Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Règles des Droïdes

le Dim 13 Mai - 18:02

Règles des Droïdes




Armée de Droïdes de combat Sith affrontant l'armée d'un Seigneur Jedi au combat. Profitant des améliorations sur la cybernétique, les droïdes ont eux aussi considérablement progressé ces trois derniers siècles.

Les droïdes sont loin d'être une nouveauté dans la galaxie. Depuis les premiers enregistrements de l'Ordre Jedi, à une époque où le voyage spatial était une aventure périlleuse nécessitant l'assistance de sensitif, les êtres vivants semblent accompagnés de droïdes afin de pouvoir les assister dans leurs tâches quotidiennes. Toutefois, depuis Xim le Despote, la Galaxie a vécu dans la terreur de voir des armées de droïdes de combat ravager toutes formes de vie en se déclarant supérieur, ce qui explique de nombreuses mesures de sécurité prises afin de s'assurer que les machines ne se révolteraient pas ainsi qu'une stagnation de plusieurs millénaires. L'Empire Galactique reste d'ailleurs encore aujourd'hui un régime opposé de manière idéologique aux droïdes de combat. Toutefois, en plusieurs occasions, comme lors de la Guerre des Clones, les galactiques firent fi de leur opinion afin de construire des armées de droïdes de combat. Alors que les tabous sur la cybernétique s'envolent et que les armées demandent toujours plus de ressources, l'on trouve de plus en plus de droïdes et ceux-ci sont de plus en plus avancés. L'Apex n'a pas hésité à faire de ces machines l'épine dorsale de ses forces, les déployant en de vastes effectifs contrôlés par des Intelligences Artificielles de commandement dont les compétences n'ont rien à envier à leurs rivaux officiers organiques.

Vous trouverez ci-dessous les règles de base pour pouvoir incarner l'un de ces droïdes dans le RP. Il en existe de plusieurs types et ce sujet à surtout pour but d'encadrer les plus courants, si toutefois vous souhaiteriez incarner une machine ne rentrant pas dans les considérations de ce topic, vous pouvez contacter le staff en proposant votre idée et ce dernier s'engage à vous fournir une réponse rapide, ne fermant donc pas la porte à une certaine originalité. Dans tous les cas, incarner n'importe quel type de droïde vous dote de la même capacité raciale à indiquer dans votre fiche à l'endroit indiqué que voici :

Droïde : Être entièrement synthétique, les droïdes interagissent de manière différente avec la Force que les êtres vivants. Un droïde est insensible à toutes formes de pouvoir mental de la Force (Mindtrick, Illusion, etc.) sauf mention contraire dans la description d'un pouvoir mental. Il ne peut être relevé par la Nécromancie ni guérie par un pouvoir de guérison de la Force. Un Droïde n'est pas sensible à la fatigue, mais lorsque sa cellule d'énergie est vide, il s'arrête. Tant que sa maintenance est assurée et son processeur central n'est pas détruit, un droïde peut « vivre » éternellement.

Droïde Réplica-Humain :



ISIS, le droïde commandant les droïdes GEMINI de la Flotte Éternelle et régente du Consortium, est sans doute le droïde Réplica-humain le plus connu de l'univers.

Souvent considérés comme une hérésie, les droïdes Réplica-Humain, comme leur nom l'indique, sont des droïdes conçus pour imiter parfaitement l'apparence de l'espèce humaine. Très coûteux pour être réellement efficace, le droïde Réplica-Humain n'a connu que peu de développement, hormis lors de périodes très particulières où quelques excentriques ont investi des fortunes dans les recherches sur ces derniers, ou qu'un régime politique ait lui-même investi afin de répondre à des besoins particuliers. L'Empire Galactique et le Prince Xizor sont sans doute les deux plus connus, ayant abouti à la création du droïde Réplica-Humain Guri, mais le fait que l'Alliance Rebelle, puis la Nouvelle République, ait également investi dans les recherches sur ce type de droïde dans le but de réaliser des assassinats sur des officiels impériaux durant la Guerre Civile Galactique est moins connu. Aujourd'hui encore, la République Galactique reste l'une des forces faisant le plus usage des droïdes Réplica-Humain au sein de ses forces armées, particulièrement dans les services secrets en compagnie des Cyborgs, afin de pouvoir réaliser certains types de missions si délicates qu'un être de chair et de sang ou un Cyborg ne pourrait pas l'accomplir correctement.

Toutefois, le droïde Réplica-Humain le plus connu actuellement dans la galaxie n'est pas Républicain, mais Hapien. ISIS était à l'origine la vitrine technologique de Cyberdyne, une société du Secteur Corporatiste spécialisée dans la construction des droïdes de combat. Lors de sa chute, elle fut rachetée par la couronne Hapienne qui s'appropria le robot en même temps que la société. Parfaite pour son époque, ISIS fut placée à la tête de la Flotte Éternelle après quelques changements mineurs dans sa structure et sa programmation afin de s'assurer qu'elle accomplirait sa tâche avec zèle. Collaboratrice aussi éternelle que la reine, elle est même devenue la régente officielle du Consortium dans les rares moments où la Reine ne peut gouverner, comme lorsqu'elle part en campagne militaire ou lors des périodes de transition entre deux Reines Éternelles. Mais elle n'est pas le seul droïde Réplica-Humain présente au sein du Consortium Éternel et même s'il ne l'admettra jamais, il est probable que l'Empire Galactique emploie également ce type de machine. A vrai dire, Mandalore est la seule puissance galactique à ne pas fabriquer de droïde Réplica-humain, dont les capacités sont avant tout intéressantes pour l'assassinat, une méthode considérée par les Mando'ade comme lâche et déloyale.

En terme de jeu, un droïde Réplica-Humain suit les règles des droïdes et des Cyborgs. Il dispose de la capacité raciale des droïdes tout en pouvant sélectionner des prothèses cybernétiques selon les règles des Cyborgs. Toutefois, étant déjà une machine, il ne peut prendre l'augmentation Transhumanisme qu'il possède déjà dans sa capacité raciale. Il peut prendre également une amélioration prototype comme les Cyborgs.

Droïde Astro-Mécano :



Compagnon de route éternel des pilotes de chasse de la République, les droïdes Astro-mécano sont capables de remplir des missions bien plus variées qu'on ne l'imagine.

Sans doute aussi vieux que le voyage spatial, la fonction première d'un droïde Astro-Mécano est d'assurer toutes sortes de maintenance au sein d'un vaisseau spatial. Si l'image la plus connue du public est sans doute celle du petit droïde enfermé dans le cockpit d'un chasseur stellaire en assurant ses fonctions de maintenance, ils sont en réalité bien plus souvent employés sur les vaisseaux capitaux où ils assurent autant la maintenance des systèmes de ces derniers que celle des chasseurs revenant de mission, assistant ainsi le personnel civil de ces navires. Ce qui a rendu célèbre les droïdes Astro-mécano, c'est sans doute leur caractère : chacun finit par développer une sorte de personnalité unique, souvent taquine et parfois même cruelle. Pour éviter cela, les fabricants conseillent souvent d'effacer régulièrement la mémoire des droïdes, mais peu de possesseurs d'Astro-mecano franchissent le pas : en pratiquant leurs tâches, ces derniers deviennent souvent bien plus réactifs et de ce fait, supporter leurs sautes d'humeur est souvent un bien moindre mal en comparaison d'une perte d'efficacité une fois dans l'action. D'autant plus que les astro-mécano sont bien plus utiles que leurs petites tailles et leurs bips d'insulte et de moquerie ne peuvent le laisser supposer.

En effet, en devenant plus indépendant, ils peuvent envisager d'utiliser leurs fonctions d'astro-mécano d'une façon détournée afin de satisfaire les besoins de leurs propriétaires : beaucoup deviennent alors de véritable petit génie du piratage informatique, pouvant prendre le contrôle de nombreux systèmes de sécurité et pirater y compris des droïdes de combat afin de retourner leur allégeance en changeant les réglages du logiciel identifiant les alliés et les ennemis. Mais au besoin, il peut même être équipé de mini-jet pack afin de pouvoir se déplacer plus aisément sur le terrain ou encore de système d'armes embarquées afin de pouvoir se défendre face à une agression adverse. Pour cette raison, les droïdes astro-mécanos sont les compagnons favoris des membres de l'Escadron Spectre ainsi que de nombreux contrebandiers et chasseurs de primes qui n'hésitent pas à les associer à leurs opérations au sol afin d'accomplir leurs missions. En matière de jeu, si vous incarnez un droïde Astro-mécano, vous disposez de la capacité raciale droïde. Si vous disposez d'un compagnon PNJ astro-mécano, il dispose également de cette capacité. Dans les deux cas, vous devez détailler dans la partie équipement les différentes fonctions de votre droïde.

Droïde Assassin :



Les époques de guerre sont toujours des ères troubles et parfois, l'assassinat d'un seul homme peut éviter la mort de millions d'autres.

Sans doute la catégorie de droïde la plus crainte de la galaxie, les droïdes assassins sont des machines de guerre imposantes dotées de capacités exceptionnelles destinées à leur permettre d'éliminer des cibles particulières dans des circonstances particulières. Certains sont plus polyvalents que d'autres, mais ils se distinguent généralement en deux catégories. Les premiers sont les plus proches des agents du Renseignement et ont donc pour mission d'infiltrer des territoires particuliers afin d'éliminer une cible ennemie retranchée derrière ses défenses. Pour accomplir sa mission, il est souvent doté de systèmes furtifs, mais son apparence est souvent celle d'un droïde banal, civil ou trafiqué pour pouvoir ressembler à un modèle de dotation adverse. Il est capable de manier un nombre impressionnant de systèmes d'armes, afin de pouvoir s'adapter selon ce qu'il trouve sur le terrain, mais peut aussi disposer des équipements et programmes nécessaires pour mimer des formes de combat au sabre-laser. Généralement moins efficace qu'un sensitif ou un Cyborg, il reste toutefois un adversaire dangereux et de nombreux modèles de droïdes, comme l'ancien Chasseur de Yuuzhan Vong, ont prouvé être capables de représenter un défi digne de menacer un utilisateur de la Force. A l'instar des droïdes Réplica-Humain, ces modèles sont méprisés par les Mandaloriens pour leur nature.

Le second est différent, puisque pensé pour le champ de bataille. Contrairement au premier, il est souvent le reflet de la culture de ses employeurs et désigné pour impressionner autant que semer la terreur et la destruction dans les rangs adverses. Certains droïdes assassins restent pour autant des outils de précision, créés avant tout pour éliminer leur cible à l'aide d'un fusil de Sniper ou en le provoquant en duel, mais d'autres ne sont rien d'autre que des machines de destruction aveugle se rapprochant davantage d'un droïde de combat. Dans tous les cas, les droïdes assassins sont aujourd'hui dotés en série d'un module protocolaire leurs permettant de comprendre tous les langages de communications connus, à l'exception du Mando'a (sauf pour les modèles Mandaloriens bien entendu). Cette fonction protocolaire en fait de très bons représentants d'officiels et il n'est pas rare qu'un Sénateur de la République ou un noble Hapien n'étant ni Sith, ni Cyborg, n'engage les services d'un droïde assassin pour faire office de gardes du corps, après tout, quoi de mieux qu'une machine programmée pour être le tueur ultime afin de pouvoir déjouer les actions d'autres tueurs ?

En terme de jeu, si vous incarnez un droïde Assassin, vous disposez de la capacité raciale droïde, et vous pouvez sélectionner des formes de combat au sabre-laser tel que décrit dans le sujet l'Art du Sabre-Laser. Vous devez également ajouter la capacité Droïde Protocolaire dans vos capacités raciales. Les droïdes Assassins PNJ faisant office de compagnon d'un autre personnage ne peuvent pas choisir de forme de combat au sabre-laser, mais doivent également avoir la capacité Droïde Protocolaire. Dans les deux cas, les fonctions spéciales du droïde et son équipement doivent être décrits dans la partie Équipement de votre fiche.

Droïde Protocolaire : Les Droïdes Protocolaires sont conçus pour être capable de s'exprimer en plus de six millions de formes de communication, qu'elles soient organiques ou numériques, leur permettant autant de faire traducteur que de pouvoir faire des rapports techniques sur les avaries d'un vaisseau spatial. Un personnage doté de cette capacité spéciale parle toutes les langues à l'exception du Mando'a, seulement parlé par les personnages des Protectorats Mandaloriens.

Droïde de combat :



L'Apex est le plus gros utilisateur de droïde de combat de la galaxie, ces derniers forment l'ossature de leurs armées.

Depuis l'avènement de Xim le Despote jusqu'aux droïdes de combat Verpine en passant par la Fédération du Commerce et les Yuuzhan Vongs les ayant déclaré hérétiques, les droïdes de combat inquiètent sans doute autant qu'ils fascinent ceux qui les fabriquent et défendent leur emploi. Ils furent autant sujet à la crainte, incarnant l'idée qu'un jour, les machines extermineraient toutes formes de vie pour dominer la galaxie, autant qu'à l'admiration beaucoup étant convaincue qu'en faisant s'affronter des armées de machines, les guerres ne feraient plus jamais de victimes. Comme d'habitude, la vérité fut ailleurs, dépassant les cadres idéologiques pour s'imposer aux grandes puissances et devenir aujourd'hui des instruments indispensable de la guerre dans son ensemble. L'Apex, cette faction rassemblant les criminels de toute la galaxie, est actuellement celle qui emploie le plus les droïdes de combat dans la galaxie, déployant de vastes effectifs de modèles issus de l'ancienne Confédération des Systèmes Indépendants modernisés afin de pouvoir affronter les nouveaux modèles, ainsi que de nouveaux modèles très avancés. Le Consortium Éternel n'est cependant pas loin derrière, particulièrement les Sith qui n'hésitent pas à employer des formations entières de droïdes de combat à la place de leurs troupes de terreur.

Rien ne peut être plus dissemblable d'un droïde de combat qu'un autre, malgré leur production en série. Certains finissent même par développer une personnalité et s'échappent, devenant généralement des Chasseurs de Primes afin de pouvoir financer eux-mêmes leurs opérations de maintenance, tel le redoutable IG-88 en son temps. En terme de règles, incarner un droïde de combat vous oblige à prendre la capacité raciale droïde, ainsi qu'à décrire l'équipement de votre droïde comme ses armes dans la partie équipement de votre fiche.

Cas Particuliers :



Les Droïdes GEMINI sont les représentants de la Reine Éternelle au sein de sa flotte et sont parfaitement capables de prendre la place d'un officier pour commander un vaisseau capital.

Travaillant depuis longtemps sur les droïdes, les Sith et le Consortium Éternel disposent de deux capacités raciales uniques pour certains modèles de droïde. Les droïdes de combat ou droïdes Assassins Sith disposent de la capacité raciale Mechu Deru tandis que les droïdes GEMINI disposent de la capacité raciale GEMINI.

Mechu Deru : Les droïdes Sith sous l'influence du Mechu Deru doivent obéir aux ordres d'un Sith disposant du pouvoir éponyme, mais peuvent sentir la présence des Sensitifs de la même manière que font ces derniers pour se repérer entre eux ainsi que repérer une aura particulière afin de pouvoir la traquer.

GEMINI : Les droïdes GEMINI disposent de programme stratégiques avancés et acquièrent leurs propres expériences qu'ils mettent au service de leur conscience collective, ISIS, ainsi que de la Reine Éternelle, qui les contrôle via le trône. Ils peuvent prendre le contrôle du vaisseau de la Flotte Éternelle auquel ils sont assignés contre l'avis de son équipage s'ils estiment que cela rendra la flotte plus efficace ou pour obéir à un ordre direct de la Reine.



Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum