Aller en bas

Journal d'Alamia "Ereneda" Ozanhea Empty Journal d'Alamia "Ereneda" Ozanhea

le Jeu 28 Fév 2019 - 12:07








Histoire :


An 1477 ABY : Naissance sur Hapes
An 1487 ABY : Integre l'académie Sith sur Korriban
An 1490 ABY : Nommé apprenti Sith du Seigneur Darth Asta
An 1491 ABY : Remporte le tournoi des Apprentis Sith et est nommé Chume'da
An 1495 ABY : Création du sabre et de l'épée, devient officiellement la princesse heritiere.
An 1500 ABY : Chume'da accompli et combattante pour Hapes



Description Physique :


Hapes, capitale autoproclamée de la perfection physique de la galaxie. Et il serait difficile de le contester en voyant un habitant de cette planète. Que ce soit les mensurations parfaites et les formes aguicheuses des femmes ou les muscles saillants et la virilité transpirant des hommes, notre seul défaut étant une vue de nuit plutôt mauvaise. Moi, Alamia Ozanhea, ai ainsi la chance d’être née dans cette société, héritant ainsi d’un corps capable de mettre n’importe qui dans tous ses états juste en posant les yeux dessus.

Mesurant 165 centimètres pour 63 kilo, je possède des mensurations dites « idéales » avec un 90-60-90. Ainsi, si ma taille ne correspond pas à la correspond absolue, mes formes avantageuses rattrapent le tout sans problème pour souligner un corps finement musclé par les nombres sessions d’entrainement, mais où aucune trace de graisse ou de cellulites ne transparaît, laissant ainsi un corps vide de toute imperfections. A cela s’ajoute une chevelure d’un blanc immaculé, dont les longues mèches retombent en partie sur l’épaule. Ses cheveux sont ainsi coiffés pour avoir une frange recouvrant la partie droite de mon front, s’arrêtant au-dessus de mon œil, la partie gauche étant renvoyé vers l’arrière et accroché au centre par une pince. Sous cette chevelure, se trouve un visage ovale au traits fin et délicats, à l’exception de mes yeux d’un bleu électrique qui dégage une certaine froideur quand on se met à les fixer.

Ces yeux, je les dois à mon statut de Chume’da. Notre peuple ayant des problèmes à voir dans le noir, j’ai accepté de recevoir des prothèses oculaires afin de combler ce problème. Mais finalement, ce n’est pas dérangeant et ne rend pas mon visage disgracieux. En effet, des sourcils fins d’un brun clair surmontant mes yeux en amandes au cil toujours brossé, un nez aquilin légèrement retroussé, une paire de lèvres fines agrémenté de très légères couches de rouges à lèvres pour éviter de dénoter avec ma peau claire, des oreilles bien souvent orné de bijoux et partiellement dissimulé par mes cheveux, pour finir sur des pommettes légèrement rosées.

Mais bien évidemment, des cours généreuses et affriolantes, ainsi qu’un mignon attirant et séducteur ne font pas tout. Il faut aussi une garde-robe qui va avec pour souligner le tout. En tant qu’héritière au trône, je possède donc une armoire ne connaissant pas de limites. Celle-ci se compose de tout type de vêtements : des tenues légères pour les entraînements au sabre, des robes pour les soirées au palais ou lors de sortie chez la noblesse, des armures de combat légères pour le champ de batailles, ou tout simplement des tenues « civil » pour se balader au palais, même si ses tenues sont bien plus décorées et riches que les tenues qu’on peut trouver sur de simples citoyens. Et évidemment, en complément de cela, il y a également des tenues bien plus suggestives, comme des robes au décolleté profond, ou encore d’autres possédant une légère ouverture au centre de la poitrine, laissant apercevoir un début de poitrine, ainsi que des sous-vêtements que seul des danseuses Twi’Lek oseraient porter. Le tout est embelli par différents accessoires, tel des colliers ou des bracelets, que je porte rarement, mais qu’il m’arrive de mettre lors de certains événements pour compléter mes tenues. Et mine de rien, ces tenues sont assez démonstratives de ma personnalité.



Description mentale :


Erenada veut dire « celle qui surpasse tous les autres ». Il s’agit d’un terme de la langue Happienne pour designer celles qui s’élèvent tellement haut qu’elles en sont intouchables. Depuis quelques années, j’entends certaines personnes utiliser ce terme pour me qualifier. Et je dois bien dire qu’au vu de mon parcours et de mes compétences, ce mot resonne à travers moi, me définissant parfaitement. Que ce soit le maniement parfait de l’épée Sith et quasi-parfait du sabre-laser, mon talent inné de puiser dans le Côté Obscur pour y puiser toute la puissance qu’il peut apporter, mes compétences de charmes et de manipulation en politique avec la noblesse Hapienne ou bien mes capacités dans le domaine de la luxure pour satisfaire mes amants ou amantes, peu m’égalait, même s’ils existaient.

Mais bien évidemment, je ne me résume pas juste à cela. En tant que Chume’da, j’ai certaines responsabilités à tenir. Et la plus importante est la question de l’avenir du Consortium une fois que je serais à sa tête. Il faut que je réfléchisse à ce que je ferais. Pour l’instant, un des gros problèmes à corriger, c’est le peu de pouvoir qu’on les Sith. Quand je vois la reine avec tous ses conseillers, sans vraiment concerter le Conseil Noir, j’ai l’impressions que les SIth sont relégués au second plan. Pourtant, sans la remise sur pied du culte Sith, nous n’en serions pas là aujourd’hui. Je ne demande pas non plus de passer uniquement par eux, mais je trouve qu’une collaboration plus étroite entre Sith et Hapiens serait extrêmement profitable.

Une chose qui elle, cependant, sera à poursuivre, sera la recherche cybernétique. Nous ne sommes pas tous des sensitifs, et ne pouvons compter uniquement sur les Sith pour gagner la guerre. Les améliorations deviennent donc un excellent moyen d’améliorer nos troupes, ainsi que la tête de l’état. Mais il faudra aussi légiférer tout ça correctement pour éviter les débordements et addiction.

Enfin, des débordements, on en trouve déjà d’un autre genre avec les Matriarches et leur complot ainsi que leur tentative d’assassinat sur ma personne. Malheureusement, nous n’arrivons jamais à les relier à une matriarche en particulier, les assassins ne se promenant avec aucun indice. Cela finit ainsi par entrainer une sorte de paranoïa généralisé. Quand on peut se faire attaquer dans sa chambre, parmi ses troupes avant un assaut ou lors d’un déplacement politique, n’importe qui peut devenir un assassin potentiel. Et finalement, tout cela s’est transformé en jeux politique où je tente d’amadouer certaines matriarches de mon côté afin d’être tranquille et pouvoir respirer, mais aussi assurer la suite pour la future Chume’da.

Et au vu du contexte actuel, même si je crois en la reine, il n’est pas impossible qu’une nouvelle Chume’da soit choisi plus vite que prévu. Entre la République et l’Empire, cette guerre prenait une sacrée ampleur et tout pouvait arriver à tout à instant. D’un côté, nous avions la République et ses Jedi, ennemi naturel des Sith. En soi, la République n’était pas quelque chose que je voyais comme une grande menace, étant pas mal embourbé dans une certaine bureaucratie. Par contre, je ne pouvais nier la puissance de l’armée ainsi que de leurs flottes qui nous causaient pas mal de problèmes et qui donc devait, au même titre que les Jedi, disparaitre. De l’autre côté, nous avions l’Empire, avec j’avais plus d’atomes crochu. Il faut dire qu’au-delà de la neutralité que nous avions su conserver à la naissance du Consortium, l’Empire et les Sith ont une certaine connivence. Bien sûr, rien à voir avec l’Empire Sith d’il y a 5000 ans auquel le Consortium fait écho. Mais je garde un œil dessus car, je pense qu’à terme, il pourrait se révéler soit un allié de circonstance, soit un voisin non belliqueux. Je pense donc qu’il faudrait pouvoir commencer des discussions avec pour un cessez-le feu, afin de peut-être pouvoir créer une alliance temporaire le temps de régler cette guerre.

Mais bon, je parle de mes compétences, de politique et d’avenir, mais tous cela ne m’empêche pas d’avoir peur. Une peur liée à Darth Ânkh. La peur de perdre mon libre arbitre quand je deviendrais sa nouvelle enveloppe. Continuerais-je à penser par moi-même où je me transformerais en une simple coquille vide. Mais surtout, suis-je à la hauteur ? Arriverais-je à gouverner ? L’esprit de Ânkh m’accepter a-t-il bien comme réceptacle ? Toutes des questions qui hante mon esprit. Mais aussi qui me pousse à me surpasser et à donner le meilleur moi-même pour être digne de ce rôle.



Armement :



Arme intemporel, l'épée Sith est presque aussi vieille que les Sith eux-mêmes. Véritable vestige du premier empire Sith, encore aujourd'hui, elle demeure puissante et sacré. Savoir en manier une est preuve d'une grande maîtrise de la Force, car rare sont ceux ayant les connaissances pour l'utiliser.
Amélioration :


Arme noble utilisé par les sensitifs, le sabre-laser n'est pas celle que je préfère. Ma maîtrise en demeure excellente, presque autant que celle de l'épée, mais elle demeure mon arme secondaire, dans le cas où je serais désarmée ou je perdrais mon épée. Celui demeure donc assez simple, même si possédant tout de même un certain cachet afin de ne pas dénoter avec l'image que je tente de donner. J'y ai tout de même rajouté une touche personnelle, choisissant un cristal au teint noir au lieu de rouge. Elle ne comporte egalement aucun bouton, ayant besoin de la Force pour être activé
Amélioration :




Tenues et armure:



[url=#] Armure[/url]
#
Amélioration :




Créations génétique:



Sublime créature, mes lions sont mes plus fidèles compagnons. Ils m’accompagnent dans presque tous mes déplacements, assurant ma sécurité à n’importe quel instant. Partant originellement d’un Narglatch capturé sur Naboo ou Orto Plutonia, ils ont été croisés à des Reek pour rendre leur peau plus épaisse et résistante, à tel point que seul des armes laser ou des armes lourdes arrivent à les blesser. Mesurant 1 mètre 66 de haut pour presque 6 mètres de long, ce sont d’excellent destriers pour peu qu’ils aient été domptés. Leurs crocs et griffes demeurent également terrifiant, capable de passer outre des armures classique, voir même d’endommager des véhicules de guerre. Une fois lâchés sur le champ de batailles, ils sèment la terreur dans les troupes ennemies.




Le Doashim, bête originaire de Ryloth et provoquant l’effroi chez quiconque croise sa route. Redressez-le sur deux pattes, faites-le mesurer 2 mètres 30, augmentez sa force physique pour qu’il puisse soulever 200 kilos et sa masse pour qu’il déracine des arbres centenaires en pleine course. Voilà de quoi en faire une créature qui insinue le doute et la peur chez l’adversaire. Encore plus qu’en certain sont équipé de vibro-haches proportionnel à leur taille. De véritables bœufs, c’est toujours un régal de les voir décimer les rangs ennemis, et parfois les blindés. Le seul problème, c’est qu’au milieu de l’action, ils ont parfois tendance à tuer aussi des soldats à nous.




Bien moins féroces que les Dragon d’Acier, les Wyvern demeurent cependant presque aussi terrifiantes. Née du Twirl, petite créature originaire de Naboo, celle-ci fut croisé a d’autre espèces afin d’augmenter drastiquement leur taille pour devenir un prédateur volant d’une efficacité redoutable. L’une des créatures avec laquelle ils ont été croisés est le Dewback pour sa peau écailleuse afin de la rendre insensible à la plupart des armes, même si des tirs de chars ou des missiles bien placés peuvent avoir raison d’eux. Faisant ainsi 10 mètres de long pour 6 de haut, les Wyvern sont des créatures s’attaquant aussi bien chasseurs ennemis qu’au troupe au sol, et notamment aux véhicules blindés qu’ils soulèvent parfois à plusieurs pour les lâcher depuis les cieux. Enfin, ils me servent aussi parfois de montures pour rejoindre rapidement des zones eloignés, même si c’est assez occasionnel.





Vaisseaux et véhicules :


Journal d'Alamia "Ereneda" Ozanhea Vaisse49

Le Sith Fighter, collaboration entre Sienar et les Seigneurs Sith, est le chasseur de supériorité aérienne ultime : ses commandes sont toutefois si exigeantes que seul un sensitif peut piloter cette machine et cette dernière est si nerveuse qu'elle pousse naturellement vers le côté Obscur ceux qui s'installent à ses commandes.

Taille : 17,4 mètres
Armements : 2 canons laser, 2 canons lasers lourds, Un lanceur de missiles tactiques, Un lanceur de torpilles à Protons
Classe de l'Hyperdrive : x1 (x4 de secours)
Équipage maximum : 1 pilote
Nombre de passager / de troupes embarquées : 0
Équipement auxiliaire : Assistance à la visée, Générateur de bouclier, Système de camouflage Stygium



Résidence :




Bible RP :


Celui qui veut apprendre doit souffrir  
Statut : Terminé
Lieu : Hapes, Château de Per'Agthra, salle d'entrainement
Date : 1500 ABY (RP N°1)
Participant : Arcanis
Résumé : Entrainement hebdomadaire entre Arcanis et Alamia


Une entrevue determinante  
Statut : Abandonné
Lieu : Hapes
Date : 1500 ABY
Participant : Jaraël Thunkara
Résumé : /

Une prédiction vitale  
Statut : En cours
Lieu : Yavin IV, Temples Massassi
Date : 1500 ABY
Participant : Darth Kairos
Résumé : /



Famille et proche :





Avatar

Danzach Ensladd


J'ai toujours eu un peu de mal avec mon pere qui etait bien plus concentré dans son travail que ma mere qui essayait de me voir le plus souvent possible. J'ai ainsi grandis avec un pere tres absent, ayant meme parfois l'impression de ne pas avoir de pere tout court. Le connaissant assez peu, je ne peux pas dire grand-chose sur lui si ce n'est que c'est quelqu'un de tres investi dans son role.




Avatar

Kiaryl Ozanhea


Maintenant général des Légions Sith, ma mére est une combattante et une militaire dans l'âme. Tout comme mon pere, j'ai peu de souvenirs passé avec elle, mais du peu de ce que je me souviens, je n'ai pas eu à me plaindre. Elle cherchait a avoir sa place de mere avec moi, voulant ainsi me montrer l'affection qu'elle me portait. Et malgre le peu de temps passé ensemble, cela marcha. Malgré tout ce que Sarakyla a fait pour moi, je considere ma mere comme ma mere et personne d'autres ne pourra remplir ce rôle.




Avatar

Sarakyla Claven


Une seconde mére à mes yeux. Ce fut celle qui etait le plus proche de moi en l'absence de mes parents. Ayant toujours des elans de tendresse à mon egard, ce qui faillis lui couter sa place, elle s'est egalement montré trés à l'ecoute avec moi. ça me paraissait donc logique de la ramener au palais lors de mon ascension en tant que Chume'da, lui octroyant alors le poste de servante officielle de la princesse




Avatar

Elisdia Plobarn


Tout comme Sarakyla, elle fut extremement proche de moi, mais plus comme une grande soeur que comme un mere de substitution. Elle aussi etait tres a l'ecoute, me servant de confidente et tentait de me faire le plus plaisir possible. Ainsi, je n'ai egalement pus me retenir de l'emmener avec moi au palais afin de lui offrir le même poste que son ainé.







Equipe principale :





Avatar

Itha Toddaimmi


Une nautolan assassin Sith d'une efficacité remarquabale. D'une souplesse et d'une agilité assez exceptionnelle, elle bougeait comme personne en combat, se mouvant telle une danseuse. En dehors de ça, elle prenait sa tâche trés aux serieux et etait toujours concentré, dormant assez peu pour etre sur qu'il n'y ait pas de soucis. Elle se retrouvait ainsi à m'accompagner presque partout afin de me defendre. Et même si je trouvais cela assez lourd au debut, nous nous sommes ainsi rapproché au point d'etre amante.




Avatar

Sil Hu


je ne vois pas beaucoup Sil Hu. En même temps, a part lord de reunions exceptionnelle ou aprés la torture d'un possible ennemi, je n'ai pas vraiment de raison de passer du temps avec lui. Mais je dois lui reconnaitre une grande passion pour son travail ainsi qu'un grand savoir-faire, reussissant toujours à recuperer des informations peu importe la personne en face de lui.




Avatar

Yolzula Vavvos


Yolzula est celle que je vois le moins, ne requerant sa presence que lors de missions speciales ou sur certains champs de batailles. Et à ce moment, elle revele tout son talent de combattante et de sensitifs. C'est dans ces moments de bravoure que je sais que je peux compter sur elle quand c'est vraiment important.




Avatar

Maxant Prelask


Le membre le plus mysterieux du groupe. En même temps, j'ai toujours eu du mal avec ce groupe de Sith, les trouvant deconnecté de tout et tres renfermé dans leurs mondes. Heureusement, ils savent quand même se montrer utile et je n'ai clairement pas à me plaindre de ses predictions, même si elles sont parfois assez cryptiques.







Membre du trône:





Avatar

Darth Ankh


Reine Eternelle du Consortium, elle le modele de quasi-perfection que je m'efforce d'atteindre. Celle qui m'inspire le plus dans mon envie de me surpasser. Ma relation avec elle demeure ainsi extremement importante et vitale : mentor, maitre, guide, professeur. Darh Ankh represente ainsi tout cela pour moi au dela d'etre une reine. Et je pense que c'est pour ça que je lui voue autant de respect.




Avatar

Isis Gemini


Ma relation avec Isis est assez froide. Pas que nous nous detestons, je dirais même qu'il y a une sorte de relation de respect l'une envers l'autre pour avoir atteint une telle position, mais ça ne va pas au dela.




Avatar

Arcanis


Arcanis est une des personnes avec qui je me sens le mieux, malgré que le peu de fois où je la vois, c'est pour prendre des coups, celle-ci etant mon maître d'arme attitrés. Mais elle est aussi une sorte de confidente. Etant ainsi une personne au visage double à la fois martiale et dur ainsi que douce et attentionné.







Connaissances et contact :





Avatar










Opposants & Adversaires :





Avatar

#







Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum