Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Horacio Tarvitz, Amiral de l'Empire

le Mer 9 Mai - 2:08






Description physique :




Vétéran respecté pour les uns, relique d'un temps révolu pour les autres, l'Amiral Tarvitz porte les marques d'une vie entière dédiée à l'art de la guerre : si son visage ne laisse pas apparaître de trace de blessures particulières, il reste particulièrement marqué par les rides, témoin d'un âge avancé, puisque l'Amiral est désormais âgé de 88 ans, mais aussi des nombreux moments de réflexion, de doute ainsi que des décisions difficiles qu'il a été amené à prendre durant sa vie. Bien qu'il porte impeccablement son uniforme et conserve une haute stature qui impose le respect, Tarvitz n'a pas choisi de soigner son apparence afin de paraître plus jeune comme le font certains de ses rivaux, laissant ces artifices à ses adversaires Hapiens tant attachés à leur apparence physique « parfaite ». Il reste que l'homme suit toujours un certain entraînement physique (adapté à la condition physique de son âge) et garde un mental d'acier : son corps comme son visage illustre parfaitement son état d'esprit : carré, disposant toujours d'une certaine musculature, loin du physique du petit fonctionnaire doté d'embonpoint que les caricatures anti-impériales prêtent souvent aux officiers et gouverneurs du régime, Horacio Tarvitz reste une arme au service de l'Empire.

Son visage reste peut-être ce qui illustre le mieux cet état de fait : bien qu'il soit désormais traversé de nombreuses rides, lui ayant fait perdre une partie de sa superbe, il reste qu'il conserve une part de son aspect émacié, le rapprochant de la courbe parfaite d'une vibrolame forgée par un maître artisan : l'affaiblissement de sa peau ne parvint pas à totalement dissimuler ses joues creuses, signe d'un régime strict et parfaitement entretenu pendant plusieurs dizaines d'années. S'il ne pourrait plus partir au combat comme il le faisait lorsqu'il était encore jeune, Tarvitz sait toujours se servir d'un blaster et ne tremble pas : il ne manquera pas de se défendre si l'impensable venait à se produire : l'invasion de son poste de commandement par l'ennemi.


Description psychologique :




Le calme est sans doute le trait de caractère marquant le plus la personnalité de l'Amiral Tarvitz. S'il a servi sous le commandement de nombreux amiraux et de plusieurs Empereurs et commandé au moins deux générations de sous-officiers, tous ont témoigné d'une personnalité posée et analysant chaque donnée afin d'offrir une réponse appropriée sans emportement ni signe d'agacement ou d'énervement. Lors des briefings les plus agités, Tarvitz a souvent fait office de médiateur afin de désamorcer les conflits entre deux lignes opposées, ce qui le rend très précieux dans un commandement, une qualité qu'il avait déjà montré alors qu'il était lui-même sous officier. Ses rivaux ont souvent affirmé que ce trait de caractère dissimulait en réalité une personnalité effacée et malléable aux exigences de la Cour Impériale et du Conseil des Moffs, mais rien ne saurait être plus éloigné de la réalité : lorsqu'il considère un point comme essentiel, Horacio Tarvitz est capable de le défendre avec conviction, mais il sait toutefois où se trouve la limite de son autorité, préférant utiliser tous les pouvoirs dont il dispose pour limiter l'impact de mauvaises décisions prises par des personnalités disposant davantage d'autorité en comparaison de la sienne.

L'Amiral Tarvitz a toujours recherché une certaine stimulation intellectuelle, ce qui l'a naturellement poussé à rester entourer de ses sous-officiers, puis officiers au fur et à mesure qu'il a progressé dans la hiérarchie. Il n'est pas totalement inaccessible pour ses hommes, mais n'a pas la réputation d'être proche d'eux, installant une certaine distance liée à l'exercice du commandement. Ayant eu trois enfants et étant désormais de nombreuses fois grand-père, l'Amiral est porté sur les valeurs traditionnelles et se montre conservateur sur de nombreux sujets, à l'instar de ses tactiques souvent basées sur une progression lente cumulant la plus grande puissance de feu possible en assurant de nombreuses trajectoires de couverture. Bien qu'il aurait pu faire valoir ses droits à la retraite depuis longtemps, Horacio Tarvitz est resté dans l'armée parce qu'il souhaite achever ce qu'il considère comme l’œuvre de sa vie : mettre fin à la guerre afin de s'assurer que ses petits enfants puissent profiter d'une galaxie bien moins hostile que celle qu'il a lui-même connu.





Histoire :




1412 : Naissance d'Horacio Tarvitz sur Anaxes. Il est le fils de deux militaires de carrière : Gert Tarvitz est Colonel au sein du Stormtrooper Corps tandis que Linda Tarvitz est une ancienne pilote de chasse reconvertie dans la formation de ces derniers. Élevé dans une ambiance martiale et des valeurs traditionnelles très conservatrices, Horacio Tarvitz se destine très rapidement à une carrière militaire, mais éloignée de celle de ses parents et influencée par la culture de son monde natal : Anaxes est le berceau de nombreux amiraux et capitaines de vaisseaux célèbres et le jeune garçon qu'il est alors a bien l'intention de rejoindre les légendes des temps passés.

1422 à 1432 : Gert Tarvitz est engagé dans l'offensive impériale manquée sur Fondor. Il en revient amer, convaincu de l'incompétence du haut commandement impérial, ce qui le pousse à changer son fusil d'épaule : alors qu'il avait tenté d'encourager son fils à suivre une voie qui lui semblait plus honorable, celle du fantassin, il décide finalement d'apporter son soutien à son projet d'entrer dans la marine afin de « purger ce nid de traître ! ». Ce revirement permet à Horacio de disposer d'instructeurs compétents et de tous les documents qu'il demande pour enrichir sa culture. Lorsqu'il entre à l'académie en 1430, il dispose déjà de bases solides qui lui permettent d'en sortir Major de sa promotion deux ans plus tard avec le grade de Capitaine. Il rejoint la flotte de l'Amirale Roksana, d'origine Echani, qui l'a personnellement sélectionnée pour son caractère calme et posé.

1434 : Horacio Tarvitz suit son Amirale dans la Bordure Extérieure dans l'organisation d'une contre-offensive destinée à reprendre aux Républicains le terrain conquis dans l'espoir de pouvoir encercler la lune forestière d'Endor. Sa tâche principale consiste à conseiller l'Amirale et pondérer ses excès, cette dernière étant très portée sur l'offensive à outrances. Il ne parvint toutefois pas à la convaincre de renoncer au siège de Trehwyth, qu'il perçoit comme une aventure dangereuse, mais l'Echani est incapable de refuser un défi guerrier. Si elle finit par remporter la victoire, elle organise un défilé militaire en l'honneur des vaincus et invite Tarvitz à la suivre afin d’honorer la résistance de ses adversaires.

Alors qu'il pense d'abord qu'il s'agit d'une provocation de son Amirale, il comprend en l'accompagnant la nature même de l'Echani, qui ne se sent réellement vivante que dans un combat spectaculaire et réalise la sincérité de son respect. C'est une expérience enrichissante pour le jeune officier qui sera mieux capable de comprendre sa supérieure et donc de la conseiller dans ses futures campagne.

1435 à 1468 : Enfermé dans une effroyable guerre de position, le Capitaine Tarvitz parvint toutefois à survivre en suivant l'Amirale Roksana dans toutes ses campagnes contre les Républicains et le Consortium Éternel. De son propre aveu, sa survie tient davantage à la chance dans un univers où la guerre semble devenue absolue, poussant chaque puissance à lutter jusqu'au dernier homme sans céder un pouce de terrain. Il parvint toutefois à mener une vie privée considérée comme saine en se mariant et en devenant trois fois père. Roksana s'affaiblit à cause de l'emprise de l'âge et prend sous son aile Tarvitz afin de lui enseigner tout ce qu'elle a appris du commandement, lui déléguant de plus en plus de commandement afin de lui permettre de mettre en pratique ses enseignements. Il s'illustre particulièrement en 1468, où il parvint à mettre en place un cordon défensif si efficace qu'il repousse en une seule journée une offensive Sith visant à reprendre Arkania aux Impériaux. Roksana estime alors qu'elle a enseigné à son élève tout ce qu'elle savait et prend sa retraite, laissant ses galons d'Amiral à son second, une promotion validée par l'Empereur en personne.

1470 à 1500 : En 1470, l'Amirale Roksana meurt, sans doute d'ennui, et une cérémonie d'hommage lui est rendue sur Bastion. C'est l'Amiral Tarvitz qui se charge de l'éloge funèbre de son mentor et il lui rend un brillant hommage. Beaucoup pensent alors que l'homme, affable et mesuré, dispose d'un avenir en politique, mais celui-ci reste aux commandes de son Star Dreadnought et continue de livrer campagne au nom de l'Empire pendant trente ans, faisant face à l'impasse de la guerre de position. Aujourd'hui grand-père, il recherche inlassablement à créer le plan qui permettra de mettre fin à la guerre, afin de pouvoir quitter la galaxie avec le sentiment du devoir accompli.





Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum