Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

[Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mer 8 Aoû - 21:31
L'inauguration d'une forteresse stellaire est toujours un moment très particulier. Ses constructions artificielles, chacune faisant la taille d'une petite lune, représentent les plus beaux symboles de la domination des trois puissances galactiques actuellement en guerre. Chacune est l'aboutissement d'un travail colossal, des millions d'ouvriers travaillant sans relâches durant de nombreux mois afin de pouvoir faire de cette lune une réalité. Pourtant, l'inauguration ne signifiait pas pour autant la fin du travail au sein de la structure, car les forteresses ne sont pas seulement une structure défensive militaire : chacune est doté d'un véritable écosystème et peuplé par une population civile, avec plusieurs villes, des secteurs agricoles et des divertissements ? Pourquoi ce choix ? Parce que les forteresses furent conçu pour pouvoir se défendre même dans une position d'encerclement total et pour cela, il était nécessaire qu'elles soient capable de pouvoir disposer de leurs propres systèmes économiques afin de ne pas dépendre des ravitaillements depuis l'extérieur. De cette façon, ses bijoux de technologies sont comme des planètes artificielles servant même de centre de ravitaillement pour les flottes se déplaçant dans leurs rayons d'actions. Si la République et l'Empire furent finalement capable de construire leurs propres forteresses stellaires, le Consortium fut le premier a théoriser et construire ses immenses structures et aujourd'hui encore, il se vantait d'être la puissance disposant des forteresses les plus redoutables.

Installer dans une orbite fixe et incapable de se déplacer d'elle-même, les forteresses stellaires remplissent de nombreux rôles, mais leur fonction première reste le contrôle des grandes routes hyper-spatiale galactique. Doté de nombreux générateur de puits de gravité, elles ont rendu bien plus difficile les voyages en hyper-espace entre les différents coins de la galaxie et facilite grandement les travaux de la douane, compliquant la vie des contrebandiers devant prendre tous les risques afin de pouvoir poursuivre leurs activités illicite, ce qui n'était pas pour déplaire dans une société comme Hapès ou le monde criminel était toujours observer avec un mélange de ressentiment, de colère et de dédain. Même plus de cinq milles an après, la caste de femme dirigeant le Consortium n'avait pas oubliée que leurs ancêtres n'étaient que les esclaves de ses porcs avant que les Jedi ne les libèrent… Une intervention qui n'avait finalement pas réussi a ses derniers, mais c'était bien dans la doctrine des Jedi de faire des actions bienveillante sans se soucier du lendemain. C'était la raison pour laquelle ils allaient perdre cette guerre, même si ses derniers temps, ils semblaient plutôt prendre le chemin de la radicalisation… Peut-être que certain seraient de future recrue pour les Sith, qui pouvait le savoir encore ?

Ce sujet n'était de toute façon pas la première préoccupation de la Reine. Elle allait retrouver ISIS, la régente tout aussi éternelle qu'elle-même, afin de discuter de la situation du Consortium ainsi que de l'avenir de celui-ci. Ankh ne souhaitait plus rester en position d'attente : vingt ans qu'elle pensait ses plaies et aidait son peuple a reprendre de la vaillance suite a la retraite du système de Bothawui. Même si les Forteresses assuraient la sécurité du Consortium, le peuple avait besoin de victoire afin de garder la foi, surtout dans un conflit qui dépassait déjà les trois cent années de combat incessant, vaste marée de sang dans le vide spatial aussi bien qu'abreuvant les cours d'eaux de chaque planète sur laquelle les armées gigantesques de toutes les puissances militaires de la galaxie s'était affrontée. Pour cette raison, elle avait inviter le Gynoïde dans la salle de conférence de la forteresse, qui était encore vide, le personnel n'ayant le droit d'investir les lieux qu'après l'inauguration, a l'exception du personnel nécessaire au maintien opérationnel de la forteresse. La grande vitre offrait une vue imprenable sur le système de Dathomir, le cœur de la société des Sœurs de la Nuit, l'un des lieux les plus importants pour les différentes sectes de la Force et un secteur qui devait absolument être défendu.

Si elle portait de nombreux bijoux, la Reine n'avait pas cru bon de se doter d'une robe ou de vêtements encombrant. Tout juste un pagne et des ornements dissimulant l'essentiel. En tant que divinité, elle appréciait montrer qu'elle était aussi la femme la plus belle d'Hapès et de toute façon, elle n'était vraiment a l'aise que sans vêtement. La noblesse devrait de nouveau reconnaître qu'elle n'était pas de taille face aux charmes comme a la puissance de sa souveraine divinité… Cela ferait son petit effet, la souveraine en était certaine. Mais elle quitta la contemplation de Dathomir afin de pouvoir rejoindre le centre de la salle de conférence et d'allumer l'hologramme géant représentant la carte de la galaxie. La position connue des troupes adverses y était représenté ainsi que les batailles qui se jouait en ce moment même, car dans cette sinistre guerre de position, même dans les périodes de « calme », il y avait toujours une bataille quelque part, même lorsqu'elles ne concernaient que quelques bataillons. Le bruit de la porte coulissante fit toutefois relever la tête a la souveraine d'Hapès, cette dernière sachant très bien a qui appartenait les pas qui se faisaient alors entendre...


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Sam 18 Aoû - 10:47
-Vous me confirmez que ce retard reste dans les limites du tolérable et pourra être facilement rattrapable? Et surtout que cela n'impactera pas la fonctionnalité de la station? Ma voix résonnait dans les coursives de la station. Je m'assurais que le programme avançait selon le programme établit. Je ne pouvais tolérer des retards pouvant impacter la fonctionnalité de cette nouvelle station. Cela faisait maintenant quelques jours que j'étais présente pour superviser les derniers éléments de la construction avant la grande cérémonie d'inauguration de ce que les biologiques appelaient une merveille de technologie et une véritable prouesse. Ces stations représentaient un investissement colossale pour ceux qui s'ingéniaient à les commander, tant au niveau de la main d'œuvre qu'au niveau des fortunes dépensées pour transformer un plan en réalité. Et derrière, il y avait également une fortune de maintien en condition de la station en elle-même. En effet, même si les gens les avaient conçu pour être autonome et indépendantes, il n'en restait pas moins qu'il fallait une mise de départ phénoménale, pour ne pas dire astronomique dans la mise en fonction des différentes installations et leur mise en sécurité.

-Affirmatif, Régente. Nous aurons quelques secteurs avec des rames de métro non fonctionnelles et des armes inactives, mais c'est tout.
-Pour les Armes, c'est inacceptable. Je les veux opérationnelles dans six heures. Ce point de la Galaxie est un endroit stratégique. Raison pour laquelle il a été choisi pour installer cette station et pas un autre. Et pour les rames de métro et autres pannes mineurs, combien de temps vous faut-il pour achever les travaux?

L'ingénieur qui m'accompagnait m'adressa un regard stupéfait en entendant le délais que je lui accordais pour les armes. A croire que je lui demandais de cristalliser l'impossible. Je haussais un sourcil, tandis que mon manteau flottait derrière moi.

-Fermez donc votre bouche. Vous allez finir par gober un insecte ou quelque chose dans le genre. L'homme semblait être pris d'une décharge électrique car il se secoua la tête avant de se reprendre.
-Excusez-moi, Régente. Pour les armes, je vais voir ce que je peux faire. Mais six heures, cela risque d'être trop court. Il nous manque encore des pièces importantes. Il nous faudrait un délais deux mois supplémentaire. Pour le métro, elles seront pleinement opérationnelles dans trois semaines.
-Inadmissible. Transmettez moi les noms des responsables des sociétés qui ont provoqué ces retards. D'une main dans le vide, j'enclenchais le téléchargement des données de la station afin de trouver une alternative aux problèmes d'alimentations, tout en poursuivant mon chemin vers la salle de conférence. Puis j'affichais en fond, sur mon champ de vision les plans. Vous disiez les secteurs A38-24-C et G43-57-A... Je sélectionnais les secteurs concernés et commençais à étudier les plans. J'identifiais rapidement les parties manquantes et presque d'elles même, les solutions m'apparurent. Pour A38-24-C, faites une dérivation depuis le secteur A38-27-E, en passant par les hangar en D et C. Nous serons encore dans les normes pour les générateurs, le temps que les pièces manquantes arrive. Par contre, il faudra que les techniciens fasse une vérification des générateurs 27, 43 et 54 toutes les semaines. Pour G43-57-A, vous avez une gaine d'énergie en G44-01-B qui pourrait servir pour une dérivation. Tirez là vers notre secteur et appliquer les même rythme de contrôle sur les générateurs 13, 29 et 73.

L'ingénieur regarda sa tablette, haussa un sourcil, puis son visage sembla s'éclaircir brusquement, comme si une divine révélation venait surgir dans son esprit. Il se redressa et m'adressa un salut militaire auquel je répondis, puis il traça sa route en courant, partant dans le sens inverse de là ou nous étions venu, me laissant désormais seule.
Je repris également ma route, croisant au passage une Sœur de la Nuit portant les couleurs du Consortium, et plus particulièrement les insignes du Chume'doro, la garde rapprochée de la Reine Éternelle. Celle-ci m'adressa un salut respectueux. En effet, j'avais eu maintes occasions de travailler avec ce corps militaire si particulier et chacun d'entre eux me connaissait de vu, de nom et de réputation. Ils savaient tous ce que j'étais, ce que je faisais et comment je pouvais travailler. Certaines ne m'appréciaient pas, mais la plus part me vouait un certains respect. Dans un cas comme dans l'autre, tant que cela ne gênait pas le travail que j'avais à faire en tant que Régente Éternelle, je n'y prêtais aucune attention.
Je lui adressais un salut de la tête tout en lisant les rapports des différents droïde GEMINI présent sur la station. Officiellement, ils étaient là pour aider à la sécurité de celle-ci. Mais à tout moment, je pouvais leur ordonner de prendre le contrôle total de la moindre station ou du moindre vaisseau à bord duquel ils se trouvaient. Évidemment, cela n'était qu'une mesure pour assurer la sécurité de la Flotte Éternelle et du Trône Éternel, mais ce fait demeurait caché à bon nombre de membre du Consortium. En réalité, les personne réellement au courant devait se compter sur les doigts des deux mains d'un humain. Autant dire, il s'agissait là d'un secret extrêmement bien gardé.

Je fini par arriver devant la porte de la salle de conférence. Je n'avais pas besoin que quelqu'un me prévienne que la Souveraine incontestée du Trône était présente. Mes capteurs s'étaient alignés à ceux de la station depuis bien longtemps. Si bien que j'avais appris l'arrivé de la Reine Ankh dès l'instant ou son vaisseau personnel était arriver dans l'espace de contrôle de la station de combat, reconnaissant par moi-même les identifiants de celle-ci.
La porte s'ouvrit et je pus découvrir la Reine dans une tenue qui aurait pu choquer beaucoup de personne. Pourtant, pour elle, s'était une tenue normale. En réalité, je savais même qu'il s'agissait là de la seule tenue dans laquelle la jeune femme se sentait réellement à l'aise. De plus, cela était même devenu un jeu pour elle, afin de montrer à l'ensemble de l'espace connu la perfection de son corps et de son être. Cela ne me dérangeait aucunement. Non pas que la pudeur me soit étrangère, mais seulement que je ne voyais pas d'intérêt à perdre un temps précieux en considération inutile sur la tenue de ma souveraine. Aussi, je n'y prêtais aucune attention, m'approchant le plus normalement du monde de la console qu'elle consultait et sur laquelle figurait l'état actuelle des différentes puissantes. J'en profitais pour mettre à jour mes propres donnés, en ajoutant les stratégies et tactiques que les généraux de la Flotte Eternelle avaient pu mettre en place pour la grandeur du Consortium. Cela ne prit qu'une fraction de seconde, le temps de faire un pas vers Darth Ankh. L'instant d'après, je lui adressais le salut militaire du Consortium.


-Majesté. J'espère que votre voyage jusqu'ici fut calme et reposant. Nous sommes prêt à commencer la cérémonie lorsque vous le souhaiterez. Souhaitez-vous prendre une boisson avant ce grand moment?

Ma voix demeurait pratiquement monotone et calme, comme un ilot imperméable aux tempêtes pouvant se déchainer autour de lui. J'énonçais les faits, épargnant à ma Reine les détails inutiles et les ennuis sans importances, afin qu'elle puisse pleinement se concentrer sur les choses qui lui étaient réellement importante.
Dans le même temps, j'ajoutais un détail à une donnée stratégique qui m'avait apparu manquante dans mon analyse primaire, mettant subtilement la carte à jour, tandis que le système de la station le transmettrait aux forces du Consortium Éternel.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Dim 19 Aoû - 17:45
« Il fut peut-être trop calme, de temps a autre, une bonne embuscade permet a l'équipage de tester ses réactions et l'adrénaline fait du bien. Mais un rafraîchissement serait le bienvenue, d'autant que j'aimerais que nous évoquions la situation générale avant la cérémonie. »

Parfois, la reine s'ennuyait du manque d'imprévu : les Sith avaient besoin de stimulation et une attaque surprise adverse pouvait révéler le meilleur chez eux en stimulant l'adversité. Ceci dit, elle ne pouvait en vouloir a ses services de sécurité de faire un travail parfait pour s'assurer que tout se déroule sans encombre, bien au contraire. Mais l'esprit de la déesse du Consortium était plus aventureux, Ankh souhaitait pouvoir relancer l'offensive et offrir de grandes victoires au Consortium, l'ère du renforcement et de la défense devait disparaître pour que l'offensive et les conquêtes reviennent. L'inauguration de cette station représentait cette volonté : elle représentait pourtant une assise défensive, mais également la dernière pierre du dispositif défensif de la Reine, lui permettant de disposer d'une assise solide avant de repartir a l'offensive contre ses ennemis. Mais la Sith avait toujours plaisir a retrouver sa régente artificiel et un sourire sincère se dessina sur ses lèvres : depuis plusieurs siècles, ISIS servait avec une fidélité et une fiabilité extraordinaire le Consortium Éternel. Elle était son plus bel investissement, l'élément le plus essentiel de ses conquêtes et le cerveau artificiel dont elle avait besoin pour l'assister dans ses conquêtes. Elle n'avait jamais hésiter a changer de plan simplement parce que le Gynoïde lui conseillait, avec le Chume'doro, ISIS était sans doute la seule personne a qui la reine pouvait accorder une confiance aveugle.

Parce qu'à a ses yeux, elle représentait bien plus qu'une machine, elle était une expression de l'être suprême : conçu pour disposer de charmes faisant pâlir d'envie les nobles d'Hapès, elle était également un assassin expert doublé d'une pirate informatique de génie et disposait d'un esprit vif et s'adaptant a chaque situation. ISIS avait appris a nager dans les eaux tumultueuses de la politique de la haute société Hapienne, a comprendre le fonctionnement du Conseil Noir et de l'Ordre des Seigneurs Sith et pouvoir le tourner a son avantage, ainsi que les arcanes de la stratégie militaire, pouvant monter seul des mouvements offensifs ou défensifs d'une efficacité redoutable. En lui accordant la liberté et en se contentant d'une consigne claire et vague en même temps, Ankh avait permis a ISIS de sortir de la prison dans laquelle Cyberdyne l'avait enfermer et de devenir la Régente du Consortium, et lui accordait donc plus de valeur qu'à n'importe quel élément de son Empire. Elle constata d'ailleurs le professionnalisme de sa seconde lorsque cette dernière fit un nouvel ajustement de la stratégie défense de la station, provoquant des changements sur l'hologramme. Le regard mordoré de la souveraine éternelle se posa sur le plan de défense et cette dernière afficha une expression de satisfaction.


« Contenu des éléments a votre disposition, les préparations défensives du secteur me semble les plus adaptés. Une fois de plus, vous avez fait un travail admirable ISIS, je savais que je pouvais compter sur vous pour que les choses soient bien faite. Mais le sujet dont j'aimerais vous faire part est plus global, et nous ne pouvons plus nous permettre de le reporter très longtemps. »

Maniant les panneaux de contrôle de l'hologramme, Ankh fini par montrer une image holographique de l'ensemble du territoire du Consortium, ainsi que ses frontières avec les deux autres super-puissances de la galaxie. La reine ne doutait pas que sa régente avait déjà compris qu'elle souhaitait évoquer directement l'offensive et non plus la défense, mais il fallait pour cela discuter des moyens engagé et des objectifs. Soit tenter une opération en profondeur de grand style impliquant de nombreuses flottes, soit se contenter d'opération plus limité visant un objectif précis. La défaite de Bothawui avait laisser des traces et certain pensaient même qu'elle avait condamner les opérations en profondeurs. Ankh n'en était pas convaincue, mais elle devait admettre que le conflit s'éternisant et devenant de plus en plus radical, la résistance devenait de plus en plus acharné et il devenait difficile d'exploiter une percée initiale, limitant la portée d'une opération en profondeur, mais prolongeant d'autant plus les opérations et donc les pertes… D'un autre côté, cela faisait vingt ans qu'elle restait en position défensive et cela affaiblissait sa position politique : les Sith guettaient le moindre signe de faiblesse et repartir a l'attaque lui permettrait de montrer de nouveau sa force, autant a ses admirateurs que ses rivaux potentiels… Restait a savoir quel genre d'opération restait envisageable.

« Une fois cette forteresse inaugurée, je veux que nous préparions une nouvelle offensive contre l'un de nos adversaires. Nous avons consolider assez notre assise défensive, mais j'hésite sur la marche a suivre. Avant d'évoquer un plan plus précis, j'aimerais votre avis sur deux questions : contre quel adversaire dirigeriez vous nos forces et pour quels objectifs ? »


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Lun 20 Aoû - 14:48
L'un des traits récurrents que je retrouve fréquemment chez chacune des Reines Mères c'est bien cet ennui face à la routine. Toutes cherchent, d'une manière ou d'une autre à tromper cet ennui, à penser à autre chose. Du point de vue des biologiques, on pourrait dire que toute possède un niveau intellectuel relevant du génie. Et à cause de cela, le quotidien les ennuis au plus haut point. Combien d'entre elles étaient en réalité des accros à l'adrénaline? Je n'ai jamais cherché à le déterminer. Mais la réponse sur le voyage que me fit cette femme devant moi me poussait à reconsidérer cela. J'étais une entité de pure logique. Alors, lorsque je me retrouvais face à un être qui s'adonnait à l'excitation et à l'extase, il m'arrivait d'avoir des moments d'incompréhension. Mais en ce qui concerne mes Reines Mères, je ne les comprends que trop bien. Peut-être parce que je les ai toutes regardée grandir, s'épanouir, se développer pour finalement devenir l’œuvre d'art unique que chacune d'entre elle est ou était. Une œuvre d'un raffinement à nul autre pareil. Mais, contrairement au reste de la Galaxie, je connaissais une grande partie du prix qu'elles payaient pour parvenir à cet état de grâce.
Et étrangement, pour moi, leur beauté n'est pas leur physique ou leur ambition. Non. Leur caractère précieux est tout autre, pour moi. La raison qui fait que je leur demeure indéfectiblement fidèle, en dehors de toute possible programmation, c'est que chacune d'entre elles, bien que se faisant appelée les Reines Eternelles, est unique profondément différente de la précédente. Elles sont le fruit d'une éducation, mais également le résultat d'une somme improbable. Une somme ou un plus un ne font ni deux, ni trois, mais bien l'Infini.

Je souriais à la remarque de celle qui fut un jour mon élève, sur le calme accablant du voyage. Puis j'écoutais avec une attention certaine lorsqu'elle m'expliqua qu'elle ne pouvait accepter que l'Amas reste sur la défaite de Bothawi. Que cette défaite menaçait l'intégrité de son autorité. Il était vrai que certaines voix s'élevaient au sein du Consortium, évoquant le fait que cette défaite était la preuve du commencement du délitement du pouvoir de la Reine suprême. J’eus alors un sourire encore plus grand, mais cette fois, contrairement au précédent, il n'avait rien de tendre. Je le savais, j'affichais le visage d'un prédateur prêt à fondre sur sa proie. Il suffirait d'un mot pour que cela soit fait.


-J'ai appris beaucoup de choses à cette enfant que tu étais, dans les domaines de l'art de la guerre. Et tu le sais, lorsqu'une situation se présente à moi, je n'attends pas pour calculer des alternatives et différentes manières de tourner une défaite en succès.
Nos troupes ont perdu Bothawi? Invitons donc l'ennemi sur les territoires des Matriarches les plus dissidentes. Ouvrons donc une porte discrète afin qu'ils ne se doutent pas que nous les y avons invités.
Dans le même temps, je pense que tu te souviens de cette remarque que j'ai formulée sur le besoin que représente les différentes factions qui s'opposent à nous, pour notre prospérités. Nous ne pouvons simplement les balayer. Nous allons devoir gagner contre eux, mais sans gagner non plus. Sans quoi, votre trône sera réellement en danger, à partir du moment où il n'y aura plus de pouvoir pour essayer de s'opposer à l'hégémonie des Reines Éternelles. Nous pouvons gagner des batailles, mais nous ne pouvons ni gagner la guerre, ni la perdre.
Je me penchais sur la carte tactique afin d'en imprimer les dessins au fond de ma rétine synthétique, puis je me dirigeais vers la fenêtre qui donnait sur le vide intersidéral. Dans l'immédiat, je vois deux possibilités d'actions. L'un peut satisfaire votre désir immédiat d'action, mais rapportera peu sur le long terme. Il s'agit de délocaliser les combats sur d'autres front, plus ou moins lointains de nos propres forteresses, mais pas trop proches de celles de l'Empire ou de celles de la République. Nous jouerons alors à un jeu d'échec géants, avançant à mesure des batailles. Une gloire certaines en résultera, mais celle-ci finira par s'essouffler. Dans un ensemble d'effet entre mon mouvement, celui de mon manteau et un jeu de lumière provenant de l'étoile qui venait caresser la salle, je me retournais vers ma souveraine, ma protégée, mais aussi celle qui avait à la fois posée sa main sur moi et m'avait libérée. Je la regardais avec un expression désormais vide de toute expression. Ou alors, on fait résonner ton nom comme celui de la plus grande Reine Eternelle ayant jamais existé en portant le conflit directement dans le cœur de chacune des autorités présente au sein de la Galaxie. Ainsi, nous prouverons à tous que ma "Fille" peut atteindre chaque recoin de la Galaxie quand elle le souhaite. Mais cela prendra plus de temps en préparation.  Nous lançons des attaques éclaires sur chaque Capitale. Le but n'étant pas de tuer les dirigeants, mais de planter notre drapeau à leur pied, leur infligeant ainsi un camouflé et leur signifiant que nous sommes partout. Ils devront alors garder un œil en permanence derrière eux, le détournant de nos propres fronts. Et tu prouveras à tout un chacun que tu peux agir quand et où cela te semble. Et si l'on veut réellement que cela soit du plus bel effet, il faudra que ces attaques aient lieux de manière parfaitement synchronisé. Qu'à l'instant T, nous puissions les enfermer dans le carcan de la peur.
Je te le concède, cela pourra les unir contre nous, mais alors, nous aurons eu largement le temps de verrouiller notre défense contre les tentatives d'intrusions. Ensuite, il faudra que le Chume'doro, les Sith et les Matriarches s'ingénient à saper tout travail d'union des autres puissances. Et je ne doute pas que chacun de nos hommes et femmes s'évertuera à tout faire pour briller suffisamment afin de prouver qu'ils sont, au mieux digne d'être à ta droite le moment venu. Car, quoi de mieux que de pouvoir siéger et conseiller celle qui tiens le destin de la Galaxie entre ses mains et qui peut décider de la vie et de la mort de tout être en tous lieux et en tout temps?


Je ne demandais pas si une telle proposition plaisait à ma souveraine, car je savais que c'était le genre d'idée qui était de celles qui pouvait lui "ouvrir l'appétit".
J'avais utilisé le tutoiement car je tenais à replonger mon ancienne élève dans mes leçons passées, afin qu'elle puisse suivre mon cheminement de pensées. Une chose que je ne faisais que rarement, et toujours lorsque j'étais sûre que nous étions parfaitement seules.
Dans le même temps, mon cerveau positronique était en train d’échafauder une attaque particulière pour répondre au désir de l'enfant qu'elle était encore au fond d'elle. Elle avait trouvé le voyage aller ennuyeux ? Elle trouverait le retour particulièrement délicieux. Trois vaisseaux de la Flotte Eternelle tendrait une embuscade à son vaisseau, l'attirant dans un piège gravitationnel et l'attaquerait sommairement, avant de prendre la fuite. Un unique message serait transmis à Darth Ânkh à ce moment, afin qu'elle puisse se régaler du spectacle et contempler l'efficacité de ses hommes, mais également qu'elle puisse se laisser aller à agir un peu.

Mais pour le moment, nous avions d'autre choses à faire. Et surtout, une cérémonie à venir. Je guettais donc les réactions de ma Protégée à ma proposition.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Jeu 23 Aoû - 17:10
ISIS exprimait rarement ses émotions en faisant appel a des expressions du visage humaine, préférant une analyse froide et méthodique destiné autant a être efficace qu'à déstabiliser ses interlocuteurs, mais parfois, elle se laissait aller a quelques expressions et un peu de mise en scène. Elle était la régente, la seconde personnalité la plus importante du Consortium Éternel et soutenait désormais les souveraines depuis plusieurs siècles. Il était naturel qu'elle apprenne la gestuelle du pouvoir et ce que pouvait offrir la mise en scène aux côtés de celles qui étaient toute passé maîtresse en la matière. Toutefois, le gynoïde n'abandonna pas l'efficacité qui faisait sa force et fit un exposé des plus pertinents sur la situation. La stratégie des trois royaumes, sont invention, avait offert des résultats bien plus impressionnant qu'on ne pouvait l'imaginer. Elle avait stabiliser les trois super-puissance dans un statut-quo permanent qui bloquait les victoires définitives. Les raisons de cette stratégie était a l'époque multiple, mais aujourd'hui, la plus importante d'entre elle était la plus limpide : elle forçait les différentes composante du Consortium Éternel a agir de concert. Si la Reine venait a remporter une victoire totale, les Sith seraient pousser a faire scission pour attaquer les forces du Consortium de Hapès car ils ne pouvaient ni partager le pouvoir ni vivre sans opposition. Le côté obscur était une idéologie de combat et cela, ISIS l'avait parfaitement assimiler.

ISIS observa la carte juste une seconde, le temps d'enregistrer son image, puis se dirigea vers la vue sur Dathomir et exposa ses deux stratégies. La première était assez ordinaire et si elle permettait de faire quelques conquêtes, elle s’essoufflerait et amènerait des nouveaux travaux défensifs qui ferait sans doute perdre du terrain en retour, l'heure n'étant malheureusement pas aux opérations en profondeur visant a encercler les forces adverses après des offensives de grand style. La seconde en revanche méritait bien plus l'attention de la reine divinité : une opération d'infiltration visant a afficher les couleurs sur les deux mondes capitaux adverses, a savoir Bastion et Naboo. Une offensive purement symbolique, sans gains territoriaux certes, mais qui enverrait a tous un message simple : vous n'êtes en sécurité nulle part. Oui, l'idée était fort plaisante et pouvait mener a de nombreuses conséquences difficilement prévisible, mais qui pourrait toute être exploiter en misant autant sur les forces que sur les faiblesses des régimes en place. Savoir créer des opportunités, puis disposer de l'intelligence politique pour les exploiter en s'en donnant les moyens, c'était quelque chose dans les cordes de Darth Ankh, dont la carrière politique plusieurs fois centenaire fut basé sur cette compétence. Après tout, c'est de cette façon que fut construit le Grand Plan.

ISIS évoqua bien entendu le risque que cela rapproche les deux régimes adverses et donc la nécessité de semer la zizanie, mais comme elle le fit remarquer, ce n'était pas un risque si grand : le Consortium disposait d'agent pour saboter ses tentatives, de plus, il y avait une méfiance mutuelle entre l'Empire et la République et les deux avaient leurs propres lots d'atrocités que l'autre ne saurait pardonner facilement. Face a une attaque aussi audacieuse que celle-ci, politiquement, la République serait sans doute la plus faible, car elle reposait sur un équilibre entre ses systèmes délicats ainsi que la motivation de sa population a poursuivre le conflit. L'Empire et le Consortium pouvait déployer une propagande de guerre bien plus efficace afin de motiver la population a poursuivre le conflit, y compris par la menace. Hors, la République avait des moyens bien plus limité pour garder sa population sous le contrôle a cause de sa nature démocratique même, puisque le pouvoir était entre les mains du peuple dans ce type de régime. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres de la reine : ses appétits de prédatrices ne pouvaient qu'être éveiller par une telle offensive, qui réunissait tout ce qu'elle aimait : du grandiose, de la mise en scène, sans doute quelques martyrs pour unir la nation, et enfin des opportunités politiques… Elle s'en frottait les mains d'avance !


« Bastion et Naboo sont bien défendue, surtout pour la première. Il nous faudra infiltrer des agents qui partirons sans doute pour une mission suicide, mais l'impact sera colossal, surtout au sein de la République. Cette dernière pourrait voir sa volonté de combattre s'affaiblir et nous offrir des opportunités en se repliant sur la sécurité de ses mondes clefs. Empêcher l'union de leurs forces ne sera pas si difficile, ils ont déjà beaucoup de sang et d'atrocité qui les séparent et ils ne passeront pas facilement l'éponge. Ce plan est le plus risqué, mais également celui avec le plus de panache. Si nous voulons être a la hauteur de notre réputation, nous nous devons d'être capable de vaincre pas seulement parce que nous sommes les seuls dignes de régner, mais également avec style. »

A son tour, la reine revint vers la baie vitrée afin de venir se positionner aux côtés d'ISIS. Son regard se balada vers son propre vaisseau, stationnant fièrement près de la forteresse, ainsi que tous les navires pyramidaux défendant la station. Hapès savait habiller le pouvoir et il faudrait que cette attaque soit aussi rayonnante que leurs civilisation : la perfection passait par l'apparence et les Hapiens n'avaient pas pratiquer l'eugénisme pendant des millénaires pour abandonner l'esthétique. Croisant les bras sous sa poitrine, elle n'avait toutefois pas oublier la raison première pour laquelle elle se trouvait ici : inaugurer cette nouvelle station, marquant son entrée pour la mise en service. Elles auraient tout le temps d'évoquer plus en détail ce plan une fois cette formalité accompli, alors que chacun se réfugierait dans ses quartiers ou profiterait de la soirée organisée pour la haute société.

« Mais ne perdons pas de vue les priorités. Si tout est prêt pour l'inauguration, allons y tout de suite, je crois les avoir assez fait attendre. Nous parlerons ensuite des détails de cette future opération, une fois tous le monde occupé. »


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Ven 24 Aoû - 11:51
Comme je m'y attendais, la proposition, que certains pourraient juger comme parfaitement indécente, plaisait à Darth Ankh. Elle aimait les jeux complexes et se repaissait autant de sa domination sur les autres que du processus pour y parvenir. A plus forte raison si celui ci est ardu à accomplir.
Elle avait parfaitement cerné le projet que je lui avais proposé et en voyait déjà les difficultés. Je pouvais même voir les rouages de son esprit se mettre en branle à essayer d'imaginer comment elle allait pouvoir influer sur cette proposition. Comment elle pouvait se l'approprier et y tirer toute la fierté de celle qui regarde son enfant grandir et qui le voir aboutir à ce qu'il est destiné à accomplir.
Ankh fit une première analyse du coup en vie de pareille initiative. Et en réponse à ma remarque sur l'union des pouvoirs galactiques, elle me fit remarquer que l'histoire commune entre la République et l'Empire ne serait pas pour les aider à cela. Qu'ils y verraient peut être l'intérêt, mais que les massacres existant entre les deux avaient plus de chance de leur nuire qu'autre chose dans une entreprise de collaboration contre nos forces.
A ses propos, je sentais déjà qu'elle avait presque envie d'être celle qui planterait le drapeau au nez et à la barbe de l'Empereur de Bastion. Une idée qui était faite pour lui plaire au plus haut point. Je le savais parfaitement.
Cependant, je voyais un poil plus loin que la primo-analyse de ma souveraine. Elle ne voyait que deux puissances face à nous. Mais pour ma part, j'en voyait une troisième qui pouvait mettre à mal ce plan audacieux, et qu'il faudrait donc frapper également. L'APEX. Si Bastion était un domaine difficile à atteindre par sa sécurité, les domaines de l'APEX l'étaient parce que chaque membre de ce groupe se montrait naturellement méfiant envers ce qui lui est étranger. Si l'on voulait les frapper durement, de la même manière que l'on frapperait Naboo et Bastion, nous allions devoir choisir une point de haute stratégie, ayant une importance notable pour le groupe. Et j'en voyais une. Le siège même de l'intelligence artificielle de l'APEX, Venom. En réalité, le but de cette cible était bien double. Le premier, atteindre en pleins cœur ce groupe criminel. Les soumettre à la crainte de l'autorité des Reines Eternelles.
Le second, pour sa part, est beaucoup plus... "Personnel". Venom est la seule I.A. de la galaxie, capable de me tenir tête. Non pas que je la craigne, mais elle avait la capacité de nuire à mes opérations et de proposer des solutions pour se débarrasser de moi. Je devais donc, pour assurer la sécurité du Trône Eternel, m'assurer de toujours être en sécurité. Et cela passait par une neutralisation, même temporaire de cette menace non négligeable.

Ankh vint me rejoindre devant la baie vitrée, plongeant son regard sur la vue de Dathomir et l'espace intersidéral la berçant doucement. Je sentis ce fin soupir non exprimé qui se trouvait sur ses lèvres alors qu'elle s'annonçait prête pour commencer l'inauguration. Était ce la Force qui l'avait prévenu? Car au même instant, je recevais une notification de l'administrateur militaire de la station.


Régente,

Vous informe par la présente que les préparatifs pour la cérémonie sont terminées et que les troupes sont rassemblée pour entendre et voir notre Divine Souveraine adorée.

Administrateur John Rooswell

Allons donc... Un gradé zélé... Et qui en plus se met à faire de la lèche lorsque sa souveraine est présente. Le genre de personne qui risquait fortement de ne pas faire long feu. Du moins avec moi.
Je fis une révérence à la Maîtresse des lieux.


-Et bien, il se trouve qu'en effet, tout est prêt pour vous recevoir. Les hommes et femmes de la station vous attendent et sont à votre disposition. Souhaitez vous que je fasse préparer quelque chose pour après, avant de reprendre le voyage vers Hapes?

La question était double. Même si la deuxième partie du message était plus subtil que jamais. Je savais que pareil rhétorique n'échapperait pas à ma souveraine. Il ne s'agissait pas tant de savoir si elle voulait boire quelque chose que de savoir ce qu'elle souhaitait entreprendre de suite après la cérémonie. Ce n'était pas tant un piège qu'un maintient en condition de ma souveraine. Je veillais là à garder son esprit alerte, même lorsque nous étions seule. L'une des Clés nécessaire à sa propre sécurité.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Dim 26 Aoû - 16:45
« Les quartiers qui me sont dévolu sur la station. Je ne peut pas me permettre de repartir tout de suite alors qu'une partie du gratin du Consortium, mais aussi certains officiels de l'ombre, souhaiterons d'avoir l'opportunité de me rencontrer. Mais ménage nous un temps confortable afin que nous puissions poursuivre cette discussion fort intéressante. Pour le reste, tu sait ce que j'apprécie, je te fait confiance pour me surprendre et prendre les mesures pour que je ne soit pas déranger outre mesure. »

Des instructions simple, accompagner d'un sourire qui se voulait autant être un sourire de gratitude qu'un sourire de confiance, Ankh tenait a ISIS bien plus que personne ne pouvait l'imaginer au sein de l'amas. Parfois, elle se demandait si ses ennemis réalisaient a quel point la Gynoïde était importante dans l'avenir du Consortium et son équilibre, mais elle en doutait : ses propres collaborateurs ne comprenaient jamais cela, ce n'était pas des rivaux moins bien informer qui pouvait saisir la nature profonde du lien les unissant et le caractère essentiel de la machine pour le fonctionnement des rouages du régime de la divinité d'Hapès. Mais elle devait rester méfiante : un adversaire valeureux et clairvoyant était toujours susceptible de percevoir quelque chose que même le plus zélé des collaborateurs était incapable de comprendre. Mais l'heure n'était pas a ce genre de considération. Elle devait faire un discours et savait que comme d'habitude, elle se laisserait simplement guider par son flair politique, abandonnant toute idée de discours préparer pour se nourrir de l'ambiance de la salle et trouver les mots justes pour toucher celles et ceux qui sont venu ici spécialement pour entendre le discours de leur divinité éternelle, celle qui avait promis de leurs offrir la domination sur les étoiles elle-même.

Elle laissa ISIS passer devant elle afin de pouvoir ajuster les derniers préparatifs tandis qu'elle avançait elle-même d'un pas décider, encadrer par deux membres du Chume'doro a l'air impassible. Arcanis savait choisir ses collaboratrices et subordonnées et beaucoup d'entre elle était a son image : concentrée sur leurs unique tâche a l'exception de tout le reste, anticipant toujours la moindre des menaces. Ankh était très fière du travail du Major et ne manquait jamais de la féliciter lorsqu'elle le pouvait, tout en se félicitant elle-même de lui avoir fait confiance. Arme d'une fiabilité absolu, d'une fidélité indiscutable, le Chume'doro jouait un rôle prépondérant dans l'exécution et l'exploitation du plan d'ISIS afin de relancer l'offensive dans la galaxie et semer la terreur dans le cœur des régimes rivaux, c'était un détail qui était certain. Mais elle aurait le temps de réfléchir a l'exécution du plan après le discours inaugural de cette nouvelle forteresse stellaire. Elle disposait de nombreux atouts a mettre en valeur et déplacer pour atteindre son objectif, il faudrait choisir les bonnes pièces du jeu d'échec géant que représentait la galaxie afin de pouvoir ensuite les déplacer et remporter la victoire. Un défi digne de la stature d'une divinité en quelque sorte.

Elle ne doubla sa régente que juste avant d'entrer dans la gigantesque salle de conférence qui lui permettrait de faire son discours. Son pupitre était placé au plus haut, afin de lui permettre de dominer l'assistance depuis un balcon fastueux. Ses deux gardes du corps restèrent derrière elle, encadrant la porte, tandis qu'elle avançait d'un pas décider, la tête haute, en observant les différents invités présent. Outre le gratin du Consortium de Hapès, avec les Matriarches ayant investi une partie de leurs fortunes pour la construction de la station, les ingénieures l'ayant conçu et d'autres officiels de rangs inférieurs, l'on trouvait également un gros contingent militaire représentant le personnel de la station, l'état-major de celle-ci et les troupes d'élite au garde a vous dans une image de puissance et de majesté que la souveraine apprécia a sa juste valeur. Elle fut annoncée par une militaire restée sur le balcon juste pour pouvoir l'annoncer et qui se retira aussitôt lorsque la Reine vint s'installer sur le balcon. Le silence s'imposa soudainement et chacun semblait suspendu aux lèvres de leurs divinités, celle pour laquelle ils avaient tous jurer de conquérir la galaxie ou mourir en essayant. Cette dernière laissa quelques secondes s'écouler, afin de rendre l'instant solennel et de profiter de l'ambiance de la salle, puis pris enfin la parole, d'une voix forte, tel qu'on l'imaginait d'une puissance divine.


« Peuple du Consortium, Matriarche, Sœurs de la Nuit, officiels et ingénieurs, officiers et soldats, vous êtes ici réuni en ce jour pour fêter l'accomplissement de plusieurs années de travail acharné destiner a prouver a la galaxie entière notre puissance. Comme je vous l'ai ordonner, vous n'avez pas ménager vos efforts pour faire de cette nouvelle station, bien plus performante que toute celle que nous avons construit jusqu'alors, une réalité. Mon âme éternelle est remplie de fierté pour son peuple fier et conscient de sa supériorité qui ne ménage pas ses efforts afin de prouver a nos rivaux corrompu et faible leurs véritable place dans l'univers. Vous serez notre rempart, mais aussi nos racines nécessaire pour nous permettre de nouveau de prendre notre envol dans les étoiles et mettre notre peuple a sa juste place, celle de Seigneur parmi les autres peuples. Soyez assurer que je n'ai oublier personne et que je n'oublierais personne, les bâtisseurs de cette ère nouvelle seront tous récompenser par tous les présents qu'une divinité satisfaite accorde a un peuple fidèle et reconnaissant. Nous envoyons aujourd'hui, ensemble, uni, un message a nos rivaux galactique : mettez nos défenses a l'épreuve ! Essayez de nous résistez si vous vous en croyez capable, mais ne doutez pas de notre détermination, car a la fin, c'est nous, le peuple supérieur, qui l'emportera ! »

Utilisant la Force, la Reine propulsa la bouteille de champagne, accroché a un câble, vers l'une des parois de la salle de conférence. Cette dernière se brisa et plusieurs soldats furent arrosé de champagne… Pourtant, c'est un puissant « HOURRA » qui s'éleva des foules. Les garnisons des forteresses stellaires étaient toujours très fier de leurs murs et étaient prêt a tout pour les défendre. Reprenant une dernière fois la parole, Ankh envoya un message clair, qui serait intercepter par les rivaux, mais c'était également l'objectif de la reine : leurs faire croire qu'elle partirait dans une offensive conventionnelle, afin de pousser la République et l'Empire a renforcer leurs frontières… Au dépend de l'intérieur…

« Ensemble, nous accomplirons notre destinée ! Comme je vous guide et vous guiderez toujours, vous guiderez les ouailles païenne de cette galaxie vers la lumière, a leurs juste place en tant que servant de notre société éternel. Nous les forts, nous élèverons et balayerons les faibles, car c'est la loi la plus universelle de l'univers. Gardez la foi, et je vous récompensez de la gloire éternelle que vos efforts méritent ! A la Victoire ! »


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Lun 3 Sep - 7:23
Comme à l'habitude hapienne, les festivités étaient prévues pour être grandioses. Certains arguaient même qu'il ne pouvait en être autrement car il s'agissait, au final, de festivités en l'honneur de la "seule" véritable Reine de la Galaxie. Quelques extrémistes diraient même de l'univers.
Est ce que je leur donnais raison ou non? Cela avait, au final, aucune sorte d'importance à mes yeux. Pour moi, elle restait la petite fille que j'avais connu autrefois. Tout comme cela l'avait été avec les précédentes Reines que j'avais pu servir. Je respectais leur volonté d'assurer leur souveraineté sur les territoires qui leur appartenaient. Je veillais donc à sécuriser ces lieux comme si chaque planète était un sanctuaire en soit. J'avais, pour cela, déjà ordonné des massacres sans la moindre arrière pensée. Et j'étais parfaitement prête à recommencer si il le fallait. Et je ne doutais pas un instant que j'aurais encore à le faire. Mais pour l'instant, j'avais autre chose à prévoir.
En effet, pendant que nous avancions pour atteindre l'estrade d'ou la Reine donnerait son discours à l'adresse de son peuple, je faisais préparer les breuvages succeptible de convenir aux plaisirs de Darth Ankh, ainsi que les quelques douceurs "épicées" qui seront amenée dans sa suite pour que la Reine les trouvent à son retour. Je contactais également une membre du Chume'doro afin qu'elle "empoisonne" l'une des friandises avec un produit spécifiquement prévu pour, au pire, provoquer une indisposition, mais sans pouvoir menacer la vie ou la condition de ma protégée. Une pratique que je mettais rarement en application. En effet, je ne voulais pas que Darth Ankh s'habitue à cette pratique. Il fallait qu'elle soit capable d'être sur ses gardes à chaque instant, même lorsque la menace n'est pas existante. Et puis, de toute façon, il serait mal venu de ma part de toujours essayer de nuir à la Reine Eternelle. Au bout d'un moment, les gens commenceraient à croire que je souhaite réellement me débarasser d'elle. Ce qui serait tout ce qu'il y a de plus loin de la vérité.

Le temps que l'on arrive à l'estrade, tout était en place pour le bon plaisir de la Souveraine. Ce fut, toutefois, d'une oreille distraite que j'écoutais le discours enflammé, car je recevais dans le même temps des mises à jour de situation de différents secteurs de la station, tout comme de différents endroit du Amas Hapiens. Des rapports sur des affrontements mineurs, des pièges tendus à nos adversaires, des rapports de pertes, des rapports de production et autres.
Mais en réalisant le classement des différentes données reçues, je perçu la ferveur et les passions que les paroles et l'apparence de la Reine provoquait chez ce peuple éprit de liberté et de passion. A l'image des fondateurs de leurs origines, les gens s'adonnaient à leur plaisirs, sans limite réelle, cherchant juste à atteindre la perfection, autant physique que mentale et sociale. Et pour cela, Darth Ankh était le meilleur modèle qui puisse être pour eux. Cependant, je savais aussi qu'aucun d'entre eux, ou presque, ne s'intéressait réellement aux désirs de leur Reine. Ils voulaient certes, s'attirer ses faveurs autant que possible, mais c'était dans le seul but égoïste d'atteindre une ascension sociale et ainsi pouvoir profiter de ce que le Amas avait de meilleur pour leur seul plaisir. Cependant, qu'en était-il de la Reine, déjà au sommet de cette société? Qu'est ce qui pouvait encore la motiver, la pousser à aller plus loin et à faire encore mieux? Une question que personne ne semblaient réellement se poser en dehors de moi et de quelques rares individus.

Le discour fut, finalement ponctuée par les acclamations du peuple qui buvait les paroles de sa Déesse éternelle, les prenant pour des prophéties à venir. Cependant, ce qui avaient été dit risquait de ce retourner contre mon élève, maintenant qu'elle l'avait déclamée face à cette foule. Cela serait reprit et diffusé de bien des manières. J'allais devoir lui en parler. Les promesses sont une choses. Mais il faut veiller à ce que le peuple n'en vienne pas à désirer des choses qui échapperaient à notre contrôle.
Je laissais toutefois la Mère de ce peuple profiter de cet instant. Ces moments ou elle est en communion avec le peuple sont des moments rares et particulier, autant pour le plus humbles des hommes présent que pour la Divine Reine. Chacun se rapprochant de l'autre pour un court instant ou ils partagent une même joie. Celle de l'accomplissement.
Les mains se tendaient vers celle qu'ils désiraient de tout leur être mais qui demeurait et resterait éternellement hors de leur portée. Objet de respect et de vénération, Darth Ankh était pour eux plus qu'une femme ou une souveraine. Certains lui vouaient même un authentique culte, digne des anciennes religions aujourd'hui disparues. A ceci près que cette religion ci était le fruit d'un long travail de propagande et de manipulation destiné à asservir encore plus un peuple et le garder en éternel soumission, prêt à servir leur déité dès que celle ci les appellerait.


-Voila une oeuvre digne de grands artistes. Déclarais-je lorsque ma "fille" revint vers nous. Les gens ont bu chacunes de tes paroles comme si il s'agissait là de prophétie. J'estime l'augmentation du rendement du secteur à quatorze pourcent pour les trois prochaines années, dans des conditions normale. Cependant, si, comme vous les avez invités, l'Empire ou la République attaque ce secteur pour éprouver nos défenses, ces quatorze pourcent seront réduit à deux pourcent au mieux.

Je commencer déjà à computer des moyens pour préserver le taux de rendement au plus haut et garder le pleins bénéfice du discours qu'elle venait de prononcer. Et cela allait passer par un renforcement et un soutien aux Soeur de la Nuit. La Matriarche du secteur étant une fidèle de la Reine, cela ne devrait pas poser de réel soucis, mais je n'aimais guère accorder d'avantage de pouvoir à d'autres personne qu'au Trône. Mais je me devais de jongler autant avec les chiffres qu'avec les gens pour optimiser les plans du Consortium Eternel.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mar 4 Sep - 16:55
« J'aurais peut-être dû consulter les oracles des Prophètes Suprêmes du Côté Obscur avant de provoquer nos adversaires… Tant pis ! Il suffira de garder quelques vaisseaux, dont mon vaisseau amiral, en réserve, et d'infliger a ses ambitieux une défaite si humiliante qu'elle saura inspirer le peuple. Nous devons forger le futur, pas le subir ! »

La première phrase fut prononcé sur un ton désinvolte, preuve qu'il s'agissait plus d'une boutade que d'un fait. Ânkh ne négligeait pourtant pas les Prophètes Suprême, elle ne faisait pas l'erreur de Palpatine de les considérer comme de simple charlatant tentant de tordre le futur selon leurs désirs en picorant du pouvoir là ou ils le pouvaient. La lignée de Bane avait certes produit des Sith puissants, mais de l'avis de la souveraine, ils étaient trop prétentieux et idiot. Toutefois, elle ne souhaitait pas leurs accorder trop de pouvoir pour autant : derrière chaque action, il y avait un risque et si elle se condamnait a l'inaction, elle ne ferait plus rien. Hors, le Côté Obscur voulait toujours plus de mouvement, de combat, de sang. Les Prophètes eux-mêmes ne rechignaient pas a proposer des solutions violentes pour régler des problèmes poser par leurs prophéties. Parfois, il fallait prendre des risques, lancer les dés et voir ce qui en résultait au final. C'était ce que venait de faire Ânkh dans ce discours et peut-être que la ferveur populaire et les acclamations l'avait quelque peu griser. Il fallait dire que le spectacle d'une foule en véritable admiration devant tant de promesse avait quelque chose d'appréciable, mais en réalité, c'était bien plus la perspective de pouvoir se remettre en mouvement qui intéressait la souveraine du Consortium, pas la flatterie envers sa personne, surtout qu'elle savait bien que beaucoup ne faisait cela que dans l'espoir de pouvoir améliorer leurs positions a la cours et donc de disposer davantage de privilège.

Elle adressa en tout cas un sourire qui se voulait confiant et encourageant a sa régente et tourna une dernière fois son regard vers la foule, faisant un signe de main a ses nombreux sujets, car elle ne pourrait guère rencontrer tout le monde lors de cette soirée a bord de la station. Non pas qu'elle craignait les bains de foules, il lui arrivait encore d'en faire afin de pouvoir asseoir son image de divinité parmi les étoiles, mais elle avait également des devoirs a remplir et il fallait désormais qu'elle tienne son rang a la grande soirée réunissant les financiers ayant assister la construction de la station, des officielles des Sœurs de la Nuit, dont les tenues et tradition promettait un cocktail explosif face a leurs rivales Matriarches du Consortium de Hapès, et quelques femmes et hommes d'affaires du secteur Corporatiste et d'autre planètes du Consortium Éternel associé pour diverses raisons au projet qui voyait enfin son accomplissement ce soir. Cela n'était certes pas la tâche favorite de la souveraine éternelle, mais elle devait accomplir ses devoirs comme n'importe quel membre du régime, même les divinités ne pouvaient échapper a leurs obligations. Dès qu'elle fut sortie de la salle de conférence, elle laissa le Gynoïde reprendre la tête du cortège pour la guider vers la salle de réception ou se rendait sans doute déjà le gratin présent sur la station.


« Toi qui est là depuis plus longtemps, dis moi, il y a t-il des gens a féliciter ou au contraire a châtier ? Ce genre de réception n'est pas des plus passionnantes, mais l'on peut toujours joindre l'utile et l'agréable et toutes ses personnes ont toujours besoin qu'on leurs rappellent a qui ils doivent obéissance ainsi que leur obligation de résultat. »

L'espoir pour le peuple, la terreur pour l'élite, c'était aussi une façon de gouverner. La reine savait récompenser le succès avec beaucoup de louange, de richesse et d'avantage, mais elle était aussi impitoyable pour punir l'échec par la disgrâce, voire la mort dans les cas les plus graves. Mais elle recourrait rarement a la peine capitale, pas par dégoût, mais plutôt par conviction : a ses yeux, la mort offrait une délivrance bien trop rapide a ceux trop faible pour réussir ou aux traîtres qui avaient oser se mettre sur son chemin : si chez les Sith, il était nécessaire de couper les têtes, elle se montrait parfois imaginative pour frapper d'anathème ceux qui faiblissaient, n'étaient pas a la hauteur de ses attentes, devenait indésirable ou encore osaient trahir la cause. C'était une manière d'envoyer un message : il y a pire a craindre que la mort, le jugement d'une divinité spatiale par exemple...Ânkh était toutefois sereine : elle savait qu'elle réglerait ce genre de problème rapidement et pourrait ainsi s'assurer que tout serait prêt pour ses prochains mouvements, même si elle allait s'ennuyer un peu dans des discussions qui n'avaient souvent pas d'autre intérêt que celui très particulier des personnes présente dans la salle de réception.


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Dim 30 Sep - 4:47
J'ignorais la remarque de la Reine concernant les Prophètes Sombres car je savais qu'elle n'avait, pour eux, qu'au mieux, une certaine forme de respect teinté d'un scepticisme quand à leurs prédiction. En effet, leurs visions pouvait être aussi précise qu'un tir d'astéroïde sur une planète depuis son étoile. Parfois, ils visaient juste. D'autres fois, ils rataient leur cible à des clics de distance.
Cependant, la remarque sur le fait de conserver des vaisseaux en réserve s'imprimait dans un coin de mon cerveau positronnique, notant ainsi l'idée d'adjoindre une flotte au secteur et une deuxième, en renfort dans le secteur voisin. Il nous faudrait probablement lancer la fabrication de vaisseaux supplémentaires pour soutenir cet effort, mais pour la guerre en court, cela représentait un sacrifice négligeable. De plus, cela motiverait les chantiers spatiaux de l'Amas, et donc l'emploi de notre main d’œuvre et toute la chaîne économique qui suivrait derrière.

L'on se mit en route vers la suite des festivités, tandis que Ankh me demandait si il y avait des personnes à féliciter ou d'autres à punir. Un hasard ou une prémonition? La Reine aurait-elle senti ou vu quelque chose qui lui aurait fait croire que quelque chose méritait une sanction? Je pense plutôt qu'il s'agissait là de son désir d'action, de montrer sa grandeur et son pouvoir au peuple. De leur rappeler qu'elle est la seule et unique Maîtresse, même dans les coins les plus reculés de son empire.


-Pour les divertissements de la soirée, il y aura de quoi faire. Mais ne soit pas gourmande et savoures les à mesures qu'ils viendront à toi. Un cadeau s'apprécie d'autant plus lorsque l'on prend le temps de le déballer.

Une réprimande? Que non point. Je voulais la faire patienter. Car en effet, j'avais prévu certaines choses pour cette soirée. Et d'autres s'ajoutaient d'elles même. J'allais donc devoir orchestrer leur déroulement au fur et à mesure, histoire de garder en haleine ma petite "Princesse". Je sais qu'il est, cependant, difficile de la garder satisfaite en permanence. A la place, je devais trouver la moindre occasion pour sortir quelque chose qui puisse attirer la curiosité de celle qui avait déjà tout. Cela pouvait être un simple présent ou bien une stratégie de grande ampleur. Et autant dire que mes processeurs n'avait de cesse de fonctionner pour trouver ce qui pouvait correspondre au désir actuel de la Reine Éternelle.
Ce soir, j'avais l'intention d'aller dans la gradation, allant du petit délinquant jusqu'au crime le plus grave, en passant, à chaque fois, par les récompenses à telle ou telle personne. J'avais une liste de cinq individus à punir et quatre à récompenser. J'ignorais quelle serait la sentence appliqué à chacun, car c'est là la décision de Darth Ankh. Et je ne m'aventurais pas à faire de prédiction. Je me contentais d'énoncer les faits et de répertorier les sentences appliquées à chaque fois.

Un petit bip m'indiqua la réception d'un rapport des ingénieurs qui me confirmaient pouvoir mettre en fonction les armes selon les procédures que j'avais indiqué un peu plus tôt. D'un léger hochement de la tête, j'accusais réception, tandis qu'une porte s'ouvrait devant nous. Je présentais à la Reine une main pour l'accompagner au travers de la porte, et alors que nous traversions le pas, j'annonçais notre présence.


-Sa Majesté, la Divine Reine Éternelle, accompagnée de sa Régente. Les intonations de ma voix plaçaient la souveraine sous les feux, tandis que je me plaçais en simple objet d'accompagnement. Cela avait un double effet. Je rappelais à chacun que ma "Fille" était la souveraine et que je n'étais que l'objet accomplissant sa volonté. Que par mes mots, c'est la volonté de la Déesse Éternelle qui s'exprime.

L'on fut accueillit par une salve d'applaudissements des différents dignitaires présent. Évidemment, alors que nous entrions, tous commencèrent à s'agglutiner pour avoir une chance de pouvoir, ne serait-ce que prononcer une parole à leur souveraine, ou même pouvoir la frôler. Il était toutefois claire que je ne laisserais aucun d'entre eux la toucher. C'était à Darth Ankh de choisir qui avait le droit au privilège d'un contact physique avec elle et qui en serait privé.
Les salutations d'usages se déroulèrent sous mon regard attentif, scrutant les visages de chacun. Puis, une fois que j'eus la confirmation que chacun avait présenter ses respects, je fis un pas en avant, qui raisonna dans la salle de réception.


-Mesdames, Messieurs. Toutes entreprises est le fruit du travail de nombreuses personnes. Ce soir, notre Reine va récompenser certaines personnes pour leur participation aux immenses travaux du Consortium Éternel. Je vous demande donc toute votre attention, tandis que j'appelle les concernés.
Demoiselle Freshya Me'Garth. Chargée de transport.
L'intéressée s'approchait, un sourire confiant sur les lèvres. Une étude approfondit a toutefois montré que par son fait, trois agents impériaux ont infiltré un des mondes du Consortium. En l'occurrence Dathomir.

La jeune femme eut brutalement un mouvement de recul. Mais elle s'arrêta sous l'intensité du regard de la Reine et de sa Régente. Il s'agissait là de la première personne et d'autres viendraient ensuite subir le jugement des Reines Éternelles.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mer 3 Oct - 17:29
« Je saurais prendre le temps de le savourer a sa juste valeur. »

Elle lui adressa un sourire malicieux, même si elle avait presque l'impression d'être une enfant gâtée profitant de ses sucreries. Il fallait toutefois savoir profiter des divertissements de ce genre de soirée qui pouvait devenir très ennuyeuse si l'on était pas capable de leur offrir un peu de piquant. C'était sans doute pour cela qu'Ânkh avait toujours préférer la cuisine épicée : il fallait bien avoir des sensations et si possible, il fallait que ses dernières soient extrême et violente, tel était la voie du Côté Obscur de la Force après tout. De ce fait, la brune n'avait aucun problème avec cette sensation et se sentait même flattée de voir sa régente prendre ainsi soin de son bien être et de ses distractions. Finalement, elles arrivèrent devant la porte et ISIS prit les devant afin de pouvoir l'annoncer et ainsi la mettre en valeur, se plaçant en retrait. La souveraine éternelle fit son entrée juste après, s'imposant a tous dans sa tenue ne laissant que peu de place a l'imagination, mais sublimant sa silhouette tout en la faisant briller de mille feu, l'or ayant toujours tendance a grandir, du moins en apparence et importance, ceux qui le portaient, une chose que certains de ses rivaux commençaient a comprendre d'ailleurs.

Bien évidemment, l'entrée de la reine représentait un événement en soit pour toute l'assistance, qui s'empressa de lui offrir une véritable ovation avant de se rapprocher, chacun espérant pouvoir attirer son attention. Mais ISIS veilla au grain et permit a Ânkh de pouvoir choisir qui elle souhaitait saluer sans aucun problème. Sachant que se trouvait ici en grande majorité l'élite du Consortium, des personnalités qu'il était nécessaire autant de surveiller que d'encourager, elle pris le temps de saluer chacun par ordre protocolaire et de la manière la plus adapté possible, bien qu'en tant que Reine, elle était libre d'imposer la méthode qui lui convenait le mieux. Il fallait savoir flatter l’ego de certaines personnes pour mieux s'assurer de leurs dévotions, la haute société restait moins sensible que les classes populaires a la propagande nationaliste ainsi qu'au statut de divinité de la souveraine, chez les Sith, cette notion même n'était rien d'autre que prétention sans fondement, ils suivaient la reine parce qu'elle était la Sith la plus puissante de la galaxie, mais ne croyait nullement en son pouvoir divin. Ce n'était pas vraiment un problème tant qu'ils n'essayaient pas de se rebeller contre elle, mais durant sa très longue existence, la brune fut déjà contrainte plusieurs fois de purger par la force les rangs des adeptes du Côté Obscur de la Force.

ISIS annonça alors une série de récompense pour les individu les plus méritants, ce qui ne manqua pas d'attiser la convoitise des invités qui pensaient que la souveraine éternelle allait chanter leurs louanges. Mais lorsque la première appeler fit un pas en avant pour se faire valoir, elle déchanta vite lorsque le Gynoïde annonça que par son action, trois agents impériaux avaient put pénétrer sur le sol de Dathomir. Avec le temps, ISIS avait appris a travailler ses effets et cette démonstration de sadisme plaisait assez a Ânkh, qui voyait ici qu'elle était en réalité bien plus humaine qu'elle ne pouvait le croire elle-même. Mais il n'était pas encore temps de discuter du cas de sa régente, elle ferait cela avec elle en privée a l'issue de cette soirée, pour le moment, il lui fallait choisir ce qu'elle ferait de cette demoiselle qui avait oser faillir a son devoir envers sa souveraine. L'espionnage était un poison efficace que le Consortium manipulait depuis des millénaires, mais cela n'empêchait pas la reine de considérer les espions adverses comme des individus méprisant qui ne méritait que la mort. Mais pour pouvoir juger cette femme avec le plus de précision possible, il lui fallait savoir l'étendu des crimes de cette dernière et donc aller le chercher dans sa tête.

Sans aucune hésitation, elle leva son bras droit, celui recouvert de son gantelet dorée, et écarta les doigts tout en braquant sa main vers le front de sa victime. En invoquant la Force, elle imposa sa volonté omnipotente a la technicienne défaillante, parcourant chaque instant de son existence face a un manque de résistance née d'une insuffisante d’entraînement évident. Tant de chose qu'elle voulait dissimuler qui se retrouvait soudainement mise a nue sous le regard de la divinité… Ce n'était pas une expérience agréable, observer le regard soudainement perdu de la jeune femme et son corps tremblant sous l'effet de la pression exercer par la Force pouvait le faire deviner, mais rien s’échappa a l'attention de la brune. Lorsqu'elle relâcha son étreinte, un sourire amusée se dessina sur ses lèvres : elle avait découvert des éléments intéressant dans sa tête, ce qui lui avait permis de pouvoir déterminer la sentence sans avoir besoin de réfléchir très longtemps, une punition adapté et plus subtile que l'on ne pouvait le croire de prime abord, mais qui avait du sens et intimiderait sans doute toutes les personnes présente dans la pièce… Même si quiconque n'avait rien a se reprocher n'avait également rien a craindre.


« La négligence n'est pas acceptable dans notre société mademoiselle Me 'Garth, un seul instant de négligence peut avoir des conséquences dramatique pour notre mode de vie. En revanche, il est amusant que vous dissimuliez votre sensibilité a la Force depuis si longtemps, le chemin du pouvoir ne vous intéresse-t-il donc pas ? Peu importe, face a votre manque de compétence évident dans votre domaine, une réorientation s'impose. Vous partez sur Dathomir séance tenante, les sorcières se chargerons de votre nouvelle éducation. Si vous parvenez a devenir une vraie sorcière, alors je viendrais personnellement vous adoubez afin que vous puissiez prouver a tous que vous avez appris de vos erreur et que vous ne serez plus jamais faible, mais si vous échouer, c'est la mort qui vous attend, car la formation des sorcières est impitoyable. »

La reine claqua des doigts, et deux gardes se détachèrent afin d'emporter l'infortunée vers son funeste destin. Il y avait bien peu de chance qu'une femme ayant rechercher a fuir durant des années l'attention des Sith survive a la formation des sorcières, mais elle allait sans doute la haïr pour avoir choisit un châtiment aussi indirecte et cette haine pouvait la pousser a se surpasser. Ânkh misait la-dessus, si elle survivait, elle deviendrait une sorcière puissante et, sans doute malgré elle, un pion efficace. Dans le cas contraire, une faiblesse serait simplement purger et il n'y aurait plus de problème. Retrouvant un air plus agréable, elle se retourna vers ISIS et repris la parole, d'un ton bien plus léger.

« Quel est la prochaine personne ayant mériter de recevoir une récompense de sa divinité en personne ? »

Elle était curieuse… Tout ceci restait bien plus amusant que le repas et les discours ennuyeux qui suivrait...


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Ven 26 Oct - 22:15
J'avais observé la scène avec un intérêt certains. Non pas que je me souciât du sort de la jeune femme, mais je trouvais toujours intéressant de voir comment la justice rendue pouvait infléchir le destin  de certaines personnes par le simple fait d'un mot prononcer plutôt qu'un autre. J'avais pu voir la terreur qui avait saisit les traits de la jeune entrepreneuse lorsqu'elle avait comprit qu'elle ne pourrait échapper au regard inquisiteur de ma protégée. Une terreur d'un absolu édifiant. A mes paroles, elle s'était clairement attendue à perdre la tête. Elle avait caché tant de chose que la mort lui paraissait être la seule issue possible. Une mort qu'elle redoutait. Après tout, il était de notoriété publique que j'avais déjà eu à tuer des gens et que mes exécutions n'étaient que rarement rapide.
La terreur avait subsisté tandis qu'elle essayait d'échapper à la sonde mentale de sa souveraine, cherchant, comme elle le pouvait, à dissimuler son affinité avec la Force. Mais là encore, elle avait échoué et l'ensemble de ses secrets avaient été dévoilé au regard de l'Eternelle.

Puis cette terreur avait brusquement prit une teinte inattendue pour la coupable. En effet, elle ne tarda à comprendre ce à quoi la condamnait Darth Ânkh. Elle allait servir et apprendre au près de celles qu'elle avait lésé par sa négligence. Une éducation déjà réputée comme particulièrement difficile. Mais là, dans son cas, cela relèverait de l'impossible. Pourtant, je pouvais voir dans son regard, alors qu'on l'emmenait, cette petite étincelle qui criait qu'elle ferait tout pour relever le défis. J'allais donc garder cette personne sous un regard permanent. Déjà, j'envoyais un rapport à la Mère qui aurait à charge son éducation, pour lui expliquait ce qui se passait et ce que j'attendais d'elle. En l'occurrence, qu'à chaque instant, on lui rappelle qu'à l'issue de sa formation, c'est la Reine elle même qui viendrait reconnaître son accomplissement. Que c'est la Reine elle même qui viendrait lui remettre ses armes. Et qu'alors, elle ne serait plus une simple vermine, mais bien une choisie.

Je me concentrais ensuite sur le déroulé de la soirée. Je m'affichais rapidement le rapport concernant l'individu suivant. Un mercenaire hapien qui, par ses accomplissements, avait, à de multiples occasions, permit de préserver des secteurs proches de Dathomir des exactions de membres de l'Apex. Il avait également accepté d'escorter certains convois nécessaire à la construction de la station.

Je me tournais vers l'assemblée, des traits toujours aussi inexpressif sur mon visage synthétique.


-Monsieur Ray Charlez, combattant indépendant de son état. Considéré par nombre de gouverneur comme un élément néfaste, il a sût maintenir l'ordre hapien dans quatre systèmes proches du notre en arrêtant, contre prime, des partisans de l'Apex. De plus, il a escorté, à de nombreuses reprises, des convois stratégiques pour la construction de différentes plate-formes de l'Amas. Le tout, en passant par des secteurs pourtant réputé comme dangereux.

J'avais pris le parti d'alterner récompense et sanction. Ainsi, les gens ne saurait si ils étaient appelés pour être récompensé ou sanctionné. Et à la vu de l'expression de terreur qui avait saisit le visage de monsieur Charlez, il n'était pas dit qu'il ai la conscience parfaitement claire non plus. J'allais donc devoir enquêter un peu plus là dessus et voir si j'allais devoir le faire revenir devant la Reine pour une sanction ou pas. Mais pour le moment, je patientais, laissant libre champs à ma protégé afin qu'elle agisse comme elle l'entendait.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Dim 28 Oct - 16:14
Les mercenaires menaient une vie dangereuse, faite de contrat différents qu'ils devaient honorer et pouvaient les amener a affronter les patrons qu'ils avaient servit le jour précédent. Pour Ânkh, cela faisait partie des contraintes du métier et elle avait accepter cette part de leurs nature depuis fort longtemps déjà. Pour beaucoup de matriarches, de chefs d'entreprises ou de gouverneur, cela en faisait au mieux des outils peu fiable, mais pour la souveraine éternelle, il s'agissait au contraire d'un avantage : cela signifiait qu'en édictant des règles de contrat claire, l'on engageait le plus souvent quelqu'un connaissant ses limites, puisque les mercenaires n'avaient pas l'intention de mourir, qui savait également ce qu'il devait faire pour accomplir sa mission et avoir son salaire, et donc augmenter les chances de succès d'une opération. Bien sûr, il pouvait se retrouver contre vous le lendemain, mais la galaxie a des règles et même une divinité devait parfois accepter de jouer le jeu. De ce fait, a ses yeux, l'expression pas rassurée du mercenaire s'expliquait sans aucun doute par la démonstration précédente et le fait qu'il avait déjà combattu contre le Consortium. Toutefois, impossible de lui en tenir rigueur alors qu'il avait rempli plusieurs missions pour le compte de celui-ci…

Ceci dit, c'était un Hapien, avait-il simplement fui une vie de servitude éternelle entre les mains des femmes ? Difficile a dire, mais peut-être avait-il laisser derrière lui quelques cadavres en fuyant l'influence du Consortium, était-il un ancien noble en disgrâce ou encore un militaire voulant faire la guerre a son propre compte ? Il était dans ce cas amusant qu'il soit revenu vers la couronne, peut-être que finalement, sa reine lui manquait… Sans aucune crainte, Ânkh fit quelques pas et sonda la Force, mais contrairement a la première, cette fois simplement pour fouiller quelque peu les pensées de surface de l'individu. Il n'y avait rien de très inquiétant, la tension semblait davantage venir du fait qu'il n'était jamais très rassurant de faire face a un Seigneur Sith. Elle posa une main lascive sur son visage, celle avec son gantelet, le caressant d'une façon presque sensuelle qui contrastait avec ce qu'il devait ressentir au contact du métal froid, mais au lieu de lui faire subir des foudres, elle s'empara ensuite de ses mains et lui offrit son plus beau sourire. Peut-être que la reine éternelle était impitoyable, mais elle n'était pas ingrate pour autant et elle acceptait les règles du jeu. L'homme avait fait un travail assez bon pour qu'ISIS le mette en valeur et elle faisait une confiance aveugle au jugement de sa régente, elle pris donc rapidement sa décision et repris la parole.


« J'ose espérer que nos gouverneurs et fonctionnaires paranoïaque ne vous ont pas trop déranger durant votre travail monsieur Charlez, vous savez, la construction d'un ouvrage comme celui-ci met sous pression de nombreuses personnes. Le récit de vos missions sera sans doute très intéressant a entendre, Apex est une organisation récente et entendre parler de ses opérations m'intéresse. Pour vos services rendu, je double toutes les primes que vous avez reçu durant votre service, mais je vous invite également a la cour pour un entretien en tête a tête, j'espère que vous accepterez mon hospitalité. »

Etait-ce un piège ? Sans aucun doute, l'on pouvait même y lire deux perspectives particulière. Les « invitations » de la reine ne faisait généralement que peu de doute sur leurs natures, elle avait trouver cet homme assez a son goût pour vouloir le mettre dans son lit. Mais avec un Hapien qui s'était enfui, n'y avait-il pas ici un moyen de le « remettre en place » en le replaçant au statut « d'objet sexuel » ? D'autant plus que même si elle l'invitait, ce qui supposait qu'il était libre de refuser, il ne pouvait se soustraire a une tel invitation dans les fait sans risquer de se mettre a dos la souveraine éternelle et donc de la voir se venger en envoyant d'autres mercenaires plus docile a ses trousses. D'un autre côté, ses inquiétudes n'étaient pas passé inaperçu et même si elle pensait qu'elles étaient sans doute lié a son passé, Ânkh ne voulait prendre aucun risque : l'inviter a la cour, et non directement dans ses quartiers ce soir, laissait le temps a ISIS de fouiller sa vie : s'il y avait des cadavres dans le placards ou des choses trop néfaste pour le Consortium, la reine pourrait toujours exercer son jugement sur le contrevenant potentiel. De cette façon, elle conservait la main et pouvait s'adapter a toutes les situations.

Abandonnant les mains de « l'heureux élu » et observant les regards de l'assistance, elle put lire de la jalousie chez certain, de la crainte chez d'autre… Certains avaient parfaitement compris le double jeu de la souveraine, sachant trop bien comment cette dernière fonctionnait, mais elle n'était pas certaine que le principal intéressé ait compris exactement ce qui se tramait contre lui. En tout cas, Ânkh était satisfaite de son petit effet et se tourna donc de nouveau vers sa régente, la soirée n'était pas terminée après tout et il y avait d'autres personnes a récompenser ou punir…


« Bien, passons a la personne suivante. »


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Lun 29 Oct - 15:55
Il est toujours intéressant de voir à quel point le pouvoir peut aussi bien corrompre les biologiques que leur faire peur. Combien de fois ai-je dû éliminer ou faire éliminer un gouverneur ayant un égo trop démesuré après avoir obtenu une quelconque faveur de la Couronne? J'ai arrêté de compter. Mais je sais que bien plus encore de personnes tremblent de voir le regard des dirigeants se poser sur eux et leur petites affaires.
Pourtant, il arrive parfois, que certains parviennent à me surprendre. Certains qui, alors qu'ils ont toutes les raisons d'avoir peur, parviennent à garder la tête haute face à une autorité qui leur ai largement supérieure.
Et tandis que la Reine Eternelle procédait à son jugement du mercenaire, je fus la témoin de ce petit moment si particulier ou l'étincelle de peur que j'avais vu un instant durant chez l'homme, se transforma en un brasier ardant de fierté et d'honneur. Je ne pus que sourire face à ce revirement. Décidément, il me faudrait enquêter sur ce mercenaire et, qui sait, peut être m'arranger pour le faire engager par le Consortium de manière pérenne. La réponse du guerrier fut, toutefois, à la hauteur de ce à quoi je m'attendais. Non. En faite, il dépassa même mes attentes.


-Avec votre respect, votre Sublime Majesté, je ne saurais être un compagnon de soirée ou autre digne de votre présence. Et malgré tout ce que l'on peut dire à votre sujet, je pense que la meilleure façon, pour moi, de vous servir, serait de ne jamais plus vous approcher. Il serait regrettable que les gens commencent à faire courir des rumeurs sur une si sublime Déesse qui ne ferait que se pencher sur le sort d'un pauvre mortel comme moi.

Il venait de reconnaître la grandeur de la Reine, l'honneur de son invitation et le fait que, aux yeux de tous, comme de lui même, il ne pouvait se tenir en compagnie d'une Reine dont le domaine n'est autre que l'ensemble des étoiles du ciel. Des paroles que j'aurais parfaitement attendu de la part d'un homme politique, mais certainement pas d'un mercenaire. Celui ci avait quelque chose de plus. Je voyais dans son regard qu'il avait largement comprit que l'invitation de la Reine pouvait, à tout instant, se transformer en piège. Et il n'était pas prêt à y mettre le pied.
Il s'inclina face à Darth Ânkh tandis qu'elle se tournait vers moi pour que j'annonce le suivant. Pour une fois, il s'agissait d'une Sith qui, bien qu'ayant principalement œuvré dans son intérêt, avait sût, par l'intelligence dont elle avait fait preuve, sût s'aligner sur les intérêts du Consortium Eternel. Je la regardais, droit dans les yeux, le visage toujours inexpressif.


-Cette personne, dont je tairais ce soir le nom, a agit dans son seul et unique intérêt, extirpant de précieux renseignements d'un espion de l'APEX qu'elle a sût capturer. Des renseignements qui lui ont permit de retrouver, par la suite, certains anciens savoir. Le visage de la dite Sith commença à se décomposer. Comment pouvais-je bien savoir tout cela? Tel était la question qui se lisait sur son visage. Elle avait tout fait pour que cela ne soit connu que d'elle seule. Mais je n'étais pas née de la dernière pluie. J'avais pu aisément interpréter ses disparitions, son gain de puissance, mais aussi les informations qu'elles nous avait transmit par la suite. Ce faisant, elle a découvert pas moins de cinq point de passage de contrebande qui, jusque là, avait échappé aux patrouilles au frontière. Ce faisant, elle nous a permis de renforcer notre sécurité aux frontière et d'établir une route commerciale sûre et prospère à la bordure ouest de l'Amas. Son entreprise y gagne ainsi une influence notable et des bénéfices qui profite aux mondes ou elle passent, mais également au Consortium et en grande partie à ses propres intérêt.

Récompense ou bien punition? Une question qui se lisait désormais sur le visage de la femme. J'avais laissé plané l'idée qu'elle n'ai agit que pour elle. Qu'elle n'avait que faire du Consortium. Mais pourtant, je soulignais également le fait que ses actes avaient eu des retombées plus que bénéfique. Elle avait en effet permit de montrer l'oisiveté de certaines de nos patrouilles. Ce qui, bien sûr, nous avait permit d'agir avant qu'il ne soit trop tard et de sanctionner les fautifs au plus tôt, pour les remplacer par des gens compétents qui répondraient à nos attentes.
Mais quelle serait la décision de la Reine?


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mar 30 Oct - 18:48
Eh bien, Ânkh se retrouva surprise, l'homme trouva une magnifique porte de sortie, prouvant ainsi son intelligence, après avoir ressenti une grande fierté d'avoir reçu des compliments de sa déesse en personne, ce qui rendait ainsi le mystère l'entourant encore plus attrayant. Mais soit, après une telle démonstration, la divinité des étoiles devait admettre qu'elle ne pouvait pas surenchérir, toutefois, elle veillerais tout de même a ce que tous ses primes soient doublé, parce qu'elle n'avait qu'une parole. Elle se doutait bien qu'ISIS ferait des recherches sur cet homme et donc qu'elle en entendrait parler un moment ou un autre s'il y avait des choses intéressantes a savoir, mais elle ne pouvait se permettre d'accorder plus de temps a son cas pour l'instant. Le temps d'un dieu est précieux et il est nécessaire de ne pas le gaspiller, surtout lorsque celle-ci tente de préparer une reprise d'initiative pour marquer les esprits et prouver sa supériorité sur les deux autres super-puissances galactiques. Après la défaite contre la République, le Consortium avait perdu l'avantage de l'initiative et cela, Ânkh ne pouvait tout simplement pas l'accepter : il lui fallait reprendre la main le plus vite possible et elle comptait bien sur l'aide de sa régente pour cela. Mais pour l'instant, elle allait devoir se pencher sur le cas d'une Sith qui avait profiter du chantier pour tenter d'étendre son influence.

ISIS ne pris même pas la peine de la nommer, mais expliqua ses actes a tel point qu'il n'était pas très difficile d'identifier la personne dans l'assistance. Un comportement digne d'un Sith, profiter d'une opportunité afin de pouvoir accroître sa puissance et donc sa position. Posant sa main gauche, celle qui n'était pas recouverte par un gantelet, en-dessous de son menton, la souveraine pris un air moitié pensive, moitié amusée, face a cette situation. Cette femme avait agit tel qu'un vrai Sith agissait : renforçant sa position et son pouvoir personnel, elle était parvenu a accroître sa puissance et, par ricochet, celle du Consortium. Si elle se montrait égoïste, Ankh l'aurait sans doute sanctionner, mais elle ne pouvait pas reprocher a une Sith d'agir comme une réelle Sith, cela n'avait pas de sens, elle même agissait souvent ainsi, recherchant sans cesse a s'octroyer les meilleurs parts de chacune de ses entreprises. Il lui fallait toutefois envoyer un message clair a tout ceux qui pourraient être tenter de la défier et devant le gratin de la société du Consortium, faire ce genre de rappel était toujours utile. Croisant les bras sous sa poitrine, lui offrant ainsi un peu plus de volume et d'exposition, elle repris la parole afin d'exprimer le fond de sa pensée.


« La doctrine des Sith reposent sur le fait d’accroître sa puissance et son influence, et de se montrer assez intelligent pour le faire discrètement. Mais même la plus noire des malices ne saurait être a la hauteur des talents de ma Régente pour tout savoir, ne soyez donc pas trop dure avec vous-mêmes. Qu'importe que cela vous enrichisse et vous renforce, nous avons bénéficier de votre travail et pour cela, je vous remercie. Mais laissez mois vous rappelez quelque chose d'essentiel... »

Écartant les bras vers le bas, fermant les yeux, la souveraine mobilisa soudainement la Force, contraignant tout le monde a reculer de deux pas alors que ses pieds s'élevaient du sol. Sa sombre aura était désormais perceptible par toutes les personnes présentes, sauf ISIS bien évidemment dont les capteurs n'étaient pas capable de percevoir le poids que la Force pouvait avoir dans une salle, mais devait deviner ce que faisait sa souveraine pour l'avoir souvent observer ainsi. Cette dernière rouvrit les yeux, laissant apparaître ses deux pupilles mordorées brillantes, puis pointa du doigt la responsable, avant de désigner d'un geste toute l'assistance. Elle était la reine divine du Consortium certes, mais elle était également Darth Lady of the Sith Lords, ce qui signifiait qu'elle avait un rôle a jouer pour guider son troupeau de Seigneur Sith : les règles de ses derniers sont très claires et elle allait les rappeler, avec tous les risques qu'elles impliquaient pour ceux qui souhaitaient s'élever dans la hiérarchie.

« Je ne peux pas vous en vouloir de rechercher a vous élever a une puissance divine, c'est le sens même de la philosophie Sith de briser ses chaînes. Mais si vous souhaitez m'affronter, ne doutez pas de mon engagement total a défendre mon droit a régner sur les étoiles pour l'éternité. Pour avoir le droit de régner a votre tour, vous devrez être capable de me surpasser et détruire mon éternité. Si vous ne vous en sentez pas capable, je ne saurais que trop vous recommandez la prudence, car je n'aurais aucune pitié pour les prétentieux qui essayeraient de me surpasser sans en avoir les talents. »

Une menace a peine voilé, mais il y avait également ironiquement des encouragements. Les Sith restait un ordre basé sur la loi du plus fort, qui devait être gouverner en maniant la force la plus aléatoire de l'univers, celle du Chaos : elle devait donc jouer sur un équilibre subtil : se montrer trop faible encouragerait trop les Sith a se rebeller contre elle, être trop dure leurs feraient perdre tous espoirs et ils ne donneraient donc plus le meilleur d'eux-mêmes contre ses ennemis… Estimant toutefois que la démonstration fut assez efficace, la souveraine reposa ses pieds sur le sol avant de se tourner vers ISIS, sa voix, qui venait de prendre plus de puissance lors de sa tirade précédente, retrouva un ton plus posé alors que son regard était de nouveau naturel.

« Si vous n'avez rien a ajouter concernant cette personne, vous pouvez passer a la suivante. »

Pas de sanction donc… Mais guère de récompense et un avertissement très clair...


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mar 13 Nov - 18:15
Contre toute attente, aucune sanction ou récompense ne fut attribuée cette fois ci. En même temps, les Sith ne travaillent que rarement pour avoir une récompense d’autrui. Ils se les accaparent d'eux même. C'est ce qui fait, à la fois, leur force et leur faiblesse. Leur force, car ils sont capable de déployer un arsenal de compétences et de capacités pour parvenir à leur but, usant même de moyens pouvant rebuter d'autres personnes. Mais c'est également une faiblesse car ils ne coopèrent que très rarement pour parvenir à un but. Ce qui réduit d'autant les possibilités d'actions. Certes, ils ont souvent de nombreuses mains pour agir pour eux, mais il n'en reste pas moins qu'ils ne peuvent faire autant de choses que si ils coopéraient entre eux.
Évidemment, il s'agit là d'une remarque que je me suis toujours abstenue de faire à quelque Sith que ce soit. D'une part parce que cela leur paraît bien souvent stupide et d'autre part, parce que beaucoup possèdent un égo sur-dimensionné qui ne peut concevoir cela. En ce qui concerne ma fille, je m'abstiens de tout jugement. Non pas que je la croie vierge de ses faiblesses. Mais sa position l'oblige à ne pouvoir se considérer l'égale de qui que se soit. Un héritage des anciennes Reines Éternelles.

La femme semblait agacée que je sois parvenue à comprendre son manège. Cela se lisait dans les regards qu'elle m'adressait alors que que Darth Ânkh s'approchait d'elle. Mais elle conserva un calme à toute épreuve lorsque la souveraine vint poser sa main non gantelée sous son menton pour l'amener à la regarder. On sentait dans sa stature et sa posture qu'elle était fière d'être une Sith et que la leçon ne lui était pas utile. Loin de là. Elle la connaissait même par cœur. De ce que je savais de cette femme, elle avait déjà éliminée des apprentis qui avaient eu les yeux plus gros que le ventre et avaient essayé de la tuer pour prendre sa place. Place qu'elle tenait depuis déjà un bon moment. J'allais d'ailleurs devoir revoir la mesure de sa puissance, histoire de mesurer à quel moment elle pouvait devenir un danger potentiel pour la Déesse du Consortium. Et éventuellement l'éliminer discrètement. Mais là encore, cela se ferait après les festivités. Pour le moment, je devais me concentrer sur ce qui se déroulait dans cette pièce.

Et d'ailleurs, voici que j'allais devoir présenter deux cas simultanés. J'eus un petit sourire amusé en posant mon regard sur le duo concerné. Une matriarche et un entrepreneur. Lorsqu'ils perçurent mon regard, le leur devint un océan d'ambiguïté, ne sachant ce que j'allais bien pouvoir dire à la célébrité de la soirée. Ils connaissaient tous deux ce qu'ils avaient fait. Avaient-ils des secrets inavouables? Je sentais déjà que l'audience était suspendue à mes lèvres qui pouvait, à tout moment, déclencher la colère de la Reine.


-Pour le cas suivant, votre Majesté, il me faut vous présenter deux personnes. Tout d'abord la Matriarche Xen'huan Malack. Héritière d'une longue lignée de Matriarches fidèle à la Couronne depuis les premiers jours du Consortium. Son ancêtre était l'une des compagnes d'errance de la Première Reine d'Hapès. Sa lignée vous représente sur Divora, à la frontière du secteur de Banthomeer depuis l'annexion de la planète.
Ensuite, voici le libre entrepreneur Edgard Xhenwuan, propriétaire de l'entreprise éponyme. Il s'agit là d'une société qui a émergé il y a une trentaine d'année et qui a rapidement percé dans le secteur de la fourniture de vaisseaux spatiaux. Tous deux ont en charge les chantiers spatiaux de la planète. Ces chantiers ont fortement contribué à la construction de cette dernière station spatiale en acheminant et en approvisionnant les vaisseaux et les matières nécessaire aux chantiers. Hors, des relevés de notre administration ont démontré des cas importants de corruption, détournement et recèle de biens de la Couronne, que ce soit des petits matériaux ou encore des vaisseaux entiers qui disparaissent, tandis que d'autres apparaissent avec des biens manquants pour la poursuite des travaux.


Il n'était pas bien compliqué de deviner qui pouvait être corrompu et qui pouvait essayer de corriger les erreurs de l'autre. Après tout, si j'évoquais ces affaires, c'est que les concernés étaient justement les deux présents. La question était donc de savoir lequel cachait les erreurs de l'autre. L'homme semblait "transpirer" abondamment. Pas qu'il soit coupable ou quoi que ce soit. Mais probablement plus parce que pareil exposé le mettait mal à l'aise. Si la Matriarche sautait, il risquait de sauter avec elle mais pas forcément l'inverse. Il pouvait sautait à cause d'elle.

-Les troupes de l'armée ont déjà saisit les chantiers et m'ont transmit tous les dossiers trouvés à l'heure actuelle, Majesté. Un superviseur militaire a d'ailleurs reprit la suite des opérations sur place.

Simplicité, efficacité. Il ne s'agissait pas de laisser les chantiers interrompre leurs travaux. Il fallait que chaque organe du Consortium continue de tourner en suivant le rythme qu'on leur imposait.
Mais je n'avais pas le temps de faire la remarque que je vis apparaître une lame entre les mains de la matriarche qui commença à se précipiter contre la Reine afin de la poignarder.
Une femme stupide qui se laissait aller sur l'héritage de ses Mères et qui n'avait aucune maîtrise de la Force et qui espérait juste se débarrasser de la Reine Éternelle. Une peccadille pour ma protégée.

Je laissais la poignée de l'un de mes sabres laser tomber dans ma main, prête à l'activer si ma fille ne réagissait pas. Mais sinon, je restais d'un calme olympien, observant la scène. Une surprise que je n'avais pas prévu, certes, mais qui ne serait pas pour déplaire à la Sith qu'était Darth Ânkh.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mer 14 Nov - 15:41
La bureaucratie et l'administration était nécessaire pour gouverner une vaste zone de la galaxie et était loin d'être aussi nouvelle que pouvait le croire le peuple : même lorsque les civilisations ne voyageait pas dans l'espace et s'affrontait encore avec des lames primitives, certaines sociétés, recherchant un ordre strict et clair, avait mis le droit au service de l'état et développer un code social complexe servant de règle se voulant absolu. Mais la bureaucratie avait aussi ses faiblesses et la principale était bien entendu la corruption : elle consistait généralement a falsifier des documents afin de pouvoir obtenir des gains supplémentaires lors d'opération, qu'elle soit financière ou politique. Sur Hapès, la corruption était un sport national et toutes les Matriarches y avaient déjà eue recours pour toute sorte de chose. Ânkh n'avait jamais rechercher a mettre fin a cette pratique tant qu'elle ne touchait ni aux biens de la couronne, ni a ceux de l'état : que les Matriarches se volent entre elles ne la dérangeait pas, celle qui était spoliée par l'autre n'avait qu'à faire preuve davantage de vigilance. En revanche, lorsqu'on essayait de la doubler elle, le châtiment était toujours des plus douloureux et cela, chacune des Matriarches le savaient fort bien. Cela expliquait peut-être pourquoi celle-ci, prise sur le fait, préférer tenter sa chance avec une attaque frontale.

Ânkh laissa un soupir s'échapper de ses lèvres, un soupir d'ennui : pourquoi ne pouvait-elle pas profiter de la fête de la réussite de cette construction sans avoir besoin de faire la chasse aux traîtres et aux parasites ?

C'était d'autant plus dommageable venant d'une famille qui accompagnait la Reine Mère depuis la fondation du Consortium, mais en même temps cruellement logique : c'était dans la nature des matriarches de rechercher a s'approprier plus de pouvoir et convoiter le pouvoir suprême faisait donc naturellement parti de leurs ambitions. Mais il fallait savoir apprendre a rester a sa place : celles qui jouaient devaient s'attendre a perdre, et de ce fait, en subir les conséquence. D'une certaine façon, il y avait un comportement brave chez cette femme qui tentait de s'échapper de son destin par la violence : Ânkh aurait même put la laisser tuer son enveloppe corporelle pour dérober la sienne si cette dernière fut une sensitive, une tentation amusante, mais guère constructive : il fallait des années pour enrichir l'âme éternelle de Darth Ânkh d'une nouvelle entité, procéder ainsi aurait amener une traîtresse dans cet amalgame d'âme et la présence d'un homme était déjà assez ennuyeuse en soit. Il allait donc lui falloir faire le ménage elle-même, bien que, pour le coup, elle n'en tirait aucun plaisir : elle qui voulait simplement distribuer des récompenses et passer une soirée agréable, la voilà contrainte de s'abaisser a purger les indésirables.

Mais Darth Ânkh n'avait pas encore totalement renoncer a l'idée de passer une soirée agréable, elle décida donc de ne pas se servir de son arme. Tendant son bras droit, elle laissa des éclairs s'échapper de ses doigts afin de frapper la malheureuse pour la faire chuter sur le sol a ses pieds. Un cri de douleur et de rage emplit la salle alors que les convives reculaient de nouveau, mais la reine n'avait pas maintenu son éclair, simplement rechercher a neutraliser cette femme assez folle pour l'agresser sans la Force ni même augmentation cybernétique. Elle tournait autour de la silhouette de la déchu avec la démarche d'un prédateur recherchant le meilleur angle pour achever un animal blessé qui essayait de sauver sa vie en adoptant le comportement le plus menaçant possible, sauf que la matriarche souffrait trop de la décharge précédente pour pouvoir dire quoi que ce soit. Ânkh ne tira pourtant pas son épée, elle ne voulait pas verser le sang, ce qui aurait pour conséquence fâcheuse de laisser une trace disgracieuse dans la salle alors que les convives n'avaient même pas encore profiter du repas, il fallait savoir faire les choses proprement en haute société.


« Quel dommage, cela faisait plus de cinq mille ans que votre famille participait a la construction de notre glorieuse nation, vous avez fait partie de celle qui ont renverser le pouvoir patriarcal au nom de la sauvegarde de la galaxie. Tout cela pour quoi ? Vous abaissez a une manœuvre mesquine afin de satisfaire une petite ambition personnelle mal placée, salissant a jamais une histoire glorieuse en quête d'une gloire qui vous étiez inaccessible. Peut-être est-ce là le signe d'une déchéance inéluctable, vous étiez trop médiocre pour prétendre a être a la hauteur de vos illustre aînée. »

Revenu devant elle, la reine se stoppa puis se servit de la Force pour soulever le corps de la malheureuse afin de la faire revenir a sa hauteur. Son visage arborait une expression de tristesse, mais surtout d'ennui…

« Ceci dit, vous êtes assez courageuse pour assumer votre folie jusqu'au bout en tentant de lever la main sur moi… Je vous récompense pour cela d'une mort rapide, propre et sans douleur… Vous ne gâcherez pas notre soirée. »

Elle ne laissa nullement le temps a la matriarche déchu de répondre, d'une pression sur la Force, elle lui brisa la nuque, laissant le corps sans vie s'effondrer de nouveau sur le sol a ses pieds. Elle claqua des doigts et deux soldats vinrent récupérer la dépouille rapidement afin que cette dernière ne fasse pas tâche durant la cérémonie. Ânkh, pour sa part, avait déjà tourner son attention vers quelqu'un d'autre : l'associé entrepreneur… Et autant dire que lui, il n'allait pas rigoler. Mais la reine n'avait pas envie de s'en charger elle-même, et il avait peut-être des informations intéressante a fournir…

« Ceci dit, vous n'aurez pas cette chance monsieur Xhenwuan. Pas parce que vous êtes un homme, mais parce que vous manquez cruellement de courage et je n'apprécie pas cela. Vous allez vivre, pour l'instant, mais croyez moi, vous nous supplierez de vous achever, et nous ne le feront pas… Mourir peut-être un sort plus enviable que vivre. »

D'un autre claquement de doigt, elle ordonna a deux autres soldats de le mettre aux arrêts. Elle ferait rédiger un décret pour le transmettre a sa police secrète afin que cette dernière lui arrache sous la torture toutes les informations sur ses opérations financière, puis elle lui ferait subir une éternité de tourment pour son bon plaisir, parce que personne n'avait le droit de tenter de la doubler sans un jour en payer le prix. C'était un très bon avertissement pour les autres et Ânkh ne sous-estimait pas non plus cet aspect de son règne. Lorsque le calme fut revenu, elle interrogea de nouveau ISIS, mais seulement du regard cette fois, espérant afin pouvoir récompenser quelqu'un s'étant montrer digne de la gratitude de sa souveraine éternelle.


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Sam 17 Nov - 12:36
J'observais le jugement sans dire un mot, ni même porter le moindre jugement. Enfin, j'essayais. Cependant, la scène semblait pratiquement irréelle. Je ne parle pas de la manière qu'eut ma protégée de défaire celle qui voulait atteindre à sa vie. Cela relevait du normal. Non. Je parlais de sa réaction vis à vis de l'entrepreneur. En effet, je savais que l'homme, n'ayant aucun pouvoir, n'avait eu d'autres choix que de faire ce qu'il pouvait pour que les choses fonctionnent comme on l'attendait de sa part. A savoir redoubler d'effort pour que les vaisseaux attendus arrivent à bon port au bon moment. J'avais pu voir ses manifestes et autres. Ce qui m'avait, d'autant plus convaincu qu'il avait accomplit tout ce qu'il pouvait et avait même dû dépasser ses prérogatives d'entrepreneur pour que les choses aillent dans le bon sens.
Pourtant, la Reine trouvait cela insatisfaisant. Il semble qu'elle aurait plutôt attendu de lui qu'il démette la Matriarche ou qu'il agisse en ce sens. Je comprenais le souhait de la souveraine. Mais je comprenais également que pareil homme ne pouvait être perdu. Si bien que, alors que des gardes l'emmenaient pour être interroger, j'ordonnais à un droïde de prendre en charge l'acheminement de l'homme vers ma propre navette, et qu'il y soit détenu jusqu'à mon arrivée. J'aurais beaucoup de choses à voir avec lui.

Je ne tardais à voir le regard interrogateur de Darth Ânkh qui attendait la suite des évènements. Lentement, je m'inclinais légèrement, puis reprit mon élocution.


-Pour le dernier cas, il s'agit du Colonel Mederat Jav'hin. Il est en charge de la supervision des travaux de construction de la station. Grâce à ses efforts personnels, les équipes sont parvenues à rendre la station opérationnel quatre mois avant l'échéance. De plus, lui et ses équipes sont parvenues à faire en sorte que les défenses de la station soit entièrement opérationnelles en temps et en heure afin de pouvoir faire briller le Consortium parmi les étoiles.

Pendant ma rapide présentation, le soldat s'était avancé et avait claqué un salut parfait, faisant raisonner ses bottes dans toute la salle. Je pus cependant voir son regard surprit lorsque j'évoquais le fait que les défenses étaient entièrement opérationnelles à l'heure d'aujourd'hui. Il savait parfaitement que, peu de temps au paravent, ce n'était pas le cas. Certes, désormais, la forteresse était virtuellement imprenable, mais il savait que les derniers problèmes avaient été réglé par mon intervention. Cependant, je n'étais pas là pour m'accaparer la gloire. Et puis, il faut aussi savoir récompenser les gens pour leurs travaux. Ils ont agit dans le cadre des ordres qui leur ont été donnés et ont parfaitement accomplit leur devoir. Leur accorder la reconnaissance de la Reine Éternelle était ma façon de les récompenser.

-De plus, il a sût gérer les équipes de sécurité pour intercepter les saboteurs de divers groupes, ayant essayé d'interrompre cette construction, tout en s'assurant que les travaux et tout ce qui tourne autour ne provoqueraient aucune perte de main d’œuvre. A ce jour, les travaux ne compte pas le moindre mort et un taux de blessé grave pratiquement nul. Ceux ci sont alors rapidement prit en charge par la structure de commandement que le Colonel a mit en place pour ses travaux afin de permettre à chacun de retourner travailler dès que possible.

L'officier afficha un regard neutre et un visage inexpressif. Nous savions qu'il n'avait fait que son devoir au service de sa Reine. Mais cela demeurait un fait à noter. L'on sait punir ceux qui trahissent la Couronne. Mais l'on sait également récompenser ceux qui servent loyalement. Le choix de la récompense, toutefois, revenait à la Reine et non à la Régente. Je connaissais suffisamment ma place pour ne pas perdre cela de vue.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Dim 18 Nov - 14:16
Cette partie de la soirée touchait a sa fin et se terminerait sur une note peut-être plus consensuelle, mais également positive : récompenser le commandant militaire ayant superviser les travaux. Il avait fait preuve d'une efficacité administrative en sachant limiter les risques pour les employer tout en maintenant le rythme de travail nécessaire pour achever la station dans les temps. L'homme, discipliné, était droit et savait afficher la satisfaction modeste des militaires conscient d'accomplir leurs devoir envers la nation. Disposer d'un corps d'officier compétent était toujours complexe, y compris pour une super-puissance militaire : les carriéristes manquaient souvent de compétences, songeant davantage a leur propre avancement personnel, tandis que certains officiers avant-gardiste pouvait apporter des choses intéressantes, mais était toujours prêt a tout risquer sur un pari, ce qui pouvait être très risqué dans une guerre au niveau global. Des gens comme eux étaient bien sûr nécessaire, mais leur point de vue devait être pondéré et équilibré par d'autres officiers plus posé, capable de penser de manière rationnel, de ne pas oublier le devoir qu'ils honoraient pour leur nation et leur Reine, et la responsabilité de ne pas gaspiller la vie des sujets éclairés suivant la parole divine tel une évangile des étoiles.

La rigueur militaire offrait également un avantage, c'était que la récompense pour son excellent travail était évidente. Se tournant vers un de ses assistants, la reine glissa quelques mots a celui-ci assez bas pour qu'il soit le seul a l'entendre et celui-ci sorti rapidement de sa poche un coffret. Celui-ci contenait une médaille ainsi que des décorations pour patte d'épaule. Avec le sourire, la souveraine se rapprocha du Colonel, qui avait prouvé sa valeur et aurait maintenant de plus grandes responsabilité a la hauteur de son talent et de sa loyauté. Elle ne savait pas encore si elle le maintiendrait dans la station ou lui confierait une nouvelle mission, mais elle espérait qu'il continuerait a accomplir tout ce qu'elle lui demanderait avec le plus grand sérieux et le sens des responsabilités. Le Consortium Éternel, de part sa situation géographique, ses lois raciales du côté Hapien et les méthodes cruelles des Sith, était le régime alignant le moins de soldats sur un champ de bataille, il ne pouvait donc pas se permettre de les gaspiller inutilement, c'est pour cela que les hommes comme Mederat Jav'hin étaient si important : ils n'oublieraient pas qu'une guerre se gagnait a l'usure, sur la durée, et qu'être en position de poursuivre le combat restait plus important que de tenir un objectif aléatoire au milieu des étoiles.


« Vous avez fait de l'excellent travail Colonel Jav'hin et servit admirablement votre souveraine. Grâce a vos efforts et a ceux de tous les sujets ayant travailler a la construction de cette station, personne ne pourra menacer Dathomir et sa région et la défense du secteur est assuré. Vous avez accompli votre tâche avec le soucis de tenir les délais sans pour autant sacrifier les ouvriers travaillant sur le projet, les chefs se souciant de la vie de ceux placer sous leurs commandement sont trop rare pour ne pas être honorer. J'aurais besoin de votre expertise dans des projets de plus grande envergure, c'est pour cela que votre récompense sera une promotion mérité. Aujourd'hui, je fais de vous un général, et vous décore officiellement de la médaille « Pour le Mérite ». Sachez vous en montrez digne et ne pas me tenir rigueur d'agrandir le fardeau de vos responsabilité. »

Certains convives, qui ne connaissait que peu la souveraine, furent surpris de la voir elle-même ajuster la médaille sur l'uniforme de l'officier et remplacer ses galons, encore plus de son discours sur la charge que représentait une promotion, mais dans l'esprit d'Ânkh, un commandement devait avant tout être perçu comme une responsabilité, et offrir une promotion relevait donc d'une charge supplémentaire pour l'individu qui devait l'exercer. Elle ne se plaignait jamais de son statut de déesse, elle l'avait choisit, mais elle tenait a ce que ses grands officiers ne se sentent pas trop pousser des ailes et conservent les pieds sur terre : le soucis de l'économie des ressources du Consortium pour la poursuite du conflit autant que pour la grandeur du régime et de sa souveraine, des sujets important qu'il ne fallait pas négliger, même si au final, c'était a elle avant tout de s'assurer que sa grandeur irradie de lumière la galaxie entière. Lorsqu'elle eue terminer la remise des décorations et des médailles, elle afficha un sourire sincère puis recula de quelques pas, lui indiquant d'un signe qu'il pouvait revenir a une position de repos. Maintenant que cette tâche fut accomplie, il était temps pour elle, en tant que maîtresse de cérémonie naturelle, de lancer officiellement la soirée : chacun allait pouvoir profiter d'une soirée de fête ou un grand banquet serait servit, tous avaient bien mérité ce moment de repos.

« Maintenant que nous avons distinguer tout ceux méritant de l'être, nous pouvons jouir de la satisfaction d'accomplissement d'une tâche nécessaire dans notre chemin vers la victoire. Je vous invite donc a profiter de cette soirée et de ses bienfaits en l'honneur de notre accomplissement dans les étoiles. »

D'un geste, elle indiqua la grande table pour ouvrir le banquet, et tout le monde s'écarta afin de la laisser s'installer la première dans un trône stylisé prévu pour son usage. Elle s'y dirigea avec grâce, ses suivant restant sur ses talons, laissant a ISIS le soin de prévenir les serveurs et cuisinier qu'ils allaient pouvoir entrer en scène pour révéler le menu. Elle se pencha également sur son assistant, le même qui lui avait confié le coffret avec la médaille, afin de dire a son goutteur de se préparer. Dans la société Hapienne, l'on est jamais trop prudent...


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Dim 25 Nov - 17:55
Le nouveau général reçu la décoration et la promotion avec dignité, en bombant le torse et en restant dans une posture de salut impeccable. Je perçu toutefois son regard à mon encontre. Il avait un certains nombre de questions à me poser et souhaitait pouvoir me parler dès que possible. Dommage pour lui, je ne lui offrirais pas immédiatement cette opportunité. Je lui transmit sur sa tablette la directive de me rejoindre à mon vaisseau plus tard, après que la Reine Éternelle soit partie. Dans le même temps, j'ajustais la disposition des invités pour placer les deux personnes récompensées par la Reine à proximité de sa Majesté. Pour ma part, je me tenais à l'autre bout de la table par rapport à Darth Ânkh. Bien que n'ayant pas besoin de manger, cela me permettait d'observer les convives et d'orchestrer le bal des serviteurs qui apporteraient les plats au fur et à mesure.
Mais pour le moment, j'écoutais surtout les remarques de ma fille quand à la suite des évènements qui attendraient le nouvel officier général. Le Consortium avait de nombreux projets qui se mettaient en branle les uns après les autres, avec une régularité particulière. La présence d'un officier telle que le Général Jav'hin serait en effet un atout non négligeable pour certains d'entre eux.

Lorsque la Reine eu terminée, d'un geste léger de la main, elle désigna la table qui attendait les convives. La soirée allait pouvoir se poursuivre plus en avant. Dans un premier temps, les gens observèrent la Reine prendre place en maîtresse de cérémonie, puis tous vinrent trouver leur place respective. Je vins me placer à l'autre bout, commençant à faire signe au chef d'envoyer les premiers plats. Faisant appelle à mes bases de données et à ce que le chef avait fourni à l'avance, j'énumérais les différents plats présenté, ainsi que leurs origines, proposant ça et là divers produit de provenance encore plus variée. Pour les plus connaisseurs des convives, certains reconnurent des produits extrêmement rare, parfois même extrêmement compliqué à préparer. Je remarquais même que certains invités regardaient parfois les plats avec un air de dire "est ce que c'est mangeable cette chose gluante?" Cela ne manqua de m'arracher un sourire amusé.


-Sur ce, Mesdames et Messieurs, je vous souhaite un bon appétit.

La remarque me valut un certains nombre de regard noir de la part de ceux doutant de la consommabilité des plats préparés. Ce à quoi je répondit encore par une légère courbette et un sourire toujours aussi "amusé".
Le gouteur personnel de sa Majesté arriva sur ses entre-faits et commença à goûter chacun des plats présenté devant la Reine, lui certifiant qu'aucun aliments n'était empoisonné. Puis il fit un pas en arrière pour rester au service de sa maîtresse.
Les plats s'enchaînaient, au rythme des conversations, tandis que les alcools coulaient dans les verres des convives. Je n'interrompais, au final, que rarement les conversation, n'ayant que peu d'intérêt de les orienter car elles n'évoquaient rien de particulièrement compromettant. Je ne m'attendais d'ailleurs pas quoi que ce soit de particulier en présence de la Reine. Les gens gardent, en général, leur secret pour eux, bien au chaud, à l'abri des regards indiscret. Enfin, ils tentent. Car déjà, je percevais des regard en coin, craintifs, à mon égard. Ainsi donc, certaines choses avaient réussit à échapper à mes enquêtes. J'allais donc devoir fouiller encore un peu plus par ci par là. Encore un peu plus de travail pour la Régente est ses troupes.
Sans m'en apercevoir, j'avais marqué le rythme pendant toute la soirée avec l'index de ma main droite, tandis que les plats suivaient le rythme de la soirée.


avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Sam 1 Déc - 16:32
Installée sur son trône, la souveraine du Consortium Éternel profitait d'une vue parfaite sur l'ensemble des convives. Autant dire qu'aucun détails ne pouvait échapper a ses sens sur-développés par sa maîtrise de la Force. Elle était certaine qu'ISIS n'avait pas disposer au hasard les personnalités a la table et en effet, les deux personnalités récompenser par la souveraine se trouvait au plus proche d'elle, les suivant étant placé par ordre protocolaire, ce qui signifiait qu'elle avait au moins en partie anticiper les réactions de sa souveraine. Ce n'était pas Ânkh qui lui reprocherait, même si certains regards craintif, voire haineux lancer en direction de la régente laissait imaginer qu'il y avait quelques querelles qui n'étaient pas régler et des secrets qui se dissimulaient encore parmi les membres de cette assemblée. Mais une fois que goutteur eu fait son travail et assurer qu'il n'y avait rien d'empoisonner, la reine laissa, du moins en apparence, ses choses de côté et profita du repas sans même se soucier de son apparence : elle avait manger tant de choses que faire preuve d'exotisme pouvait être intéressant et elle faisait confiance en ses chefs pour lui servir des mets toujours plus rare, délicat et délicieux. Parfois, elle se demandait si l'on utilisait pas des commandos pour dérober certaines marchandises pour les repas, et elle espérait tout de même que l'on en soit pas arriver là, car ce serait du gâchis de ressource, même pour elle.

Elle s'invita dans plusieurs discussions et plaça quelques mots d'esprits pour faire rire l'assistance, généralement tourner vers les puissances rivales du Consortium. Elle se demandait parfois si elle était vraiment capable d'être drôle, ou si l'assistance riait simplement de crainte qu'elle les foudroient au sens propre s'ils ne montraient pas que les blagues de leurs souveraines étaient drôle… C'était le revers de la médaille de construire un culte de la personnalité, vous ne savez jamais si les gens vous entourant son sincère, sauf pour les plus intimes. L'espace de quelques instants, la chaleur de Morgana lui manqua et elle ressenti ce qu'il y avait de plus proche chez elle d'un vague a l'âme, mais fort heureusement, elle le chassa rapidement afin de pouvoir rester concentrée sur la soirée, elle avait de toute façon des problèmes bien plus grave a gérer que de savoir si les personnalités du Consortium la trouvait ou non drôle lorsqu'elle faisait un mot d'esprit lors d'une soirée organiser par la haute société. Le simple fait de savoir si la moitié de cette table n'était pas composer de traîtres en puissance ou encore du plan évoquer plutôt étaient des questions bien plus urgente et légitime que sa petite personne.

Elle remarqua qu'ISIS marquait le rythme de l'arrivée des plats par un mouvement qui était en réalité typiquement humain et cela l'amusa, car la régente, de par son statut de machine, n'avait nullement besoin d'agir ainsi, mais le faisait quand même, sans doute influencer par des siècles de service auprès de la Reine Éternelle, côtoyant ainsi de très nombreux organiques. Si elle n'était pas si connue, Ânkh était persuadé que de nombreux humains prendraient ISIS pour une véritable humaine pour peu que cette dernière ne trahissait pas sa vraie nature avec des expressions purement mécanique. Mais jusqu'ici, le gynoïde s'était fondu dans sa fonction en veillant a avoir l'air la plus naturelle possible, il n'y avait qu'en privé qu'elle parlait de manière plus directe, et donc généralement plus froide et mécanique. Mais de toute façon, il y avait peu de chance qu'Ânkh porte un regard négatif un jour sur ISIS, qui représentait sa plus grande fierté. Sans elle, maintenir l'équilibre du pouvoir au sein du Consortium serait impossible, car sans la menace qu'incarnait les droïdes GEMINI, il ne faisait que peu de doute qu'une guerre civile aurait déjà éclater. La question restait de savoir si un jour, ISIS prendrait en main sa propre destinée… Mais tant que le conflit des trois royaumes durerait, cette éventualité n'était sans doute pas a l'ordre du jour.

Le repas terminé, Ânkh salua une dernière fois ses invités, puis décida de se retirer dans ses appartements privés, invitant naturellement ISIS a la suivre. Il fallait mettre en place l'ossature du plan qu'elles avaient évoquer quelques minutes plutôt. Ânkh souhaitait disposer d'une base solide afin de pouvoir l'affiner elle-même en faisant appel a quelques conseillers de confiance, notamment sa fidèle Arcanis, dont la collaboration serait nécessaire. Cette dernière avait certes ses propres plans, mais la possibilité de provoquer ses deux adversaires directs de manière aussi ouverte et éclatante était tout simplement irrésistible pour Ânkh. Comme d'habitude, ISIS s'exprimait directement a son cœur en sachant très bien comment combler ses aspirations. Une fois revenu dans ses appartements, éloignée de l'agitation de la soirée qui se poursuivrait sans doute encore peu pour certains convives, la Reine fit de nouveau activer la carte holographique, puis la dirigea afin de mettre en surbrillance Bastion et Naboo. Se retournant vers ISIS, elle croisa les bras sous sa poitrine et repris la parole, sa voix trahissant toutefois une certaine impatience d'en savoir plus.


« Bien, maintenant que les obligations sont accomplie, réglons le plus important avant mon retour sur Hapès : j'aime ton plan, mais je veux en savoir plus : comment compte-tu parvenir a infiltrer une équipe au-delà des forteresses stellaires ennemis afin de pouvoir accomplir une action dans les capitales adverses et quels actions envisageons nous ? Ne soit pas avare en détail, après tout, nous avons l'éternité devant nous non ? »


avatar
GEMINI Prime
Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime  Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Sam 8 Déc - 18:16
Il est une chose qu'il faut reconnaître avec mes filles, quelle qu'elle soient, au travers des siècles. La patience n'est pas leur vertu première. Elle savent attendre un temps, certes, mais elles détestent toutes lorsque les choses se prolongent sans qu'elles puissent agir. Et cette dernière incarnation de Darth Änkh ne faisait pas entorse à cela.
Le repas se déroula sans accroche aucune. Bien sûr, je ne manquais de noter dans un coin de ma mémoire cybernétique les différentes données que cette occasion avait pu me fournir sur chacun. Que ce soit les regards en coin, les sourires forcés ou non, les paroles d'un tel quand à telle importation ou de tel autre affaire. Tout avait été enregistré dans ma ma mémoire. J'en ferais d'ailleur une copie, plus tard, sur les serveurs privés de la Reine Eternelle.
Cependant, alors que le repas progressait, j'avais trouvé, dans les bases de données GEMINI, un très vieux rapport, datant d'une époque lointaine. De l'époque de l'Empereur Sith Valkorion. Enfin, un peu après. Le rapport faisait été de deux mondes qui attirèrent rapidement mon attention. Odessen et Yocath. Devais-je en faire part à Darth Änkh? Je n'en voyais guère l'intérêt pour l'heure. Plus tard, peut être. Ou pas du tout. Il allait d'abord falloir que je vois ce que je pouvais tirer de ces deux mondes. Le premier étant un monde ou la nature est fortement présente. D'après les rapports, la Force y était même forte, mais surtout, les deux côtés s'y trouvaient en équilibre. Une chose rare.
Quant à Yocath, il s'agissait là du monde d'origine de la Flotte Eternelle et renfermait encore bon nombre de secret non dévoilé. J'avais donc, naturellement, envie d'en savoir plus à leur égard. Les deux mondes m'intriguant énormément.
Je décidais de placer cela de côté, laissant le repas se terminer. Puis, avec la Reine Éternelle, l'on se retira, laissant les convives poursuivre la soirée entre eux. Nous retournâmes dans la salle de conférence ou j'avais retrouvé, précédemment, Darth Änkh, lorsqu'elle était arrivée sur la station, ou je la vis allumer à nouveau le projecteur holographique, venant faire un zoom sur Bastion et Naboo, les deux capitales des deux autres grandes puissance, avant de se tourner vers moi et de me demander des précisions sur ce que je comptais faire pour infiltrer ces deux puissances sans que l'on se fasse prendre la main dans le sac. Je m'inclinais face à la souveraine de l'Amas d'Hapès, une main sur l'emplacement du cœur des biologiques.


-La stratégie de base est simple. Dans le conflit actuel, les trois puissances s'attendent essentiellement à des attaques de forces armées, soit frontale, soit en mission d'infiltration. Je n'aurais donc pas recours à nos forces armées. Je passerais au près de l'une des forces que nous avons négligé jusque là et qui pourtant constitue l'une de nos plus grande puissance. Je parles là des fanatiques. Ces croyants qui sont tellement plongée dans la croyance de votre divinité qu'ils sacrifieraient n'importe quoi, juste dans l'espoir d'attirer votre attention. Ils feront tout ce qu'ils peuvent pour s'attirer la gloire de votre regard. Si on leur confit la tâche de menacer vos opposants en faisant des bombes en pleins cœur des territoires adverses, ils feront tout pour accomplir cela. Surtout si je les conditionne pour qu'en plus, ils se fassent exploser pour ne représenter aucune opportunité de représailles derrière.
Nous évitons également de nous attaquer à l'APEX ou aux mandaloriens pour le moment, car nous ne pouvons marcher sur les queues de plusieurs monstres en même temps. Nous devons les dresser au fur et à mesure et sans nous précipiter.
De plus, je souhaite tenir les forces régulières hors de ce projet, afin que le moins de détails puissent fuiter. Enfin, seulement ceux que nous choisirons, toi et moi, de divulguer à nos adversaires.


Pour mettre en place, pareil plan, j'allais devoir investir dans de nouvelles infrastructures qui me permettraient de mettre en place ce conditionnement. Et je commençais déjà à entrevoir ou et comment j'allais pouvoir faire cela. Mais cette entreprise allait nécessiter que je m'absente un certains temps et que je recrute du personnel en qui avoir une confiance absolue, comme disent les biologiques.

-Pour cela, je vais construire une structure hors des frontières du Consortium ou je pourrais mettre en place ce conditionnement sur une vingtaine d'individus soigneusement choisis pour cette mission. Je ne dévoilerais la localisation de ce lieux qu'une fois prête à passer à l'action. D'une part, parce que je n'ai pas encore choisi parfaitement le lieux, et d'autre part, parce que je dois enquêter sur le lieux que j'envisage.


Contenu sponsorisé

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum