Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Corran Fern [Prédéfini d'Allana Fern] Empty Corran Fern [Prédéfini d'Allana Fern]

le Dim 25 Nov - 21:36
Corran Fern [Prédéfini d'Allana Fern] Corran10




             

Description physique :



Corran Fern [Prédéfini d'Allana Fern] Corran12

Á l'instar de son père Gilad Fern, le fils aîné des Fern est doté d'une grande taille du haut de son mètre quatre-vingt,  mais est plus fin que ce dernier, comme sa mère Karen Arkins. Ses années, nombreuses, sur le champ de bataille ont ciselé sur son corps tant des muscles que plusieurs cicatrices. Il garde le plus souvent ses cheveux bruns coupés courts, dans une coupe presque militaire, et se trouve le plus souvent imberbe. Il lui arrive parfois de laisser pousser un petit bouc pour encadrer ses joues et ses lèvres, qui soulignent ses traits secs et carrés.

Il est plus courant de le voir revêtu des tuniques émeraudes propres à L'Ordre Vert, bien qu'il dispose d'autres tuniques Jedi de couleur beige. Sur le front il est revêtu d'une lourde armure intégrale, qui lui assure une protection optimisée en ralentissant, en contrepartie, ses mouvements.  Il affectionne les habits civils quand il n'est pas en mission ou cherche à ne pas être remarqué, l'une de ses tenues les plus courantes comporte une chemise beige, un pantalon brun avec des bottes hautes assorties, une ceinture utilitaire, des gantelets bruns. Corran possède trois sabres-laser : les deux premiers, respectivement bleu et vert, lui servent couramment tandis que le dernier, de couleur jaune, est son arme de rechange s'il venait à endommager ou perdre l'un des siens au combat. Il porte généralement sur lui deux blaster lourds (au choix du joueur en termes de modèle et de fonctionnalités),

             

Description psychologique :



Corran Fern [Prédéfini d'Allana Fern] Corran13

Corran est tout d'abord connu pour sa loyauté et son entêtement légendaire. Quand il croit en une cause et au bien fondé d'une décision, il ira jusqu'au bout de cette dernière. Il se dégage de lui une ferme assurance doublée d'un grand calme, comme un roc stable et fiable dans la tourmente. Les soldats sous son commandement lui reconnaissent de réelles qualités de meneur d'hommes, Sur le terrain, il tend à privilégier l'attitude d'un homme d'action, excellent tacticien qui sait pouvoir réfléchir si la situation l'exige, faisant preuve d'un grand courage. Plutôt indépendant, il se préoccupe de la sécurité et du bien-être de ses troupes et de ses proches. S'il fait souvent preuve d'un grand sérieux et de gravité, ceux qui le fréquentent régulièrement savent que l'aîné des Fern peut faire preuve d'un certain sens de l'humour, bien qu'il fusse quelque peu cynique. Auprès de ses proches et de sa famille, il laisse un peu tomber le masque de Jedi pour révéler une personnalité plus espiègle et aimante.

Au cours d'une discussion, Corran tend à garder dans un premier temps le silence, afin d'écouter ce que les autres ont à dire et de rassembler les informations concrètes qu'ils communiquent avant d'exprimer son propre avis, avec une éloquence toute corellienne, respectueuse mais honnête. Bien qu'il préfère être au cœur de l'action, le Maître Jedi Vert est plutôt bon diplomate et préfère arranger les choses par la négociation posée avant de devoir recourir à la force, qu'il n'hésite pas à employer si la situation le justifie. D'ordinaire plutôt discipliné envers les ordres de sa hiérarchie, il peut cependant s'en détacher s'il les estime irresponsables ou trop risqués pour les enjeux poursuivis. Pour beaucoup, il est reconnu comme un modèle à suivre au sein des Jedi Verts, souvent cité en exemple auprès des plus jeunes, plutôt polyvalent dans les arts Jedi et l'usage de la Force. Très patriotique, il ne suit pas pour l'instant la doctrine isolationniste auprès de l'Ordre Vert, estimant que l'avenir de la culture Jedi serait davantage garantie en ne s'éloignant pas des Jedi de Tython, sans pour autant se laisser être assimilés par eux. Rien ne l'insupporte davantage que les conservateurs moralisateurs et donneurs de leçons, et abhorre qu'on le compare à eux.

Le corellien reste cependant un homme mortel, et n'est pas exempt de failles. Il peut ainsi, comme nombre de corelliens, se montrer trop téméraire et impétueux. Il n'apprécie pas qu'on froisse sa fierté ou qu'on malmène sa dignité, ce qui tend à le contrarier fortement. Corran n'aime pas être manipulé ni qu'on le fasse tourner en bourrique, ou qu'on se serve de lui à des fins qu'il juge déshonorantes. S'il a généralement  la tête sur les épaules, il peut parfois être déstabilisé par ses émotions, notamment quand cela concerne l'un de ses proches. Il est également très protecteur envers les siens, ce qu'un habile adversaire peut retourner contre lui s'il est bien informé. Pragmatique, il peut se montrer implacable dans son service auprès de la République et auprès de la justice.


         
         

Histoire :



  • 1460 - 1478 : Premier-né de la fratrie, la naissance de Corran n'a guère été anticipée par ses parents, un jeune Chevalier Vert et inspecteur Gilad Fern et une chasseuse de primes corellienne du nom de Karen Artkins. Il grandit dans un foyer modeste mais aimant. La naissance de sa cadette Allana Fern trois ans plus tard fut tout aussi imprévue mais bienvenue, passant d'une enfance solitaire avec deux parents très accaparés et se disputant régulièrement à une enfance avec une compagne de jeu, à embêter et avec qui partager bêtises et mauvais coups... tout en se chamaillant pour l'attention de leurs parents. Il fut particulièrement choyé et adulé par ses grands-parents paternels, deux Jedi Verts retirés, qui fondaient en lui beaucoup d'espoirs pour redorer le prestige de leur lignée au vu de ses dons précocement apparus (circonstances à la discrétion du joueur). Facétieux, il joua de nombreux tours à sa frangine, qui ne manqua pas de lui retourner la faveur de son mieux en dépit de la petite taille de cette dernière. Quand il n'était pas accueilli par ses grands parents, Corran connut tôt les leçons au Temple Jedi pour pallier aux absences de leurs parents.

  • 1471 - 1480 : Ce fut tout naturellement que son père Gilad, alors promu comme Commissaire à la Corsec, le prit sous son aile pour l'instruire aux Arts Jedi et aux pouvoirs de la Force à la sauce corellienne, en tant que Padawan Vert. Il le suivit tout d'abord dans ses missions d'enquête et d'intervention auprès des milieux criminels sévissant sur les mondes corelliens, mais prouva assez tôt une préférence marquée pour l'action sur les champs de bataille auxquels participaient Corellia. Il fit preuve d'un comportement plutôt exemplaire pour les Jedi Verts, qui le hissèrent bientôt parmi les élèves les plus prometteurs et les plus doués, ce dont il fut assez fier et voulut se rendre digne. Prenant en considération ce point, son père Gilad le laissa participer à quelques missions en coopération avec des confrères Verts avec une meilleure expérience du champ de bataille que lui, tout en lui enseignant tout ce qu'il savait.  (Missions à la discrétion du joueur). Il fut élevé en 1478 au rang de Chevalier Vert, après réussi haut la main les Épreuves (Nature de ces épreuves au choix du joueur).

  • 1480 : Il se porta volontaire à l'opération Over_Lord, pour laquelle il fut associé à son père et ex mentor. Il retrouva lors des préparatifs Allana, alors élève du Maître des Jedi Verts Jaylen Korr. En dépit de son contentement de la voir en forme, ils se parlèrent fort peu, cherchant à lui laisser de l'espace pour qu'elle prenne sa place et grandir, sans se douter qu'elle pourrait mal interpréter le geste en le considérant comme une distanciation dédaigneuse et hautaine envers elle. Ils furent cependant assignés sur des planètes différentes. L'assaut qu'ils menèrent de leur côté fut rude contre l'Armée Éternelle du Consortium et les forces Sith, permettant au jeune Chevalier Vert d'affiner ses compétences de combattant et d'officier auprès des membres plus expérimentés de la République et de l'Ordre Jedi. Il ne fut cependant pas insensible aux horreurs qu'il put constater sur ce monde assiégé par le Consortium et les Sith, qui l'obligèrent à s'endurcir sur le plan moral. Hélas, ils connurent plusieurs déconvenues suite aux assauts furieux de leurs opposants, qui connaissaient mieux le terrain et utilisaient parfois la population locale comme des boucliers humains et non-humains ou comme des otages pour les ralentir. Alors qu'ils évacuaient des blessés d'un village qu'ils venaient de libérer, l'armée du Consortium et des Sith fondirent sur eux en une puissante contre-attaque, qui décima les trois-quart de leur escouade. Corran voulut rester auprès de son père lorsque celui-ci prit la décision de demeurer en arrière pour retenir l'ennemi et couvrir leur repli, entouré par son escouade rapprochée, mais Gilad lui ordonna d'une voix sèche et autoritaire de déguerpir. Bien que pris d'un mauvais pressentiment, il ne put faire entendre raison son père et se résigna à suivre la voix de la prudence et à lui obéir malgré lui (Détail des circonstances à la discrétion du joueur). En dépit du succès relatif que représentait l'opération Over_Lord, le jeune chevalier vert de 20 ans revint dévasté du front, rongé par le regret de n'avoir pu ramener son père et mentor en vie et confronté pour la première fois à l'impuissance la plus pure. La rancune que lui voua Allana pour cet échec remua plus encore la plaie, refroidissant plus encore malgré lui leurs relations d'ores et déjà épineuses depuis plusieurs années. Il tâcha de rester proche de sa mère Karen et de son petit frère récemment né, Hal Fern.

  • 1481-1485 : Corran se retira un moment du front, acceptant des missions de diplomatie et de conflits mineurs à régler tout en passant du temps au Temple Vert pour se remettre de la disparition abrupte de Gilad et de la mort de plusieurs compagnons d'armes. Ce fut lors de cette sombre période qu'il fit la rencontre d'une brillante ingénieure spécialisée en aéronautique travaillant à la Corporation Technique Corellienne (CTC), Ellen Iriesa, qu'il dut protéger lors d'une mission d'escorte contre des espions industriels cherchant à la kidnapper (de gouvernements ou d'autres corporations, au choix du joueur) en 1481. Après deux ans à la courtiser et une progressive romance, il put obtenir sa main en 1483. Il put ainsi tisser une relation stable et durable avec sa belle-famille aisée en les assurant du sérieux de leur relation, et se maria avec elle en 1484. Dévoué à sa vie de famille, qu'il aspire à être plus pérenne et plus stable que ses parents, et à ses devoirs de Jedi Verts, il adopta un mode de vie plus tranquille et accepta de prendre un Padawan  (Espèce, sexe, âge et nom au choix du joueur). Sa fille, Adea, naquit en 1485. Distanciés comme ils étaient, il perdit de vue Allana et n'apprit que trop tardivement son départ fracassant de l'Ordre Vert (Se référer au besoin à la fiche d'Allana), qu'il ne put pas intercepter pour la raisonner.  Pris par ses obligations en tant que jeune père, oncle de Hal et mentor d'un(e) Padawan, il repoussa à chaque fois sa décision d'aller retrouver Allana pour la ramener à la raison.

  • 1485-1487 : Il eut vent des rumeurs déshonorantes autour de sa sœur cadette (ses fréquentations peu recommandables, sa double carrière de chasseuses de prime et contrebandière décomplexée et à la limite de la légalité, ses commerces peu avouables, cf fiche d'Allana au besoin). D'abord démentant activement ces bruits autour d'Allana, elle ne revint cependant pas les démentir, ce qui lui fit de plus douter et demander si, quelque part, elles n'étaient pas vraies. Souhaitant la laisser vivre la vie qu'elle souhaitait, à l'instar de la mère, il finit par s'inquiéter de sa disparition des radars et de rumeurs de Jedi Verts affirmant l'avoir confrontée et qu'elle était devenue Sith. Résolument inquiet pour sa petite sœur et éberlué par la nouvelle, il se décida alors à partir à sa recherche par lui-même, refusant même d'en parler au Conseil Vert, et à son élève afin de ne pas l'impliquer. Il fut élevé Maître Jedi Vert en 1487, après la réussite des Épreuves par son élève.

  • 1490 : Jouant sur les réseaux de connaissances de sa mère et de sa sœur, il put en 1490 trouver un contact qui lui donna alors des coordonnées d'un informateur en mesure de le renseigner. Il gagna sans hésitation les coordonnées à bord de son cargo corellien réquisitionné sur une planète de seconde zone de l'Espace Sith, assez sauvage, où il fut piégé et drogué par un guerrier Sith, Dalek Zar (Se référer à la fiche de Dalek Zar pour les détails). Ce fut ficelé et le sabre-laser rouge du Sith contre son cou qu'il découvrit, mortifié, sa petite sœur bien en vie et bien assombrie par le côté obscur sous le nom d'Eri'ana Darvick. Le Sith proposa alors à sa cadette de l'épargner ou de le faire tuer, en toute connaissance de cause. Alors que Corran se pensait perdu, Allana le surprit en choisissant de prendre sa défense et de négocier, âprement mais avec succès, les conditions de sa libération et de leur exfiltration jusqu'aux mondes corelliens avec le roublard de Sith (Se référer à la fiche d'Allana).

  • 1490-1500 : Cette dernière décennie fut très remplie pour Corran. Quant il n'était pas sur le front, il consacra la majorité de son temps à veiller sur sa conjointe et leurs deux enfants (âge, sexe et nom du second au choix du joueur), tout en gardant un œil sur sa cadette en pleine réhabilitation, sur son benjamin Hal devenu chasseur de primes et sur le phénomène avec qui Allana a choisi de se lier. La mort abrupte du Maître des Jedi Verts l'inquiéta, notamment pour Allana qui fut nommée à sa suite. Alors qu'il poursuit l'instruction de son aînée Adea, sa padawan depuis deux ans, et continue de servir loyalement l'Ordre Vert, il s'efforce d'être attentif pour protéger les siens et renforcer les liens de leur famille, refusant de perdre un autre membre de ses proches à l'obscurité toujours plus grande à chaque jour.





  • Note: En cas de question sur le personnage, votre référente principale est Allana Fern.
    Revenir en haut
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum