Partagez
Aller en bas

Talus Skirata

le Dim 25 Nov - 4:57



Equipement :



Talus est un mandalorien et fier de l'être. Ainsi, comme n'importe quel mandalorien, il dispose de son armure personnelle en beskar. Une protection efficace contre les tirs de blaster, les sabres lasers, les explosions, etc. Ajouter à cela qu'elle est pressurisée, permettant ainsi le combat dans le vide spatial. Avec le temps, Talus l'a personnalisé de plus en plus. Rajoutant notamment des pointes sur les épaules, des protections supplémentaires sur certaines articulations et autres.

Armure de Talus

Spoiler:

Pour ce qui est de son armement, il est assez varié, un guerrier ce devant de savoir manier plusieurs armes. Notre homme possède une panoplie d'arme, destinée aussi bien à tuer un ennemi ou à le capturer. Surtout, utile pour lui permettre de sortir vivant de ses combats.

-2 Pisolets Blaster Lourd TH-36. Ce modèle de blaster est apprécié par de nombreux mandaloriens. De conception mandalorienne, ils font la fierté de leur fabriquant. Ils sont légers, précis, maniables et surtout mortels. Leur puissance est supérieure à celle de blasters ordinaires, mais consomme plus rapidement leur cellule d'énergie. Ils disposent également d'une excellente portée. Aucune de ces armes n'est mise sur le marché, tant que ses créateurs ne sont pas certains qu'elle est parfaite. Ces deux pistolets blaster ont sorti Talus de nombreuses situations dangereuses. Ces deux armes sont un cadeau de sa mère pour le récompenser d'avoir réussi son épreuve de Mando’ad. Avec le temps, il s'est permis de les personnaliser.

TH-36

Spoiler:


-Fusil à accélération magnétique HK-89. Ce modèle d'arme à accélération magnétique est puissant, efficace, maniable et précis même à longue distance. Talus ouvre souvent les hostilités avec cette arme. Parfaite pour passer à travers les armures, les blindages et les défenses des utilisateurs de la Force.

Lance-Missile AR-12. Un lance-missile portatif, à visée laser et système de verrouillage de la cible. Très utile pour abattre des vaisseaux de petite ou moyenne taille. Pratique également pour éliminer plusieurs ennemis à la fois. Le lance-missile est intégré au jetpack de Talus.

Lanceur multifonction: Il s'agit d'un gadget inventé par quelques mandaloriens particulièrement imaginatif. Ce dispositif se fixe au bras ou l'armure de son utilisateur et lui permet d'utiliser divers dispositif offensifs. Talus peut changer le type de dispositif ou de munition grâce à son implant: Lance-Flamme, lance-dards (dards toxiques, dards explosif, mini balise de repérage). Il est également possible d'y charger manuellement un détonateur thermal/grenade et de le tirer grâce au lanceur, permettant plus de précision et plus de portée.

Munitions variées pour le lanceur multifonction.

Grenade et détonateur thermal: Talus dispose de nombreux explosif très pratique pour animer une fête. Détonateur thermal, grenade toxique, grenade à plasma, grenade incapacitante et grenade à ion.

Lames dissimulées: Le mandalorien dispose de deux lames en beskar, disposé chacune sous ses poignets.

Lance Câble: Dernière arme dissimulée de Talus. Cette arme tire un fil pouvant atteindre les 8 mètres. Le fil s'enroule autour de la cible, pratique pour attraper et attacher quelqu'un.. De plus, il peut électrifier le câble.

Jet-Pack H-23: Modèle de Jet-pack fabriqué par les mandaloriens. Très bonne maniabilité et portance. Le jet-pack dispose d'une autonomie supérieure et il peut être chargé avec un missile. Possible de l'utiliser dans n'importe quel milieu

Droïde éclaireur B-46: Modèle de droïde éclaireur volant standard. Utilisé par Talus pour faire du repérage.

Évidemment, le mandalorien dispose également de tout matériel essentiel de nos jours: Crédits, comlink, réserve d'eau et de ration, etc.






             

Description physique :



Comment décrire un individu? Voilà une tâche qui n'est pas toujours facile. Surtout, une tâche qui peut être difficilement répétitive, considérant que chaque individu est unique en son genre. Il faut donc se donner la peine de bien observer et de réfléchir avant de décrire une personne. Autrement, on risque de faire des erreurs stupides, voir d'offenser la personne qui est concernée.

Bref, commençons donc à parler de Talus. N'oublions surtout pas que notre homme est un mandalorien et fier de l'être. Comme tout mandalorien qui se respecte, il porte donc l'armure en beskar, comme le veux la tradition mandalorienne. Comme toute armure mandalorienne qui se respecte, elle recouvre tout le corps de son porteur. Elle se compose donc d'un casque, du torse, des bras, des gants, des épaulettes, du bassin, des jambes et des bottes. Le casque de Talus est plutôt standard, disposant de la visière en T caractéristique, mais également d'entré d'oxygène.

Vient ensuite le torse et les épaulettes de l'armure se composant de plaque aux zones importantes et de protection plus souple au niveau des côtes et des articulations. À noter que les épaulettes ont été renforcées par l'ajout de pointes. En fait, il est même possible de couper court en disant qu'il s'agit du style de l'armure: plaque épaisse et matériaux solide et flexibles aux articulations. Il faut cependant ne pas oublier un autre détail important sur l'armure: sa couleur. Dans la culture mandalorienne, la couleur d'une armure n'est jamais choisi au hasard, elle symbolise toujours quelque chose. Dans son cas, Talus a fait le choix de colorer son armure d'un mélange rouge-orangé. D'un côté, pour honorer sa famille et de l'autre pour exprimer son plaisir de vivre.

Nous avons parlé de l'armure, mais il faut désormais s'attarder sur l'homme dans l'armure, après tout ça aussi c'est important. Même si l'armure a une grande importance dans la culture mandalorienne, c'est le guerrier à l'intérieur qui compte le plus. Tout d'abord, ce qu'on peut noter chez Talus, c'est sa taille. Certes, il n'est pas aussi immense qu'un wookie, mais avec son 1,85 mètres de haut, il dépasse fortement la moyenne de taille chez les humains. À cela s'ajoute son poids d'environ 90 kg. Sans oublier que c'est sans son armure. Il gagne donc en taille et en poids quand il la porte.

On peut également dénoter plusieurs traits physiques intéressants chez le mandalorien, que nous traiterons un à un, dans l'ordre. Commençons d'abord par sa tête, le haut de sa tête. Un détail plutôt frappant chez notre homme, ses cheveux courts et surtout rouges. En effet, des cheveux rouges, héritage génétique dû à son père de la race zeltron. Vient ensuite ses grands yeux rouges, plutôt expressif. Dévoilant une grande joie de vivre et une certaine insouciance en moment de calme. Mais devenant froids, glacé et très sérieux lors des moments plus tendu. Il est possible de poursuivre en évoquant un petit bijoux qu'il porte sous sa lèvre inférieure. Dans l'ensemble, Talus est plutôt bel homme, difficile à dire cependant si cela est encore dû à ses gênes zeltrons ou pas.

Si nous descendons plus bas, nous pouvons voir un autre détail caractéristique chez Talus, sa musculature. S'étant entraîné depuis l'âge de 6 ans, cela devait inévitablement arriver. Soit pas un gramme de graisse ou de bourrelet visible, mais une musculature d'acier. Le second détail apparent est quant à lui lié au bras gauche du mandalorien. Quand Talus porte son armure, ce n'est pas apparent, mais quand il l'enlève, n'importe qui peut constater que son bras gauche est en fait une prothèse cybernétique. Évidemment, pas une prothèse de base qualité comme les idiots de l'empire ou du consortimum possèdent, non de la qualité mandalorienne, une prothèse en beskar. Le torse du mandalorien présente également une multitude de cicatrices aux origines variées, démonstration de son penchant pour le combat. Sur son dos, Talus possède quelques tatouages issu de la culture zeltron et de la culture mandalorienne, voulant démontrer sa fierté d'appartenir à ces deux peuples.

Finalement, nous pouvons parler de ses capacités physiques. Comme le laisse suggérer sa musculature développée et sa taille, le mandalorien possède une grande force physique. Cependant, il n'a jamais été du genre à privilégier uniquement la force, sachant parfaitement que la force brute seule est une faiblesse. En effet, ses entraînements physiques et entraînements aux combats répétés encore et encore l'ont aidé à développer de nombreux autres aspects. Tout d'abord, une plus grande flexibilité et agilité, toujours bien pratique. Également une plus grande vitesse et un contrôle accru de sa masse musculaire et de son sens de l'équilibre.


             

Description mentale :


300 mots minimum.
Comment décrire la psychologie de Talus? Ce n'est pas quelque chose de facile à faire. On aura beau connaître une personne depuis longtemps, il reste des aspects qu'on ne parviendra jamais à comprendre ou même à connaître. Nous pouvons cependant essayer d'en savoir un peu plus sur lui. Cependant, il faut prendre en compte quelque chose d'important, il y a une certaine différence dans la personnalité du mandalorien, entre ce qu'il est au quotidien et ce qu'il devient lors des combats. En effet, on pourrait avoir du mal à croire que c'est la même personne.

Tout d'abord, abordons le Talus de tous les jours. Notre mandalorien est quelqu'un de calme et de discret la plupart du temps. Il ne recherche pas forcément à être le centre d'attention. De son point de vue, c'est même stupide de chercher à l'être car on se transforme en cible. En fait, c'est un homme plutôt enjoué et quelque peu insouciant. C'est également un homme franc et sincère. Mentir n'est pas vraiment dans sa nature, sauf évidemment quand cela permet d'éviter de faire du mal inutilement. Côté matière grise, notre homme n’a rien à envier à qui que ce soit, son Q.I étant très au-dessus de la moyenne. Il sait se servir de sa tête pour gérer diverses situations. Talus est quelqu'un de courtois, préférant ne pas insulter autrui sans raison. Cela ne l'empêche pas de se montrer moqueur. Cette courtoisie est également accompagnée par l’honneur. Ainsi, il peut lui arriver de refuser de faire des choses, au nom de l'honneur. Le massacre d'innocents, la violence gratuite, le meurtre d'enfants, voilà quelques unes des choses qu'il refuse de faire. Il aime bien jouer les professeurs et les instructeurs, avec ceux réceptifs à en apprendre davantage sur l'art du combat. Notre mandalorien adore également la nourriture et l'alcool. Talus est du genre à aimer la vie et à s'amuser quand il le peut, ne se souciant pas toujours des conséquences immédiates pour lui. Il aura hérité cela de son père.

Toutefois, il faut également aborder l'autre aspect du jeune homme, son côté militaire. Étant un commando mandalorien, en temps de guerre, contrats ou affrontement, il doit se montrer très sérieux et d'un professionnalisme indiscutable. Ainsi, il se montre respectueux à l'extrême, exige le meilleur de soi-même et des autres et accomplira sa mission, peu importe le temps que cela lui prendra. En combat, toute trace de joie et d'insouciance disparaissent, laissant place à un guerrier implacable. Il ne montre guère de pitié envers ses adversaires, à moins que ces derniers aient l'intelligence de se rendre. Heureusement, les entraînements font exception. Quand il se bat à distance, Talus sait se montrer polyvalent aussi bien dans ses armes que son style d'affrontement. Quand il est question d'affrontement rapproché, à ce moment-là, le mandalorien préfère le combat à mains nues, même s'il sait manier des armes pour le combat rapproché.

Finalement, abordons les points qui demeurent en permanence chez lui. Tout d'abord, le respect qu'il a envers son clan et envers ses supérieurs. De plus, le certain plaisir qu'il a à combattre. C'est également un passionné de l'armement et de l'histoire. Quant à la Force, notre homme a une relation plutôt ambigu avec cette dernière. Talus est un sensitif et il en est bien conscient, cependant son intérêt pour développer sa maîtrise de la Force est assez limité. Certes, il s'est entraîné afin de pouvoir utiliser adéquatement quelques pouvoirs qu'il a développé naturellement. Cependant, le jeune homme n'a jamais cherché à en découvrir d'autres et n'a aucun intérêt à l'idée de rejoindre l'ordre jedi. Il est un mandalorien et refuse de changer ce fait.  Il voit donc ses capacités liées à la Force comme un avantage pour le guerrier qu'il est. Un avantage comparable à son apprentissage du maniement d'une multitude de type d'armes et de style de combat. Il n'a aucune haine ou mépris envers les utilisateurs de la Force, excepté les sith. En effet, Talus déteste les siths, il sait parfaitement le genre de monstres dont il s'agit.

Au cours de ses apprentissages, Talus s'est vu enseigné de nombreuses choses, en plus de son entraînement mandalorien traditionnel. En effet, en plus du mando'a, son père lui appris également la langue de son peuple et le basic. À cela s'ajoutait des leçons de pilotage de véhicule et de vaisseau, ainsi que des connaissances sur leur entretien et leur réparation.


         
         

Histoire :


Pour connaître l'histoire de Talus, il faut remonter bien avant sa naissance et même avant la rencontre de ses parents. Intéressons nous d'abord à sa mère, une mandalorienne répondant au nom d'Allara Donis, du clan Skirata. Une femme forte et fière de ses origines mandalorienne, descendante directe d'un des légendaires clones Null. Cependant, lequel des Null reste un mystère. Comme beaucoup des siens, elle vivait sur Mandalore, suivant les préceptes mandaloriens. Dès son plus jeune âge, elle se fit connaître pour son talent naturel pour le combat à mains nues. Elle recherchait sans cesse de nouveaux défis dans son art et lança même entendre qu'elle n'accepterait d'épouser qu'un homme qui parviendrait à la battre en combat à mains nues. Avec le temps, son tempérament guerrier, son défi, sa douceur et sa beauté suffit à attirer l'attention de nombreux soupirants. Cependant, ceux qui décidèrent de l'affronter pour remporter sa main repartirent tous bredouilles, sans parler des os brisés. Quand Allara se battait, toute trace de douceur disparaissait, elle devenait telle un prédateur qui pourfend sa proie.

Encore aujourd'hui, certains membres du clan Skirata discutent de cette fameuse journée où une dizaine de prétendants la défièrent un à un, espérant sûrement en apprendre davantage sur un moyen de la battre, en observant les échecs de ceux les précédant. Ce fut un échec retentissant. Ce jour-là, certains commencèrent à la surnommé, Tal'Garish, une sorte de jeu de mots combinant les termes : Briseuses d'Os et Briseuse de Cœur. Après cet événement le nombre de prétendant diminua, mais le nombre d'individu espérant apprendre ses techniques augmentèrent. Certains au sein de son clan s'amusaient même à dire qu' Allara risquait de vivre sans descendance.

Un an plus tard, elle fut engagée pour traquer et arrêter un contrebandier ayant causé du tort à un petit groupe financier du consortium éternel. Le retrouver ne fut pas vraiment difficile, car il n'était pas vraiment discret. Le contrebandier en question était un zeltron se faisant appelé Ilfar Danthis. Croyant avoir affaire à un petit abruti, Allara tenta de l'arrêter par la force. Cependant, il s'avéra beaucoup plus coriace que prévu. En effet, même s'il était moins doué qu'elle en combat, il avait plus d'un tour dans son sac. La mandalorienne se retrouva ainsi fixée à un mur, à cause d'un piège collant mis en place par le contrebandier. Ce dernier profita de la fâcheuse position d'Allara pour lui voler son meilleur blaster. Cependant, avant qu'il parte, elle lui jura de le retrouver et de lui faire payer son insolence. Ça allait être le début d'une relation plutôt particulière.

C'est ainsi que la traque débuta. Elle perdura pendant des mois. Allara parvenait sans cesse à retrouver le zeltron. Cependant, parfois il arrivait à prendre la fuite. D'autres fois, elle le capturait, mais il trouvait un moyen comme un autre de s'évader. Lorsque le petit jeu se termina enfin, les deux adversaires avaient voyagé sur plusieurs planètes, volés quatre vaisseaux, détruit un cargo et enfreint une cinquantaine de lois. Allara parvint enfin à le capturer pour de bon, pour apprendre que pendant la traque, le groupe financier l'ayant engagé avait fait faillite et donc qu'elle ne serait jamais payée. Heureusement, cela ne la dérangea guère. Cette traque avait eu un avantage, Ilfar et elle s'étaient rapprochées, énormément, comme si leur traque était devenue une sorte de rituel amoureux un peu tordu. Un mois plus tard, ils étaient mari et femme. Deux semaines ensuite, Allara était enceinte.

Talus est ainsi né d'une mère mandalorienne et d'un père zeltron. Il fut le premier enfant du couple, suivirent après lui un garçon, deux filles et encore un garçon. C'est d'ailleurs là où la génétique se montre particulière. Talus fut plutôt un hybride, ses frères furent presque totalement humain et ses sœurs furent totalement zeltron. Comme il fallait s'y attendre, Talus et ses frères et sœurs furent élevé selon la tradition mandalorienne, ou presque. En effet, la tradition aurait voulu que ce soit le père de famille qui s'occupe d'eux, pour leur apprendre le style de vie mandalorienne, c'était cependant impossible. Comme le père de famille était mandalorien par adoption, il était également en apprentissage. Sa nature zeltron le rendait frivole et faisait en sorte qu'il manquait de sérieux. Heureusement qu'il respectait les traditions mandaloriennes, malgré son accent à couper au couteau, et qu'il s'était montré un redoutable combattant quand il le voulait bien.

Une surprise inattendu fit également son apparition au sein de la famille mandalorienne. Les parents se souviennent encore de ce fameux jour. Cela ressemblait à une journée comme une autre, Allara et Ilfar étaient à la maison, Talus n'avait alors que six mois. Son père jouait avec lui, en lui montrant divers jouets. Puis, à sa grande surprise, le zeltron vit une petite balle commencer à se déplacer toute seule, puis s'élever et flotter dans les airs. La balle flotta lentement en direction de son fils et retomba dans ses petites mains. Se doutant de la raison derrière cela, les parents préférèrent tout de même aller consulter l'avis des anciens de leur clan. Aucun doute pour ces derniers, le petit était sensible à la Force. Le sujet fut responsable de mainte discussions entre Allara et Ilfar. Ils décidèrent au final de trouver quelqu'un qui pourrait apprendre à Talus à maîtriser assez ses capacités pour éviter de faire du mal accidentellement, que ce soit aux autres ou à lui-même. L'idée de confier Talus à un jedi ou un sith fut même évoqué, ce à quoi Allara répondit que si un de ces manieurs de Force tentait de recruter son fils, elle lui botterait le cul.

Bref, l'éducation mandalorienne de Talus fut majoritairement faite par sa mère, avec le soutien de quelques amis de la famille. Bon, cela ne fut pas facile. Après tout, les mandaloriens sont peut-être reconnus pour leur tolérance, mais pas pour leur tendresse. Entraînement aux premières lueurs du jour, maniement des armes, combats, stratégies militaires, etc... Tout le savoir que Talus aurait besoin pour devenir un guerrier. L'apprentissage du combat à mains nues fut le plus pénible, car c'était sa mère qui s'en occupait et qu'elle était terrifiante dans ce domaine. Cependant, c'est surtout dans le maniement des pistolets blaster et du fusil à accélération magnétique que Talus se montra doué. Sa mère avait commencé à le former, pour que son père plus doué dans le domaine s'en occupe. Sous la supervision de ses deux parents, le jeune homme améliora sans cesse sa technique, devenant une référence dans le domaine, pour son clan, avant même d'avoir atteint l'âge de 12 ans. De plus, Talus recevait également des leçons de la part d'un ancien d'un autre clan. L'ancien était lui-même sensible à la Force et fut donc capable de lui transmettre ses connaissances. Sa mère assistait souvent aux leçons, d'abord peu emballé avec ces histoires de Force. Toutefois, elle finit par comprendre que les capacités de son fils lui offraient un avantage. Ses capacités de divination pour lui permettre de ressentir et éviter les dangers, sa capacité à ressentir la vie pouvant se comparer à un radar naturel, sans parler de ressentir les autres utilisateurs de la Force. La télékinésie avait également son lot d'intérêt. L'apprentissage de la Force de Talus n'alla cependant pas plus loin que ces trois pouvoirs. Premièrement, parce que son instructeur possédait moins de pouvoir que son élève. Deuxièmement, le jeune garçon n'avait que peu d'intérêt à l'idée de découvrir de nouveaux pouvoirs. Troisièmement, même si cela l'avait intéressé, il aurait fallu rechercher un jedi ou un sith pour lui apprendre. La vie se poursuivit en suivant ce cycle presque sans fin. Cela devint plutôt divertissant quand les sœurs de Talus commencèrent à devenir plus mature. Elles adoraient rendre les hommes gagas à cause de leurs phéromones, particulièrement leur trois frères.

Comme tout jeune mandalorien, il y a deux événements que Talus attendait avec impatience: son premier combat et l'obtention de son armure. Les deux virent plus ou moins en même temps. En effet, vint le fameux jour pour Talus de passer l'épreuve qui pourrait faire de lui un Mando'ad. Comme le voulait la tradition, Talus devrait prouver sa valeur de guerrier. Ce à quoi il ne s'attendait pas, c'était la forme que cela prendrait. En effet, le tout se déroula pendant ce qui semblait un simple déplacement avec son père, dans le vaisseau de ce dernier. Le vaisseau se posa sur une planète jungle perdue. Selon son père, il y avait un repaire de pirates sur cette planète et beaucoup de matériel à leur ''emprunter''. Cependant, à peine furent-ils posés, qu’Ilfar le poussa hors du vaisseau, en lui laissant un couteau, un datapad et un blaster. Puis, le zeltron décolla, en laissant son fils sur la planète. Ce n'est que lorsque le vaisseau eu disparu dans le ciel que Talus eut droit à une explication. Son épreuve avait commencé. Sa mère avait décrété qu'un bon mandalorien devait être capable de se débrouiller dans n'importe quelle situation de danger et de se démerder avec presque rien. Bref, cela se composait de deux éléments importants: voler un vaisseau pirate pour retourner sur Mandalore et rapporter une liste de trophée listé sur le datapad. Évidemment, aucun des objets sur la liste ne pouvait s'obtenir par hasard, il faudrait les collecter dans les bases pirates ou sur les cadavres de ces derniers

Talus fut obligé d'agir de manière prudente et méthodique. D'abord, étudier la base à distance. Profiter de patrouilles pirates pour éliminer discrètement quelques pirates. Cela permettant d'obtenir quelques objets de la liste, des armes, des munitions, des vivres, des informations et réduisant le nombre d'ennemi potentiel. Ce petit jeu dura environ une semaine, avant que le chef des pirates perde patience et tente de débusquer celui ou ceux qui éliminait ses hommes, en envoyant beaucoup d'effectifs dans la jungle. Ce ne fut pas sa meilleure idée. Talus put profiter de cette diminution des effectifs dans la base pour s'y infiltrer, laissant quelques cadavres discrètement derrière lui. Le temps que le chef des pirates réalise son erreur, il était trop tard, il se retrouvait avec une lame enfoncée dans la gorge. Au final, Talus quitta la planète peu de temps après, dans le vaisseau du chef pirates, avec la liste d'objet, dont la tête du chef pirates.

À son retour sur Mandalore, il retourna directement chez lui, laissant le résultat de sa petite chasse sur la table de la cuisine. La célébration se fit le soir même. Tout d'abord, sous la forme d'une simple fête: nourriture, boisson et bonne humeur. Puis, vint le moment tant attendu: l'obtention de l'armure. Sa mère lui donna son armure ce soir-là et Talus se souvient encore de la joie qu'il a vécu lorsqu'il fut totalement enveloppé de sa Beskar'gam. Cependant, ce n'était pas tout. Pour le récompenser, sa mère lui fit également cadeau d'une paire de pistolets blasters lourds et son père d’un fusil à accélération magnétique, après tout c'était le style d'armes avec lesquelles il était le plus doué.

Par la suite, Talus continua son entraînement, son père prenant notamment le relais pour certains aspects comme le pilotage, la mécanique ou les langues. Ces matières l'emmenant à voyager un peu à travers la galaxie avec son père. Ce dernier en profitait pour l'introduire à certains aspects de la culture zeltron. Plus précisément, au plaisir de l'alcool, la nourriture et de la bonne compagnie.

Ce n'est cependant que vers l'âge de 16 ans que Talus commença à effectuer des missions mercenaires. Il acceptait des contrats ici et là à travers la galaxie, que cela vienne de la république, de l'empire ou du consortium éternel. Ainsi, il pouvait tuer des gens, traquer des gens, effectuer une mission de protection ou encore d'attaque. Tant qu'il y avait un minimum d'action, il était satisfait.

Vers l'âge de 17 ans, sa vie eut droit à un changement soudain. Ce fut à cause d'un contrat qu'il avait accepté, un contrat du consortium. Sa mission, éliminer le rival d'un sith. Il ne s'agissait toutefois pas d'une mission en solitaire. En effet, trois autres mandaloriens, du clan Vizla, étaient également présent pour cette mission. Le début de leur relation n'avait guère été positif, l'un des Vizla venant rapidement chercher des embrouilles avec Talus, les deux autres se contenant d'observer. Encore heureux que le chef du groupe préférait d'éviter un incident avant la fin de la mission, plus pour sa réputation qu'autre chose. Quant à la raison pour laquelle le chef de groupe accepta le skirata, il avait jugé qu'il vaudrait mieux être 4 pour cette mission. Bref, à ses yeux, Talus était un bouche trou, faute d'avoir un autre Vizla sous le coude. Du côté de Talus, le fait de pouvoir se mesurer à un utilisateur de la Force en combat l'aidait à passer outre cette situation désagréable.

La mission semblait simple, en apparence. Ils savaient où trouver le sith et ils avaient leur plan. Attendre que le sith quitte sa résidence pour l'attaquer et l'éliminer. L'un des membres de l'équipe utiliserait ses aptitudes de tireur d'élite pour l'éliminer dès qu'il serait à portée. Si le sith survivait alors ils passeraient au plan B avec une attaque frontale. Le plan ne se déroula toutefois pas comme prévu. Le sith fut bien présent à l'endroit prévu, mais le tir de départ fut un échec total. La cible avait alors déployé son sabre laser, prête à se battre. Ainsi débuta le premier combat de Talus contre un utilisateur de la Force. Le combat fut long, épuisant et extrêmement dangereux. Malgré la Force, le sith ne parvenait pas à écraser le mandalorien. De son côté, Talus devait tout faire pour éviter les coups de sabre laser. Le Vizla ayant provoqué Talus fut le premier à tomber, grâce au pouvoir de la Force du sith. Vint ensuite leur tireur d'élite.

Le combat pris une tournure dramatique pour Talus, lorsque le sith utilisa un coup en traître qui lui permit de trancher le bras gauche du guerrier mandalorien. Ce combat, Talus l'aurait perdu et y aurait certainement perdu la vie, si ce n'était d'un élément important: son désir de vengeance. En effet, le sith désirait savoir qui avait envoyé ces mandaloriens pour tenter de l'éliminer. Ainsi, après avoir tranché le bras de Talus, il mis également au sol le chef du groupe et commença à le torturer à l'aide de la Force pour le forcer à parler. Talus put en profiter, utilisant son implant pour activer le lance-missile de son jetpack. Le sith fut pris au dépourvu, trop concentré sur la torture. Le missile le frappa et explosa projetant l'utilisateur du côté obscur et occasionnant de graves blessures. Encore heureux que le Vizla restant eut la force de se relever et d'achever le sith blessé, autrement ça aurait mal finit.

C'est avec l'aide du Vizla que Talus put quitter les lieux. Les deux mandaloriens ne seraient probablement jamais amis, mais au moins chacun avec gagné le respect de l'autre. Le jeune mercenaire retourna sur Mandalore où il passa plusieurs jours dans une cuve à bacta. À sa sortie de la cuve, on lui greffa une prothèse cybernétique. Talus tira cependant une importante leçon de cet affrontement. Certes, il était devenu fort grâce à ses entraînements, mais pas encore assez. Il reçut également sa part pour la mission d'élimination.

À partir de ce jour, Talus s'entraîna encore et encore pour devenir plus fort. Avec le temps sa détermination attira l'attention du corps des Mando Ori'Ramikade. Si bien qu'un jour, on lui offrit la possibilité de les rejoindre, ce que Talus accepta. Il effectua de nombreuses missions avec une escouade composée de 4 hommes. Chaque jour le rapprochait un peu plus de son but. Il lui fallut cependant attendre à ses 22 ans pour devenir officiellement l'un des leurs.

Par la suite, le mandalorien eut droit à son lot d'aventure et de moments particuliers, dans ses missions et hors missions. Le premier, lors d'une sortie dans un bar, après une mission, sur le territoire de la république. Talus était allé prendre un verre pour se détendre et savourer la victoire. Le bar en question était majoritairement fréquenté par des soldats clones de la république. La soirée pris un tournant imprévu lorsque Talus se porta à la défense d'une serveuse embêtée par un soldat clone saoul. Cela mena à une bagarre générale dans l'établissement durant laquelle le mandalorien affronta un officier clone à grands coups de poing. Un affrontement qui forma une certaine amitié entre les deux guerriers.

Deux ans plus tard, Talus obtint le titre d'Al'verde pour ses efforts et son efficacité au combat et lors de ses missions. L'obtention de ce titre fut une grande fierté pour sa famille, mais avec son lot de problème aussi. Le principal problème étant que désormais ses frères et sœurs l'embêtent régulièrement pour avoir une chance d'être admis parmi les Mando Ori'Ramikade.

Une année après l'obtention de son titre, un nouveau contrat arriva pour Talus, en provenance de l'empire et nécessitant les capacités l'expertises d'un Mando Ori'Ramikade. La rencontre avec les employeurs se passa plutôt bien, il s'agissait de deux hommes opérant un petit réseau criminel avec des branches au sein de la République et de l'Empire. Ils avaient besoin qu'on retrouve pour eux une précieuse cargaison précieuse en territoire de la république. Une cargaison qui leur appartenait. Il fallait donc retrouver la cargaison et la sécuriser le temps qu'ils envoient un vaisseau non-enregistré pour la récupérer. Raison pour laquelle ces chefs criminels engageaient un mandalorien? Selon leur dire, la cargaison se composait d'armes interdites par le sénat galactique et les autorités de l'empire. De plus, comme c'était l'intervention de jedis qui avaient amené à la saisi de ces armes, il fallait supposer qu'il y en aurait un ou deux lors du transport. Talus partis donc en chasse à la recherche de la fameuse cargaison. Au bout de quelques jours de recherche, il obtint les informations recherchées, la cargaison était déplacée par transport terrestre sur une petite planète de la république à proximité de la frontière entre la république et l'empire. Apparemment, ces armes devaient être transporté jusqu'à une base républicaine, pour être détruite. Le mandalorien attaqua donc le transport, le forçant à s'arrêter. C'est ainsi qu'il fit la rencontre de la maître jedi Allana Les tirs de blaster, d'arme à accélération magnétique, les explosifs, les projectiles propulsé par la Force. C'est cependant au corps à corps que le combat approcha de sa fin, jedi et mandalorien échangeant coups de poings, coups de pieds et autres.

L'affrontement pris cependant rapidement fin, lorsque les employeurs du mandalorien dévoilèrent leur véritable nature. En effet, pendant que mandalorien et jedi s'affrontèrent le convoi redémarra. L'un des employeurs de Talus se dévoila même sur le convoi et tenta des les éliminer à coup de disrupteur. En fait, les deux criminels n'avaient jamais eu l'intention de le payer, juste de l'utiliser comme diversion pour reprendre leur marchandise. Apparemment, le fait d'avoir ces armes leur faisait croire qu'ils n'avaient pas à craindre de représailles, grosse erreur. Le combat entre Allana et Talus n'avait plus lieu d'être. La jedi était plus préoccupés par les armes et Talus de faire payer ces traîtres. Ce ne fut guère facile et surtout compliqué, mais ils parvinrent à régler le problème. Au cours de l'opération, la jedi sauva d'ailleurs la vie du mandalorien et l'inverse se produisit également. Ce dernier quant à lui fit ni plus ni moins exploser le convoi et ses occupants. Un détonateur thermal qui explose dans le convoi, plus les armes qui explosent à leur tour, ça fait un joli feu d'artifice. À la fin de cette mission, Allana et Talus avaient développés une certaine amitié. Chacun respectait les compétences de l'autre ainsi que son sens de l'honneur.

Toutefois, la fouille des débris révéla l'absence du second employeur de Talus. Soit, le type avait fuit, soit il n'avait jamais été présent sur les lieux. Pour le mandalorien, cela n'avait cependant aucune importance. Il passa des semaines à traquer son ancien employeur avant de le retrouver dans une cantina sur un monde reculé de la république. Sans la moindre hésitation, Talus l'élimina ajoutant ainsi un nouvel élément à sa réputation, qu'il vaut mieux ne pas le trahir.

À ce jour, le mandalorien continu de se balader à travers la galaxie pour remplir des contrats, pour se battre ou parce qu'il en a envie. Évidemment, il continu de s'informer sur l'actualité de la galaxie, curieux de voir si jamais Mandalor décidera un jour de prendre un camp. Talus espère que si jamais ce jour arrive, les mandaloriens se battront au côté de la République.



         

Derriere l'écran :



Prénom/pseudo : Je m'appelle Simon

Age : 24 ans

Comment avez vous découvert le forum ? : google

Petit Plus ? : Des commentaires à faire ?


         


Dernière édition par Talus Skirata le Lun 10 Déc - 16:50, édité 9 fois

Re: Talus Skirata

le Lun 3 Déc - 2:10
Voilà, fiche terminée
avatar
Administrateur
Grand Maître Jedi
AdministrateurGrand Maître Jedi
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Talus Skirata

le Lun 3 Déc - 8:52
Et je reporte cela en zone staff, l'on revient vers toi le plus vite possible Smile


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Talus Skirata

le Jeu 6 Déc - 20:43
Bienvenue officiellement sur le forum !

Je m'excuse du temps pris afin de m'occuper de ta fiche, mais je m'en occupe tout de suite. Comme tu est un ancien de The Last Stand, tu doit un minimum nous connaître, donc je pense que certaines remarques ne te surprendrons pas. La lecture de ta fiche ne fut guère difficile, la plupart des points évoquer ici seront donc davantage des points de contextes que des points d'écritures.

1 / Pouvoir de la Force / Cybernétique :

Ton cas m'a permis de me rendre compte que si j'avais prévu le cas d'un sensitif cyborg, je n'avait pas prévu l'inverse. Après réflexion et discussion, voici ce qui ressort, il faudra que tu y prête attention :

- Les trois pouvoirs que tu a demander faisant partie des pouvoirs basiques de rang 1, pouvant être appris de manière instinctive, nous sommes prêt a te les accorder pour l'instant, toutefois, il faut savoir qu'au fur et a mesure que Talus progressera sur la voie du Cyborg, ses talents dans la Force vont s'amenuiser jusqu'à devenir inexistant lorsqu'il aura trop d'implant. Si tu prend un jour l'implant « Transhumanisme », Talus perdra également naturellement ses pouvoirs de la Force.

2 / Capacité Raciale :

L'immunité aux phéromone Zeltronne n'est pas possible dans le cadre de notre contexte, et sans doute pas dans l'univers Star Wars a l'exception de sensitif formé : Zeltros n'a jamais été envahi par aucune armée parce que justement, un envahisseur abandonnerait ses armes pour simplement faire la fête avec les Zeltrons a cause de la trop grande concentration de ses phéromones sur la planète. Tu pense bien que si l'on pouvait réellement s'y immuniser, les armées galactiques auraient sauter sur l'occasion pour conquérir la planète en trois cent ans de guerre totale !

Par contre, le système digestif Zeltron est si efficace qu'il leur est impossible de se saouler, donc tu peut retirer cette partie de ta description psychologique.

3 / Histoire :

- Deux petites remarques : il y a une fois l'expression « Consortium Galactique » a la place de « Consortium Éternel », sans doute une erreur a cause de l'ancien forum. Tu répète également deux fois la formule « Le Mandalorien eu le droit a son lot de mission et d'aventure », mais je suppose que c'est lié a la fatigue ou une erreur d’inattention.

- La mission pour le Sith est étrange car même si ses derniers sont cruels et sans pitiés, ils ne sont pas pour autant idiot : ils connaissent les Mandaloriens et leur sens de l'honneur exacerber et savent qu'il est préférable de ne pas créer d'incident pouvant pousser ses derniers a rejoindre une faction rivale du Consortium. S'il avait vraiment voulu faire faire le sale travail a quelqu'un d'autre, il aurait engager un Mandalorien du clan Viszla, qui n'aurait eu aucun état d'âme a accomplir la basse besogne, et dont les Sith sont naturellement et historiquement proche.

- De la même manière, pourquoi la Matriarche l'ayant capturer l'a priver de ses armes, mais pas de son armure ? Elles connaissent toute la réputation des Beskar'gam depuis le temps qu'elles affrontent les autres régimes galactiques. Il est étrange de la même façon qu'elle recherche a coucher avec Talus pour autre chose qu'un pur plaisir sexuel, car les Hapiens préfèrent ne se reproduire qu'entre eux afin de préserver leurs beautés physique. Enfin, pourquoi Talus accepte ? Les Mandaloriens ont un code très strict sur le mariage et la drague, si l'on drague, c'est pour épouser. Si la société Mandalorienne est progressiste sur certain aspect, elle est également conservatrice sur d'autre.

- Attention, les trois régimes galactiques sont actuellement engager dans une guerre entre eux, ce qui signifie que la conclusion de ta dernière histoire ne colle pas. De la même façon, si la « Loi de coresponsabilité familiale » peut s'appliquer dans certains cas au sein de l'Empire, celui-ci n'irait pas jusqu'à payer un mercenaire Mandalorien afin de pouvoir récupérer la famille d'un traître exilé, seulement celui-ci. Par contre, imaginer la tentative d'interception d'un marché noir entre l'Empire et la République par exemple pourrait être envisageable.

Voilà, si tu a des questions, n'hésite pas a nous en faire part. Bon courage pour les modifications.


Re: Talus Skirata

le Ven 7 Déc - 2:01
Merci au staff, les modifications demandés ont été faites.

Pour ce qui est de la précision sur les pouvoirs de la Force, c'est pas un problème. Je n'ai pas l'intention de transformés davantage mon perso en cyborg.
avatar
Administrateur
Grand Maître Jedi
AdministrateurGrand Maître Jedi
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Talus Skirata

le Ven 7 Déc - 9:25
Je reporte en zone staff, l’on revient rapidement vers toi Smile


avatar
Administrateur
Grand Maître Jedi
AdministrateurGrand Maître Jedi
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Talus Skirata

le Lun 10 Déc - 12:25
Je prends la relève et je m’en viens te rapporter l’avis de l’équipe administrative sur ta fiche.

Globalement, nous ne sommes pas encore satisfait de celle-ci et les corrections faites sont peu convaincantes sur le point majeur qui fait que cette fiche n’atteint pas les critères suffisant à la validation à savoir le manichéisme.

La fiche enchaîne une série de clichés qui ne fonctionnent pas à nos yeux, ceci peut-être par un manque d’explication. Les clichés ne sont pas à proscrire au contraire, ils sont le ciment d’une fiche, toutefois il faut savoir les manier. Très grossièrement je citerai l’exemple d’une fiche d’un autre joueur présent sur le forum : l’ossature de l’histoire de Dalek Zar est dans la forme assez classique, un fils de traître mit en esclavage qui trouve un premier maitre fanatique avant de rencontrer celle qui le sauve des ténèbres (c’est très sommaire et simplifier au maximum). Dit comme cela c’est pas terrible pourtant, outre ses talents de narrations, ses descriptions donnent lieu à une histoire passionnante grâce à des précisions qui renversent totalement la donne et font que le lecteur est surpris de l’évolution des choses.

Ce que l’on demande ce n’est pas d’avoir le niveau de ce joueur pour être validé (sinon je ne serais pas là !), mais de plus nuancer certains propos et d’apporter des précisions pour diluer certains clichés. Le sith “gros bourrin” à souhait et pas capable de réfléchir deux secondes est difficilement available. Qu’il y ait des personnages stupides dans la galaxie ce n’est pas surprenant mais l’association de cette “caricature” avec le fait de vouloir jouer le “sauveur de la veuve et l’orphelin” fait que l’on tombe dans un pathos (dans le pathétique) trop fort.

Globalement, il en va de même avec le trafic d’esclaves dans l’Empire et le fait que ton personnage s’arrête pour des raisons liés aux codes d’honneurs. Cela serait envisageable si on avait plus d'explication sur ce trafic (l’Empire interdisant l’esclavage). Aborder l’aristocratie corrompue de Coruscant, les mailles de faiblesses dans la surveillance de l’Empire. Concrètement, on a l’impression que ce passage est posé là juste pour dire “hé j’ai un lien avec cette joueuse” ce qui a pour conséquence de nous faire sortir totalement de l’histoire.

Ce que nous reprochons ce n’est pas que le personnage ait un code d’honneur couplé à un certains idéalisme mais que cette association soit rendue totalement gentillette par un manichéisme bien trop fort. Dans la période de troubles que nous connaissons il se peut qu’un groupe restreint de Jedi sont bien moins tolérants que des Sith et plausiblement plus cruel. Qu’un Moff soit bien plus honnête qu’un sénateur, ce ne serait guère étonnant. Chaque régime possède sa part de vertueux et d'extrémistes.

De plus jouer un mandalorien appartenant à l’élite et rater deux missions pose certains soucis, lorsqu’on se base sur un système de mercenariat, le taux de réussite est excessivement important. Cela pose le souci des missions à venir et rp que tu pourras faire car des choix moraux il risque d’y en avoir et au nom de la vertue rester statique tout le temps conduira ton personnage dans un mur. De plus à cela s’ajoute le problème de la réputation: Pourquoi embaucher un mandalorien qui a une réputation honorable lorsqu’on a besoin de faire de la sale besogne ? Le passage avec la Sith ne peut que nous interroger sur le choix de Talus et non pas d’un membre du clan Vizla connut pour sa cruauté.

Conclusion: jouer un personnage avec un point de vu très manichéen est envisageable mais pas pour un rang V et encore moins pour mandalorien. Plusieurs choix s’offrent à toi:
-Retravailler cette fiche et faire des efforts importants pour briser ce manichéisme. Ce n’est pas forcément la voie que nous conseillons le plus
-retravailler l’histoire afin de demander un rang III pour baisser le niveau des exigences et également pouvoir suivre une évolution rp qui brisera ce manichéisme (avec possibilité de pouvoir possiblement rapidement monter d’un rang si le niveau rp est satisfaisant)
-recommencer une fiche du point de départ et tout remettre à plat, ce qui peut-être frustrant nous en sommes bien conscient.

L'on reste à ta disposition pour d'éventuelles questions Smile


Re: Talus Skirata

le Lun 10 Déc - 15:16
Voilà, j'ai modifié

Mission concernant le sith: Remplacé par une mission d'assassinant contre un sith en compagnie de trois Vizla. Talus est accepté comme bouche trou par les Vizla.

Mission avec Allana modifié et raccourcit.
avatar
Administrateur
Grand Maître Jedi
AdministrateurGrand Maître Jedi
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Talus Skirata

le Mar 11 Déc - 13:19
Et je reporte en zone administrative


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Talus Skirata

le Mar 11 Déc - 22:58
La persévérance paye, Mando'ad. La validation est là ! Bonne chasse !


Contenu sponsorisé

Re: Talus Skirata

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum