sortie, le prophète passa à proximité de ses trois serviteurs qui attendaient son retour. Les trois individus suivirent aussitôt leur maître. Ils quittèrent le palais, un long travail attendait le prophète suprême.
Arcanis
Arcanis
Major du Chume'doro
Major du Chume'doro

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

le Mar 10 Déc - 4:56
Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas le Prophète Suprême du côté obscur. Au contraire, il s’agissait d’un des rares individus qu’elle tolérait. Plus encore chez les Siths. Elle était cependant des plus déçues de son manque de vision. Avec toutes ces prophéties, sans doute réalisait-il le rôle absolument essentiel du Chume’doro et la nécessité de purger le Consortium des traitres et de ne pas entrer dans ce stupide jeu politique! L’individu pouvait voir le futur, ou des bribes de ce dernier, il était impensable qu’il ne soit pas fait mention quelque part de l’inévitable travail à faire par Arcanis et ses troupes. Mais non. Il restait désespérément passif devant la situation. Enfin.

Elle lui offrit un regard moins glacial quand il lui adressa la parole une fois à l’extérieur. Elle l’observa sans broncher, sans cligner des yeux, sans rien dire. Telle une statue, elle le laissa s’exprimer sans montrer la plus petite réaction et quand elle eut terminé, elle se contenta de hocher la tête et de reprendre sa marche d’un pas martial et déterminé. L’une de ses aides informa Darth Kairos que le Chume’doro resterait en contact avec lui pour l’informer des progrès au sein du territoire hapien. Quelque chose perturbait le Major et cela, le Sith pouvait presque le sentir. L’actuelle situation ne lui plaisait en rien et d’une façon ou d’une autre, elle y remédierait. Quant à savoir si la relation de confiance relative entre ces deux-là en souffrirait… Seul le temps le dirait. Arcanis n’est pas du genre à oublier facilement et si elle n’a rien dit, elle éprouve une fureur pour le moment contenue.

Une fois de retour sur la plateforme où sa navette l’attendait, elle donna ses ordres, mobilisant une partie de ses forces de réserve pour protéger le palais. Des fois que les prédictions de Kairos ne seraient pas suffisamment fiables. Non. Darth Ankh ne pouvait réellement compter que sur le Chume’doro et personne d’autre. Cette lubie ridicule devait prendre fin, pour le bien du trône. Elle s’acquitterait de sa mission. Comme d’habitude. Mais si les conspirateurs surveillent le palais, elle veut qu’ils sachent que le Chume’doro est plus prêt que jamais à les affronter. Et contrairement aux patrouilles normales, chaque commando et agent sera en tenue de combat complète. Une attaque au gaz, virale ou assimilable ne les affectera plus désormais. Toutes les défenses seront actives et prêtes à faire feu à toute heure du jour et de la nuit. Les contrôle de sécurité seront triplés.

Elle a promis à la Reine qu’elle s’en tiendrait à ses ordres. Jamais il n’a été fait mention de l’usage de ses ressources hors mission. Acte de défi ou jeu de l’esprit entre celle qui commande et celle qui sert? Difficile à dire. Mais une chose est bien certaine. Quand cette mission sera terminée, et le plus tôt sera le mieux, elle aura une solide discussion avec sa protégée… Qui risque de ne pas se faire sans heurts. Ces gamineries ont assez duré. Elle va faire part de son mécontentement, chose qui est plus rare encore qu’un gungan gagnant un prestigieux prix de littérature. Mais après la mission. Après. Darth Ankh veut qu’elle soit un scalpel? Soit. Mais ce scalpel là va montrer qu’il peut être utilisé pour tuer. Et il risque de faire plus de dommages encore que la massue. Ou nom de l’instrument utilisé par la Reine Éternelle. Arcanis est excessivement pour utiliser à son avantage les consignes de sa protégée, après tout…

Fin du RP pour Arcanis.


"Sans but nous ne sommes rien."
Contenu sponsorisé

Balance of Power [PV Kairos-Arcanis] Empty Re: Balance of Power [PV Kairos-Arcanis]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum