Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

[Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

le Mer 8 Aoû - 21:31
L'inauguration d'une forteresse stellaire est toujours un moment très particulier. Ses constructions artificielles, chacune faisant la taille d'une petite lune, représentent les plus beaux symboles de la domination des trois puissances galactiques actuellement en guerre. Chacune est l'aboutissement d'un travail colossal, des millions d'ouvriers travaillant sans relâches durant de nombreux mois afin de pouvoir faire de cette lune une réalité. Pourtant, l'inauguration ne signifiait pas pour autant la fin du travail au sein de la structure, car les forteresses ne sont pas seulement une structure défensive militaire : chacune est doté d'un véritable écosystème et peuplé par une population civile, avec plusieurs villes, des secteurs agricoles et des divertissements ? Pourquoi ce choix ? Parce que les forteresses furent conçu pour pouvoir se défendre même dans une position d'encerclement total et pour cela, il était nécessaire qu'elles soient capable de pouvoir disposer de leurs propres systèmes économiques afin de ne pas dépendre des ravitaillements depuis l'extérieur. De cette façon, ses bijoux de technologies sont comme des planètes artificielles servant même de centre de ravitaillement pour les flottes se déplaçant dans leurs rayons d'actions. Si la République et l'Empire furent finalement capable de construire leurs propres forteresses stellaires, le Consortium fut le premier a théoriser et construire ses immenses structures et aujourd'hui encore, il se vantait d'être la puissance disposant des forteresses les plus redoutables.

Installer dans une orbite fixe et incapable de se déplacer d'elle-même, les forteresses stellaires remplissent de nombreux rôles, mais leur fonction première reste le contrôle des grandes routes hyper-spatiale galactique. Doté de nombreux générateur de puits de gravité, elles ont rendu bien plus difficile les voyages en hyper-espace entre les différents coins de la galaxie et facilite grandement les travaux de la douane, compliquant la vie des contrebandiers devant prendre tous les risques afin de pouvoir poursuivre leurs activités illicite, ce qui n'était pas pour déplaire dans une société comme Hapès ou le monde criminel était toujours observer avec un mélange de ressentiment, de colère et de dédain. Même plus de cinq milles an après, la caste de femme dirigeant le Consortium n'avait pas oubliée que leurs ancêtres n'étaient que les esclaves de ses porcs avant que les Jedi ne les libèrent… Une intervention qui n'avait finalement pas réussi a ses derniers, mais c'était bien dans la doctrine des Jedi de faire des actions bienveillante sans se soucier du lendemain. C'était la raison pour laquelle ils allaient perdre cette guerre, même si ses derniers temps, ils semblaient plutôt prendre le chemin de la radicalisation… Peut-être que certain seraient de future recrue pour les Sith, qui pouvait le savoir encore ?

Ce sujet n'était de toute façon pas la première préoccupation de la Reine. Elle allait retrouver ISIS, la régente tout aussi éternelle qu'elle-même, afin de discuter de la situation du Consortium ainsi que de l'avenir de celui-ci. Ankh ne souhaitait plus rester en position d'attente : vingt ans qu'elle pensait ses plaies et aidait son peuple a reprendre de la vaillance suite a la retraite du système de Bothawui. Même si les Forteresses assuraient la sécurité du Consortium, le peuple avait besoin de victoire afin de garder la foi, surtout dans un conflit qui dépassait déjà les trois cent années de combat incessant, vaste marée de sang dans le vide spatial aussi bien qu'abreuvant les cours d'eaux de chaque planète sur laquelle les armées gigantesques de toutes les puissances militaires de la galaxie s'était affrontée. Pour cette raison, elle avait inviter le Gynoïde dans la salle de conférence de la forteresse, qui était encore vide, le personnel n'ayant le droit d'investir les lieux qu'après l'inauguration, a l'exception du personnel nécessaire au maintien opérationnel de la forteresse. La grande vitre offrait une vue imprenable sur le système de Dathomir, le cœur de la société des Sœurs de la Nuit, l'un des lieux les plus importants pour les différentes sectes de la Force et un secteur qui devait absolument être défendu.

Si elle portait de nombreux bijoux, la Reine n'avait pas cru bon de se doter d'une robe ou de vêtements encombrant. Tout juste un pagne et des ornements dissimulant l'essentiel. En tant que divinité, elle appréciait montrer qu'elle était aussi la femme la plus belle d'Hapès et de toute façon, elle n'était vraiment a l'aise que sans vêtement. La noblesse devrait de nouveau reconnaître qu'elle n'était pas de taille face aux charmes comme a la puissance de sa souveraine divinité… Cela ferait son petit effet, la souveraine en était certaine. Mais elle quitta la contemplation de Dathomir afin de pouvoir rejoindre le centre de la salle de conférence et d'allumer l'hologramme géant représentant la carte de la galaxie. La position connue des troupes adverses y était représenté ainsi que les batailles qui se jouait en ce moment même, car dans cette sinistre guerre de position, même dans les périodes de « calme », il y avait toujours une bataille quelque part, même lorsqu'elles ne concernaient que quelques bataillons. Le bruit de la porte coulissante fit toutefois relever la tête a la souveraine d'Hapès, cette dernière sachant très bien a qui appartenait les pas qui se faisaient alors entendre...


avatar
GEMINI Prime / Régente du Trône Eternel
GEMINI Prime / Régente du Trône Eternel
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Espace de Dathomir] L'Enclume et le Marteau [PV ISIS]

Aujourd'hui à 10:47
-Vous me confirmer que ce retard reste dans les limites du tolérable et pourra être facilement rattrapable? Et surtout que cela n'impactera pas la fonctionnalité de la station? Ma voix résonnait dans les coursives de la station. Je m'assurais que le programme avançait selon le programme établit. Je ne pouvais tolérer des retards pouvant impacter la fonctionnalité de cette nouvelle station. Cela faisait maintenant quelques jours que j'étais présente pour superviser les derniers éléments de la construction avant la grande cérémonie d'inauguration de ce que les biologiques appelaient une merveille de technologie et une véritable prouesse. Ces stations représentaient un investissement colossale pour ceux qui s'ingéniaient à les commander, tant au niveau de la main d'œuvre qu'au niveau des fortunes dépensées pour transformer un plan en réalité. Et derrière, il y avait également une fortune de maintien en condition de la station en elle-même. En effet, même si les gens les avaient conçu pour être autonome et indépendantes, il n'en restait pas moins qu'il fallait une mise de départ phénoménale, pour ne pas dire astronomique dans la mise en fonction des différentes installations et leur mise en sécurité.

-Affirmatif, Régente. Nous aurons quelques secteurs avec des rames de métro non fonctionnelles et des armes inactives, mais c'est tout.
-Pour les Armes, c'est inacceptable. Je les veux opérationnelles dans six heures. Ce point de la Galaxie est un endroit stratégique. Raison pour laquelle il a été choisi pour installer cette station et pas un autre. Et pour les rames de métro et autres pannes mineurs, combien de temps vous faut-il pour achever les travaux?

L'ingénieur qui m'accompagnait m'adressa un regard stupéfait en entendant le délais que je lui accordais pour les armes. A croire que je lui demandais de cristalliser l'impossible. Je haussais un sourcil, tandis que mon manteau flottait derrière moi.

-Fermez donc votre bouche. Vous allez finir par gober un insecte ou quelque chose dans le genre. L'homme semblait être pris d'une décharge électrique car il se secoua la tête avant de se reprendre.
-Excusez-moi, Régente. Pour les armes, je vais voir ce que je peux faire. Mais six heures, cela risque d'être trop court. Il nous manque encore des pièces importantes. Il nous faudrait un délais deux mois supplémentaire. Pour le métro, elles seront pleinement opérationnelles dans trois semaines.
-Inadmissible. Transmettez moi les noms des responsables des sociétés qui ont provoqué ces retards. D'une main dans le vide, j'enclenchais le téléchargement des données de la station afin de trouver une alternative aux problèmes d'alimentations, tout en poursuivant mon chemin vers la salle de conférence. Puis j'affichais en fond, sur mon champ de vision les plans. Vous disiez les secteurs A38-24-C et G43-57-A... Je sélectionnais les secteurs concernés et commençais à étudier les plans. J'identifiais rapidement les parties manquantes et presque d'elles même, les solutions m'apparurent. Pour A38-24-C, faites une dérivation depuis le secteur A38-27-E, en passant par les hangar en D et C. Nous serons encore dans les normes pour les générateurs, le temps que les pièces manquantes arrive. Par contre, il faudra que les techniciens fasse une vérification des générateurs 27, 43 et 54 toutes les semaines. Pour G43-57-A, vous avez une gaine d'énergie en G44-01-B qui pourrait servir pour une dérivation. Tirez là vers notre secteur et appliquer les même rythme de contrôle sur les générateurs 13, 29 et 73.

L'ingénieur regarda sa tablette, haussa un sourcil, puis son visage sembla s'éclaircir brusquement, comme si une divine révélation venait surgir dans son esprit. Il se redressa et m'adressa un salut militaire auquel je répondis, puis il traça sa route en courant, partant dans le sens inverse de là ou nous étions venu, me laissant désormais seule.
Je repris également ma route, croisant au passage une Sœur de la Nuit portant les couleurs du Consortium, et plus particulièrement les insignes du Chume'doro, la garde rapprochée de la Reine Éternelle. Celle-ci m'adressa un salut respectueux. En effet, j'avais eu maintes occasions de travailler avec ce corps militaire si particulier et chacun d'entre eux me connaissait de vu, de nom et de réputation. Ils savaient tous ce que j'étais, ce que je faisais et comment je pouvais travailler. Certaines ne m'appréciaient pas, mais la plus part me vouait un certains respect. Dans un cas comme dans l'autre, tant que cela ne gênait pas le travail que j'avais à faire en tant que Régente Éternelle, je n'y prêtais aucune attention.
Je lui adressais un salut de la tête tout en lisant les rapports des différents droïde GEMINI présent sur la station. Officiellement, ils étaient là pour aider à la sécurité de celle-ci. Mais à tout moment, je pouvais leur ordonner de prendre le contrôle total de la moindre station ou du moindre vaisseau à bord duquel ils se trouvaient. Évidemment, cela n'était qu'une mesure pour assurer la sécurité de la Flotte Éternelle et du Trône Éternel, mais ce fait demeurait caché à bon nombre de membre du Consortium. En réalité, les personne réellement au courant devait se compter sur les doigts des deux mains d'un humain. Autant dire, il s'agissait là d'un secret extrêmement bien gardé.

Je fini par arriver devant la porte de la salle de conférence. Je n'avais pas besoin que quelqu'un me prévienne que la Souveraine incontestée du Trône était présente. Mes capteurs s'étaient alignés à ceux de la station depuis bien longtemps. Si bien que j'avais appris l'arrivé de la Reine Ankh dès l'instant ou son vaisseau personnel était arriver dans l'espace de contrôle de la station de combat, reconnaissant par moi-même les identifiants de celle-ci.
La porte s'ouvrit et je pus découvrir la Reine dans une tenue qui aurait pu choquer beaucoup de personne. Pourtant, pour elle, s'était une tenue normale. En réalité, je savais même qu'il s'agissait là de la seule tenue dans laquelle la jeune femme se sentait réellement à l'aise. De plus, cela était même devenu un jeu pour elle, afin de montrer à l'ensemble de l'espace connu la perfection de son corps et de son être. Cela ne me dérangeait aucunement. Non pas que la pudeur me soit étrangère, mais seulement que je ne voyais pas d'intérêt à perdre un temps précieux en considération inutile sur la tenue de ma souveraine. Aussi, je n'y prêtais aucune attention, m'approchant le plus normalement du monde de la console qu'elle consultait et sur laquelle figurait l'état actuelle des différentes puissantes. J'en profitais pour mettre à jour mes propres donnés, en ajoutant les stratégies et tactiques que les généraux de la Flotte Eternelle avaient pu mettre en place pour la grandeur du Consortium. Cela ne prit qu'une fraction de seconde, le temps de faire un pas vers Darth Ankh. L'instant d'après, je lui adressais le salut militaire du Consortium.


-Majesté. J'espère que votre voyage jusqu'ici fut calme et reposant. Nous sommes prêt à commencer la cérémonie lorsque vous le souhaiterez. Souhaitez-vous prendre une boisson avant ce grand moment?

Ma voix demeurait pratiquement monotone et calme, comme un ilot imperméable aux tempêtes pouvant se déchainer autour de lui. J'énonçais les faits, épargnant à ma Reine les détails inutiles et les ennuis sans importances, afin qu'elle puisse pleinement se concentrer sur les choses qui lui étaient réellement importante.
Dans le même temps, j'ajoutais un détail à une donnée stratégique qui m'avait apparu manquante dans mon analyse primaire, mettant subtilement la carte à jour, tandis que le système de la station le transmettrait aux forces du Consortium Éternel.


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum