Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

La Flotte Éternelle

le Sam 3 Juin - 23:45

La Flotte Éternelle




La Flotte Éternelle incarne la majesté et le statut divin de sa Reine et se doit d'être efficace, mais également étincelante au combat.

Dans une galaxie aussi vaste, un régime a besoin de disposer d'une puissante flotte de guerre afin de pouvoir se défendre contre ses rivaux autant que pour conquérir de nouveaux territoires à leurs dépends. La Flotte Éternelle du Consortium est particulière au sein de la galaxie, puisqu'elle est l'héritière de trois doctrines spatiales distinctes. La plus évidente reste bien entendu celle du Consortium d'Hapès, basée sur une stratégie défensive et l'utilisation de puissantes stations spatiales de combat dotées d'une puissance de feu redoutable capable de mettre à mal un Destroyer Stellaire Impérial en peu de temps. Mais elle est également influencée par la doctrine Sith, plus agressive, basée sur la terreur que peut inspirer un navire de guerre à ses ennemis et adoptant souvent des lignes agressives et effrayantes. Mais la moins visible, et pourtant peut-être la plus influente de toutes, est la doctrine de Zakuul et l'héritage de l'antique Flotte Éternelle, permettant à la Reine de pouvoir intervenir depuis son trône sur n'importe quel front en distribuant ses ordres à ses officiers et ainsi garder le contrôle de sa flotte. Si la Flotte Impériale est devenue rapidement l'un des plus grands symboles de l'Empire Galactique, la Flotte Éternelle est sans doute le symbole de puissance le plus éclatant de la Reine.

Doctrine de Combat :



Les Sith ainsi que certains officiers n'étant pas originaire de Hapès utilisent des designs fabriqués directement depuis le Secteur Sith ou Mon Calamari, permettant à la flotte Éternelle de pouvoir diversifier ses tactiques.

Héritière en grande partie de la flotte de Hapès, la Flotte Éternelle base avant tout sa doctrine sur une tactique défensive, ce qui poussa de nombreuses reines à faire usage de méthode diplomatique ou économique pour agrandir le territoire du Consortium plutôt que d'envisager une option militaire. En effet, enclavé au sein d'un amas entouré de trous noirs, Hapès dispose de solide défenses naturelles qui lui permirent, combinées à la puissance de feu de sa flotte de défense, de résister à toutes les tentatives d'invasion qu'il a subi jusqu'ici. Le Consortium mit au point pour cela une doctrine basée sur des navires plus légers, dotés d'une puissance de feu importante, mais d'une capacité de transport de troupe plus limitée que les standards galactiques, ainsi que des stations spatiales de combat, dont le Dragon fut l'incarnation la plus éclatante durant l'ère qui mit fin à la Première Guerre Civile Galactique : utilisant un ingénieux système de rotation des tourelles turbo-laser afin de pouvoir compenser un problème de surchauffe, les Dragons surclassèrent en puissance de feu les Destroyers Impériaux, ce qui en fit des adversaires redoutables en grille défensive. Les vaisseaux fabriqués par Hapès sont aujourd'hui très proches dans l'esprit de son design, mais leur apparence a évolué prenant la forme de gigantesques pyramides  entourées d'une structure circulaire, permettant ainsi de gagner en résistance, mais aussi en majesté, ces vaisseaux incarnant la puissance de la Reine Éternelle dans la Galaxie.

Ce qui fit de Hapès une grande flotte défensive, c'est également l'utilisation de mines propulsées dans l'hyper-espace capable de créer une zone semblant provenir de l'espace réel brouillant les ordinateurs calculant les coordonnées hyper-spatiales et interdisant les sauts hyper-spatiaux pour plusieurs minutes. Grâce à cette technologie, les Hapiens pouvaient à loisir bloquer les renforts adverses et détruire la flotte ennemie en se concentrant sur seulement quelques vaisseaux à la fois. Les vaisseaux actuels disposent toujours de cette technologie et bien des plans adverses ont été ruinés par le lancement de ces mines au pire moment d'une bataille spatiale. Toutefois, Hapès n'est pas la seule puissance à avoir insufflé son héritage au sein des vaisseaux de la Flotte Éternelle. Bien qu'ils disposent de moins de moyens que la plupart des marchands d'armes galactiques spécialisés dans la construction de vaisseau, les Sith ont bien entendu apporté leurs propres doctrines de combat au sein de la flotte, basées sur des vaisseaux de guerres lourds aux lignes agressives et souvent dotés d'une écrasante puissance de feu, sacrifiant presque tout dans cet objectif. Car pour les pratiquants du Côté Obscur de la Force, un navire de guerre n'est que le prolongement de leur puissance et son rôle premier est donc d'incarner sa supériorité dans les batailles spatiales livrées par le Consortium.

Ce qui fait la particularité des Sith, c'est l'utilisation de la Force ainsi que de technologie particulière afin de pouvoir remplir des missions qu'un navire de guerre conventionnel serait incapable d'accomplir. Ainsi, ils apprécient par exemple les Corvettes et Frégates dotées de module de camouflage Stygium, leur permettant de disparaître des radars comme de l’œil humain et de frapper en plein cœur d'un dispositif ennemi l'endroit le plus exposé avant de profiter de la vélocité de ses navires plus petits pour pouvoir fuir en toute impunité. Mais la chose la plus curieuse au sein des flottes Sith est sans doute la Sphère de Méditation. Vaisseau de la taille d'un chasseur, il s'agit d'une sorte de boule enchantée avec l'Alchimie Sith afin de  lui permettre d'adapter son armement selon le type de menaces auxquelles il fait face. La Sphère de Méditation est un organisme vivant qui communique avec son maître et qui transcende ses pouvoirs, ce qui la rend très appréciée des utilisateurs de la Méditation de Combat, qui peuvent ainsi étendre leurs influences tout en restant dissimulés derrière leurs lourds navires de guerre sans être à l'intérieur de ceux-ci et disposer donc d'une meilleure marge de manœuvre pour pouvoir fuir en cas de problème. Car la Sphère n'est pas seulement une plateforme de commandement, mais également un chasseur redoutable, capable de combattre contre les meilleurs appareils actuellement en service dans la galaxie.

L'espace du Consortium englobant Lianna, le régime dispose, en plus des chasseurs fabriqués par Hapès, du savoir-faire de Sienar System dans la fabrication de chasseurs, bombardiers ou encore navettes spatiales. De ce fait, le Consortium, comme l'Empire Galactique, ne dispose pas d'escadrons de chasseur indépendant, mais base ces derniers en défense orbitale ou au sein de ses navires de guerre. Mais la plus grande particularité des vaisseaux de la Flotte Éternelle provient d'une autre doctrine en provenance des Régions Inconnues. Lorsque Alianka Djo fusionna son âme avec celle de son amant, elle accéda aux vastes connaissances de l'Empire Éternel et fit installer le Trône Éternel au sein de son palais. En prenant le contrôle des vaisseaux de l'antique flotte ainsi que des droïdes GEMINI qui la faisaient fonctionner, elle s'attribua une puissance supplémentaire qu'elle mit au service de son ambition galactique. Les navires de guerres du Consortium Éternel sont toujours équipés de ces droïdes GEMINI, dont les unités centrales sont directement reliées aux systèmes clefs du vaisseaux, permettant à la Reine, si elle l'estime nécessaire, de pouvoir reprendre la main sur n'importe quel officier en donnant ses ordres tant qu'elle se trouve sur son trône. Une réplique du trône se trouve également sur son vaisseau amiral, lui permettant de pouvoir également disposer de ce pouvoir lorsqu'elle se trouve en déplacement.

Hiérarchie :



Les Hapiens accordent autant d'importance à l'efficacité qu'à l'esthétisme, y compris pour l'humble chasseur.

Rang 1 – Enseigne : Les Enseignes sont les individus au rang le plus bas dans l'échelle de la Flotte Éternelle. Souvent issues des académies navales où elles n'ont su tirer leur épingle du jeu face à une concurrence féroce, elles ont pour mission d'accomplir toutes les missions de maintenance du vaisseau, d'être des opérateurs sur le pont ou des canonniers et forment l'épine dorsale de l'équipage d'un vaisseau lourd.

Rang 2 – Capitaine de Vaisseau : Les Capitaines de Vaisseau sont généralement placés à la tête d'une Frégate ou d'une Corvette ou placés sous l'autorité d'un Capitaine de Destroyer ou d'un Amiral à qui ils serviront d'ordonnances. Dans les deux cas, il s'agit d'individus remarqués lors de la sortie des académies navales, mais ayant besoin d'acquérir l'expérience nécessaire pour commander un vaisseau lourd.

Rang 3 – Capitaine de Destroyer : Les Capitaines de Destroyer sont placés à la charge des vaisseaux les plus lourds, que cela soit des Stations Spatiales de combat Hapienne ou des Destroyers Sith ou Calamari. Officiers expérimentés, l'on trouve également des individus issus de la noblesse disposant d'assez d'influence pour entretenir une flotte de guerre ainsi que des Sith, placés à la tête d'un vaisseau par le Seigneur qu'ils ont juré de servir.

Rang 4 – Amiral : Poste le plus prestigieux au sein de la flotte, un Amiral est toujours placé à la tête d'un Vaisseau Lourd, voir pour les plus influents et méritants d'entre-eux l'un des Star Dreadnought de la Flotte Éternelle. Ils sont souvent issus de la noblesse Hapienne ou Sith, les Matriarches, Seigneurs et Dames Sith appréciant pouvoir incarner leurs puissances au travers de l'image d'un puissant vaisseau de guerre. Toutefois, l'unité GEMINI du vaisseau représente un rappel permanent de la puissance de la Reine se trouvant toujours au-dessus d'eux.

Rang 1 – Pilote : Un Pilote de chasse est un individu s'étant fait remarquer pour ses performances de pilote au sein d'une académie navale durant sa formation et ayant suivi la spécialisation pour devenir pilote, ou se l'ayant vu imposé par sa famille ou son école. Chez les Hapiens, l'on trouve une majorité d'hommes dans les rangs des pilotes, les femmes recherchant les postes les plus prestigieux à la tête des navires de guerre. Toutefois, les pilotes de chasse du Consortium n'ont rien à envier à leurs homologues Républicains et Impériaux et peuvent représenter des adversaires redoutables, même isolés.

Rang 2 – Capitaine d'Escadrille : A la tête d'une escadrille de douze appareils, un Capitaine est un individu expérimenté disposant de nombreuses victoires aériennes ou ayant de nombreuses missions de bombardement à son actif lui permettant de coordonner les manœuvres de son escadrille sans sacrifier à son efficacité personnelle.

Rang 3 – Commandant d'Escadron : Vétéran ayant accompli un très grand nombre de sortie et pouvant se vanter d'avoir accompli l'impossible, un commandant d'Escadron dirige une formation complète de chasseur ou de bombardier en combat et dispose de toute liberté tactique pour accomplir ses missions. Certains Sith, recherchant l'adrénaline de l'action, suivent la voie des pilotes plutôt que celle d'officier de flotte et ils deviennent alors parmi les pilotes les plus redoutables de la galaxie.



Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum