Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Taa’Chume
FondateurTaa’Chume
Voir le profil de l'utilisateur

Jaeda Sullivan, Capitaine de l'Escadron Spectre

le Mar 8 Mai - 1:21






Description physique :




Ancienne flic, Jaeda a depuis longtemps fait face à deux problèmes principaux dans sa carrière : sa nature de femme, la transformant souvent en sujet de blagues parfois pas très reluisantes par ses collègues masculins, mais également à sa taille : en effet, la jeune femme n'est pas très grande et certains la qualifient même encore de « femme-enfant ». Son visage ovale ne semble pas avoir été marqué par les conflits et sa coiffure en carré très sage semble davantage celle d'un enfant que d'un vétéran de guerre, encore moins celle d'un agent d'un escadron réputé aussi anticonformiste que l'escadron Spectre. Pourtant, quiconque a plongé son regard dans celui de l'ancienne policière sait bien qu'il convient de ne pas la sous-estimer, car c'est une détermination implacable et une volonté farouche de combat, voire une haine profonde qui transparaît de ses yeux. Peu importe son physique, la petite fille a disparu depuis bien longtemps pour faire face à une femme déterminée et forte.

Une étude plus attentive de son physique ne laissera d'ailleurs aucun doute à ce sujet : bien qu'elle ne soit pas particulièrement féminine et sans doute pas la femme la plus belle ayant jamais combattu pour l'escadron, Jaeda est en revanche athlétique et cela, il est impossible de ne pas le remarquer : ses épaules sont grandes et carrés, son ventre, ses bras et ses cuisses voient se dessiner des muscles saillants, signe d'un entraînement physique permanent et la demoiselle affiche tout de même une certaine poitrine ainsi que des hanches ne laissant aucun doute sur son appartenance au sexe féminin, mais trop développées pour une enfant. L'avantage, c'est que les vêtements permettent facilement de dissimuler ce genre de choses et si ses uniformes ne laissent aucun doute sur sa fonction, elle dispose également de tenues civiles dissimulant parfaitement tout ceci afin de pouvoir jouer de son allure « femme-enfant ». Ceux qui se laissent duper par ce subterfuge ne sont d'ailleurs plus là aujourd'hui pour témoigner de la mauvaise surprise qu'ils ont eu en faisant face à une féroce guerrière lorsque les masques sont tombés...


Description psychologique :




Les deux mots caractérisant sans doute le mieux Jaeda sont fierté et obstination. Le premier parce qu'en tant que Corellienne, Jaeda est particulièrement fière d'elle, de sa planète natale et de sa nation (au point de se considérer comme Corellienne avant de faire partie de la République) mais également parce qu'elle connaît ses compétences et n'hésite pas à les mettre en avant. Gare à ceux tentant de blesser cette fierté : la demoiselle sort facilement les crocs sous la forme d'une paire de vibro-lames qu'elle manie à la perfection ou avec un blaster lourd en faisant preuve d'une précision presque diabolique. Femme de principes, Jaeda est également fière de ces derniers et ne les reniera jamais, même lorsque ces derniers entravent sa carrière, ce qui lui a valu d'ailleurs de finir à l'escadron Spectre avec certains criminels qu'elle a elle-même pourchassé par le passé. Certains affirment que même à l'article de la mort, Jaeda ne songerait à affirmer que sa fierté d'avoir appartenu aux Cinq Mondes et d'être ce qu'elle est, et ils n'ont sans doute pas totalement tort, tant ce trait de caractère semble être inscrit dans son ADN.

Obstination parce qu'une fois qu'elle a pris une décision, il est totalement impossible de la faire changer d'avis. Cela lui a beaucoup nui dans sa carrière policière, ou malgré un flair exceptionnel, elle manquait de recul pour savoir quand intervenir et quand attendre, mais c'est pire dans une carrière militaire où elle doit désormais obéir à des supérieurs, ce qui ne lui plaît manifestement pas. Certains affirment qu'elle dispose du talent pour assurer des fonctions de commandement plus grandes, mais d'autres affirment que son incapacité à obéir aux ordres en ferait au contraire un meneur exécrable. Elle n'a jamais affirmé sa volonté de prendre la tête de l'escadron Spectre, mais son talent n'est pas sans laisser quelques soupçons. Depuis qu'elle a atteint le grade de capitaine, elle dispose toutefois d'une plus grande liberté d'action et force est de constater qu'elle sait prendre les bonnes décisions pour accomplir sa mission… Ce qui ne signifie pas forcément que ce sera celles qui provoqueront le moins de pertes possibles dans ses rangs, car après tout, les membres de l'escadron sont d'anciens criminels et ses yeux, ils sont donc parfaitement sacrifiables…

Jaeda est une femme engagée, elle soutient ouvertement les Fédéralistes, mais défend également l'idée de l'installation d'un hard power fort, particulièrement dirigé contre le Consortium Éternel pour qui elle nourrit une haine féroce liée aux atrocité découvertes lors de la dernière contre-offensive Républicaine contre les forces Sith. Elle ne porte pas les criminels dans son cœur et à ses yeux, il serait préférable de leurs séparer la tête de leurs corps plutôt que de les jeter en prison. Enfin, Jaeda est très mal à l'aise en présence de Clones. Elle ressent pour eux un mélange étrange de méfiance, à cause de la nature Mandalorienne de leurs modèles génétiques, de pitié et de dégoût à cause de leur nature de Clones, qui ne leurs accorde pas à ses yeux la valeur d'une vie née de façon naturelle.





Histoire :




1474 : Naissance de Jaeda Sullivan sur Corellia. Elle est la fille d'Akira Sullivan, un marchand d'armes travaillant pour Corellia Engineering Corporation, ainsi que de l'artiste Jenna Sullivan, dont la peinture est reconnue dans toute la galaxie. Elle mène une enfance heureuse dans un milieu confortable, à l'abri de la plupart des désagréments de la vie, mais également dans une certaine tension : malgré la protection d'une Forteresse Stellaire, Corellia reste coincée entre l'Empire Galactique et le Consortium Éternel et chez les plus riches, la crainte d'une invasion est souvent palpable.

1480 : Profitant d'une conjecture politique et militaire favorable, la République Galactique lance une contre-offensive victorieuse contre les forces du Consortium Eternel, chassant ce dernier de la proximité de Bothawui. Les images diffusées par les médias républicains de populations laissées à l'abandon, affamées, voire exploitées dans des usines infernales des Sith, ou utilisées comme cobayes pour des expériences sur des armes bactériologiques, traumatisent toute la République. Cette vision touche également la petite fille, qui décide à partir de cet instant qu'elle deviendra flic et entrera dans la CorSec pour combattre les injustices. Ses parents tentent vainement de la dissuader.

1492 : A sa majorité, Jaeda s'engage comme elle se l'était promis dans la CorSec, malgré des résultats scolaires excellents. Seul son professeur de sport l'encourage dans cette voie, ayant décelé en elle plusieurs qualités nécessaires pour former un bon flic. Dotée d'un excellent flair et d'une obstination sans bornes, Jaeda obtint rapidement des résultats tandis qu'on lui pardonne certains de ses excès, ces derniers étant placés sur le compte de sa jeunesse et de l'impétuosité qui en découle naturellement. Mais la tolérance des supérieurs face à un caractère aussi bien trempé s'érode au fur et à mesure que la demoiselle ne change pas. Les petites remontrances se transforment rapidement en avertissement.

1496 : Après quatre ans à traquer le crime, Jaeda tombe dans un piège grossier en poursuivant un hacker informatique qu'elle soupçonnait d'agir au profit de la nouvelle organisation criminelle APEX. Elle organise une descente dans un quartier défavorisé de Coronet et se retrouve prise dans un tir croisé entre plusieurs bandes rivales. Elle perd plusieurs flics et pire, se retrouve même accusée d'avoir tiré sur des civils présents « au mauvais endroit au mauvais moment ». L'affaire fait scandale dans les médias et face à l'absence de soutien de sa hiérarchie, Jaeda comprend rapidement qu'elle va servir de fusible utile pour éviter la mise en cause de l'institution de la CorSec.

Son destin n'évite la prison que de justesse, ses excellents résultats ayant attiré l'attention des recruteurs du fameux Escadron Spectre. Sans autres perspectives, la jeune femme accepte à contrecœur : l'idée de faire équipe avec d'anciens criminels est loin, très loin de la réjouir, mais au moins, elle serait toujours utile à Corellia.

1500 : Après quatre ans de bons et loyaux service, Jaeda Sullivan est promu Capitaine de l'Escadron Spectre et doit assumer la responsabilité de commander une petite équipe sur le terrain. Elle a bien l'intention de prouver qu'elle est la meilleure afin de s'assurer une très bonne place dans la prochaine opération militaire d'envergure de la République.





Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum