Aller en bas
Jaraël Thunkara
Dame Assassin Sith
Dame Assassin Sith
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Jaraël Thunkara

le Mer 2 Jan - 22:40



Equipement :


Fouet Laser

Jaraël porte constamment sur elle un fouet-laser à la poignée noire et brillante et aux boutons rouges vif. Recouverte d'un tissu anti-dérapage, la poignée est reliée à une longue gaine de près de trois mètres de longueur, recouverte d'énergie pure. Comme souvent de part les traditions Sith, la lanière est recouverte d'une lueur brillante rouge.

Sabre-Laser

L'Assassin Sith porte cette arme lorsqu'elle se trouve au front ou parfois par simple coquetterie. Cette arme, prise il y'a quelques années sur le corps d'une Ombre Jedi, est recouverte de cuir et dégage une lame jaune. Un émetteur de parade lourd lui permet une bonne assise et maniabilité, adapté au style varié du Niman.

Masque de combat

Sculpté dans le crâne d'un Bantha, ce masque de combat a été soigneusement amélioré par les ingénieurs des Assassins. En effet, malgré son allure rustique, il cache un véritable arsenal militaire. Inspiré par les modèles de casques clones, le masque détient en fait une visière, englobant la tête, teinte en noire. Ce casque est ainsi équipé d'un respirateur, permettant une autonomie de quelques minutes aussi bien sous l'eau que dans l'espace. Un comlink a été également intégré au système de survie. Les deux yeux sculptés dans la partie extérieure en os laissent quant à le doute sur la nature de la combattante tout comme le modificateur de voix qui peut aisément laisser penser à une voix plus rauque et féminine que le ton habituel de Jaraël.


             

Description physique :


D'une taille d'un mètre soixante-cinq, Jaraël a tout de la poupée de porcelaine, en apparence du moins. Avec sa peau d'albâtre au grain fin et parfaitement entretenue, la Sith a la chance de compter sur la beauté d'une lignée de Miraluka parfaitement intégrée à la gynécocratie Hapienne. Son visage arbore ainsi des traits fins et bien dessinés, des lèvres fines et naturellement rouges ainsi qu'un petit nez aquilin ajoutant du chien à son allure générale. Seuls les deux cavités de ses orbites, à l'aspect brûlé, peuvent créer un réflexe de rejet ou de dégoût inconscient. Cependant, Jaraël a appris dès son enfance à cacher cette particularité derrière différents masques. Certains sont très travaillés, à l'image de celui qu'elle arbore au temple de Ziost (cf. avatar), d'autres sont taillés pour la peur, comme son masque de combat ou encore pour la séduction. A vrai dire, ces derniers ressemblent à ceux des holoporn que l'on pourrait croire que Jaraël se fournit auprès des mêmes compagnies, voir des acteurs directement...

Ses cheveux, d'un blanc cendré sont généralement gardés longs et relâchés mais sont loin de constituer un élément de beauté ou flagrant chez la Sith. Secs et épais, c'est une véritable gageure pour la femme de les entretenir. Cependant, leur présence est nécessaire à l'image, importante aux yeux de Jaraël, de femme séductrice et bien dans sa peau dégagée. Cette vision est renforcée par son corps menu et tonique, possédant que les formes féminines les plus basiques : une taille fine et une poitrine des plus légères. L'assassin ne peut donc compter que sur sa vitesse et son énergie pour combattre, ne disposant que d'une force médiocre et d'aucune d'endurance.

Son style de combat est d'ailleurs très proche des Formes qu'elle maîtrise qui sont le Shii-Cho, le Niman et le Reverse Shien. Ainsi Jaraël compte beaucoup sur les mouvements rapides, voir acrobatiques conférés par la Forme VI et sur la surprise et la vitesse des attaques de la variante du Shien lorsqu'elle attaque. Sa défense est beaucoup plus erratique et classique, devant se replier sur l'utilisation d'un sabre laser plus classique. C'est pourquoi le style de Jaraël est largement axé sur l'attaque et la déstabilisation de l'utilisation de lutter contre un fouet, lui permettant également d'user des pouvoirs de la Force tout en maintenant l'assaut.

En dehors du combat, où grognements et insultes éraillées s'enchaînent, Jaraël est dotée d'un joli mezzo-soprano aux accentuations nobles qu'elle a appris à moduler à volonté. Ainsi son parler se fait généralement classe, avec une pointe nasillarde dont elle n'arrive pas à se débarrasser. Assez chaleureuse, la Sith n'hésite pas à être tactile. Cependant, elle n'est pas la séduction exacerbée et presque vulgaire mais plus dans la création de liens affectifs malgré elle. En présence d'autres Sith, ou simplement se protéger, l'Assassin sait se créer un véritable carcan de glace et de maîtrise de soi, le visage renfermé et plongé dans l'ombre de sa tunique...

             

Description mentale :


Les traditions sont nombreuses sur Hapès et leurs poids façonnent ses habitants. Jaraël s'est donc fixée un devoir à remplir selon les désirs de la Reine Eternelle mais surtout de l'Ordre Sith. Son sens du devoir est constamment sollicité et elle ne saurait se sentir libérée et pleinement heureuse que lorsque cette quête sera accomplie. Au delà de la tradition et du devoir, Jaraël s'est fixée de nombreuses valeurs, étrangement chevaleresques. Tout d'abord, elle accorde une profonde importance à l'amitié et aux liens affectifs qu'elle peut donner. Douée du don d'Empathie, il est nécessaire pour la Sith de développer certaines relations en profondeur. Ainsi, lorsque sa loyauté et son attention est retenue, Jaraël se montrera toujours disponible et prête à aider ou servir pour célébrer son lien affectif.

Elle se veut également universaliste, persuadée que la Force est partie intégrante de l'Univers. A ses yeux, même les non-utilisateurs ou sensitifs devraient vouer un respect, sinon un culte, à l'énergie de la Vie et de la Mort. Cependant, elle ne considère pas ces hommes et femmes comme vivant dans l'hérésie mais plutôt un sorte d'aveuglement. A ses yeux ils rejoindront de toutes façons la Force à leur mort et il n'est que partie remise leur fusion dans la Force et leur compréhension de son dogme. C'est en cela que Jaraël voue une haine profonde envers les transhumains et les cyborgs, ne comprenant pas la volonté de vous à ce point se détruire en perdant jusqu'à son âme et sa nature. Lorsqu'elle voit sa Reine prendre des positions pro-cyborg, Jaraël voit souvent rouge et remet en question le bien fondé de ses politiques - bien qu'elle n'ait jamais osé énoncer tout haut ses doutes. La Dame Sith n'est pas au dessus de la masse du Consortium Eternel et si elle se sait un rouage compétent et important de la machine de guerre Hapienne, elle est assez modeste pour ne pas s'élever contre les choix de sa reine.

Modeste dans sa recherche de pouvoir personnel, Jaraël se veut autonome et n'apprécie guère de se savoir un simple rouage, un comportement parfois ambivalent de part sa nature d'assassin. Cependant, elle se plie volontiers aux ordres de ses supérieurs de part son respect - voir son fanatisme au Code Sith. En effet son hiérarchie, et chacune de ces cibles, représentent parfaitement les différents aspects du dogme de son Ordre notamment au travers des chaînes brisées par la victoire. C'est par ailleurs en cela que Jaraël se laisse aller à un certaine hédonisme. Elle connaît le pouvoir qu'elle peut exercer sur autrui et n'hésite pas en abuser. Cela constitue pour elle une motivation une partie de sa vie. Dès qu'elle rencontre une nouvelle personne, il lui faut user de son charisme, ou de son aura de terreur, pour la mettre en confiance.

Jaraël apprécie l'ordre et comprends tout à fait l'intérêt d'un pouvoir fort, voir écrasant vis à vis de ses opposants et de ses minorités. Discrète et modeste, elle constitue une Assassin parfaite, pouvant aisément se glisser dans l'entourage de quelqu'un et en étant sûr de ne pas être retourner par un adversaire convaincant. Sans chercher à s'élever, Jaraël aime sa réussite et demande un minimum d'attention et un respect absolu de la part de la Cour et de son Ordre envers sa personne pour prix de ses compétences et de sa fidélité. Cependant, même rejetée, la Miraluka ne saurait vraiment où partir n'ayant jamais connu que l'éducation Sith.

Ses missions au travers de la Galaxie lui ont souvent permis d'observer, parfois d'intégrer les régimes politiques au-delà des frontières du Consortium. Ainsi ses jugements sont fondés avant tout sur une observation brute et subjective de la part de la jeune femme, teintée en partie de la propagande de sa jeunesse. Ainsi Jaraël éprouve le respect d'un guerrier à un autre vis à vis des Impériaux, et en particulier de leurs chevaliers. Elle apprécie leur combativité ainsi que leur loyauté vis à vis des idéaux de l'Empire. Cependant, leur honneur ainsi que leurs multiples codes complexes la rebutent légèrement et elle tend à se moquer des soit-disant valeurs que représentent les chevaliers dans un Etat pourtant reconnu pour son autocratie.

Ce ne sont que de simples moqueries comparées à l'arrogance et la hargne qu'à développé Jaraël vis à vis de la République. Pour elle le gouvernement ne représente qu'un ramassis de politiciens véreux, hypocrites et surtout incapables d'assumer pleinement leur venalité et leur soif de pouvoir. Elle considère qu'il est malsain de se cacher derrière un bouclier de vertu alors qu'on connaît les mêmes torts et travers qu'on reproche à ses adversaires. Cependant, son jugement est nuancé par l'Ordre Jedi. Autrefois profondément amoureuse d'un Jedi, les chevaliers représentent certainement l'ordre d'utilisateurs de la Force que Jaraël respecte le plus devant les Assassins, les Inquisiteurs et l'Ordre Sith. Avant même les ordres mineurs Sith. Leur volonté de paix et justice est certes une illusion pour la Miraluka mais elle accepte leur utilisation du Côté Lumineux tout comme elle a choisi celui de l'Obscur.

Enfin considérant les Mandaloriens et l'Apex, Jaraël n'a pas un jugement fixé sur ces deux entités. Les premiers sont d'honorables combattants, féroces mais têtus. Aveugles à l'universalisme de la Force, l'Assassin Sith ne les voit que comme des enfants. Excellents outils, valeureux adversaires, ils restent cependant aveugle à la seule vraie Force. Enfin l'Apex est bien trop récente pour parler à Jaraël. Cependant, la Sith approuve leur méritocratie et admire les machinations qui ont amené à la création de ce nouvel acteur de poids sur l'échiquier galactique.

La Sith ne partage d'ailleurs pas la misogynie commune de la monarchie Hapienne, bien qu'elle n'en fasse pas étalage. Cependant, les hommes n'ont aucune valeur particulière à ses yeux. Mâles comme femelles savent combler ses besoins aussi bien sexuels qu'affectifs, amplifiés par son Empathie de Force. Aussi elle préfère juger les gens pour leur nature que simplement sur leurs attributs physiques. Par ailleurs, Jaraël ne s'embarrasse que rarement des poids morts, n'hésitant pas à les tuer si aucun lien ne s'est crée... Sans être fanatique, l'Assassin prends par ailleurs plaisir à sa capacité de destruction et à tuer à l'ordre mais également à se libérer des codes lorsqu'elle combat, jusqu'à perdre parfois le contrôle juste pour la passion de goûter au sang de son adversaire une fois celui-ci tué, une tradition qu'elle s'impose depuis son apprentissage, contribuant à renforcer la sombre réputation des assassins Sith...



         
         

Histoire :


Les Thunkara sont une vieille famille Miraluka profondément intégrée à la société Hapienne depuis plusieurs générations pour diverses raisons. Tout d'abord pour son argent, à la tête d'un trust métallurgique sévissant sur plusieurs planètes dans l'espace du Secteur Corporatif sous l'influence du Consortium mais également pour sa fidélité au pouvoir en place. De nombreux membres de la famille, mais également du clan Miraluka qui s'est crée autour, servent aujourd'hui encore à différents niveaux au coeur même du système hapien, du simple garde jusqu'à certains Sith.  Jaraël fait partie de ces "dons" de la famille aux Sith. Née en 1462, au coeur d'une période de calme dans le conflit centenaire entre Empire, Consortium et République, elle fut très jeune testée pour connaître un possible lien avec la Force. Comme la majeure partie des Miraluka, ce fut le cas, ne serait-ce que par sa Vision de Force innée.

Ainsi il fut décidé d'envoyer la petite fille de seulement 7 ans en tant qu'initiée sur le Temple de Korriban. Cependant, la nouvelle adepte de l'Ordre le vécut comme une trahison et sombra dans une profonde dépression lors de la séparation avec sa famille. Ses maîtres se montrèrent longtemps cruels avec elle, la pensant faible et n'ayant pas sa place au travers des Sith jusqu'à ce qu'une enseignante se montre plus lucide. Il fut rapidement établi que Jaraël, désormais âgée de 8 ans, était dotée d'un don rare, en particulier dans l'Ordre Sith, celui de l'Empathie innée. Ainsi chaque lien affectif qu'elle créait était des plus puissants et sa rupture amplifiait ses émotions, si ce n'était en les décuplant. Sans être extravertie, la petite fille étant au contraire plutôt modeste et discrète, l'initiée ressentait ses émotions avec une rare puissance.

Avec habilité, ses maîtres surent lui apprendre à maîtriser cette arme à double tranchant. En effet, si Jaraël se liait avec force avec ses camarades de classe - et sombrait dans une profonde mélancolie si ce lien n'était pas cultivé - elle pouvait également devenir un leader charismatique, que les hommes suivraient plus facilement, ou à qui elle se confieraient plus facilement. Dès ses premières années Jaraël se posa comme la chef naturelle de son groupe d'initié, n'hésitant jamais à se battre par fraternité et loyauté envers ses camarades d'apprentissage. Sportive, et suffisamment maline pour passer pour une bonne élève, la jeune Miraluka se fit ainsi remarquer dès ses douze ans par un Assassin Sith répondant au nom de Turak, un Twi'lek.

Amenée en toute discrétion à l'académie de Ziost, ce fut une nouvelle vie qui débuta pour Jaraël. Forte de sa connaissance de son don empathique, la Sith vécut plus facilement la séparation avec son groupe de proches et trouva une certaine force dans le Code Sith, s'y liant d'une manière dévouée et pleine. Autant par goût que par l'endoctrinement traditionnellement, ce fut une nouvelle élève modèle et motivée qui intégra les rangs des Assassins en tant qu'Acolyte. Aux côtés de son maître, elle apprit de nouvelles choses, notamment l'art du combat. En effet, malgré sa beauté, Jaraël n'était pas destiné à faire partie des légions d'éphèbes usant de leurs charmes mais plutôt à intégrer de manière plus discrète l'entourage de ses cibles pour frapper un grand coup et marquer les esprits.

Mensonge, dissimulation et utilisation de ses charmes, autant pour faire régner la terreur que pour pousser ses cibles à lui accorder leur confiance, furent associé à l'apprentissage d'une utilisation brutale de la Force mais également à la poursuite et à la Traque. Sans être l'équivalent d'une Ombre Jedi, Jaraël était formée pour être la signature parfaite de l'Assassin Sith : une ombre destructrice et frappant sans prévenir de l'intérieur. Son enseignement du combat au sabre laser ne fut pas dédaigné, avec notamment l'apprentissage de la maîtrise de la forme Niman puis du Reverse Shien pour lui permettre de combattre autant au corps à corps que contre des blasters.

Ce fut à seulement 20 ans que Jaraël fut pleinement faite Assassin. Dès lors commença une longue série de meurtres en son sein. Elle travailla longuement en collaboration avec l'Inquisition à l'intérieur des frontières du Consortium Eternelle. Souvent envoyée après un Inquisiteur pour ainsi dire faire le ménage, elle se contentait souvent de simples meurtres de masse, sans infiltration préalable, laissant plus une trace sanglante et un message d'horreur marqué au sang qu'un véritable doute sur l'identité du tueur. Plusieurs fois, Jaraël fut envoyée en dehors des frontières du Consortium mais ce fut bien souvent des missions rapides, pour rattraper un espion ennemi ayant réussi à s'échapper ou au contraire le transfert d'un traître.

Ce ne fut qu'à partir de ses vingt-sept ans que des missions plus sérieuses commencèrent à se présenter à la jeune femme. De part sa nature de Miraluka, elle fut souvent envoyée pour des rôles de secrétaire, de comptables et plus rarement de garde du corps. En effet, Jaraël apprit à se faire passer plusieurs pour une guerrière Echani mutilée, mais tout autant compétente, auprès d'officiers militaires de bas étage ou des fonctionnaires secondaires. Cependant, ils lui permettaient souvent d'approcher à un moment ou à un autre de sa cible, souvent d'un rang plus élevé. C'était ainsi par sa base que la pyramide trouvait sa faille et son effondrement...

La mission la plus éprouvante, et celle qui lui valut d'être élevée au sein de la noblesse des Assassins et être faite Dame, eut lieu aux alentours de ses trente-quatre ans. Jaraël fut chargée de tuer le sénateur d'un monde mineur et sans moyen mais qui défendait une motion spéciale au Sénat. Soutenu par plusieurs riches industriels de l'armement, l'homme prônait une ligne plus dure de la part du gouvernement républicain notamment avec le recours au service militaire pour tous et une centralisation plus importante du pouvoir. Craignant de voir son mouvement politique prendre de l'ampleur, mais également pour semer le désordre, la Cour envoya la Miraluka l'éliminer. Malheureusement, l'homme par d'habiles manoeuvres réussit à obtenir la protection d'un Maître Jedi. Craignant échouer dans sa mission en frappant trop tôt, Jaraël se prépara longuement avant de tuer sa cible, en se faisant notamment engager comme simple secrétaire particulière. Elle laissa son Empathie s'immiscer pleinement dans ses relations avec le Maître Jedi mais également ses talents de séduction. Peu à peu, elle réussit à faire baisser sa vigilance à l'homme qui l'intégra à la vie du Sénateur. Cette dernière faillit bien souvent renoncer à sa mission à cause de l'attachement à l'homme. Cependant vint le temps de frapper. Profitant du retrait du Sénateur sur une planète, elle frappa au coeur de la nuit.

Surprise les mains ensanglantées par le Maître Jedi, un rude combat se déclencha aussitôt. Chacun des deux adversaires mirent tout leur énergie à essayer de détruire l'autre, autant pour réparer leur honneur que pour briser à jamais la moindre trace de leur relation passée, détruite par la trahison de Jaraël. La Miraluka combattit longuement contre ses sentiments, essayant de développer une haine profonde contre l'homme. Ce ne fut que lorsqu'il fit couler le premier sang qu'elle se sentit assez forte pour le tuer. Blessée au bras, elle laissa croire à une faiblesse de sa part et ouvrit grand sa garde. Le sabre-laser du Jedi s'enfonça profondément dans sa hanche mais elle profita de ce moment de faiblesse pour lui trancher la gorge d'un coup net.

Ce geste faillit lui coûter la vie tant la rupture psychique fut brutal pour la Sith. Luttant contre la nausée et la déchéance de son âme, affaiblie physiquement et diminuée mentalement, Jaraël finit par regagner tant bien que mal le temple Sith de Ziost, où elle récupéra pendant plusieurs longs mois. Cependant, elle fut récompensée en étant élevé au rang de Seigneur Assassin pour sa faculté à avoir tué le maître Jedi et avoir ramené son sabre laser comme trophée. Cette attention de la part des siens renforça la détermination et le dévouement de la Sith envers le Consortium et le Code Sith et elle passa près d'un an et demi à l'Académie pour continuer à développer ses capacités aux côtés d'autres maîtres. Elle continua notamment à apprendre la maîtrise du fouet laser pour déconcerter ses adversaires, en particulier les sensitifs et ainsi prendre un avantage. Bretteuse moyenne, Jaraël savait qu'elle devait tirer avantage dès qu'elle pouvait et qu'elle n'avait dû sa survie à sa dernière mission qu'aux sentiments qui la liaient à son adversaire, même si cela avait failli la tuer....

Suite à cette retraite de près de deux ans, où la Dame Assassin accomplit également d'autres missions, elle se lança à nouveau dans des assassinats de plus grande envergure, qui ne manquaient... Cependant, peu à peu, elle se sentait intéresser à participer à la vie du Consortium. Elle souhaitait faire partie intégrante de la noblesse Sith, comme son titre lui donnait le droit. Et à trente-huit ans il était de temps de se faire des alliés en dehors du cadre des Assassins...


         

Derriere l'écran :



Prénom/pseudo : Jamesous

Age : 23

Comment avez vous découvert le forum ? : Par un ancien (coucou Fel)

Petit Plus ? : Merci de m'avoir laissé reroll j'apprécie le geste !


         


Dernière édition par Jaraël Thunkara le Sam 9 Fév - 3:49, édité 5 fois
Jaraël Thunkara
Dame Assassin Sith
Dame Assassin Sith
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Ven 4 Jan - 22:10
Personnage terminée Very Happy

Plus qu'à attendre la correction en vous remerciant encore pour le reroll !
Kyne Sanguiyn
Administratrice
Épée des Jedi
AdministratriceÉpée des Jedi
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Sam 5 Jan - 4:43
Je reporte en staff.


" Pourquoi mentir? Si la vérité ne plait pas, il faut s'arranger pour changer les choses. "

Jaraël Thunkara 1522004765-signa2

Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Mer 9 Jan - 16:03
Re-bienvenue sur le forum !

Après lecture de ta fiche, nous avons remarquer plusieurs points nécessitant des améliorations ou des corrections avant de pouvoir procéder a la validation, la plupart étant toutefois assez simple a corriger :

1 / Tu la droit a un pouvoir supplémentaire de rang II, la forme de prédilection étant un pouvoir « gratuit », ce qui signifie qu'elle s'ajoute a tes autres pouvoirs.
2 / La fiche mérite une relecture afin de pouvoir corriger des erreurs simples, comme des mots manquant dans certaines phrases, ainsi qu'un meilleur travail au niveau des transitions afin de pouvoir la rendre plus agréable a lire.
3 / Si mettre en avant le clivage « Force VS Technologie » est intéressant, il reste que la description psychologique d'un personnage de rang IV mérite une petite description sur son point de vue sur les régimes rivaux, ainsi que les Mandaloriens et l'Apex. De la même façon, un regard sur la politique intérieure du Consortium et le fait que la Reine prennent parfois des décisions semblant clairement en faveur du pôle technologique du régime serait également bienvenue.
4 / Attention, les Aliens sont persécutés a divers degré sous le régime Hapien ou les Hapiens eux-mêmes sont les seuls véritables citoyens (et encore, les femmes seulement). Les Miraluka étant des proches humains, la famille de ton personnage peut faire partie des collaborateurs s'étant enrichi en se soumettant, mais ils seront toujours traité par les autres Hapiennes comme des sous-citoyens, et ne bénéficieront jamais de ses dernières de la moindre sympathie (ce qui n'inclue toutefois la Reine elle-même, pour quoi les questions raciales, après plus de huit cent ans de règnes, sont devenue très secondaire). De la même façon, s'ils peuvent être influent dans une zone galactique proche du Consortium d'Hapès ou au sein du Secteur Corporatiste, une famille non Hapienne ne peut pas dominer un monde directement au sein du territoire du Consortium de Hapès d'origine. Un développement supplémentaire sur ce point serait donc le bienvenue.
5 / Attention, l'Empathie n'est pas un don qui peut se contrôler comme les autres. Tout juste peut-on travailler a en limiter les effets, mais jamais a totalement le dompter. Ton personnage devra donc faire un travail avant tout personnel afin de pouvoir contrebalancer ses aspects les plus négatifs tout en étant capable de tirer avantage des aspects qui lui seront bénéfique.
6 / L'Ordre Jedi est toujours l'héritier de celui de Luke Skywalker, ce qui signifie que les Jedi ont toujours le droit de se marier et fonder une famille.
7 / La mission visant a sa promotion en tant que Dame est intéressante, mais elle nécessite plus de travail sur son contexte, notamment la nature du programme politique du sénateur visé, les raisons pour lesquelles il est perçu comme une menace, ainsi que celle prise pour s'assurer que son assassinat n'en face pas un martyr aux yeux des Républicains servant davantage sa cause que la stoppant par sa mort.

Si tu a des questions, nous restons bien-sûr a ta disposition. Bon courage !


Jaraël Thunkara 1522008726-signa2
Jaraël Thunkara
Dame Assassin Sith
Dame Assassin Sith
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Sam 2 Fév - 7:16
Bonjour !

Désolé avant tout pour ma réponse tardive à ma fiche Sad


J'ai quelques petites questions pour pouvoir avancer sur ma correction et être validée j'espère Wink

  • Concernant la famille Miraluka, est-ce possible d'en faire juste des "riches" serviteurs servant la cause tout en ayant connaissance d'être des citoyens de seconde zone (tout en s'en régalant What a Face) ?
  • J'ai parfaitement conscience de la difficulté à jouer l'Empathie pour le personnage, j'ai choisi ce don justement pour le défi de voir une Sith douée de cette aptitude, j'espère que ma fiche va dans ce sens là et que cela vous va, je préfère être certaine à ce sujet là
  • Pour le programme politique du républicain je pensais à une version centraliste et militariste. Cependant, cela aurait plus été un politicien soutenu par les entreprises et les hautes sphères plus que par le peuple. Cela vous conviendrait il ?
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Jeu 7 Fév - 20:24
@Jaraël Thunkara a écrit: Concernant la famille Miraluka, est-ce possible d'en faire juste des "riches" serviteurs servant la cause tout en ayant connaissance d'être des citoyens de seconde zone (tout en s'en régalant What a Face) ?

Oui c'est possible, mais pas dans l'amas même, sur les territoires sous son influence par contre oui. Le Secteur Corporatiste est sans doute le meilleur candidat pour cela !

@Jaraël Thunkara a écrit:J'ai parfaitement conscience de la difficulté à jouer l'Empathie pour le personnage, j'ai choisi ce don justement pour le défi de voir une Sith douée de cette aptitude, j'espère que ma fiche va dans ce sens là et que cela vous va, je préfère être certaine à ce sujet là

On veut juste s'assurer que tu comprenne que c'est avant tout un don que l'on subit : impossible de choisir avec qui ont se lie, ni comment... C'est la roue de la fortune en quelque sorte ! Mais tu peut le prendre y a pas de soucis.


@Jaraël Thunkara a écrit:Pour le programme politique du républicain je pensais à une version centraliste et militariste. Cependant, cela aurait plus été un politicien soutenu par les entreprises et les hautes sphères plus que par le peuple. Cela vous conviendrait il ?

Oui, c'est parfait !


Jaraël Thunkara 1522008726-signa2
Jaraël Thunkara
Dame Assassin Sith
Dame Assassin Sith
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Sam 9 Fév - 3:49
Fiche corrigée (j'espère du moins Razz ) et modifiée !

A vous les studios administratifs Wink
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

le Dim 10 Fév - 14:56
Je t'accorde ma sombre validation !

Bon courage pour vivre avec la malédiction de l'Empathie sur la voie des ténèbres !


Jaraël Thunkara 1522008726-signa2
Contenu sponsorisé

Jaraël Thunkara Empty Re: Jaraël Thunkara

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum