Aller en bas

La Tueuse Pourpre Empty La Tueuse Pourpre

le Lun 29 Avr - 3:25



Equipement :


Combinaison de Combat : <- Visuel ici

         Malgré le fait que cet ensemble soit particulièrement moulant, il n'est pas pour autant léger. En effet, sous le latex et le kevlar de la tenue, on trouve un complexe réseau de fibres et de métaux conducteurs permettant, une fois activé via la Membrane de Connexion, de protéger légèrement des tirs de Blasters. Il est d'ailleurs possible de remarquer que dans le dos de cette tenue moulante, au delà du fait que ses formes sont parfaitement mises en valeurs, des sortes de points métalliques sont disposés le long de la colonne.


Dard de Scorpion : <- Visuel ici

         Situé le long de la colonne vertébrale, en apparence il ne s'agit rien de plus qu'une prothèse basique en partie enfoncée dans la peau ressemblant à une colonne vertébrale mécanique. Mais sur la volonté de notre protagoniste, le bas peut venir sortir et s'étendre rapidement afin de faire jaillir une lame en cortose, prenant ainsi la forme d'un dard de Scorpion acéré. Véritable troisième membre, il est capable de mouvements complexes facilités par un Implant Neural et d'inoculer des toxines via la lame.


Sabre Laser : <- Visuel ici

         Le design ainsi que la conception de cette arme sont pour le moins particuliers. Pour ce qui est de son apparence, un regard expert en archéologie et en armes laser verra aisément que ce type de sabre n'est plus fait depuis très longtemps. De même pour la conception, bien qu'il ne dispose pas de boîtiers d'énergie, les armes actuelles sont bien mieux conçus et moins chers en matériaux. Il est muni d'une lame aiguisée vers l'avant pouvant facilement servir de poignard.


Griffes en Duracier <- Visuel ici

         Montés sur un gant en cuir noir, ces griffes acérées ont étés conçues pour aussi bien trancher des gorges que de se planter dans des torses afin d'ensuite ressortir avec le coeur dans la main. Cela dit, les lames restent fragiles et ne peuvent traverser des armures ainsi que bloquer des lames de sabres lasers. Heureusement, comme elles sont montées sous forme de bagues, il est facile de les retirer et de les cacher afin de passer inaperçu en cas de besoin.


Spectre D-14: <- Visuel ici

         Un connaisseur de véhicules de sport reconnaîtra aisément un des derniers modèles de speeder de marque Spectre. Conçu par l'entreprise Black Diamond, connue pour ses véhicules mêlant résistance, élégance et rapidité, ce modèle a été récupéré par notre protagoniste en guise de paiement pour un assassinat. Cette dernière a d'ailleurs installé un système de reconnaissance biométrique pour éviter de se faire voler son véhicule et est capable de l'amener à elle via son Implant Neural.


Intercepteur de classe Fureur : <- Visuel ici

         A l'origine, ce vaisseau appartenait à un puissant Seigneur Sith connu pour sa cruauté et sa violence. Mais ce dernier est mort pour une raison inconnue, laissant son vaisseau dans le Hangar d'un lointain Asile. Il ne fut récupéré, et réparé que bien des années plus tard des mains de notre protagoniste, qui, au cour des années parvint à rattraper le retard technologique accumulées durant ses années de sommeil forcé. En son sein on y trouve nombre de connaissances datant d'une époque révolue.

             

Description physique :


         Scarlet est loin de passer inaperçu, bien au contraire. Concernant son corps de manière générale, il s'agit de celui d'une grande sportive entraînée et formée à se battre, cela se voit aisément à les formes de ses jambes élancées, aux courbes de son ventre ciselé et à ses bras musclés. Mais attention, bien qu'elle soit en forme physiquement elle ne tombe pas dans le bodybuilding. Large aux épaules ainsi qu'au hanches, elle est plus fine au niveau de la taille. Mesurant 1 m 74, elle est assez grande pour sortir du lot des autres femmes mais pas assez grande pour empiéter sur la virilité des hommes. Du côté de son poids, elle plafonne autour des 65 kilos, rentrant ainsi en parfaite adéquation avec les formes à la fois sportive et sensuelles de son corps.

         Par endroit sur sa peau beige, il est possible de voir de légères traces de coupures obtenues pour la plupart durant son séjour au sein de l'Asile P-012. En dehors de cela, sa chaire et aussi douce qu'une pêche et aussi lisse que de la soie. Afin de manier son sabre laser avec force et aisance, ses mains mêlent à la fois finesse et poigne tandis que ses ongles sont coupés courts pour éviter tout désagrément. Le long de sa colonne vertébrale, il est possible de voir descendre jusqu'en bas de son dos une sorte de prothèse mécanique similaire à une colonne vertébrale en partie enfouie dans la chaire et branchée au cortex cérébrale à la base de la nuque. Hormis cela, aucun autre implant n'est visible sur la surface du corps de notre protagoniste, bien que ce dernier soit caché par ses vêtements.

         Du côté de son faciès, il s'agit de celui d'une femme d'une vingtaine d'années, sans traces de rides ou de blessures même si sur la gauche de sa nuque on peut voir des sortes de veinules noires que l'on confond facilement avec un tatouage. Sa peau étant beige claire, ses lèvres rosées ainsi que ses yeux orangés ressortent parfaitement de son visage tandis que son fin nez n'occupe qu'une maigre partie de son visage. Concernant sa pilosité, ses cheveux rouges sang sont la plupart du temps coiffés en bataille et coupés à hauteur de nuque. Ses sourcils sont de la même teinte que sa chevelure et sont finement taillés, démontrant ainsi un soin tout particulier à son apparence. Ses oreilles ne sont ni trop grandes ni trop petites, parfaitement collées à son crâne.

         Pour ce qui est de ses formes plus... charnelles, elle n'est pas en reste. Le fait qu'elle soit une femme sportive entretenant son corps avec attention lui donne déjà un avantage non négligeable. Son visage expressif parvint sans mal à mettre en confiance son interlocuteur grâce à sa séduisante et sensuelle voix. De plus, chacun de ses gestes trahissent une élégance et une grâce surprenante, laissant entrevoir les nombreuses prouesses d'agilités dont elle est capable. Du côté de sa poitrine, cette dernière parfaitement arrondie ne tombant pas plus bas que son buste tourne autour d'un Bonnet 90 D, se mêlant aisément aux reste de son corps et rejoignant l'harmonie générale de ses hanches mettant en valeur son fessier callipyge.

             

Description mentale :


          Contrairement à ce que disent les rumeurs, notre protagoniste est loin du personnage unilatéral se contentant d'aller encore et toujours dans le même sens sans jamais se poser de questions. Tout d'abord, il est vrai que c'est une femme aux tendances meurtrières et aux pulsions sanglantes ne semblant jamais satisfaire cette inlassable soiffe de violence. Cependant, elle n'est pas dénuée d'intelligence et de raison (ce dernier point reste à vérifier). En effet, elle est tout à fait capable d'élaborer des plans complexes pour s'infiltrer chez autrui ou s'enfuir lorsque le danger se fait trop présent. Concernant son rapport à l'autorité, la plupart du temps elle parvient à se tenir et à rester entre les clous afin de ne pas éviter l'attention, mais dés qu'elle en a l'occasion et les moyens, elle n'hésite pas débarrasser la Galaxie d'un membre des forces de l'ordre, peu importe son grade.

         Pourtant, quand elle n'est pas en train de trucider des civils innocents ou de dépecer des Porgs (oui cela arrive), elle adore se balader dans les ruelles animées de Nar Shadaa, boire des coups au bar, jouer aux jeux d'argent et se détendre en charmant compagnie. A ce sujet, il faut savoir que la séduction n'est pas seulement une arme pour elle, c'est surtout un passe temps, adorant tourmenter les esprits de ceux et de celles croisant sa route pour obtenir ce qu'elle désir. Hormis ça, il est rare de la voir penser à autre chose que son travaille d'assassin, même si parfois elle se prend à rêver de voyages, de plages exotiques et de soleil tropical. En terme général, Scarlet et une femme au caractère bien trempé ne se laissant pas marché sur les pieds et adorant laisser libre cour à ses pulsions.


         
         

Histoire :


         Notre récit débute bien avant la bataille de Yavin IV, bien avant la bataille de Géonosis et bien avant la bataille de Naboo. Elle commence plus précisément 3.000 ans avant ces événements, à une époque où la République Galactique et l'Empire Sith se livraient une guerre sans merci pour le contrôle de la Galaxie. C'est dans ce contexte de conflit que naquit notre protagoniste, issue de l'union de Thomas Saul et de Yumiko Barth, un vendeur de denrées alimentaires et d'une institutrice. Sa naissance ne fut pas sans mal car non seulement il fallut la mettre au monde par césarienne, mais elle fut envoyée dés les premières secondes de sa vie en réanimation. Fort heureusement, sa vie fut sauver, et elle pus rentrer après un long Mois passé à l'Hôpital chez elle en compagnie de ses parents.

         Malgré la destruction de Coruscant par les forces Siths, connu sous le nom de "Sac de Coruscant", la vie au sein de la planète mère de la République était douce. Pas toujours facile, certes, il fallait penser à la reconstruction et certains gangs tentaient de profiter du chaos ambiant, pourtant, c'est à l'abri du besoin qu'Aria grandit, allant à l'école où elle pus apprendre tout ce qu'une personne civilisée se devait de savoir, et aidant son père par moment à faire l'inventaire de ses marchandises. Bien sur elle ne passait pas ses journées à étudier ou à travailler, passant la plupart de son temps libre à jouer avec ses camarades aux aventuriers en quête de trésors, à écouter les contrebandiers raconter leurs histoires ou tout simplement, jouer aux jeux vidéos.

Coruscant après son pillage par l'Empire Sith:

La Tueuse Pourpre Corusc10

        Une fois devenue grande, la plupart de ses amis s'étaient engagés dans l'armée par patriotisme. Ce n'était pas son cas. Non pas qu'Aria n'aimait pas la république, au contraire. C'est juste qu'elle n'avait pas délaissé ses rêves d'enfant, souhaitant de tout son coeur explorer la Galaxie et découvrir les innombrables mystères endormis. En cadeau d'anniversaire, lors de ses 16 ans, ses parents lui annoncèrent qu'ils avaient secrètement envoyés sa candidature à une école d'archéologie et que cette dernière avait été acceptée. Tous les frais d'inscription avaient déjà étés payés, il suffisait juste à leur fille de prendre la première navette en direction d'Alderande. Ce fut le coeur empli de joie, et de tristesse, que notre héroïne quitta son foyer, enlaçant ses parents une dernière fois avant de quitter son monde natale.

         Les trois années passées sur Alderande furent un véritable paradis pour notre protagoniste. Aux côtés de ses nouveaux compagnons, n'ayant jamais eu de mal à sociabiliser avec autrui et ceux, quelque soit sa provenance, elle étudia l'histoire approfondie de la galaxie, l'archéologie, les langues de nombreuses espèces ainsi que les mythes entourant les guerriers à lames de couleurs. Bien sur, elle connaissait les Siths et les Jedis, mais elle n'en avait jamais vue en vraie et le fait de découvrir de grands noms tel que Ajunta Pall, Marka Ragnos, Rajivari ou encore Revan ne cessait de gonfler cette passion dévorante qu'elle avait au fond d'elle. Elle acheva donc ses études, major de sa promotion en possession d'un diplôme en archéologie Jedi et Sith, option langues mortes.

Alderande en temps de paix:

La Tueuse Pourpre 14750710

         Pourtant, alors que la possession d'un diplôme d'Alderande lui avait ouvert de nombreuses portes, et que des demandes d'emplois ne cessaient de lui parvenir, Aria n'en accepta aucunes. Elle rentra dans un premier temps chez elle pour passer un peu de temps avec ses parents, bue quelques verres avec certains de ses amis d'enfance, et repartie en direction de Nar Shadaa. Là bas, afin de réaliser son rêve, elle passa un marché avec un Hutt. Ce dernier lui fournissait un vaisseau et de l'équipement, en échange de quoi, elle devait lui ramener une pièce de collection unique en son genre : La pierre d'Agat. Il s'agissait d'un trésor Nautolan perdu sur Glee Anselm, le monde natale de cette espèce. Elle partie donc à bord d'un tout nouveau vaisseau en direction de sa première mission.

         Cette mission dura un an, une longue année durant laquelle elle affronta les marécages sans fin de  Glee Anselm, bataillant contre les insectes porteurs de maladies et les animaux affamés souhaitant se repaître de sa chaire. Usant de toutes ses connaissances, elle parvint à découvrir l'existence d'un ancien sanctuaire après vois décrypté une vieille tablette. Grâce aux indications trouvées sur cette dernière, elle découvrit le tombeau où reposait ce qu'elle était venue cherche, la splendide Pierre d'Agat. Déjouant les pièges du tombeau, elle ressortie sans demander son reste, retourna à son vaisseau, et pus conclure son contrat avec Karagga le Hutt. Libérée de son marché avec ce dernier, elle pus pleinement embrasser sa carrière d'aventurière, ou de pilleuse de tombes pour ses détracteurs.

Karagga le Hutt et son Droïde traducteur:

La Tueuse Pourpre F53a0210

         Bon, il est vrai qu'elle avait tendance à récupérer tout ce qui lui passait sous la main lors de ses nombreuses explorations de tombeaux, oubliant la plupart du temps de faire preuve de respect envers les peuples autochtones vivants dans les environs. Mais bon. Si c'était si important pour eux, pourquoi ne sont ils pas allés récupérer ces artefacts avant? C'était ce qu'elle avait tendance à se dire pour garder bonne conscience. Mais un jour, son avidité finit par causer sa perte. Ayant eu vent de l'existence d'un tombeau Sith dissimulé quelque part sur Dromund Kaas, loin des forces de l'Empire Sith, elle ne perdit pas une seconde et se rendit aussitôt sur la fameuse planète où les Siths régnaient en Maîtres et où le côté obscur imbibait la terre.

         Ce fut dur, très dur. Les forces Impériales surveillaient le ciel et le moindre vaisseau non autorisé à approcher se faisait abattre en un claquement de doigt. Aria due user de toute sa maîtrise du pilotage pour passer entre les mailles du filet et atterrir non loin de son but. Posée devant l'entrée de la crypte, elle s'aventura à pas feutré, prête à user de son blaster pour se défendre. Mais étrangement, non seulement il n'y  pas un seul prédateur, mais en plus, il n'y avait pas un seul piège. Ce fut donc sans encombre qu'elle arriva là où le corps du Seigneur noir des Siths Kinta reposait, une immense salle circulaire dont le plafond formait un dôme dont les parois étaient recouvertes d'écritures Siths. Mais à peine eut-elle poser ses mains sur le sarcophage, que son calvaire commença.

Le tombeau de Dark Kinta:

La Tueuse Pourpre Concep10

         Elle hurla, hurla de toutes ses forces alors que le fantôme du puissant Seigneur Sith venait de se réveiller de son long sommeil, se glissant dans l'esprit de notre jeune exploratrice, lui provoquant d'intenses douleurs et souffrances. Elle se tordait dans tous les sens, remuait sa tête comme un pantin désarticulé, tirait sur ses bras, mais malgré tous ses efforts, ses mains restaient collées sur le sarcophage. Et alors que la douleur se faisait de plus en plus grande, Dark Kinta s'amusait, tordant, tirant et déchirant l'esprit de sa proie sans aucune retenue. Au bout de plusieurs heures de calvaire, les cries commencèrent à s'éteindre, la voix d'Aria ne pouvant plus rien dire, complètement tétanisée comme le reste de son corps, elle resta ainsi installée face au sarcophage durant plusieurs jours.

         Quand le fantôme se lassa de son jouet, ce dernier était droit, la tête penchée en avant, le visage déformé dans un rictus malsain, les bras pris d'incontrôlables tremblements et les jambes figées. Dark Kinta s'en alla, libérant ainsi notre protagoniste qui, sans un mot, sortie de la tombe, traînant les pieds. Une fois sortie, elle se retrouva face à face avec un prédateur local, un Chat de Vigne. Ce dernier galopa droit sur ce qui'il espérait être son déjeuner, mais au moment de la déchiqueter, une violente poussée de force jaillie de la main d'Aria, frappant de plein fouet l'animal qui alla percuter un arbre, mourant la colonne brisée. Elle tomba à genoux, baissant son visage dans une flaque d'eau, et en voyant son reflet, sans raisons, fus prise d'un violent et macabre fou rire.

Dark Kinta à son époque:

La Tueuse Pourpre 28435610

         Depuis ce jour, Aria ne fut plus jamais la même. Elle qui était autrefois quelqu'un d'aimable et pacifiste s'était transformée en une tueuse sanguinaire avide de sang. Abandonnant purement et simplement l'archéologie, elle se mis à travailler en tant qu'assassin, profitant de ses nouveaux pouvoirs pour abattre ses cibles. Très vite, elle se fit un nom au sein de la pègre et ses services étaient de plus en plus demandés. Mais elle ne se contentait pas de tuer ceux qu'on lui disait de tuer, oh non... elle massacrait purement et simplement tous ceux se trouvant dans les environs de sa cible, hommes, femmes, enfants, droïdes et même animaux domestiques. Quand les autorités arrivaient, il était déjà trop tard et les maisons étaient sans dessus dessous, le sang recouvrant les murs.

         Ces méfaits durèrent durant de longues années, la période de guerre entre la République Galactique et l'Empire Sith facilitait grandement le tâche de notre tueuse, la majorité des Hommes compétents étaient envoyés à la guerre, et les rares restants n'avaient pas les moyens de la traquer. Entre chaque meurtres, elle allait sur Nar Shadaa pour se détendre et dépenser les crédits accumulés en boisson, jeux et charmante compagnie. Certains chasseurs de primes tentèrent de la capturer dans ces moments la, mais à chaque fois, ils étaient retrouvés éviscérés et égorgés dans une ruelle, dépouillés de tous leurs biens. Et malgré le fait que son visage était connu, les autorités ne pouvaient se permettre d'envoyer quiconque à sa poursuite, ils auraient étés retrouvés morts à leur tour.

Nar Shadaa, le paradis des Criminels:

La Tueuse Pourpre Dblhq210

         Pourtant, sans le savoir elle s'était fait un ennemi mortel. En effet, Vamsta Kinta, descendant du clan Kinta avait découvert que le tombeau de son lointain ancêtre avait été désacralisé. Fou de rage, il traqua sans relâche l'insolente qui avait osée un tel affront. Grâce à son réseau d'espions, il parvint à la retrouver et à la capturer malgré ses pouvoirs. Celle que les gens s'étaient mis à appelés Scarlet à cause de sa passion pour le sang était tombée sur un véritable Maître de l'obscur et pas un arriviste comme elle. Mais au lieu d'être tuée, ce traitement étant trop doux, elle fut envoyée au sein d'un champ d'Astéroïdes, situé au sein des mondes inexplorés. Là bas se trouvait l'Asile P-012, endroit secret seulement connu de la lignée Kinta.

         C'est dans cette station spatiale que les Siths au sang pur de la lignée Kinta envoyaient leurs prisonniers, aussi bien pour les torturer que pour réaliser d'immondes expériences sur eux. Et Scarlet n'échappa pas à ces traitements, Enfermée dans un caisson faisant à peine la taille de son corps, elle ne pouvait sortir que pour subir les nombreuses expériences imaginées par ses tortionnaires. Plus d'une fois elle tenta de se révolter, de fuir, mais à chaque fois le système parvenait à la stopper. Tel était son quotidien, expérience, fuite, capture, expérience, torture, enfermement. Elle n'était nourrie que par des tubes qui venaient se planter dans son sa chaire, injectant de nombreux produits pour maintenir sa souffrance un peu plus longtemps. Mais finalement, celui qui l'avait mené ici semblant se lasser d'elle, finit par la cryogéniser.

Scarlet dans sa Camisole:

La Tueuse Pourpre 5bf11811

         Durant de longues années, elle resta enfermée dans son bloc de carbonite, durant des siècles elle resta en hibernation. Le temps passait, et petit à petit l'Asile P-012 disparu des mémoires, la lignée Kinta s'étant éteinte lors de la disparition de l'Empire Sith. Les droïdes s'éteignirent les un après les autres, n'étant plus réparés. Le dernier Kinta mourut dans son vaisseau posé dans un des Hangar. Et dans son bloc, Scarlet attendait. Petit à petit l'asile tombait en ruine, le temps reprenait ses droits. Les couloirs tombèrent sous leurs propres poids. Et les détenus conservés dans les cellules mourraient les un après les autres. Ceux en carbonite durèrent plus longtemps, mais quand les systèmes de survie passèrent en dessous de des 20%, ce fut un massacre pur et simple.

         En dehors du Maelstorm, la Galaxie suivait son cour. Les fleurs fleurissaient, les enfants naissaient, les étoiles s'éteignaient et des planètes disparurent. Et les Siths revinrent, et les guerres reprirent. De nouveaux héros apparurent, de nouveaux héros moururent. Et tandis que chacun vivaient leurs vies, l'Asile P-012 attendait la venue de quiconque serait assez fou pour pénétrer au sein des murs en duracier servants de seuls remparts contre l'extérieur. Seuls bruits émanant de cette antique forteresse, les grincements de métal provocants de macabres échos au sein de cette station spatiale oubliée. Cela dura durant des jours, des mois, des années, des siècles, des millénaires... Ce n'est que 4.500 ans plus tard, que sortie de nul part, la vie venait d'arriver au sein d'un Hangar.

L'Asile P-012:

La Tueuse Pourpre 49971-10

         En quête de richesses, un groupe de pirates était tombé sur cet étrange souvenir d'un passé révolu. Sans se douter dans quel enfer ils venaient de tomber, ils se mirent à explorer les nombreux couloirs, fouillèrent les différentes salles et tentèrent de se connecter au réseau informatique de la base. Et malgré les années passées, il restait assez d'énergie pour une seule et unique chose, libérer les détenus enfermés dans la Carbonite. Et alors qu'il pensait récupérer les données, un des forbans actionnant cette commande. Ceux ne portants pas de camisole moururent dés que l'air se mis à pénétrer leurs poumons. Mais ceux ayant eu la "chance" d'en avoir une, furent protégés des conséquences néfastes de la Carbonite, et très vite, les hurlements de colère des survivants résonnèrent dans les coursive de l'Asile.

         Il ne fallut pas longtemps aux détenus pour s'entretuer, utilisant la première chose qui passait à leurs portés pour frapper celui s'approchant d'un peu trop prêt. Et alors que le carnage redoublait d'intensité, se rendant conte de leur erreur, l'équipage de Pirates tentèrent de prendre la fuite. Mais sur la route menant aux hangars, une femme aux cheveux rouge comme le sang s'interposa, affichant un sourire malsain à ses nouveaux jouets. Et le massacre débuta. Malgré leurs armes, les pirates se firent massacrer les un après les autres, se faisant déchiqueter par ses ongles et ses dents. Et tandis que le Capitaine de l'équipage rendait son dernier soupire, la gorge arrachée par les dents de Scarlet, un des forbans parvint à remonter dans son vaisseau, délaissant ses compagnons à l'abattoir.

Les cobayes de l'Asile P-012:

La Tueuse Pourpre Maxres11

         Observant le vaisseau partir, Scarlet entendit alors les bruits des autres détenus en train d'arriver. L'idée d'un bain de sang ne lui déplaisant pas, elle commença à aller dans leur direction, avant de s'arrêter. Les programmes qui avaient attendus si longtemps dans la Carbonite se remettaient en route les un après les autres. Et malgré sa puissante envie de sang, une faible lueur de raison réapparue en elle, la poussant à aller chercher un moyen de fuir. Fouillant les hangars les un après les autres, elle finit par tomber sur un croiseur de classe Fureur, et malgré le temps, elle parvint à le faire démarrer. Luttant contre la douleur et les effets secondaires de son réveil, elle décolla rapidement et partie le plus vite possible de cet enfer, avant de sombrer dans l'inconscience.

         Etait ce un rêve? A-t elle vraiment réussie à s'enfuir? Il semblerait que ce long cauchemar est enfin terminé. Se réveillant difficilement de son sommeil millénaire, le premier réflexe de Scarlet fut de regarder ses mains, comme pour s'assurer qu'elle était en vie. Reprenant son souffle, elle se releva et explora son canot de sauvetage. Très vite elle se rendit conte qu'une grande partie des consoles ne répondaient plus et que des réparations d'urgence s'imposaient. Mais le plus étrange, c'était que la mémoire interne du Navire affichait une date illogique. Commençant à paniquer, notre protagoniste tenta de voir si il ne s'agissait pas d'une panne ou d'une erreur de calcule, mais après vérifications du système, il fallait se rendre à l'évidence, elle avait traversée les âges.

Perdue dans l'espace:

La Tueuse Pourpre 7ab53710

         Là où la plupart auraient paniqués, auraient déprimés ou auraient tout simplement abandonnés, elle, n'en a rien à faire. Une époque ou une autre, elle n'a jamais été attachée aux choses, au contraire... Elle se mit aux commandes de son nouveau vaisseau, seulement vêtue de sa camisole, et pris la direction de Nar Shadaa. Là bas, elle se posa dans un Hangar où personne ne lui posa de question, à croire que malgré les années, certaines choses ne changent jamais. Elle marcha dans les rues de la ville, déambulant entre les multitudes de boutiques toujours aussi sordides. Elle découvrit alors l'existence de l'APEX, une organisation qui, si elle croyait les rumeurs, ne semblait pas particulièrement dérangée par les effusions de sang. Elle retourna donc dans son vaisseau, en entama sa nouvelle vie.

         Elle récupéra au sein de son Intercepteur un sabre laser, pris le temps de s'habituer à ses implants, modifia sa camisole pour en faire une tenue de combat adaptée à ses besoins, s'entraîna a user de son Dard de manière naturelle, et une fois habituée, elle repris ses activités. Très vite on parla d'elle sur Nar Shadaa, d'abord sous forme de rumeurs, puis en tant que fait avéré. Elle usa de cette réputation naissante pour intégrer les rangs de l'APEX et améliorer aussi bien son équipement, que ses implants. Aujourd'hui, elle écume la Galaxie à la recherche de proies afin de satisfaire son inlassable soif de sang, et même si son passage dans la Carbonite a drastiquement altéré ses compétences dans la force, elle peut désormais conter sur ses amélioration douloureusement gagnées.

La Tueuse Pourpre:

La Tueuse Pourpre Kacaj010

         

Derriere l'écran :



Prénom/pseudo : Saya Vesh

Age : 20 ans

Comment avez vous découvert le forum ? : Grâce à une invitation sur discord

Petit Plus ? : Hâte de commencer le rp en espérant que l'histoire plaise Razz


         

La Tueuse Pourpre Empty Re: La Tueuse Pourpre

le Mar 30 Avr - 16:04
Ayé, fiche terminée!

n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Razz
avatar
Invité
Invité

La Tueuse Pourpre Empty Re: La Tueuse Pourpre

le Mar 30 Avr - 18:29
Je reporte en zone administrative, on revient vite vers toi  Very Happy

La Tueuse Pourpre Empty Re: La Tueuse Pourpre

le Mar 30 Avr - 22:59
Entendue!

Merci bien. ^^
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

La Tueuse Pourpre Empty Re: La Tueuse Pourpre

le Ven 3 Mai - 4:36
Officiellement bienvenue sur le forum !

Après lecture de ta fiche, nous avons remarquer quelques coquilles avant de pouvoir enchaîner sur une validation et te permettre de rejoindre le rp, il n'y a rien de très grave, mais certaines remarques demanderons sans doute une certaine réflexion :

1 / En premier lieu, le vaisseau ne doit pas figurer dans l'équipement, celui-ci doit être choisit en respectant les règles des vaisseaux dans la zone correspondante (un topic pour enregistrer ses vaisseaux sera bientôt disponible)
2 / La manufacture d'un sabre-laser reste très artisanale et les techniques de fabrication n'ont finalement que peu évoluer depuis l'époque de ton personnage. L'on pourrait même dire que certains Sith font du retour en arrière en adoptant les épées Sith plutôt que les sabres-lasers, il y a donc des chances que tu croise des Sith disposant de sabre-laser ressemblant au tien.
3 / Attention au choix de l'implant prototype : l'Implant de Négation générant une bulle anti-Force autour de ton personnage, il bloquera l'utilisation de ses pouvoirs pour ce dernier, ce qui signifie que tes trois pouvoirs te seront inutile avec cet implant. Je te suggère donc soit de renoncer a ses pouvoirs (ce ne sont que des rang 1 après tout) soit de changer de module prototype.
4 / L’enchaînement de la découverte du tombeau Sith nous semble trop improbable en l'état : Dromund Kass est trop bien défendu alors pour permettre a un vaisseau isoler de pouvoir s'y glisser, encore moins vers le tombeau de l’ancêtre d'un Sith vivant a l'époque, qui devrait logiquement rechercher a protéger les secrets de ses ancêtres. Cette partie nécessite donc d'être retravailler.
5 / Attention, une stase prolongé pendant plusieurs millénaires n'est pas sans laisser des traces au réveil, même lorsque l'on est doté de nombreux implants cybernétique : il suffit de voir combien de temps Han met a s'en remettre dans l'épisode VI alors qu'il n'a passer que six mois dans la Carbonite pour s'en rendre compte. Il paraît peu probable qu'elle soit capable de commettre un massacre dès son réveil, elle devrait plutôt rechercher un moyen de s'évader discrètement. D'ailleurs, le Fureur n'est pas un croiseur.
6 / La fiche est parcourue de coquille, de simple faute d’inattentivement qui pourrons être facilement corriger avec une relecture rapide.

Si tu a des questions, n'hésite pas a nous en faire part et bon courage pour les modifications !


La Tueuse Pourpre 1522008726-signa2
Contenu sponsorisé

La Tueuse Pourpre Empty Re: La Tueuse Pourpre

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum