Aller en bas
Allana Fern
Maître des Jedi Verts
Maître des Jedi Verts
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Dim 18 Nov - 19:17
Hello tous et toutes,

Vu que le sujet prenait bien sur la chatbox  et de l'avis de tous, inaugurons cette rubrique pour papoter autour de la Japanimation. Quels sont vos anime coup-de cœur ? Des mangas incontournables ou qui vous ont marqué ? Pourquoi ?

N'hésitez pas à partager vos favoris et vos retours de lecture et de visionnage Wink

Au plaisir d'entre vos suggestions et lectures !


Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Signat10
Code couleur : lightgreen - Présentation - Fiche de suivi - PV Scénarios Disponibles : Corran Fern et Hal Fern
Aldenya Bentra
Chef de Guerre
Chef de Guerre
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Dim 18 Nov - 20:08
Alors, petite liste Anime + Manga

Inzuma Eleven et ses suites (saga Go et Ares) : Un peu débile, mais assez fun une fois que tu acceptes le délire, avec des OST justes épiques, notamment la saga GO

Fate Zero et Stay Night : Unlimited Blade Works : Claque visuelle et combat ultra épique avec des persos d'un charisme fou

Toradora : Pas ouf, mais le dosage entre romance et humour est super bien géré. Mon second school-life préféré

Grimgar : juste sublime en terme de visuel, et une ambiance ultra immersive

Rascal does not dream of bunny girl senpai : L'alchimie entre les persos est juste dingue, les dialogues sont savoureux, et ça personnifie la physique quantique, que demander de plus ?

SAO : Il y a des détracteurs, mais j'aime cet anime de tout mon cœur, je sais même pas pourquoi

Violet Evergarden : beau, intelligent et larmoyant

DevilMan Crybaby : Rien à dire, oeuvre quasi-parfaite et l’expérience qui m'as le plus marqué de ma vie

My Hero Academia : C'est cool, la relève du Shonen à la Naruto

One Punch Man : je dois expliquer pourquoi ?

Oreimo : Un anime qui arrive à te faire accepter l'inceste et l'approuver. Je dois expliquer en quoi cet anime est baleze ?

Captain Tsubasa 2018 : c'est l'equipe de Jojo. Tout est dit

91 Days: Tres rafraichissant avec ses histoires de mafia dans les années 20

Kiznaiver : Pas ouf, mais interessant

Zetsuen no Tempest : La premiere partie est meilleur que la deuxieme, mais ça resye cool

Ano Hana : Un bel anime empreint de nostalgie

Gate : Juste genial

FMAB : La base

Hellsing Ultimate : Un delire debile mais jouissif

Highschool DxD : Hmm. les connaisseurs savent

Konosuba : J'adore l'humour ultra exageré

Nisekoi : Simple, mais j'ai kiffé

Psycho-pass : incoherent, mais j'aime bien

Plastic memories : drame classique mais bien executé

To Love-Ru : Comme pour DxD

Fairy Tail : Il s'en prend plein la gueule, mais honnetement, je peux pas ne pas le mettre
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Dim 18 Nov - 20:55
Moi-même amateur de manga et animé, je ne pouvais faire sans évoquer ici quelques unes de mes oeuvres favorites du domaine, avec en tête, bien évidemment...

Ghost in the Shell : Ghost in the Shell, l’œuvre culte de Masamune Shiro, reste a mon sens la référence absolue du genre du Cyberpunk. Licence dynamique, elle a réussi l'exploit a se dupliquer dans plusieurs supports sans jamais perdre de son aura, tant qu'elle est rester entre des mains Japonaises. Le film d'animation de 1995, le plus connu, reste sans doute le chef d’œuvre, mais le manga d'époque a également son intérêt, notamment son édition commenter, Shiro étant, malgré son statut de Mangaka Hentai, un homme engagé qui n'hésite pas a livrer ses observation sur la politique.

Si l'on exclu le film live qui était très en deca de ce que l'on demande a la licence, je dirais que le produit le plus faible de GitS est ironiquement le plus appréciée en dehors du film de 1995, a savoir Stand Alone Complex, qui coincé dans son format de série, n'arrive jamais a atteindre la profondeur du manga et des deux films. Toutefois, cela reste une excellente série et Arise, série de plusieurs films d'animation, est également très bon.

Les Héros de la Galaxie : Une découverte de l'Impératrice qui me la partager, les Héros de la Galaxie est un manga librement adapté en animation des années 1980 présentant le destin croisé de deux grands personnages dont les actions vont façonner l'histoire d'une galaxie déchiré dans une longue et sanglante guerre de position. A l'instar de GitS, qui a apporter au forum le thème de l'intelligence artificielle, les Héros de la Galaxie ont apporter de la richesse a notre contexte politique et militaire, notamment sur les fameuses forteresses stellaire. Son principal défaut est aujourd'hui son âge qui révèle de manière cruelle le sexisme de la société Japonaise de l'époque par certaines blagues vraiment lourde de certains personnage et par le peu de féminisation des rôles, toutefois, la série livre un propos politique et historique intéressant, bien que contestable dans ses conclusions. Elle évoque toutefois de nombreux sujets difficile frontalement, a ne pas mettre entre toutes les mains, mais pouvant être plaisant et instructif.

Akame Ga Kill : Petite série d'animation dont je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de lire le manga papier, Akame Ga Kill raconte l'histoire, dans un univers médiéval fantasmé, d'un groupe d'assassin tentant de renverser un groupe tyrannique. Pur délire moquant plusieurs styles d'animé et de jeu vidéo, Akame Ga Kill est pourtant un petit bijou en plus de ne pas être dénué de réflexion sur le sens de la politique et du traitement de cette dernière dans la fiction, bien que cet oeuvre soit logiquement bien moins profonde que la précédente. Le principal défaut de l'animé reste finalement d'avoir peu développer Akame, l'héroïne du récit, au profit de son antagoniste principale, l’archi-charismatique Es-Death.

Les Chroniques de la Guerre de Lodoss : Classique de la Fantasy japonaise avant que cette dernière ne se perdent a produire en série des clones de Sword Art Online, Lodoss est un univers simple, opposant le bien contre le mal, avec un groupe d'aventurier semblant tout droit sorti de Donjon et Dragon. Pourtant, on s'attache rapidement a cet univers fait de chevalerie, de magie, d'honneur, de dévotion et de pouvoir divin. Comme les Japonais savent si bien le faire, Lodoss n'est pas un animé qui prend son spectateur pour un récepteur stupide, il esquisse, certes discrètement, le thème de l'équilibre, l'idée qu'une lumière aveuglante peut être aussi dangereuse que les ténèbres les plus noires, que l'on retrouve dans de nombreux Final Fantasy. Un classique a voir et revoir avec plaisir !

Code Geass : Code Geass est une oeuvre particulière a de nombreux points de vue : elle a fasciner, mais aussi cliver notamment a cause d'un chara-design peu engageant. Elle présente une uchronie militaire nous amenant a nous intéresser au sort du Japon sous l'occupation de l'Empire tyrannique de Britannia. Animé classé "Mecha", Code Geass repose sur des mécanismes étrange qui l'amène, dans sa saison 1, a développer bien davantage ses personnages et son contexte que ses mecha. Après la fin des deux saisons, mon avis reste toutefois mitigé : la saison 2 verse dans le fanservice, trouvant tout les prétextes pour afficher ses personnages féminins en petite tenue, et fait énormément de combat de mécha dont plus de la moitié sont inutile, mais délivre un final surprenant.

Fate/Stay Night : Vous pensiez qu'un porno ne pouvait accoucher d'un scénario intéressant ? Vous aviez tord ! Fate/Stay Night, le monument de Type Moon, n'est pas a l'origine un animé, mais un visual novel Hentai. Dans le Japon moderne, les grandes familles de magicien de Fuyuki se livre une guerre sans merci pour obtenir le Saint Graal par l'intermédiaire de Servant, des héros de l'histoire invoqué pour combattre. Fate est devenu un phénomène accouchant de nombreux univers parallèle qui est difficile a suivre, mais a produit de nombreux personnage badass et des histoires riches, ainsi que des pouvoirs vachement cool. A l'heure actuelle, je recommande chaudement l'animé Unlimited Blade Works, bien plus intéressant et riche que le Fate original.


Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) 1522008726-signa2
Aldenya Bentra
Chef de Guerre
Chef de Guerre
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Dim 3 Fév - 18:46
Bonjour, bonsoir, et bienvenue dans mon antre. Installez-vous pour la critique hebdomadaire d'un animé ou manga de ma part (enfin, j’espère qu'elle sera hebdomadaire)

Et je vais commencer avec le premier animé que j'ai vraiment suivi, matant les episodes correctement et dans l'ordre. Alors, c'est partis pour Inazuma Eleven




Alors, à la base un jeu vidéo de type rpg-tactical sur le football développé pour la DS par LEVEL-5, les papa de Professeur Layton, avec Akihiro Ino à la barre, Inazuma Eleven sera finalement adapté en animé avec toujours LEVEL-5 à l'animation. L'une des idées principal de ce titre est l'utilisation de super-technique rendant ainsi les matchs bien plus fun et spectaculaire à suivre

Synopsis

Inazuma Eleven raconte l'histoire de Marc Evans, étudiant au Lycée Raimon à Inazuma, préfecture de Tokyo. Il est le gardien et capitaine de l’équipe de foot de son lycée comptant à peine 7 membres. Et alors que le club risque de se faire dissoudre car servant un peu à rien, Raimon reçoit une invitation de la part de la Royal Académie, équipe invaincu depuis 40 ans, pour disputer un match. Et de là, démarrera l'histoire de ce club de foot dont tous le monde se moque pour atteindre les sommets du football



Et maintenant, la critique en plusieurs points

Ecriture

Alors, l’écriture du scénario est assez basique, reprenant et copiant quasiment Olive et Tom dans sa structure globale avec un tournoi national puis mondial aussi démesuré avec toute la planète qui suit un tournoi pour étudiant. Mais si le scénario et les péripéties ne sont pas incroyables, les personnages s'en sortent déjà mieux. Ils ont tout un petit cliché (le nerd, le motivateur, le ténébreux, le gros,...) Ils n'en restent pas moins intéressant et on tous leur petit développement sur la durée (reprendre l’héritage d'une légende, prendre son courage en main, faire la paix avec son passé,...). Cela les rend donc assez humains et attachant

Musique

Alors bon dieux, je ne sais que dire. Jamais je me serais attendu à ça pour un animé de football. Elles ne sont pas oufs, ne restent pas forcement en mémoire, mais elles habillent l'action à merveille et en plein match, moment d'introspection ou juste de fun, c'est toujours un régal. Pas mémorable, mais fonctionne sans problèmes.

Animation

LEVEL-5 s'en sortent très bien pour un premier projet d'animation de cette envergure. Mais restons honnêtes. L'animation est pas exceptionnelle, juste dans la moyenne, jouant beaucoup sur les plans fixes pour marquer l'impact soit des tirs ou des mouvements, la plupart du budget étant partis dans l'animation des super-techniques. Donc pas degeu, mais loin d’être fou. Dans la moyenne de ce qu'on pouvait trouver au début des années 2010. Evidemment, tout cela s’améliore au fil des saisons. Pas drastiquement, mais suffisamment pour qu'on sente la différence de budget alloué.


Avis final

Je suis conscient que ça ne plaira pas à tout le monde, le ton étant enfantin, et que parfois ça va loin. Mais une fois le délire accepté, on rentre assez facilement dedans. Je sais que l'affect joue beaucoup pour ma part dans l'affection que je porte à cette oeuvre, mais je l'aime vraiment de tout mon cœur. j'aime les personnages, j'aime le côté exagéré des super-techniques, j'aime la musique, j'aime les jeux. J'aime la licence Inazuma Eleven et rien de ce qu'on dira ne me fera changer ça. Je l'aime avec ses grandes qualités et ses quelques défauts. Ce n'est pas une grande oeuvre, et peut-être que si ça sortait aujourd'hui, je n'aurais pas le même discours. Mais l'amour qu'on a pour une oeuvre dépend du contexte où on la découvre. Et le contexte où j'ai découvert Inazuma Eleven fait que c'est mon premier "vrai" animé. Et pour ça, je ne le renierais jamais.




Voila, j’espère que ça vous as plus. On se retrouve la semaine prochaine (j’espère) pour la critique de la saga GO en trois parties, étant trop différentes l'une de l'autre pour en faire une seule critique au niveau des personnages et de l'histoire.


(petit avant gout avec une OST assez représentative du reste)



PS : meme si c'est pas dans le flood, c'est bon pour le succés "critique" ?

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Dim 3 Fév - 20:06
J'ai aussi ma petite liste de manga sympathique.


One piece: Un manga bien divertissant qui dure depuis tellement longtemps. Anime, film, série de jeux video, etc. Un manga très diversifié. Par contre, certains des films sont pas terribles, surtout le 7e.

One Punch Man: Manga ayant une bonne touche d'humour déjanté

Toriko: Manga sur la nourriture et le combat. Dis comme ça, ça a l'air un mélange très con, mais le manga est super.

Fullmetal Alchemist: Manga dans un monde semblable à l'entre deux guerre. Il existe des gens appelé alchimiste possédant un pouvoir permettant de créer pratiquement n'importe quoi en utilisant la matière autour d'eux.

La Loi d'Ueki: Ueki est un lycéen ordinaire qui se fait embarqué dans une compétition par son professeur, un aspirant dieu. Chaque aspirant se choisi un champion et lui donne un pouvoir. Les champions doivent s'affronter. Le champion vainqueur aura droit à un voeu pouvant changer le monde, alors que son aspirant dieu deviendra le nouveau Dieu.

Katekyo Hitman Reborn: Un jeune homme peureux et faible apprend qu'il est destiné à devenir le parrain d'une des mafia les plus puissante du monde. Le bordel qui s'en suis est épique.

Berserk: On suis les aventures de Gutz, un mercenaire qui se bat avec une épée plus massive que lui. On est dans un univers fantastique noir, si on voit une jolie petite fée, une chance sur deux qu'elle te bouffe la gueule. Des combats intenses et infernaux.

Remonster: Un homme meurt et reviens à la vie en tant que gobelin. Il doit s'adapter à sa nouvelle vie.

Tensei shitara slime datta ken: Un simple employé de bureau meurt poignardé. Il ressuscite dans une autre dimension en tant que slime. Il découvre peu à peu qu'il est capable d'absorber les capacités de ce qu'il dévore.

Aldenya Bentra
Chef de Guerre
Chef de Guerre
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Dim 9 Juin - 15:18
Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Domest10

Il y a des œuvres dont nous voulons absolument parler et partager. Des œuvres qui nous marquent et nous font voyager. Domestic na Kanojo : Love X Dilemma en fait partie. Et si je m'attendais un jour a défendre une histoire de "triangle" amoureux, je ne l'aurais pas cru.

Domestic na Kanojo raconte l'histoire de Natsuo, un étudiant de 17 ans voulant devenir auteur. Seulement le pere de Natsuo va se remarier. Natsuo devouvre alors qu'il va avoir deux demi-soeur : Hina, son professeur dont il est amoureux ainsi que Rui, la fille avec qui il a partagé sa premiere fois la veille. Natsuo va donc devoir apprendre a vivre avec ces deux nouvelles belle-soeurs.

Et alors la, je suis perdu. Le manga est encore en cours de parution, mais n'est pas édité chez nous. Seul 104 chapitres sont disponibles en scan Fr contre 232 en anglais. Et alors que je ne lis jamais mes scans en anglais, j'ai récupéré les 128 scans restants en une journée. Oui, j'ai lu l’équivalent de 22 tomes en deux jours tellement j’étais dedans. Domestic na Kanojo est une de ces œuvres qui vous aspirent et ne vous laisse plus partir. C'est une de ces œuvres que vous lisaient avec le souffle court, le corps brûlant et la boule au ventre a cause de l’appréhension. C'est le genre d'oeuvre où vous hurlaient de joie dans les moments de bonheur et de rage et de tristesse lors des drames.

Domestic na Kanojo est une oeuvre profondément humaine et réaliste sur la vie amoureuse d'un étudiant contre lequel le sort s'acharne. Une oeuvre où les histoires d'amour se télescope et ne laisse personne indifférent, entraînant tout le monde dans son sillage. Une oeuvre où l'amour est un dilemme. Relation extra-conjugale, relation prof-élève, relation "incestueuse". La peur de ce qu'en dira la société, de voir des avenirs s’écrouler, de faire du tort à l'autre et de l’inquiéter et le blesser ainsi que des sacrifices émotionnelle que l'on doit parfois faire. Domestic na Kanojo ne fait ainsi aucun cadeau au lecteur sans même lui laisser l'occasion de deviner où va l'histoire, l'auteur laissant toujours plusieurs pistes.

Le lecteur est ainsi dans l'expectative espérant ainsi le meilleur pour le héros, tout en sachant que l'auteur ne laisse rien passer, celui-ci aimant la théorie du Chaos. En un mot comme en cent, une véritable claque qui me fait maintenant trembler d'attente pour la suite ainsi qu'avoir la boule au ventre dés que j'y pense. Ainsi il n'est pas difficile de deviner son importance pour moi. Car même si ce manga me fait profondément du mal, je suis heureux de l'avoir découvert et d’être sorti de ma zone de confort. Je n'avais jamais autant été captivé par une simple vie. Mais surtout, mon cerveau n'avait jamais autant fourmillé et imaginé de scénario alternatif, a tel point que j'en ai presque envie d’écrire et de faire ma version de l'histoire

Je sais que je me répète, mais Domestic na Kanojo n'est pas qu'un manga. Il s'agit d'une claque, d'un déclencheur cher a mes yeux et qui signifient beaucoup pour moi. Alors peut-être que je suis devenu fleur bleu, mais voila, je voulais absolument partager cela.
Darth Ânkh
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

le Mar 11 Juin - 20:36
Beau résumé, cela a l'air pas mal ! Tu pourrait m'envoyer le lien par MP que je puisse me faire une idée ?


Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) 1522008726-signa2
Contenu sponsorisé

Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc) Empty Re: Discussion autour de la japanimation (animes, mangas, etc)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum