Aller en bas
Silenda
Commandant de l'Imperial Intelligence
Commandant des Renseignements Chiss
Commandant de l'Imperial Intelligence  Commandant des Renseignements Chiss
Voir le profil de l'utilisateur

[Merson] À visage découvert (PV Ruusaan Anade) Empty [Merson] À visage découvert (PV Ruusaan Anade)

le Mar 2 Avr - 0:10
Merson. Un monde couvert de jungles luxuriantes. Ancien bastion pirate et site d’au moins un conflit majeur à une époque depuis longtemps révolue. Pour plusieurs, un monde sans intérêt. Pour Silenda, un monde des plus intéressants car il se trouve au croisement de trois puissances galactiques. Stratégiquement inintéressant d’un point de vue militaire mais ce serait pure inconscience que de négliger cette planète pour autant. Pour commencer, du fait qu’elle était fort peu connue, quand on venait ici, on avait la paix. Point de mégalopoles à perte de vue, d’industries lourdes et le bruit incessant des milieux urbains. Par contre, côté touristique… Non seulement tout ce qui était hôtellerie était hors pair mais c’était une bien petite chose comparativement aux restaurants. Silenda avait visité des dizaines de mondes. Rarement elle avait aussi bien mangé.

L’espionne appréciait la quiétude des lieux. La tranquillité. L’absence de menaces imminentes, de complots, de situations de vie ou de mort… Mais une telle bénédiction se partage, ce serait égoïste d’en profiter toute seule. Elle avait contacté ses deux plus grandes rivales. La première, au sein du Consortium Éternel, avait refusé en des termes qu’elle ne répèterait pas ici. Le fanatisme de cette femme l’empêchait d’apprécier une saine rivalité entre celles qui tiraient réellement les ficelles dans cette galaxie. La seconde, au sein de la République Galactique, avait accepté de répondre à son appel. Tant mieux. Des deux personnes qu’elle avait invitées, c’était envers elle qu’elle avait un véritable respect. Celle qui venait pimenter son travail de Commandant de l’Imperial Intelligence. Ruusaan Anade. Une femme sur qui elle avait fait énormément de recherches et qui suscitait son intérêt.

Cette rencontre l’excitait. Dans tous les sens du terme. Il n’y avait pas eu de précédent, auparavant. Que deux espionnes de factions rivales se rencontrent de façon mondaine, en pleine guerre? Si le Moff de l’Imperial Intelligence l’apprenait, si le Directeur des Renseignements Chiss était mis au courant? Ce n’en était que plus grisant. Plus exaltant. Silenda n’avait qu’une seule vie et trop souvent, dans son métier, elle prend fin abruptement. Alors dans sa liste de choses à faire, pouvoir regarder face à face sa plus grande rivale (un peu de dramatisation ne fait jamais de tort) et pouvoir simplement discuter avec elle? Cela promettait d’être extrêmement intéressant. Jamais son homologue républicaine ne voudrait jouer cartes sur table. Ce qui en un sens était logique. Les espions doivent garder des secrets, doivent bluffer pour rester en vie. Les espions, donc.

Mais Silenda se considérait comme bien plus qu’une simple espionne et son infiltration de l’Imperial Intelligence était un témoignage de sa redoutable efficacité. Elle dirait la vérité tant que ce serait raisonnablement possible pour le simple plaisir de voir les engrenages dans la tête de sa rivale s’activer, tentant de trouver un mensonge qui n’existait pas. Son invitation était on ne peut plus sincère et après une vie de mensonge, de demi-vérités, de manipulations et de non-dit, comme à chaque fois, pouvoir être la femme derrière le rôle de Commandant de l’Imperial Intelligence promettait d’être rafraichissant. Si sûre du succès de cet événement, elle n’avait prévenu aucun de ses subordonnés et n’avait amené avec elle aucun renfort. Ce serait elle contre quoi que ce soit son homologue puisse lui opposer, si conflit il venait à y avoir. Mais selon son opinion, cela n’arriverait pas.

Comme dans toute chose, elle approchait le problème avec une part égale de rationalité et d’amusement. Si Ruusaan avait accepté son invitation, ce n’était certainement pas que par courtoisie. À tous les coups, elle chercherait à faire avancer son propre agenda. Après tout leurs factions respectives étaient en guerre. Un rameau d’olivier, fusse-t-il tendu avec les meilleures des intentions, ne pouvait mettre fin à un conflit plus grand et Silenda savait que dans les secondes suivant la fin de cette « pause », elle se remettrait immédiatement au travail pour contrecarrer les opérations de sa rivale. Ainsi était sa mission, son travail et son mandat. Et elle se ferait un plaisir non feint que de reprendre les « hostilités ». C’était si difficile de trouver des adversaires dignes de ce nom… Et Ruusaan en était une excellente. D’où le caractère encore plus que sincère de cette invitation inusitée.

Pour cette occasion, elle avait décidé d’être elle-même. Pas de déguisement holographique. Peau bleus, yeux rouges, son apparence naturelle telle que la nature l’avait conçue. Elle avait tout d’abord songé à porter son uniforme usuel mais elle décida de revenir sur son idée. Ce serait peut-être trop honnête. Trop direct. Et trop évocateur des drames et horreurs du conflit en cours. Alors elle avait décidé de s’habiller d’une façon qui la représenterait pour qui elle était. Car il y avait une personne derrière l’espionne. Bien que ce soit difficile à croire, une personne avec des rêves, des joies, des peines et une existence en dehors du travail. Trop d’espions se perdaient entièrement à cause de leur travail. Silenda luttait contre cet anonymat et cette toile de mensonge qui menaçait de l’engloutir si elle avait le malheur de s’y perdre. Ce serait bien plus honnête et un vrai signe d’ouverture, selon elle.

Cependant, être habillée de façon plus décontractée, comme une « civile » ne voulait pas dire qu’elle sortait sans ses « outils de travail ». L’absence d’escorte était une preuve de bonne foi. Cependant elle n’était pas suicidaire non plus. Elle viendrait armée et avec ses gadgets, certains apparents, d’autres dissimulés. Habillée dans un style oriental (par rapport au positionnement galactique et en référence à certaines cultures sur certains des nombreux mondes formant les trois grandes puissances), de dire qu’elle exsudait un exotisme certain reviendrait à dire que le feu est chaud. Si on ne la connaissait pas, l’on pourrait être tenté de dire qu’elle était habillée pour séduire. C’était peut-être aussi le cas. On ne sait jamais ce que la vie mettra sur votre chemin, à quelles situations vous devrez faire face. Mieux valait donc être prêt à tout que de se méfier de rien. Une sage philosophie pour survivre.

Confortablement installée dans un fauteuil sur une terrasse privée (elle avait réservé les lieux pour cette rencontre spécifique) elle avait adopté une posture décontractée mais certainement pas paresseuse. Sur une petite table, une collation déjà entamée y trônait ainsi qu’une bouteille d’alcool non débouchée et deux verres. Elle comptait célébrer ce qui serait pour elle un instant historique. Croquant dans un raisin, elle fut avertie par un dispositif furtif de l’arrivée de son invité. Elle en avait presque des papillons dans l’estomac. Depuis le temps qu’elle rêvait de cette rencontre… Probablement qu’elle serait déçue, que rien ne se passerait comme elle l’avait imaginé… Mais Silenda n’était pas et ne serait jamais une couarde n’allant pas au bout de ses idées. Avant même que la porte automatique donnant sur la terrasse s’ouvre, elle s’était déjà levée pour aller à la rencontre de sa rivale.


« Ruusaan! Si tu savais depuis combien de temps j’attends ce moment. L’opération Artic Wind? Du pur génie. Vraiment. Je savais que tu étais une adversaire délicieusement redoutable mais utiliser les mouvements migratoires naturels de la faune locale pour assurer le transport tout en menant une tactique de diversion avec un convoi armé… Le Moff de l’Imperial Intelligence était furieux! Mais ce fut de bonne guerre. Ne mens pas. Tu as eu ma contre-attaque, l’opération Meteor Control droit dans les dents! Mais entre, entre, tu es mon invité! »


"Ne me pose pas de question et je ne te dirai pas de mensonge."
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum