Aller en bas
Darth Ânkh
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume

Mirta Skirata [PV de Ruusaan Anade] Empty Mirta Skirata [PV de Ruusaan Anade]

le Sam 19 Jan - 1:13
Mirta Skirata [PV de Ruusaan Anade] Signam11





Description physique :


Mirta Skirata est une grande et belle femme selon les critères de la culture mandalorienne. Bien qu'elle ne soit plus à la fine fleur de l'âge du haut de ses quarante-huit ans, la mandalorienne demeure en grande forme physique; Donneuse génétique notamment de Ruusaan Anade, qu'elle entraîna personnellement, elle lui ressemble en de très nombreux points. Deux principaux points permettent cependant de les distinguer : en raison de la gravité plus forte de Mandalore, où Mirta a grandit, la Skirata est un peu plus petite du haut de ses 1m75 et un peu plus trapue, plus robuste que la clone. Mirta porte également des cheveux blonds plus courts, qu'elle noue souvent en chignon pour ne pas être gênée au combat ou sous son casque, laissant de rares mèches libres.

Ses nombreuses années de service en tant que Commando Mandalorienne l'a dotée d'une musculature fine mais solide, tout comme son goût pour le Teras Kasi, le combat de mêlée et le combat à mains nues. Très peu cybernétisée par choix, elle porte de nombreuses cicatrices sur sa peau, fruits d'innombrables combat pour son clan et les Protectorats. Une légère balafre, datant de plusieurs années, peut être distinguée au dessus de sa paupière et en dessous de son œil droit. Cependant plus fine que la moyenne des femmes mandalorienne, Mirta se distingue par une grande rapidité au combat, une grande dextérité et beaucoup de souplesse. Son expérience l'a dotée d'une force physique respectable selon les critères mandaloriens, notamment pour une femme qui a refusé d'être cybernétisé, autant que possible. Les aruetiise verront rarement un sourire fleurir sur son visage, bien que la chose soit nettement plus fréquente au sein de son clan, et qui éclaire ses traits plutôt secs et austères.

Elle porte presque en tout temps une beskar'gam, ou "Peau de métal". Armure intégrale forgée en beskar et dotée de quelques améliorations cybernétiques mandaloriennes, elle a choisit de la peindre en orange (joie de vivre) et rouge (honneur rendu à un père) (Autres couleurs possibles, selon les armures du feat choisi, à savoir Samus Aran de la série Métroïd). Parmi les pièces qui composent son équipement, elle porte sur elle des blasters lourds (au choix du joueur), une bes'kad (lame en beskar), des kad (couteaux de combat), des grenades, un fusil-blaster et surtout, un fusil verpine (Suggéré, au choix du joueur en termes d'équipement).


Description psychologique :


Mirta Skirata est une femme au fort caractère. Très sérieuse, elle ne plaisante pas beaucoup, bien qu'il lui arrive de rire de plaisanteries de son entourage au sein du clan ou entre amis. Afin de faciliter son métier, elle s'est familiarisée avec plusieurs autres langues dans la galaxie (Basic, corellien, huttese) pour ne pas être limitée au seul Mando'a et se faire comprendre dans la galaxie. Bien qu'elle ne soit pas toujours sur le dos de ses équipiers et éventuels subordonnés, elle est stricte sur l'observation d'un respect mutuel et ne mâche pas ses mots quand elle estime une réprimande ou engueulade être nécessaire. En son état de Commando Mandalorienne, elle s'est versée autant qu'elle le puisse dans les domaines exigés par sa fonction avant de ne pas ralentir les performances de son équipe ou personnelles.

Connaissant bien la réputation des Sith, des hapiens et des diverses agences d'espionnage, la mandalorienne a travaillé autant que faire se puisse à accroître sa résistance mentale à la torture naturellement, et sait faire preuve d'une grande résilience mentale au combat. Dotée d'un esprit vif et intelligent, elle a montré des qualités de meneuse de troupes et de tacticienne. Elle est en outre pragmatique et très franche, ce qui peut parfois la desservir. S'il est rare de la voir en colère, elle peut faire preuve d'une colère ressentie quand elle en a vraiment ras le bol de quelqu'un ou d'un incompétent. Elle suit son propre code de principes, qui est basé sur le code d'honneur mandalorien. Dotée d'une grande confiance en elle et en ses capacités, elle a assez de bouteille désormais pour savoir admettre quand une retraite ou un repli stratégique est à envisager afin d'éviter une déconfiture ressentie. Plutôt responsable de nature, elle a la tête sur les épaules et sait se raisonner la plupart du temps. Implacable mais pas cruelle, elle ne torture que si elle n'a pas d'autres options.

Elle est très protectrice envers son clan et ses proches, notamment les enfants. Si elle n'a pas eu d'enfant naturel à ce jour, ne s'étant jamais mariée et demeurant encore célibataire à ce jour, elle est attentive et garde un œil sur les clones qu'elle a instruit, surtout la poignée de clones dont elle est la donneuse génétique. Elle a noué une relation particulière avec l'une d'entre eux, Ruusaan Anade, une ancienne clone qu'elle a formé tout personnellement et qu'elle considère comme ce qu'elle a de plus proche d'une fille bien qu'elle la trouve trop dévouée à la cause républicaine et aimerait bien qu'elle rejoigne le clan Skirata après tant d'années de loyaux services auprès de la République. Inversement, elle peut se montrer assez distante et froide avec les aruetiise - étrangers - plutôt farouche de prime abord et très fière. S'il est difficile de nouer des amitiés avec la mandalorienne, les quelques qu'elle s'autorise sont pérennes et durables. Elle prend ainsi très mal la trahison. Elle n'aime pas les politiciens, qu'elle trouve généralement faibles et lâches, peu fiables.

Elle traite pareillement ses interlocuteurs, qu'ils soient humains ou non, hommes ou femmes. Elle ne se laissera pas marcher sur les pieds, et est difficilement intimidée. Si elle est très difficile dans son choix de partenaire de vie, elle reste à ce jour une perpétuelle insatisfaite qui n'estime pas avoir trouvé de conjoint à sa mesure. Ressentant malgré tout une fibre maternelle, n'ayant que très peu de chances d'enfanter elle-même en raison de son âge et de sa profession, Mirta est généralement ouverte à l'adoption d'individus qu'elle juge dignes d'être mandos.

Au vu de sa méfiance innée et naturelle envers les sensitifs à la Force, Jedi, Jedi impériaux comme Sith, elle voue une prudence certaine envers le Consortium éternel, voyant mal l'influence des Sith sur ce dernier. Les Jedi lui semblent être pour l'heure un moindre mal, tant qu'ils ne viennent pas chercher des noises au clan ou aux Protectorats, dont elle s'accommode difficilement. En ce qui concerne la République, certains plus conservateurs chez les mandos critiquant sa participation en tant que donneuse génétique de la Grande Armée, Mirta considère pour le moment qu'ils sont bons payeurs et qu'ils sont, comme les Jedi, un moindre mal avec lequel coopérer sur certains points tant qu'ils n'ont pas la prétention de venir dicter leurs lois sur leurs territoires, ni imposer leur vision des choses. Son opinion de l'APEX est neutre, pour l'heure.





Histoire :


  • 1452-1464 : Mirta naît sur Mandalore, dans le clan Skirata, de deux parents mandaloriens (Noms au choix du joueur), sa mère étant une ingénieure aéronautique, son père étant Ori'Ramikade. Elle y passe toute son enfance, instruite selon les traditions mandaloriennes et les six commandements du Resol'nare. Formée au combat, elle se distingue tôt pour ses aptitudes au combat à mains nues et à la mêlée, compensant sa morphologie légèrement plus mince que la moyenne des femmes mandaloriennes. Intelligente et vive d'esprit, elle hésite longtemps entre l'ingénierie et l'art du combat, avant de s'orienter vers ce dernier plus spécifiquement. Elle fut éduquée principalement par sa mère, bien qu'en tant que fille unique, elle reçut également des leçons de son père au combat. Elle réussit les épreuves du passage à l'âge adulte à ses 12 ans (Nature de l'épreuve à la discrétion du joueur), passant du statut d'Ad à celui de Mando'ad.. Plutôt que de chercher à fonder une famille, bien qu'elle soit alors plutôt courtisée, la jeune femme choisit de répondre à l'appel des armes et de s'engager dans une carrière de mercenaire.

  • 1464-1468 : D'abord assez indépendante et soucieuse de soutenir tant son clan que sa famille, tout en se faisant une certaine expérience, Mirta s'engage en tant que mercenaire pendant plusieurs années, préférant une certaine neutralité dans la sélection de ses contrats, s'ils sont bien payés. Cependant, elle tend à privilégier des régimes plus modérés tels que l'Empire et la République que le Consortium Éternel, observant avec un dédain plus prononcé la politique et la société hapienne, où l'influence des utilisateurs de la Force est la plus prenante. Lentement mais sûrement, elle se bâtit une solide réputation et finit par rejoindre un groupe des corps des Ori'Ramikade en tant que Verd'ika, afin de pouvoir aguerrir ses compétences et participer à des missions plus intéressantes, trépidantes et mieux rémunérées (Membres de l'équipe au choix du joueur), où tant sa force de caractère que ses compétences lui permettent de s'intégrer à l'équipe. Elle participa à plusieurs opérations républicaines contre le Consortium notamment (Nature des missions/contrats au choix du joueur), jusqu'à se hisser au rang d'Alor'ad l'année de ses 16 ans, où elle troque son armure de duracier pour une armure en beskar ou "Beskar'gam"

  • 1468-1480 : Si elle n'apprécie pas nécessairement l'influence des Jedi côté républicain, ce régime démocratique entre moins en contradiction avec ses principes et paye plutôt bien, donc est un "moindre mal" à ses yeux. C'est dans cette perspective qu'elle accepte, avec l'accord de son clan, de rejoindre le programme de clonage de la République en tant que donneuse génétique et entraîneuse, effectuant ainsi en parallèle une carrière en tant que Cuy'val Dar. Ainsi, comme d'autres de ses pairs, elle aspire à mieux connaître les méthodes de combat républicaines et à repérer les profils intéressants parmi les clones sous sa tutelle, dans le cas où plusieurs d'entre eux souhaiteraient rejoindre le clan Skirata après leur carrière militaire auprès de la République. C'est ainsi qu'elle s'intéressa notamment à l'une de ses clones, qu'elle prénomma Ruusaan et qu'elle entraîna personnellement dès ses premières années, appréciant tant sa personnalité que le potentiel qu'elle discernait chez la "Null" avec une bonne formation. Elle fut très exigeante avec elle, la considérant comme sa "fille spirituelle" et les autres clones qui rejoignirent son équipe, Jaster, Fenn et Kreizen, observant avec une certaine approbation la dynamique entre eux. Elle les accompagna sur leurs premières missions de terrain pour leur apprendre le métier, avant de les laisser voler de leurs propres ailes au sein des commandos ARC, tout en supervisant à distance leurs progrès, succès et insuccès. Continuant sa carrière en parallèle, elle finit par acquérir suffisamment d'expertise et de réputation pour se hisser au rang d'Al'verde à ses 28 ans.

  • 1480-1490 : Elle participa évidemment à plusieurs batailles au cours de l'opération Lord_Over (Description des batailles à la discrétion du joueur, selon le contexte républicain et les fiches des autres joueurs), en quête d'une bonne rémunération, de nouveaux défis et du challenge, bien que sur d'autres terrains que l'Escouade Omicron qu'elle avait notamment formée. En dépit de la relative distance qu'elle s'est toujours efforcée de préserver par rapport à ses clones et les clones qu'elle a formé, la disparition de Ruusaan au cours de l'opération l'affecta comme si elle avait perdu son propre enfant. Elle garda à l’œil les clones survivants de l'Escouade Omicron, Jaster, Fenn et Kreizen, et recommanda l'intégration du clone Duran pour rééquilibrer le groupe amputé d'un membre. Lorsque ces quatre clones terminèrent leur service militaire en 1488, après dix ans de carrière, et émirent le souhait de rejoindre les Protectorats Mandaloriens et plus spécifiquement le clan Skirata, Mirta les aida à s'intégrer au clan et à s'ancrer davantage dans leur culture, telle une mentor.

  • 1490-1500 : Mirta continua de mener de front ses deux carrières principales, en tant qu'entraîneuse des clones et qu'Alor'ad au service des Protectorats. Informée par Jaster et les membres des anciens Omicron de la survie de Ruusaan, elle en fut à la fois rassurée, fière et contrariée que la concernée n'ait pas daigné donner signe de vie. Elle fut assez désappointée de la voir rejoindre les rangs du Renseignement Républicain, l'espionnage n'étant guère bien vu par la culture mandalorienne, en dépit des raisons objectives avancées par sa protégée et des discussions houleuses qu'elles partagent régulièrement. Elle fut ravie de voir Jaster et Ruusaan se rapprocher, et enchantée de leur union en 1495, à laquelle elle participa. Elle espère que l'influence de Jaster, qu'elle pressent positive, pourra convaincre sa clone et fille spirituelle à adopter une vie plus sage sur Mandalore, auprès des siens, mais reste en retrait de leurs discussions.. En dépit de l'élection de Ruusaan au poste de Directrice du Renseignement Républicain, elle ne désespère pas que cette dernière se retire au moins du service actif d'ici la prochaine demi-décennie, si la Manda est avec eux.






  • Mirta Skirata [PV de Ruusaan Anade] 1522008726-signa2
    Revenir en haut
    Sujets similaires
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum